La langue française

Endroit

Sommaire

  • Définitions du mot endroit
  • Étymologie de « endroit »
  • Phonétique de « endroit »
  • Évolution historique de l’usage du mot « endroit »
  • Citations contenant le mot « endroit »
  • Images d'illustration du mot « endroit »
  • Traductions du mot « endroit »
  • Synonymes de « endroit »
  • Antonymes de « endroit »

Définitions du mot endroit

Trésor de la Langue Française informatisé

ENDROIT, subst. masc.

A.− Partie déterminée d'un espace (cf. lieu).Construire sa maison dans un endroit ensoleillé; occuper un endroit réservé; rencontrer qqn dans un endroit public, chic, en vogue; se plaire dans un endroit isolé. L'endroit d'ailleurs est habitable et parfaitement réparé (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 259).Les gens de Veules ont un petit endroit sur la falaise où ils se réunissent pour causer (Goncourt, Journal,1853, p. 110).
P. métaph. Madame Bergeret elle-même était un endroit à disputes courtoises et à secrets dissentiments (France, Anneau améth.,1899, p. 9).
Expressions
Fam. Bon endroit. Endroit le meilleur pour trouver ou faire quelque chose :
1. ... il savait que le meilleur café était au café Lemblin, et le meilleur billard au café Voltaire, qu'on trouvait de bonnes galettes et de bonnes filles à l'Ermitage sur le boulevard du Maine, des poulets à la crapaudine chez la mère Saguet (...). Pour tout, il savait les bons endroits... Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 783.
Fam. et p. euphém. Le petit endroit. Lieux d'aisances, cabinet (cf. petit coin).
Rem. Attesté dans Lar., Rob.
En partic.
Région. (Suisse). Côté d'une vallée exposé au soleil. Synon. adret.
Localité; quartier d'une ville. C'était un prêtre que j'avais vu dans le village et qui s'appelait Mercanson; il sortait de Saint-Sulpice, et le curé de l'endroit était son parent (Musset, Confess. enf. s.,1836, p. 177).De quel endroit êtes-vous? − Je suis de Stockholm (Meilhac, Halévy, Vie paris.,1867, IV, 3, p. 84).Un Américain qui, aussitôt qu'il arrive dans une ville d'un pays qu'il ne connaît pas, va au cirque de l'endroit (Goncourt, Journal,1885, p. 413).
Vx, loc. ,,Il est bien de son endroit. Il a gardé les manières de son village, il ne connaît pas les usages du monde`` (DG).
B.− P. ext. Partie déterminée
1. d'une chose. Dans le fonds, à l'endroit où la clôture est basse et ruineuse (Duhamel, Maîtres,1937, p. 54).
Loc. adv. Par endroits. Par places, à différents endroits, ça et là. L'ancienne tranchée (...) est par endroits bouchée (Barbusse, Feu,1916, p. 165).Le plancher dont la peinture noire s'écaillait par endroits (Green, Moïra,1950, p. 4).
Au fig. Par quelque endroit. Par un certain côté, aspect. Les doctrines d'un Maurras, d'un Barrès restent, malgré tout, déficientes par quelque endroit (Massis, Jugements,1923, p. 206):
2. Nature débridée, qui attachait par ses emportements mêmes... Avec tous les autres, à cet âge où les êtres exceptionnels par quelque endroit fascinent, je subis son prestige. Pesquidoux, Le Livre de raison,1925, p. 218.
Rare. À cet endroit. À ce sujet. Il n'ignorait pas d'ailleurs que Riquet (...) irait manger avidement sa pâtée (...). Rassuré à cet endroit, il reprit le cours de ses pensées (France, Bergeret,1901, p. 8).
En partic. [En parlant gén. d'une étoffe, d'un vêtement] Bon côté, côté le plus beau d'un objet à deux faces. Endroit d'une nappe, d'une chaussette. Anton. envers.
Étoffe à deux endroits. Qui est réversible. L'envers de l'habit est devenu l'endroit (Hugo, Châtim.,1853, p. 305).
Loc. adv. À l'endroit. Mettre son gilet à l'endroit. Anton. à l'envers.Ah ça! toi qui lis à l'envers, tu sais donc écrire à l'endroit maintenant? (Dumas père, Chev. Maison-Rouge,1847, II, 7, p. 71).
Au fig. Côté apparent d'un être ou d'une chose. Ils doivent connaître l'envers aussi bien que l'endroit de la trame judiciaire (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 598).Un autre être existait encore en lui : cet esprit se dédoublait, et après l'endroit, apparaissait l'envers de l'écrivain, un fanatique religieux et un prophète biblique (Huysmans, À rebours,1884, p. 206).
2. du corps humain ou animal. Voir ces larges mains (...) servir à table, (...) vous indiquer sur le dos du mouton l'endroit le mieux cuit (Fromentin, Été Sahara,1857, p. 22).Achille était invulnérable, sauf en cet endroit de son corps qu'attendrissait le souvenir du contact des doigts maternels (Gide, Nourr. terr.,1897, p. 298).
Fam. Le bon endroit. Postérieur d'un individu ou point du corps particulièrement sensible à la douleur. Nana, précisément, s'en allait à reculons (...) arrondissant son postérieur et lui donnant de petites secousses, pour que ce fût plus gentil. Elle reçut un maître coup de soulier, juste au bon endroit (Zola, Assommoir,1877, p. 741).Savoir appliquer un coup de poing au bon endroit était plus utile dans la vie que tout ce que l'on nous enseignait en classe (Lacretelle, Silbermann,1922, p. 42).
P. métaph. La guerre pour eux [des chefs] c'est une chose immorale qui les blesse à l'endroit de la conscience. Le sang versé leur fait horreur (Aymé, Travelingue,1941, p. 269).
Au fig. Point particulièrement sensible de la personnalité (cf. point faible).Toucher l'endroit vulnérable; frapper au bon endroit, à l'endroit sensible. Il y a toujours en lui un certain endroit chatouilleux d'amour-propre où vous n'avez qu'à le gratter pour le faire sourire (Sainte-Beuve, Pensées,1846, p. 31).Ma mère fut flattée de ses avances qui caressaient justement l'endroit froissé de son orgueil (Sand, Hist. vie,t. 3, 1855, p. 427).
3. d'un ouvrage littéraire, religieux, etc. Rire aux bons endroits. Je suis arrivé à l'endroit difficile de ma pièce, à la mise en scène de la jalousie de Coriolis (Goncourt, Journal,1894, p. 636).J'en étais parvenu avec mon institutrice à cet endroit de la grammaire qui était (...) le plus embarrassant et le plus difficile (France, Pt Pierre,1918, p. 231).
P. ext. [En parlant d'une abstraction du domaine de l'intellect] J'avais pressenti cet endroit épineux de la confidence (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 47).L'idée du beau temps (...) me donne accès à l'endroit le plus sombre de ma rêverie (J. Bousquet, Trad. du silence,1935-36, p. 64).Le docteur Wilson (...) était venu par amitié, (...) il m'a dit qu'il n'entendait pas un mot de français, mais (...) qu'il voyait bien qu'on avait ri aux bons endroits (Green, Journal,1941, p. 122).
C.− Loc. prép., fig. À l'endroit de. En regardant du côté de.
1. [En parlant de pers.] À l'égard de, envers. Je te remercie des gracieusetés à mon endroit (Flaub., Corresp.,1859, p. 302).Jacquemin, à l'endroit duquel il professait la plus profonde admiration (Gautier, Fracasse,1863, p. 316).
Rare. Sur l'endroit de. Au sujet de. Puissiez-vous sur l'endroit des santés n'avoir plus de craintes, ma chère Antoinette! (E. de Guérin, Lettres,1843, p. 462).
2. [En parlant de choses concr. ou abstr.] À l'égard de, pour ce qui concerne. Les lois de Nassau sont féroces à l'endroit des délits champêtres (Hugo, Rhin,1842, p. 132).Il s'était pris d'une sorte de passion à l'endroit de l'escrime (Gautier, Fracasse,1863p. 224).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃dʀwa]. Warn. 1968 donne également, sous l'infl. du groupe vélaire dr, la possibilité de prononcer [ɑ] post. à la finale. Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1121-34 endreit « lieu déterminé » (Ph. de Thaun, Bestiaire, 1039, éd. E. Walberg); b) 1798 « localité où l'on est né, où l'on habite » (Ac.); 2. a) ca 1170 androit « côté d'une chose qui doit être vu, bon côté » (Chr. de Troyes, Erec, éd. M. Roques, 2638); b) 1176 « égard, point de vue » (Id., Cligès, éd. A. Micha, 4721 : an toz endroiz); av. 1188 loc. à l'endroit de qqn « envers quelqu'un, à l'égard de quelqu'un » (Partonopeu de Blois, éd. J. Gildea, 6414 : a son endroit [var. ms. du xiiies.]); 3. a) av. 1200 « partie d'une chose » (Première continuation de Perceval, éd. W. Roach, 14411 : par icel endroit del cors); b) 1549 « passage d'un texte » (Du Bellay, Deffence, 1. II, chap. 9, éd. H. Chamard, p. 163 : en infiniz endroictz de ces petites poësies Françoyses). Substantivation de l'a. fr. endreit, endroit adv. « justement, exactement », souvent employé après un adv. de lieu ou de temps [(ca 1050, Vie de St Alexis, éd. C. Storey, 231 : Dunc le menat andreit suz le degret) − xvies. ds Hug.] et prép. « auprès de, au moment où » composé de la prép. en1* et de l'adv. droit1* au sens « exactement ». Fréq. abs. littér. : 7 035. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 9 757, b) 12 614; xxes. : a) 9 266, b) 9 261. Bbg. Arickx (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, no3, p. 127.

Wiktionnaire

Nom commun

endroit \ɑ̃.dʁwa\ masculin

  1. Partie bien déterminée d’un espace, d’une chose ou d’un corps.
    1. Partie déterminée d’un espace.
      • Bert se hâta de les suivre, mais il lui fut impossible d’avancer assez vite et assez subrepticement pour surprendre en quel endroit ils avaient caché les vivres. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 359 de l’éd. de 1921)
      • Les kangourous vivent généralement en bandes, choisissant comme habitation un endroit pourvu d'eau et voisin d'un scrub, afin de pouvoir s'y réfugier au besoin. — (Notice sur la province de Queensland, dans Mémoires de la Société de géographie de Genève, 1861, vol. 2, page 55)
    2. (En particulier) Lieu dont il s’agit ou dont on parle.
      • On l'appelle aussi Sant Tu-pé-du, me dit Jeanne Ar Prat, une paysanne de l’endroit, qui remplit les fonctions de sacristine et est venue m'ouvrir la chapelle. — (Anatole Le Braz, Les Saints bretons d'après la tradition populaire en Cornouaille, Les Annales de Bretagne, 1893-1894, Paris : Calmann-Lévy, 1937, page 4)
    3. Toute place ou de toute partie déterminée d’une chose quelconque.
      À quel endroit du livre devra-t-on mettre cette gravure ? L’endroit du corps où l’on reçoit une blessure, où l’on éprouve une douleur.
    4. Partie d’un discours, d’un poème, d’un ouvrage d’esprit.
      Il y a un bel endroit dans ce discours. Il y a quelques endroits faibles dans cette tragédie. Vous avez ouvert ce livre au bon endroit.
  2. Partie, côté d’un objet à deux faces qu'on devrait regarder en premier.
    • Mettre sa chaussette à l’endroit.
  3. (Toponymie) (Vosges) Adret.
    • Endroit de Saint-Antoine.
  4. Toilettes, WC, petit endroit.
    • Il atteignit enfin l’endroit que dans son esprit il ne nommait jamais autrement que « l’endroit » parce que le terme cru et plus exact le gênait. — (Julien Green, « Moïra », 1950, réédition Le Livre de Poche, page 47)
    • – Voudriez-vous m’indiquer l’endroit ? bien que délicat dans l’effort fait de ne pas nommer la chose, court le risque de l’incompréhension et, partant, d’un embarras décuplé. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 268)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENDROIT. n. m.
Partie déterminée d'un espace. Voici l'endroit où l'on veut bâtir. Vous le trouverez à tel endroit. Il se dit également de Toute place ou de toute partie déterminée d'une chose quelconque. À quel endroit du livre devra-t-on mettre cette gravure? L'endroit du corps où l'on reçoit une blessure, où l'on éprouve une douleur. Il se dit encore d'une Partie d'un discours, d'un poème, d'un ouvrage d'esprit. Il y a un bel endroit dans ce discours. Il y a quelques endroits faibles dans cette tragédie. Vous avez ouvert ce livre au bon endroit. On dit plus souvent dans ce sens PASSAGE. Fig., C'est son endroit faible, C'est son côté faible. Prendre quelqu'un par son endroit faible, Lui présenter les raisons, les motifs auxquels il est le plus disposé à céder. C'est son endroit sensible, se dit en parlant des Choses dont quelqu'un est le plus touché. On dit, dans un sens analogue, Prendre quelqu'un par son endroit sensible. À l'endroit de quelqu'un, À son égard, envers lui. Je suis bien disposé à son endroit. Il désigne aussi le Côté qui, dans un objet à deux faces, est destiné à être vu. L'endroit d'une étoffe. Voilà l'endroit de ce drap. Quel est l'endroit? Étoffe à deux endroits, Étoffe dont les deux côtés sont semblables.

Littré (1872-1877)

ENDROIT (an-droi ; le t se lie : un an-droi-t agréable ; au pluriel, l's se lie : des an-droi-z agréables ; la prononciation endret est signalée comme vieillie par Chifflet, Gramm. p. 127) s. m.
  • 1Le beau côté d'une étoffe par rapport à l'envers. Voilà l'endroit de ce drap. Étoffe à deux endroits, étoffe dont les deux côtés sont semblables.
  • 2 Fig. Aspect particulier d'une personne ou d'une chose. On la peut tenir pour vieille par cet endroit, Sévigné, 380. Je suis persuadée des complaisances de M. de Grignan ; il a des endroits d'une noblesse, d'une politesse et même d'une tendresse extrême, Sévigné, 22. Et voyons l'homme enfin par l'endroit le plus beau, Boileau, Sat. VIII. À parler humainement, la mort a un bel endroit, qui est de mettre fin à la vieillesse, La Bruyère, XI. Tout homme qu'on admire par ces endroits réussit partout, Hamilton, Gramm. 3. Vous êtes en possession de mille qualités brillantes qui vous distinguent ; ce sont de beaux endroits, Hamilton, ib. 6. Cette aventure n'avait pas beaucoup de beaux endroits pour lui, Hamilton, ib. 9. Ils le décrient par l'endroit qui aurait dû lui attirer davantage l'amour, Massillon, Car. Prod.

    Se montrer, se faire voir par son bel endroit, par son mauvais endroit, par son vilain endroit, se montrer par ses qualités avantageuses, par ses défauts. Cet homme se produisait par son bel endroit, Hamilton, Gramm. 11. Un mari qui… et se montre au contraire par ses mauvais endroits, La Bruyère, III.

    C'est le plus bel endroit de sa vie, l'action la plus louable. Ce n'est pas ici le bel endroit de Zeuxis ; il fit ostentation de ses richesses d'une manière puérile, Rollin, Hist. Œuvres, t. XI, 1re part. p. 153, dans POUGENS.

  • 3Il se dit des parties du corps. Les Égyptiens, remarquant qu'il [Cambyse] avait été blessé au même endroit où il avait blessé leur dieu Apis, ne manquèrent pas d'attribuer cet accident à une juste punition du ciel, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. II, p. 333, dans POUGENS.

    Il se dit aussi de l'âme en ce sens. Là s'entendrait la dernière consommation de l'amour divin dans un endroit de l'âme si profond et si retiré que les sens n'en soupçonnent rien ; tant il est éloigné de leur région, Bossuet, la Vallière.

    Fig. C'est son endroit sensible, se dit de tout ce qui touche le plus quelqu'un. Il aime l'argent plus que réputation, qu'honneur et que vertu ; et la vue d'un demandeur lui donne des convulsions ; c'est le frapper par son endroit mortel, Molière, l'Avare, II, 5. Je connais votre cœur, vous devez vous attendre Que je vais le frapper par l'endroit le plus tendre, Racine, Bérén. III, 3. Cherchons pour l'attaquer quelque endroit, plus sensible, Racine, Phèd. III, 1.

    Endroit faible, le côté par lequel on a le moins de force, de mérite, de talent, etc. Prendre quelqu'un par son endroit faible. Télèphe… passe outre ; il se jette hors de sa sphère ; il trouve lui-même son endroit faible, et se montre par cet endroit, La Bruyère, XI. L'unique soin des enfants est de trouver l'endroit faible de leurs maîtres, comme de tous ceux à qui ils sont soumis, La Bruyère, ib.

  • 4Espace déterminé. Voilà l'endroit où l'on veut bâtir. Mourons ou vengeons-nous ; l'endroit est favorable, Rotrou, Bélis. I, 2. Bien plus, si pour un sou d'orage en quelque endroit S'amassait d'une ou d'autre sorte, L'homme en avait sa part, et sa bourse en souffroit, La Fontaine, Fabl. IV, 8. Tout est meublé ; de petits endroits qui ne servaient qu'à mettre des arrosoirs deviennent des chambres de courtisans, Sévigné, 43. Cet endroit [St-Cyr] qui, maintenant que nous sommes dévots, est le séjour de la vertu et de la piété, La Fayette, Mém. Cour de France, Œuvres, t. II, p. 411, dans POUGENS.
  • 5 Familièrement. Le lieu qu'on habite, en parlant d'une ville peu importante, d'un bourg, d'un village. Les gens de l'endroit. Il habite un petit endroit. On est médisant dans les petits endroits. Ces Messieurs comptent-ils faire un long séjour dans notre endroit ? Picard, la Petite ville, I, 4.

    Fig. Être de son endroit, être peu habitué aux usages du monde. Il est bien de son endroit.

  • 6Partie, passage d'un ouvrage. Il y a quelques endroits faibles dans cette tragédie. Le plus bel endroit d'un livre. Entre tous les endroits de votre lettre, qui me semble admirable en toutes choses, j'ai particulièrement remarqué…, Voiture, Lett. 50. La dispute ne roulait guère que sur ces endroits des anciens, dont nous ne sommes en état d'apprécier exactement ni les beautés ni les défauts, D'Alembert, Éloges, Ch. Perrault.
  • 7Origine, source. Elle le savait d'un endroit non suspect, Sévigné, 496. La conjuration d'Amboise, qui est l'endroit par où ont commencé toutes les guerres, Bossuet, Var. 5e avert. § 58.

    Au propre, bon endroit, bonne provenance. Voilà du vin qui vient d'un bon endroit. Un pâté du bon endroit.

    Fig. Ce que je vous dirai vient directement de bons endroits, Sévigné, 385.

  • 8À l'endroit de, loc. prép. Envers, à l'égard de. L'affection de ces peuples à l'endroit de Philippe, Malherbe, Le XXXIIIe livre de Tite Live, chap. 16. Le peuple inégal à l'endroit des tyrans, S'il les déteste morts, les adore vivants, Corneille, Cinna, I, 3.

    En son endroit, à son égard. Toujours hautaine et rude en son endroit, La Fontaine, Faucon. Les courtisans se persuadent d'être quittes par là [par des excuses] en leur endroit [à l'égard de leurs amis] de tous les devoirs de l'amitié, La Bruyère, VIII.

HISTORIQUE

XIe s. Or endreit sei at-il assez que faire, Ch. de Rol. CLV. Illec endreit remeint li os tout nus [de chair], ib. CCLXII.

XIIe s. Si j'en sui moult, endroit l'ame, joians, Mais al cors ai et pitié et pesance, Quesnes, Romanc. p. 95.

XIIIe s. De li ici en droit à parler [nous] vous lairrons, Berte, XXIII. Ci en droit [je] remaindrai, je n'i voi autre fuite, ib. XXXVII. Vint dux Naimes à lui, là endroit le trouva, ib. CVIII. Bertain tout erramment ci en droit [j'] amenroie [amènerais], ib. CXVII. Car, endroit moi, ai-je fiance Que songe soit senefiance Des biens à gens et des anuis, la Rose, 15. …Sire, pour Dieu, oiés ; Jou [je] sui hom anciens, penés et travelliés ; Ne poroie mais estre en nul endroit [d'aucune façon convenable] croisiés ; Mes freres ira, Hues, qu'est chevaliers proisiés, Ch. d'Ant. I, 874. Dont l'un d'eulz vint à nostre galie et trait s'espée toute ensanglantée, et dit que endroit de li [pour sa part] avoit tué six de nos gens, Joinville, 248. Je suis en riche point, tu es en povre endroit [en pauvre situation], Falliaux mss, n° 7218, f° 328, dans LACURNE.

XIVe s. Et de ceste ne parle il pas ici endroit, Oresme, Eth. 42.

XVe s. Chacun en son endroit faisoit merveilles d'armes, Froissart, II, II, 11.

XVIe s. Tous les arts et sciences en toutes les quatre parties du monde, sont, chacune endroit soy, une mesme chose, Du Bellay, J. I, 3, verso. Les espiceries que l'Inde nous envoye, sont mieux cogneues, et traittées de nous, et en plus grand pris, qu'en l'endroit de ceux qui les sement ou recueillent, Du Bellay, J. I, 141, recto. Non que je me vante d'avoir en cest endroit contrefait au naturel les vrais lineamens de Virgile, Du Bellay, J. IV, 3, verso. Il choisit le plus bel endroict et milieu de chasque paroy, Montaigne, I, 205. Des bestes qu'il tuoit à sa chasse, il m'en apportoit les meilleurs endroits, Montaigne, I, 194. Et firent faire de belles casaques à deux endroits [sans envers], l'un qui avoit force croix, et l'autre qui n'en avoit point, mais estoit tout de blanc, Yver, p. 648. Cette torche les guida tout au long du voyage, et à la fin, alla fondre et disparoir au propre endroit de la coste d'Italie, où les pilotes avoient deliberé. d'arriver, Amyot, Timol. 11. Andromachus luy tendant l'endroit de la main, et puis tout à ccup luy monstrant l'envers, Amyot, ib. 15. Je suis cause qu'il est loué et prisé partout, de ce qu'il a fait en mon endroit, Amyot, Flamin. 23. Ayant Pompeius la flotte de ses navires là auprès à l'ancre, et Antonius et Cesar leurs armées sur le bord de la mer tout à l'endroit de luy, Amyot, Anton. 39. … Toutefois vainque tousjours endroit nous l'honneur, plus tost que le profit, Amyot, Agis et Cléom. 54.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « endroit »

De l’ancien français endreit, du latin in directum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

En 1, et droit, adjectif ; wallon, idreût, édreût ; Berry, adret, adroit et endret, pays natal ; provenç. endreit, endreich, endreg. Le sens propre est en droit, ce qui est droit, c'est-à-dire opposé à envers, et au sens de localité, ce qui est dans le droit chemin, sur la route, dans la direction de, et c'est par conséquent une préposition signifiant à côté, en face, et, figurément, à l'égard de ; dans les textes anciens elle est tantôt écrite en un seul mot, tantôt en deux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « endroit »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
endroit ɑ̃drwa

Évolution historique de l’usage du mot « endroit »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « endroit »

  • On appelle cercle de famille un endroit où l'enfant est encerclé. De George Bernard Shaw
  • La plage est un endroit où il est séant... de le montrer. De Gérard de Rohan Chabot
  • Le seul endroit où la communication résiste, c'est le bistrot. De Alain Peyrefitte / Le mal français
  • Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. De Anonyme
  • La solitude serait un endroit idéal si on pouvait choisir les gens qu’on évite. De Karl Kraus
  • Il n’y a pas d’endroit agréable, puisque notre corps nous empêche de sortir. De Georges Perros
  • Dans une interview accordée au JDD et révélée ce dimanche 5 juillet, Elodie Gossuin a révélé l'endroit inattendu où elle avait passé sa première nuit en tant que Miss France 2001.  Closermag.fr, Elodie Gossuin : cet endroit insolite où l'ancienne Miss France a passé la nuit de son élection - Closer
  • Je vais sortir d'un gouffre où triomphent les vices, Et chercher sur la terre un endroit écarté Où d'être homme d'honneur on ait la liberté. Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, Le Misanthrope, V, 4, Alceste
  • L'endroit le plus sombre est sous la lampe. De Proverbe chinois
  • L’endroit le plus sombre est juste sous la bougie. De Proverbe coréen
  • L'histoire n'étale que l'endroit. De François René de Chateaubriand / Mémoires d'outre-tombe
  • Désert : endroit où l’on récolte du pétrole. De Jean-Charles / La foire aux cancres
  • Ton visage est un endroit qui a marqué ma vie. De Anna Gavalda / Je voudrais que quelqu'un m'attende quelquepart
  • Une petite ville est un endroit où il n’y a pas d’endroit où on ne devrait pas aller. De Burtram Mark Bacharach
  • J’aime être la bonne personne au mauvais endroit et la mauvaise personne au bon endroit. De Andy Warhol / Ma philosophie de A à B et vice versa
  • Si un être se fixe dans un endroit sans l'améliorer, cet endroit le rejettera comme un être qui n'a pas porté de fruits. De Aphorisme
  • A l'endroit du public, répéter c'est prouver. De Anatole France
  • Depuis quelques jours déjà, une ligne noire tracée le long de l’hôtel de ville questionne. Les internautes partagent l’image en cherchant un rapport avec le nouveau maire, les passants interrogent les ouvriers. En réalité, il s’agit de l’œuvre d’art « L’endroit et l’envers » de Rainer Gross, qui s’inscrit dans le cadre d’Un Été au Havre. www.paris-normandie.fr, Un Été au Havre. « L’endroit et l’envers » symbolise le passage du temps sur l’hôtel de ville
  • Ça me fait mal de le dire, parce que j’adore évidemment ma ligue, j’adore mon job à TNT et je voue un grand respect à Adam Silver, mais je ne pense pas qu’on ait la moindre de chance de finir ce truc. La Floride est le pire endroit sur Terre actuellement, et on emmène 22 équipes dans la zone à risque. Parlons Basket, NBA - « La Floride est le pire endroit sur Terre actuellement, et on va y mettre 22 équipes »
  • Estival Camus |"L'envers et l'endroit" est le premier livre d'Albert Camus, qui livre l'expérience, déjà riche, d'un garçon de 22 ans dans le quartier algérois de Belcourt. Camus verra dans cette œuvre de jeunesse la source secrète qui a alimenté tout ce qu'il a écrit. Le musicien Abd Al Malik lui rend hommage. France Culture, "L’envers et l’endroit" de Camus, lu par Abd Al Malik
  • Denis Jacob emprunte le chemin menant au champ Les Moucharées, à Arriance. À 800 mètres du village, la forêt enclave une parcelle et en absorbe la lumière. Cet endroit isolé, certains l’appellent…. La Peste. , Culture - Loisirs | Cet endroit isolé, certains l’appellent… La Peste

Images d'illustration du mot « endroit »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « endroit »

Langue Traduction
Anglais place
Espagnol sitio
Italien posto
Allemand ort
Chinois 地点
Arabe مكان
Portugais lugar, colocar
Russe место
Japonais 場所
Basque leku
Corse postu
Source : Google Translate API

Synonymes de « endroit »

Source : synonymes de endroit sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « endroit »

Partager