La langue française

Hulotte

Définitions du mot « hulotte »

Trésor de la Langue Française informatisé

HULOTTE, subst. fém.

Chouette d'assez grande taille, au plumage roux ou brun grisâtre, plus clair sur le ventre, se nourrissant d'insectes ou de petits rongeurs, commune sous nos climats. Synon. chat-huant.Entendre la hulotte. Le cri de la hulotte est lugubre (Ac. 1935). La plainte funèbre de la hulotte s'élevait par intervalle comme l'appel désespéré d'un enfant perdu (Theuriet, Mar. Gérard, 1875, p. 127).Le même véhicule vous ramenait le même soir, et la pleine lune au retour, l'odeur des foins, le rire des hulottes vous faisaient compagnie (Colette, Ces plais., 1932, p. 17).
REM.
Hôler, verbe intrans.[En parlant de la hulotte et des autres chats-huants] Pousser son cri habituel. (Dict. xixeet xxes.). - La chouette? - Chuinte. - Le faon? - Râle. - La hulotte? - Hôle. - La huppe? - Pupule. - La perdrix? - Cacabe (G. Baissette, La Clef des sources, Paris, Grasset, 1945, p. 163).
Prononc. et Orth. : [ylɔt] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694 à côté de huette. Étymol. et Hist. 1530 ornith. les hulottes et les arondelles (Lef. d'Etaples, Bible Baruch 6, [21] ds Delb. Notes mss). Dér. de l'a. et m. fr. (h)uller « pousser des cris stridents » ca 1165 (B. de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 16749 : ullent, braient, plorent et criënt) − xvies. ds Hug., encore vivant dans les dial. (v. FEW t. 14, p. 13a), du lat. imp. ŭlŭlare « id. »; suff. -otte*; cf. le lat. imp. ŭlŭla « chouette, effraie », d'où ne peut être empr. le fr. hulotte, étant donné son entrée tardive dans la lang. (ibid., p. 15b, note 7); v. aussi hurler. Fréq. abs. littér. : 11.

Wiktionnaire

Nom commun

hulotte (h aspiré)\y.lɔt\ féminin

  1. (Ornithologie) Espèce de chouette, la chouette hulotte.
    • Cela me serait insupportable, d’autant plus que, la nuit venue, je ne verrai rien, n’étant point nyctalope comme les hiboux, les chouettes, les hulottes et les chats de gouttière. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. II, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • La hulotte venait jusque sur le vieil orme qui était près de la porte. Son hululement très doux semblait nous dire bonsoir ; puis elle s’envolait, et ses grandes ailes passaient en silence au-dessus de nous. — (Marguerite Audoux, Marie-Claire, Grasset, 1910, Les Cahiers Rouges, page 139.)
    • Et tu auras beau houpper, hurler à l’aide, hululer comme une hulotte, la fagne est une solitude, un désert funeste à qui la nargue ; personne ne t’entendra. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Entomologie) Papillon de nuit, noctuidé, dont l’aile postérieure, de couleur jaune orangé avec une bande noire parallèle au bord externe, présente une tache noire sur la nervure transversale.
    • La chenille de la hulotte se nourrit sur la vigne, etc.
  3. (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Elle ne se distingue pas de la chouette. À rapprocher de chouette et hibou.
    • De sinople à la bande d’or chargée d’une double cotice potencée et contre-potencée d’azur, à une hulotte d’argent brochant sur le tout, qui est de Champillon de la Marne → voir illustration « armoiries avec une hulotte »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HULOTTE (hu-lo-t') s. f.
  • Espèce de gros oiseau de nuit, strix aluco, de l'ordre des rapaces nocturnes. La hulotte, qu'on peut appeler aussi la chouette noire et que les Grecs appelaient nycticorax ou le corbeau de nuit, est la plus grande de toutes les chouettes, Buffon, Ois. t. II, p. 158. Tout aurait été silence sans le gémissement de la hulotte, Chateaubriand, Génie, I, V, 12.

    On dit aussi huette.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hulotte »

Wall. houlote ; du lat. ulula, chouette, qui tient à ululare (voy. HURLER). Comp. le germanique : anglo-sax. ule ; angl. owl ; néerl. uyl ; anc. haut allem. hiuvila ; allem. mod. Eule.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIe siècle) De l’ancien français huller (« hurler, pousser des cris stridents ») dérivé du latin ululare (« ululer »), avec le suffixe -otte. Un emprunt direct au latin ulula (« chouette ») est à écarter étant donné l’adoption tardive du mot, en français.
Le sens de « papillon de nuit » dérive de celui du genre Noctua attribué à cet insecte et issu du latin noctua (« oiseau de nuit »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hulotte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hulotte ylɔt

Citations contenant le mot « hulotte »

  • « Les bruits de la nuit », tel était le thème de la balade nocturne organisée mardi 7 juillet, par la Maison des Landes et Tourbières de Kergrist et Ronan Le Mener, animateurs. Les randonneurs se sont laissés guider sur les hauteurs du Menez Guellec à la découverte des habitants des lieux, l’engoulevent d’Europe, le rouge-gorge familier, la chouette hulotte, l’alyte accoucheur (crapaud) et… le loup aujourd’hui disparu. Une histoire des landes et la découverte de ses « habitants » pour agrémenter une agréable balade estivale. Le Telegramme, Une balade dans les landes à l’écoute des « Bruits de la nuit » - Locarn - Le Télégramme
  • Il y a 3 semaines environ, Jackie Ledoux régisseuse du château de Béduer découvre au pied de la tour sud un oisillon visiblement tombé du nid. Sa taille imposante et ce regard si particulier lui font immédiatement penser à un bébé de chouette hulotte. ladepeche.fr, Figeac. Il était une fois Charlotte, le bébé hulotte du Lot - ladepeche.fr
  • Par la suite, des membres de la société de chasse moussacoise font des remarques au sujet des nuisances causées par l’aménagement et la pratique de ces activités sur ce terrain où ont été recensées des espèces protégées (genettes, milan noir, hulotte). midilibre.fr, La possibilité de se baigner dans le Gardon reste libre - midilibre.fr

Traductions du mot « hulotte »

Langue Traduction
Anglais tawny
Espagnol leonado
Italien fulvo
Allemand gelbbraun
Chinois 黄褐色
Arabe أسمر
Portugais pardo
Russe рыжевато-коричневый
Japonais 黄褐色
Basque urubia
Corse caldo
Source : Google Translate API

Synonymes de « hulotte »

Source : synonymes de hulotte sur lebonsynonyme.fr

Hulotte

Retour au sommaire ➦

Partager