La langue française

Effraie

Sommaire

Définitions du mot effraie

Trésor de la Langue Française informatisé

EFFRAIE, subst. fém.

Chouette de taille moyenne, à la robe claire, au cri aigre et sinistre, nichant dans les ruines, les greniers, les clochers et se nourrissant de petits rongeurs et oiseaux. Synon. chouette effraie, fresaie.Un antique donjon féodal qui, depuis longtemps, semblait n'avoir servi d'asile qu'à l'effraie et à la couleuvre (Sand, Lélia,1839, p. 414).Les ricanements du petit-duc, les huées du hibou, les cris perçants d'écorché vif de l'effraie (Bazin, Huile sur feu,1954, p. 176):
− Celle-là, disait-il, c'est l'effraie. D'aucuns disent la chouette religieuse. Mais c'est l'effraie, (...). Il soulevait, du bout de l'ongle, le duvet neigeux et doux qui se gonflait à la gorge de l'oiseau, qui lui ouatait le ventre et les cuisses. Il caressait le dos et les ailes étendues, leurs plumes d'un blond doré, ardent, qu'assourdissait un ruissellement de perles grises. Genevoix, Raboliot,1925, p. 123.
Prononc. et Orth. : [efʀ ε], mais [εfʀ ε] sous l'influence des consonnes redoublées ds Warn. 1968. Le mot est admis ds Ac. 1798-1932. Les éd. de 1798 et de 1835 renvoient à fresaie, comme Gattel 1841, Nod. 1844. Étymol. et Hist. 1553 effraye (Belon, Singularitez, I, 10 ds Barb. Misc. 17, 37, p. 323 : l'oiseau [qui] vole la nuict par les villes et faict un cry moult effrayant, nous l'avons nommé une fresaye, ou bien effraye). Formation obscure. Soit altération de orfraie* « pygargue » sous l'infl. de effrayer* (EWFS2). Le mot orfraie semble avoir été employé à tort du xvieau xixes. pour désigner l'effraie ou fresaie (cf. Barb. op. cit., p. 324 et FEW t. 7, p. 435a, s.v. ossifraga). Soit altération de fresaie sous l'infl. de effrayer* (FEW t. 9, p. 305, s.v. praesagus). Fréq. abs. littér. : 4. Bbg. Baumann (H.-H.). Sekundäre Motivationen bei romanischen Tierbezeichnungen. Diss. Bonn, 1967. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 49. − Waringhien (G.). L'Orfraie ou les ténèbres dissipées. Vie Lang. 1957, pp. 225-227.

Wiktionnaire

Nom commun

effraie \ɛf.ʁɛ\ féminin

  1. Rapace nocturne du genre Tyto.
    • L’effraie des clochers (Tyto alba), aussi nommée « dame blanche », ne fait guère de mal qu’aux petits rongeurs.

Forme de verbe

effraie \e.fʁɛ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe effrayer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe effrayer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe effrayer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe effrayer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe effrayer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EFFRAIE. n. f.
Autre nom de la sorte de chouette qu'on appelle ordinairement FRESAIE.

Littré (1872-1877)

EFFRAIE (è-frê) s. f.
  • Nom vulgaire de la chouette effraie, oiseau nocturne, du genre des rapaces (strix aluco), dite dame en quelques lieux de la France.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « effraie »

De orfraie, altéré sous l’influence de effrayer, car cette espèce pourtant protégée… effraie : mille légendes ancestrales lui ont valu pendant longtemps d'être clouée en croix sur le portail des granges.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Probablement d'effrayer, à cause que cet oiseau est superstitieusement regardé comme de mauvais augure.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « effraie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
effraie efrɛ

Évolution historique de l’usage du mot « effraie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « effraie »

  • Technologie : Faire progresser la DSI en y instaurant la méthodologie DevOps est une ambition qui effraie de nombreux responsables informatiques. ZDnet.fr et Programmez! vous invitent à une table ronde virtuelle pour vous aider à sauter le pas. ZDNet France, DevOps : quel est votre plus gros dilemme ? Les réponses à vos questions le 7 juillet à 10h00 - ZDNet
  • PimEyes, une petit site polonais, vous propose de trouver sur le web toutes les photos similaires à une photo que vous lui confiez. Comme de nombreuses apps de reconnaissance faciale, le nombre de dérives potentielles effraie. Cyberguerre, On a testé le site de reconnaissance faciale PimEyes : à deux doigts de la catastrophe dystopique - Cyberguerre
  • La jeune chouette effraie sur le rebord de la fenêtre. © Ouest-France , Langouët. Une chouette effraie, hôte de la rue des Chênes - Redon.maville.com
  • Fais ce qui t’effraie, et la peur disparaîtra. De Anonyme
  • Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie. De Blaise Pascal
  • La solitude effraie une âme de vingt ans. De Molière / Le misanthrope
  • La raison est ce qui effraie le plus chez un fou. De Anatole France / Monsieur Bergeret à Paris
  • Ce n'est pas la mort qui effraie, mais la douleur qui la précède. De Moses Isegawa / Chroniques abyssiniennes
  • Ne sois pas trop gourmand dans ta quête du bonheur et qu’il ne t’effraie pas. De Lao-Tseu
  • Ce qui effraie le plus, ce n’est pas la réalité, mais ce qu’on imagine qu’elle cache. De David Lynch / Studio - Décembre 2001
  • Le passé m'effraie, l'avenir me fait peur. Heureusement qu'il y a le présent. De Philippe Geluck / La vengeance du chat
  • Cet oiseau, qui vit de pillages et effraie Tous les autres, pensez-vous qu’il a toujours eu des ailes ? De Ovide / Les Métamorphoses - Livre XI
  • Nous ne regardons pas la télévision. La télévision nous regarde, nous épie, nous interroge, exploite nos faiblesses, nous hypnotise, nous effraie. De Jean-Paul Lebourhis / L'exil intérieur
  • On s’effraie des partis violents ; mais ils conviennent aux âmes fortes, et les caractères vigoureux se reposent dans l’extrême. De Chamfort / Maximes et pensées
  • Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants ; c'est l'indifférence des bons. De Martin Luther King
  • Ce qui effraie le plus dans les partis, ce n'est pas ce qu'ils disent, c'est ce qu'ils négligent ou refusent de dire. De Louis Blanc / Organisation du travail
  • Chaque maison a son odeur à laquelle ses habitants ne prennent plus garde, sauf après une longue absence. Quand une maison n’a pas d'odeur, elle effraie ; on a l'impression qu'elle cache un secret, la maladie. De Robert Charbonneau / Ils posséderont la terre
  • Vous serez toujours irrésistibles, vous autres femmes : d'abord raisonnables, et l'on ne peut vous contredire, gracieuses, et l'on se rend volontiers, sensibles et l'on ne veut pas vous faire de peine, mystérieuses et l'on s'effraie. De Johann Wolfgang von Goethe / Les affinités électives
  • Un couple d’effraie des clochers s’est installé, au printemps, sur une cheminée de la Grand Rue, à Châteaulin, et y a fait ses petits. Le soir, peu avant 23 h, les cris sortant du nid ressemblent à ceux d’une respiration haletante. Les promeneurs lèvent la tête, un peu inquiets. « Qu’est-ce que c’est ? Qui respire si fort ? ». Ils ne s’attardent pas et reprennent leur chemin. Parfois, un sifflement rauque retentit. Cri d’alarme, cri de victoire à la capture d’un rongeur ? Les parents reviennent au nid rapportant campagnols et souris avant de reprendre leur quête jusqu’au petit matin. Une part de nature bienvenue au cœur de la ville. Le Telegramme, L’effraie des clochers ne passe pas inaperçue… - Châteaulin - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « effraie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « effraie »

Langue Traduction
Anglais scared
Espagnol asustado
Italien impaurito
Allemand erschrocken
Chinois 害怕
Arabe مفزوع
Portugais assustado
Russe испуганный
Japonais 怖い
Basque beldurtuta
Corse spaventatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « effraie »

Source : synonymes de effraie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « effraie »

Partager