La langue française

Éclore

Définitions du mot « éclore »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCLORE, verbe intrans.

A.− [Le suj. désigne un animal ovipare, une nymphe] Sortir de l'œuf, du cocon. J'ai élevé des chenilles et fait éclore des papillons (Barrès, Cahiers,t. 1, 1896-98, p. 23).Aussi perplexe que la cane de la fable qui vit éclore un cygne, de l'œuf qu'elle avait couvé (Valéry, Variété V,1944, p. 140):
1. Le fait est que l'oiseau chante Et, puisqu'il éclôt d'un œuf, Est-ce une chose étonnante Que le chant sorte tout neuf, Avec l'oiseau, de cet œuf? Jammes, De tout temps à jamais,Rhapsodie, 1935, p. 117.
P. métaph. [Le suj. désigne un être hum.] Faire son apparition, naître. L'âne ne savait pas par quel chemin de palmes Un jour il porterait jusqu'en Jérusalem (...) L'enfant alors éclos aux murs de Bethléem (Péguy, Ève,1913, p. 833):
2. ... « étrange que, sur toutes les possibilités d'êtres différents que Jacques portait en lui, celui-là seul, − ce composé-là, Jean-Paul [son fils], et aucun autre − ait trouvé sa forme, ait éclos à la vie... » Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue, 1940, p. 835.
[Le suj. désigne un œuf, un cocon] Laisser sortir l'animal qu'il contient. N'importe quelle poule n'a pas la température d'aile suffisante pour faire bien éclore des œufs d'oie (Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 45):
3. Je n'avais jamais encore vu d'œufs de lézard. On est venu m'en apporter six (...). Ils étaient près d'éclore, et, de l'un d'eux que nous crevâmes, sortit un petit lézard tout formé... Gide, Journal,1941, p. 91.
B.− P. ext. [Le suj. désigne une fleur en bouton, un bourgeon] S'ouvrir, se déplier. Une fleur fraîche éclose. La fleur de l'églantier sent ses bourgeons éclore. Le printemps naît ce soir (Musset, Nuit mai,1835, p. 59):
4. Les feuilles des marronniers profitent d'un moment où l'on ne faisait pas attention, pour éclore. Chaque année c'est la même surprise, le même ennui de s'être ainsi laissé surprendre. Le printemps vient à pas de loup, comme le Père Noël des enfants. Gide, Journal,1932, p. 1123.
Emploi pronom. réfl., rare. Des primevères s'étaient écloses sur les glacis de granit rougeâtre (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 255).
P. méton. Commencer à fleurir.
[Le suj. désigne une plante, un arbre] Les lilas allaient tous éclore. Aux arbres tardifs, les derniers bourgeons éclataient (Ramuz, A. Pache,1911, p. 192).
Littér. [Le suj. désigne le printemps] Avril éclôt. La montée universelle de la sève s'opère (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 31).L'hiver le plus rude n'empêchait pas alentour le printemps d'éclore (Chardonne, Dest. sent.,Pauline, 1934, p. 89).
P. anal., littér. [Le suj. désigne une graine] Germer. Le grain sait quand il doit éclore, L'épi sait quand il faut mûrir! (Lamart., Harm.,1830, p. 453).
C.− Au fig. littér. (cf. naître)
1. [Le suj. désigne une chose concr., un phénomène visible] Devenir visible, apparaître. Contempler la nuit qui se fond dans les airs, (...) voir les étoiles éclore (Lamart., Harm.,1830p. 333).Un phare à acétylène éclôt, aveuglant, et répand un dôme de jour (Barbusse, Feu,1916, p. 105):
5. L'isard recherche le côté du levant; il veut voir le soleil éclore. Fait curieux : car l'homme aussi se tourne et s'établit face à l'est, vers la lumière naissante. Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 33.
2. Commencer à exister.
a) [Le suj. désigne une chose concr. ou perceptible par les sens] Cf. aérien1ex. 2.Un sourire aussitôt disparu qu'éclos (Dumas père, Monte-Cristo,t. 2, 1846, p. 464).Il essuyait parfois, du bout du doigt, une larme éclose au coin de l'œil (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Lit, 1884, p. 258):
6. ... il prenait son violon et se jouait (...) généralement de petites ariettes jaseuses, des airs de danses (...) qui éclosaient sous son archet... Genevoix, Match à Vancouver,Laframboise et Bellehumeur, 1942, p. 34.
b) [Le suj. désigne une chose abstr., en partic. une manifestation de l'esprit hum.] Les mots sublimes n'éclosent pas dans les petites caboches des jolies filles (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Mots amour, 1882, p. 603).La civilisation (...) est éclose, il y a trois mille ans, par une conjonction de circonstances (...) nommée le « miracle » grec (Benda, Trahis. clercs,1927, p. 237):
7. Les grandes inventions viennent à leur heure; elles demandent pour éclore d'être aidées par un climat favorable, par un appel. (...) elles ne surgissent qu'en réponse à une attente... Huyghe, Dialogue avec le visible,1955, p. 13.
c) [Le suj. désigne une pers. exerçant une activité gén. intellectuelle, artistique] Tout Arabe, et si pauvre soit-il, contient un Aladdin près d'éclore et qu'il suffit que le sort touche : le voici roi (Gide, Si le grain,1924, p. 597):
8. Si le Livonien avait rencontré MmeMarneffe, au lieu de rencontrer Lisbeth Fischer, (...) il n'aurait certes pas travaillé, l'artiste ne serait pas éclos. Balzac, La Cousine Bette,1846, p. 59.
Rem. 1. On rencontre ds la docum. a) Qq. ex. de l'emploi factitif trans., vx ou littér., avec le sens de « faire éclore ». Je rêve depuis trois mois à un drame symétrique, où les fantoches évolueraient réciproquement (...). Je viendrai l'éclore près de toi (Gide, Corresp. [avec Valéry], 1891, p. 141). Ô grande âme [du soleil], il est temps que tu formes un corps! Hâte-toi de choisir un jour digne d'éclore, Parmi tant d'autres feux, tes immortels trésors! (Valéry, Alb. vers anc., 1900, p. 91). b) Un ex. de l'emploi impers. Cf. aile ex. 111. 2. L'auxil. des temps composés est le plus souvent être, mais on trouve qq. ex. où l'auxil., p. anal. avec des verbes comme paraître, faire son apparition, est avoir. Cf. ex. 2.
Prononc. et Orth. : [eklɔ:ʀ], (il, elle) éclot [eklo]. Ds Ac. 1694-1932. Noter que Ac. écrit éclot, enclot sans accent circonflexe, alors qu'elle met cet accent sur clôt. Conjug. Ne s'emploie qu'à l'inf. et aux formes suivantes : à l'ind. prés. il, elle éclot, ils, elles éclosent, les formes j'éclos, tu éclos, nous éclosons, vous éclosez étant rares; à l'ind. fut. il, elle éclora, ils, elles écloront; au cond. il(s), elle(s) éclorai(en)t; au subj. prés. qu'il(s), qu'elle(s) éclose(nt); au part. prés., rarement, éclosant; au part. passé éclos, éclose (cf. Grev. 1964 § 701). Étymol. et Hist. 1. Ca 1170 tant que lis matins est esclos (Chrétien de Troyes, Erec et Enide, éd. M. Roques, 4252); début xiiies. quant ses pulcinez a [le Pélican] esclos (Guillaume Le Clerc, Bestiaire, 543 ds T.-L.); ca 1393 se esclöent les œufs (Ménagier, II, 256, ibid.); id., les premiers espreviers [...] esclöent (ibid., 285); 2. 1240-80 au fig. on voit esclore (...) un grant mal (B. de Condé, Dits et contes, 66, 102, ibid.). Du lat. vulg. exclaudere*, réfection d'apr. claudere « fermer, clore » de excludere « exclure, chasser, rejeter » (v. Vään., § 205). Fréq. abs. littér. : 641. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 518, b) 1 079; xxes. : a) 749, b) 399.

Wiktionnaire

Verbe

éclore \e.klɔʁ\ intransitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Sortir de l’œuf, en parlant de certains animaux.
    • Selon toute apparence, la dissémination des animaux fixés est toujours due à des œufs qui, sortis du sein de la mère, vont éclore au loin, et qui, dans l’immense majorité des cas, donnent naissance à des larves, d’abord libres et mobiles. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856, p.508)
    • A peine, sur l'ensemble, quelques cartons ont éclos d'une façon un peu satisfaisante ; pour le plus grand nombre, ou l'œuf n’éclosait pas, ou s'il éclosait, le ver mourait de suite. — (Édouard Duseigneur-Kléber, Maladie des vers à soie: inventaire de 1866, Lyon : Pitrat ainé, 1867, p.33)
  2. (Par extension)
    1. S’ouvrir, pour une fleur encore en bouton.
    2. (Par analogie) (Littéraire) Germer.
      • L’eau s'est infiltrée dans la terre et a permis aux graines, enfouies pour certaines depuis des années, d'éclore, après des années de sécheresse. — (Benoît Zagdoun, Des fleurs en plein désert en Californie, France info le 14 mars 2017)
    3. (Figuré) Naître, être produit, se développer, se manifester.
      • […], et cette année a vu éclore les fruits de projets longuement mûris et discutés, ainsi que d'autres partenariats plus rapidement conclus. — (Adrienne Alix, Lettre de la présidente, dans le Rapport annuel 2010 de Wikimédia France)
      • Les grands génies que ce siècle vit éclore.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCLORE. (Ce verbe n'est guère usité qu'à l'infinitif et aux troisièmes personnes de quelques temps. Il éclot; ils éclosent. Il est éclos. Il éclora. Il éclorait. Qu'il éclose. Éclos.) v. intr.
Sortir de l'œuf, en parlant de Certains animaux. Voilà des poussins qui viennent d'éclore. La chaleur fait éclore les vers à soie. Mettre des œufs de vers à soie au soleil, afin qu'ils éclosent. Les petits sont éclos. Il signifie aussi S'ouvrir, en parlant d'une Fleur encore en bouton. Le soleil fait éclore les fleurs. Ces fleurs écloront bientôt. Un bouton qui vient d'éclore. Ces fleurs sont écloses cette nuit. Une fleur fraîche éclose. Il signifie figurément Naître, être produit, se développer, se manifester. Les grands génies que ce siècle vit éclore. On vit éclore vingt systèmes à la fois. Les écrits que la circonstance a fait éclore.

Littré (1872-1877)

ÉCLORE (é-klo-r') v. n.

v. n. défectueux qui n'a que les temps suivants : j'éclos, tu éclos, il éclôt, nous éclosons, vous éclosez, ils éclosent ; j'éclosais ; j'éclôrai ; j'éclôrais ; que j'éclose ; éclos, éclose. L'Académie met un accent circonflexe sur le futur et le conditionnel et n'en met pas sur je clorai, je clorais ; c'est pécher contre l'analogie.

  • 1Sortir de l'œuf, naître. Les serins éclosent. Elle bâtit un nid, pond, couve, fait éclore À la hâte ; le tout alla du mieux qu'il put, La Fontaine, Fabl. IV, 22. On connaît les fours des Égyptiens, dans lesquels ils font éclore à la fois des centaines ou même des milliers de poulets ; M. de Réaumur était parvenu à simplifier beaucoup cette pratique si ancienne des Égyptiens, et à la mettre à la portée des gens de la campagne, Bonnet, Contempl. nat. Œuvres, t. VIII, p. 325, note 1.

    On le dit aussi des œufs d'où sortent les petits. Les œufs sont éclos ce matin.

    Fig. Vingt ans au plus, bonhomme, attends encore ; L'œuf éclôra sous un rayon des cieux, Béranger, Comète.

  • 2S'ouvrir, en parlant des graines, des fleurs. Une fleur qui commence à éclore, Fénelon, Tél. III. Ces végétaux puissants qu'en Perse on voit éclore, Voltaire, Sémir. IV, 2. Les coquelicots et les bluets éclosent dans des oppositions ravissantes, Bernardin de Saint-Pierre, Étud. V.
  • 3Commencer à paraître. Le jour est près d'éclore. Ô, si de mon désir l'effet pouvait éclore, Que sous de douces lois nous pourrions nous aimer ! Rotrou, St-Gen. III, 6. Ma vie à peine a commencé d'éclore ; Je tomberai comme une fleur Qui n'a vu qu'une aurore, Racine, Esth. I, 5. Le triste regret de voir éclore une vie qui a été aussitôt éteinte, Massillon, Avert. Délai. Quoique cette intrigue eût été menée depuis un fort longtemps, elle le fut cependant avec tant de secret jusqu'au temps même où elle devait éclore, qu'on n'en sut rien pendant la vie de Lysandre, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. IV, p. 254, dans POUGENS. On sent… Qu'une forme périt, afin qu'une autre éclose, Lamartine, Joc. II, 64.

    Faire éclore, produire. Faire éclore des projets. Dès que l'impression fait éclore un poëte, Il est esclave né de celui qui l'achète, Boileau, Sat. IX. Chaque instant fait éclore une nouvelle horreur, Voltaire, Orph. I, 5.

REMARQUE

Éclore se conjugue avec le verbe être : les œufs sont éclos.

HISTORIQUE

XVIe s. L'œuf duquel esclorera l'aspic mortel qui…, Yver, p. 640. Dès le mois de septembre, les vents et les pluyes commencent à s'esclore d'estrange façon, Carloix, III, 20. On n'attendoit pas le jour esclore pour venir aux attelliers, Carloix, V, 4. Le primat de Lyon ne dort ny jour ny nuict, pour esclorre un escrit qui fera poser les armes à tout le monde, Sat. Mén. p. 199. Les pigeons patés esclorront des œufs de poule commune, si on les leur suppose au lieu des leurs, De Serres, 357. La gouvernante attendra avec patience que les œufs soient esclos… elle secourra les premiers poussins escloans qui souventesfois ne peuvent sortir de la coque, De Serres, 359. Au commencement de mai les oysons esclouent, De Serres, 374. Deux serpents s'y glisserent, et feirent des œufs dedans et les esclouirent, Amyot, les Gracques, 24. Son sein vous esclouit, gardez de l'offenser [Dieu], Ronsard, 275. Fust-ce en hyver, les roses s'esclou'ront, Ronsard, 741. Trous esclous [ouverts], Rabelais, Garg. I, 13.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉCLORE. Ajoutez :
4 V. a. Mettre au jour, au monde. Ce n'est pas à dire que la nature ne soit capable d'éclore, quand il lui plaira, quelque animal qui n'ait encore été vu, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.
5 V. réfl. S'éclore, venir au monde, au jour. Enfin s'écloront des guerres civiles où toutes choses seront violées, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne. Pour ce qui est de la conception et de ces entrailles d'où le Verbe se doit éclore, Bossuet, 6e avert. 23. C'est un archaïsme.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éclore »

De clore, avec le préfixe é-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, hlôre ; provenç. esclaure, esclure ; espagn. et portug. excluir ; ital. escludere. Les formes excluir, escludere viennent du latin excludere, de ex, hors de, et claudere, fermer (voy. CLORE) ; les formes en o ou en au viennent d'une forme non latine exclaudere, ou, si l'on veut, directement du préfixe es- et de clore ou claure. Éclore, c'est, étymologiquement, fermer hors.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « éclore »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éclore eklɔr

Évolution historique de l’usage du mot « éclore »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éclore »

  • C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore. De Anatole France
  • La créativité est une fleur qui s’épanouit dans les encouragements mais que le découragement, souvent, empêche d’éclore. De Alex F. Osborn
  • Rien de plus facile que d’effrayer un spectateur. On peut littéralement l’affoler, car la plupart des gens ont dans quelque partie de leur être une peur toute prête à éclore. De Ingmar Bergman
  • Un problème livré à lui-même se dessèche ou pourrit. Mais fertilisez un problème à l'aide d'une solution et vous allez en faire éclore des dizaines. De Norman Frederik Simpson / Un tintement tonitruant
  • Les écrivains qui ont de l’influence ne sont que des hommes qui expriment parfaitement ce que les autres pensent, et qui réveillent dans les esprits des idées ou des sentiments qui tendaient à éclore. De Joseph Joubert / Pensées
  • Mais club berjallien, dont l'équipe première évolue en Nationale 3, veut faire éclore encore plus de jeunes talents. Il vient de lancer son projet de "clubs-partenaires" avec des clubs plus petits des environs. Quatre ont déjà signé, dont ceux de Nivolas-Vermelle et Ruy-Montceau. Il table sur sept au total pour la saison à venir. Pas plus au démarrage, histoire de bien accompagner ces clubs. France Bleu, Le FCBJ veut faire éclore plus de futurs footballeurs professionnels en se liant aux petits clubs nord-isérois
  • Barbara Pompili, nouvelle ministre de la Transition écologique a pour mission de faire éclore une écologie de terrain : Pourmieux faire éclore le nouveau monde, qui a vu les écologistes remporter plusieurs grandes villes aux municipales et les propositions de la convention citoyenne pour le climat être reprises par le Chef de l'Etat, Barbara Pompili tentera de verdir le chemin qu'empruntera Emmanuel Macron pour la fin de son quinquennat. L'ancienne Verte, âgée de 45 ans,  jusque là députée de la Somme a été nommée, hier, ministre de la Transition écologique, troisième dans l'ordre protocolaire. Julien Bayou (EELV) espère que Barbara Pompili fera "mieux que lors de son passage comme secrétaire d'Etat à la biodiversité sous Hollande". Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France, déclare : "On lui fait confiance sur ses convictions personnelles. On ne fait pas confiance au président de la République. On ne connaît pas le Premier ministre. On ne fait pas confiance au président de la République qui a, depuis le début eu des discours et des annonces et des promesses très fortes, sur les questions écologiques. Malheureusement, dans les actes, ça n'a pas suivi." Analyse de Véronique Rebeyrotte. France Culture, Barbara Pompili va tenter de verdir le chemin qu'empruntera Emmanuel Macron pour la fin de son quinquennat
  • « Cette crise a fait éclore une vague de solidarité sans précédent. Dès le premier jour, les associations se sont mobilisées. Qu’en sera-t-il demain, cette formidable « levée » de citoyenneté pourrait-elle tenir dans la durée, à quelles conditions et avec quels moyens ? ». associationmodemploi.fr, Le HCVA tire le bilan de la crise sanitaire pour les associations - Associations Mode d'Emploi
  • C’est une splendide maison de maître qui fait l’angle de l’avenue Jean-Jaurès et du boulevard Marbeau. À l’intérieur, c’est un projet longuement mûri par Vincent Marcel qui est en train d’éclore : « une coloc de luxe ». www.lamontagne.fr, Visite guidée dans une colocation de luxe en plein centre-ville de Brive (Corrèze) - Brive-la-Gaillarde (19100)

Traductions du mot « éclore »

Langue Traduction
Anglais hatch
Espagnol escotilla
Italien schiudere
Allemand luke
Chinois 孵化
Arabe فقس
Portugais escotilha
Russe люк
Japonais ハッチ
Basque eskotila
Corse cova
Source : Google Translate API

Synonymes de « éclore »

Source : synonymes de éclore sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « éclore »

Éclore

Retour au sommaire ➦

Partager