Apparaître : définition de apparaître


Apparaître : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

APPARAÎTRE, verbe intrans.

I.− [Apparaître a pour pendant le subst. apparition].
A.− [En parlant d'êtres désincarnés, surnaturels, de visions] Se rendre visible à quelqu'un. Un fantôme, la Vierge apparaît :
1. Qu'elle soit morte ou vivante, une mère ne quitte jamais son enfant. L'esprit de la mienne me visite souvent. Une fois, en m'apparaissant dans un rêve, elle m'a sauvé la vie. Du Camp, Mémoires d'un suicidé,1853, p. 274.
B.− [En parlant d'un être hum. ou d'un inanimé; le verbe est souvent suivi d'une notat. circ. de temps] Arriver, se montrer, être vu souvent de manière inattendue. Synon. paraître, surgir, survenir :
2. ... à chaque instant apparaissent par touffes énormes les grappes écarlates du sorbier des oiseaux, ce corail végétal. Hugo, Le Rhin,1842, p. 54.
3. ... il n'aimait guère la façon qu'elle avait de le surprendre, d'apparaître devant ses yeux juste au moment où il s'y attendait le moins. Genevoix, Raboliot,1925, p. 212.
4. MlleLouise assiste maintenant chaque jour à la sainte messe. Mais elle apparaît et disparaît si vite qu'il m'arrive de ne pas m'apercevoir de sa présence. Bernanos, Journal d'un curé de campagne,1936, p. 1053.
En partic. [Dans un récit à caractère hist.] Se révéler, entrer dans le déroulement d'une action :
5. En face de ce puissant État musulman, la Syrie franque ne représentait plus qu'une étroite frange littorale. Il était temps que quelque grande croisade vînt la sauver. Ce fut alors qu'apparut saint Louis. Grousset, L'Épopée des croisades,1939, p. 348.
C.− P. ext. [En parlant d'un inanimé concr. ou abstr.] Prendre naissance, venir à l'existence :
6. Dans le midi de la France éclate l'hérésie des Albigeois, qui envahit toute une société nombreuse et puissante. À peu près en même temps, dans le nord, en Flandre, apparaissent des idées et des désirs de même nature. Guizot, Hist. gén. de la civilisation en Europe,1828, p. 17.
7. À quelle époque l'humanité ou chaque race est-elle apparue sur la terre? Renan, L'Avenir de la science,1890, p. 161.
En partic., PHILOS. [Parfois emploi subst. du part. passé] :
8. La causalité première, c'est la saisie de l'apparu avant qu'il apparaisse, comme étant déjà là dans son propre néant pour préparer son apparition. Sartre, L'Être et le Néant,1943, p. 259.
Rem. Apparaître peut se conjuguer avec avoir ou être, mais être l'emporte nettement, surtout à l'époque contemp., en partic. pour des raisons d'euphonie (hiatus au passé composé : a apparu). Certains écrivains emploient simultanément les deux auxil., avoir indiquant l'action, être l'état résultant de l'action : 9. Si la tige des primates avait été sectionnée à sa base par quelque accident géologique, la conscience réfléchie n'aurait jamais apparu sur la terre. Il est possible d'ailleurs que, dans le cours des siècles, certaines lignées organiques aient été éliminées, qui eussent donné naissance à des formes plus accomplies que la nôtre. Quoi qu'il en soit, l'homme est apparu. J. Rostand, La Vie et ses problèmes, 1939, p. 202. STYLISTIQUE − Emploi de la tournure impers. : 10. Il apparaît des arbres, les collines s'écartent, le fond de la vallée se hausse, et de grands feuillages entourent une eau tranquille étalée sur l'herbe fine. Flaubert, La Tentation de st Antoine, 1849, p. 382. Emploi du part. pour suggérer une atmosphère étrange : 11. Alors les trois cents boucliers d'or, cloués aux cèdres entre les haches madianites, réfléchissent les feux brusques des lampes apparues, les merveilles, les clartés! Villiers de L'Isle-Adam, Contes cruels, Épilogue, 1883, p. 376.
II.− [Apparaître a pour pendant le subst. apparence].
A.− Se manifester aux sens d'une certaine manière :
12. ... ce que j'ai vu m'a apparu moins fortement quand je l'avais sous les yeux, que tout à l'heure en vous le racontant. J.-J. Ampère, Correspondance,1824, p. 297.
1. [Avec un compl. ou un attribut du suj. précisant la manière] :
13. Au lieu de s'éclairer à deux ou trois cents mètres, la voie apparaissait sous une sorte de brouillard laiteux, où les choses ne surgissaient que très rapprochées, ainsi que du fond d'un rêve. Zola, La Bête humaine,1890, p. 143.
14. ... il peut bien apparaître d'un autre âge, il n'apparaît jamais démodé. Du Bos, Journal,1925, p. 260.
2. [Avec un compl. indiquant une manière nouvelle, le résultat d'une transformation] :
15. Puis elle enleva sa perruque brune et apparut avec un petit crâne poudré de quelques cheveux blancs, ... Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, La Farce, 1883, p. 1282.
3. PHILOS. [Parfois emploi pronom. et subst. de l'inf.] :
16. L'amour doit s'apparaître à lui-même comme une connaissance parfaite, et, dans la mesure où il n'est plus légitime de dissocier ici l'être de l'apparaître, on peut dire qu'il est une connaissance parfaite. Marcel, Journal métaphysique,1914, p. 63.
B.− Se manifester à l'esprit d'une certaine manière. Apparaître dans, sous. Synon. transparaître :
17. On m'a fait monter en chaire : c'était nécessaire. En montant, j'ai senti qu'il le fallait et que le docteur devait apparaître dans l'évêque, ainsi que le pasteur et le père. Dupanloup, Journal intime,1851-1876, p. 118.
18. ... ce traitement exige que l'on repense les phénomènes, que l'on définisse des notions qui n'apparaissent pas dans le langage ordinaire; ... Valéry, Variété 5,1944, p. 87.
1. [Avec un compl. circ. ou un attribut du suj. précisant la manière] :
19. ... le misérable apparaissait tel qu'il était, un audacieux et redoutable criminel. Verne, Les Enfants du capitaine Grant,t. 2, 1868, p. 225.
20. Des heures absolument disponibles. Des journées sans une obligation, sans un rendez-vous. À Paris, dans son bureau du quai des Orfèvres, cela apparaissait comme un bonheur inimaginable. G. Simenon, Les Vacances de Maigret,1948, p. 13.
2. Locutions
a) Il apparaît que.[Le compl. désigne un fait réel, constaté] Il est évident que :
21. La Lorette paraît. Elle est épuisée en huit jours. Il nous apparaît pour la première fois qu'on peut vendre un livre. E. et J. de Goncourt, Journal,1853, p. 109.
b) Faire apparaître (que).Faire qu'il apparaisse (que); rendre évident :
22. − Toi, cependant, témoigne. Fais apparaître, Apollon, que j'ai tué justement. P. Claudel, Les Euménides,trad. d'Eschyle, 1920, III, p. 968.
3. DIPLOM. Faire apparaître de ses pouvoirs. Notifier ses pouvoirs selon la forme prévue.
Rem. Attesté ds tous les dict. gén. de Ac. 1835 à Lar. encyclop. (excepté Rob.).
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [apaʀ εtʀ ̥], j'apparais [ʒapaʀ ε]. Passy 1914 note une durée longue pour [ε] ouvert (cf. aussi Fér. 1768, Crit. t. 1 1787, Gattel 1841, Fél. 1851, Littré et DG). 2. Hist.Fér. 1768 écrit encore apparoître et rappelle qu'on écrivait autrefois apparoistre avec un s. Fér. Crit. t. 1 1787 propose apparoître ou aparaître. Il précise : ,,Il serait mieux d'écrire aparaître avec un ai`` [et un seul p]. Pour l'adoption de la graph. ai dans les mots où oi se prononçait [ε] ouvert, cf. albanais; apparaître est la forme unique ds Boiste 1823, puis ds Ac. 1835; apparoître est qualifié de ,,vx lang.`` dans Ac. Compl. 1842.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) Mil. xies. aparoistre « (d'un inanimé) se montrer, devenir visible » (Alexis, éd. G. Paris et L. Pannier, 107c ds T.-L. : Si grant ledice nos est apareude D'icest saint cors); 1370 impers. il apparoît « il se révèle, il survient » (J. Froissart, Chron., I, 1repart., chap. 226 ds Dict. hist. Ac. fr. t. 3, p. 346); b) xiies. spéc. « (d'un esprit) se manifester sous une forme visible » (Roncevaux, p. 173 ds Littré : [Vous, Jesus-Christ] Apareüstes [à vos disciples] loiaument sans boizdie); 2. a) 1536 « (d'un inanimé) se présenter à l'esprit d'une certaine manière, sembler » (Calvin, Institution chrestienne, II, chap. 4, § 2 ds Dict. hist. Ac. fr. t. 3, p. 344 : [...] la justice de Dieu partout apparoist irreprehensible); b) 1437, 14 sept. impers. il est apparu « il a été prouvé, évident » (Reg. aux public., A. Tournai ds Gdf. Compl.); c) 1579, mai, dr. il apparoist de qqc. « quelque chose est prouvé » (Ord. de Henry III, Blois, XL ds Gdf. Compl. : S'ils sont enfans de famille, ou estans en la puissance d'autruy, nous leur defendons tres estroictement de passer outre a la celebration desdicts mariages, s'il ne leur apparoist du consentement des peres, meres, tuteurs, ou curateurs); 1694 spéc. faire apparoistre de son pouvoir chancellerie (Ac. 1694 : Faire apparoistre de son pouvoir. Donner communication de son pouvoir dans les formes). Empr. au b. lat. apparescere (forme inchoative de apparere, cf. apparoir) 1 a, fin iiie-début ives., Chalcidius, Comm., 97 ds TLL s.v., 268, 32; 1 b, St Jérôme, Epist., 12 ds Blaise.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 10 256. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 5 520, b) 11 756; xxes. : a) 17 111, b) 22 317.
BBG. − Canada 1930. − Gottsch. Redens. 1930, p. 119. − Laf. 1878. − Noter-Léc. 1912. − Pierreh. Suppl. 1926.

apparaître. − Le verbe paraître signifie « se montrer » (aux yeux). L'apparition est le début de cette action, l'instant seulement où la chose se révèle (au sens propre et au sens figuré) : un personnage apparaît sur la scène (sens propre) ; dans un roman un personnage nous apparaît honnête, bon, etc. (sens fig.).
Rem. 1. Nature gramm. de la base et du dér. 1. Les verbes constituent la part. la plus importante des créations en a-. Le préf. permet : a) Des formations parasynthétiques Dont la base est un adj. : abâtardir abêtir abrutir acagnarder (s') (vieilli) accommoder accouardir (vieilli) accourcir (vieilli) acoquiner acquitter adoucir affadir affaiblir affermir affiner affoler affranchir affriander aggraver agrandir ajuster alentir (vieilli) allonger alourdir amaigrir amatir améliorer amenuiser amincir amoindrir amollir annuler anoblir apetisser (vieilli) aplanir aplatir appesantir approcher approfondir arrondir assagir assainir assécher assombrir assoter (vieilli) assauvagir (vieilli) assouplir assourdir assurer attendrir attiéder attrister aveulir avilir aviver, etc. Dont la base est un subst. : accompagner accréditer affamer affiler affourager allaiter annoter apeurer approvisionner assoiffer b) Des formations où le préf. modifie une base verbale qu'on reconnaît aisément (battre, abattre), même si le verbe composé est sémantiquement éloigné du verbe de base (coucher - accoucher; mettre - admettre). c) Des formations issues de loc. dans lesquelles la prép. à est absorbée par le mot suiv. : accroire < faire à croire, laisser à croire affleurer < à fleur (de) 2. Moins nombreux que les verbes, les subst. préfixés en a-sont : a) Tantôt des dér. verbaux obtenus par suffixation En -ment pour les verbes en -er : accommodement acoquinement affinement ajustement attristement ou en -issement pour les verbes en -ir inchoatifs : abâtardissement abêtissement En -age : abordage achalandage acostage affilage amarinage arrivage (cf. arrivée) atterrage ou en -issage pour les verbes en -ir inchoatifs : amerrissage atterrissage Plus rarement en -ation : aggravation amélioration annotation b) Tantôt des subst. obtenus par dériv. régr. (en synchr. : subst. d'action à suff. zéro) : accroc < accrocher acquit < acquitter affront < affronter (cf. cependant la différence de sens entre affront et affronter) annonce < annoncer atour < atourner (vieilli) c) Tantôt des subst. − héritage de l'anc. lang. − dont les verbes corresp. ont disparu : adent < adenter assentiment < assentir attrait < attraire (attirer) d) Intégrée au mot qu'elle précède, la prép. à fournit également qq. subst. : acompte adieu ajour aplomb D'autres subst. remontent à des loc. Entièrement lexicalisées : (avoir) à faire > affaire (pleuvoir) à verse > averse (jouer) à tout > atout Partiellement lexicalisées (cf. à) : à-coup à-peu-près à-côté e) Les formations subst. parasynthétiques à base adj. sont très rares : (ac)calm(ie) (cf. hist. de ce mot). (ap)proxim(ation) / (ap)proxim(atif) (cf. proximité) 3. Les dér. en a- peuvent être des adj. (formes en -ant, -ent) : adjacent(e) attenant(e) avenant(e) Noter aussi : aprioriste < a priori
Rem. 2. Fonction gramm. du préf. 1. Transitivité. − A qq. exceptions près, a- crée des verbes trans. :
a + verbe intrans. verbe trans.
a + faiblir affaiblir
a + grandir agrandir
a + maigrir amaigrir
a + mollir amollir
a + tiédir attiédir
a) Dans les verbes parasynthétiques à rad. adj. − qui constituent la partie la plus importante et la plus homogène des verbes préfixés en a- − la fonction essentielle du préf. consiste à établir une relation attributive entre l'adj. de base et l'obj. du verbe trans. préfixé ex. La maladie affaiblit le patient = « la maladie rend le patient faible ». b) C'est dans la série des parasynthétiques à base subst. que l'on trouve toutes les exceptions à la règle de la transitivité : aboutir alunir amerrir aponter atterrir En revanche : aborder aboucher acheminer acclimater accoster affronter aliter de la même série, sont des verbes trans. 2. Perfectivité. − Les verbes de formation parasynthétique préfixés en a- sont, sans aucune exception, des verbes perfectifs* :
action état résultant
aborder, être abordé
affermir, être affermi
A- est un préf. perfectivisant, comme en témoignent les couples verbaux suiv. :
mener
amener
|
|
être mené
être amené
(est uniquement un passif d'action)
(peut exprimer également le résultat d'une action)
|
|
battre
abattre
courir
accourir
languir
alanguir
porter
apporter
servir
asservir
siéger
assiéger
Très rarement le verbe simple et le verbe dér. accusent la même modalité d'action : a) Verbes perf. :
cumuler
accumuler
joindre
adjoindre
ranger
arranger
b) Verbes imperf. :
lécher
allécher
tirer
attirer
Dans ce dernier cas cependant, l'idée de perfectivité est exploitée sur un plan sém. Sans modifier l'aspect du verbe de base, a- implique une finalité : attirer « tirer dans une certaine direction » Que ce soit au niveau gramm. ou au niveau sém., le préf. a-n'est jamais étranger à la not. de limite finale à atteindre.

Apparaître : définition du Wiktionnaire

Verbe

apparaître \a.pa.ʁɛtʁ\ intransitif 3e groupe (voir la conjugaison), (orthographe traditionnelle)

  1. Devenir visible ; se manifester.
    • Sous son chapeau, à bords retroussés, apparaissaient, riches et crépus, des cheveux plutôt roux que blonds ; […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre IV)
    • Il importe donc fort peu de savoir ce que les mythes renferment de détails desti­nés à apparaître réellement sur le plan de l'histoire future; […]; il peut même arriver que rien de ce qu'ils renferment ne se produise, […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.166)
    • De nombreux arcs-en-ciel apparaissent, mais le ciel entre les nuages est d'un bleu trop pâle et je sais que ce n'est pas encore la fin du mauvais temps. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • En mars 1978 apparaissait chez les libraires le premier reprint qui, s'il livrait enfin à de nombreux chercheurs le texte intégral, n'en respectait ni la pagination, ni le format. — (Philippe Schrauben, « Intoduction », avril 1984, dans La vraie langue celtique et Le Cromleck de Rennes-les-Bains, éd. originale : Carcassonne : chez François Pomiès, 1886, réédition : Nice : Éditions Belisane, 1984.)
    • La lune apparaît gibbeuse, pour un observateur terrestre, entre le premier quartier et la pleine lune et entre la pleine lune et le dernier quartier. — (Émile Biémont, Rythmes du temps: Astronomie et calendriers, De Boeck Supérieur, 1999, page 29)
  2. Se montrer inopinément ou soudainement ; avoir un aspect qui fasse naître la surprise ou qui excite l’intérêt.
    • Une flamme tremblotante orangea le hall d'entrée. La porte s'ouvrit. Lola apparut. — (Jean Siccardi, L'Ivresse des anges, Calmann-Lévy, 2014, chap.25)
    • Lino est apparu par la porte d'entrée, en se frottant les mains l'une contre l'autre pour les réchauffer. De la buée sortait de sa bouche à chacune de ses respirations. — (Mélisa Godet, Les Augustins, éd. Jean-Claude Lattès, 2014)
    • Une voile apparut à l’horizon et rendit l’espoir aux naufragés. — Ces génies extraordinaires qui apparaissent à de longs intervalles.
  3. Être certain ; être évident.
    • La justesse de ce raisonnement m’apparaît clairement.
  4. (Droit) Être déduit de l'enquête.
    • S’il vous apparaît que cela soit : Si, après avoir fait les enquêtes nécessaires, vous trouvez que cela soit ainsi.
  5. (Droit) Donner communication dans les formes, en parlant des pouvoirs ; les notifier.
    • Faire apparaître de ses pouvoirs :
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Apparaître : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APPARAÎTRE. (Il se conjugue comme PARAÎTRE, mais avec cette différence qu'il emploie les deux auxiliaires Être et Avoir avec le participe; au lieu que Paraître n'emploie que l'auxiliaire Avoir.) v. intr.
Devenir visible, se manifester. Quand Dieu apparut à Moïse dans le buisson ardent. L'ange qui apparut en songe à Joseph. Le spectre qui lui avait apparu, qui lui était apparu. Il apparaît de loin en loin, sur la terre, des hommes supérieurs qui... Il se dit également en parlant d'une Personne ou d'une Chose qui se montre inopinément ou soudainement, dont l'aspect fait naître la surprise ou excite l'intérêt. Cet homme m'est apparu au moment où je le croyais bien loin. Une voile apparut à l'horizon et rendit l'espoir aux naufragés. Ces génies extraordinaires qui apparaissent à de longs intervalles. Il signifie encore Être certain, être évident. La justesse de ce raisonnement m'apparaît clairement. En termes de Palais, S'il vous apparaît que cela soit, Si, après avoir fait les enquêtes nécessaires, vous trouvez que cela soit ainsi. En termes de Chancellerie, Faire apparaître de ses pouvoirs, Donner communication de ses pouvoirs dans les formes, les notifier.

Apparaître : définition du Littré (1872-1877)

APPARAÎTRE (a-pa-rê-tr'), j'apparais, j'apparaissais, j'apparus, j'apparaîtrai, apparaissant, apparu v. n.
  • 1Devenir visible, se montrer. Si ce rameau d'or apparaissait à mes yeux !… Étoiles apparaissant tout à coup. Une voile apparaît à l'horizon. La nouvelle terre qui apparaissait à Christophe Colomb. Il apparaît de temps en temps des génies qui… Votre digne moitié, couchée entre des fleurs, Tout près d'ici m'est apparue, La Fontaine, Fab. VIII, 14. Il n'apparaît qu'à ses disciples, il ne se montre que dans les lieux solitaires et écartés, Massillon, Car. Jour de Pâques. Les patriarches lui dressèrent des autels [à Dieu] en certains endroits où il leur avait apparu, Massillon, ib. Respect.
  • 2 Fig. La mort lui apparaissait glorieuse. Quand du sein de la nuit qui les recèle encore, Apparaîtront au jour ces funestes secrets, Chénier M. J. Œdipe roi, II, 2.
  • 3Être clair, évident. Cela apparaît.
  • 4Sembler. Il m'apparaît que vous êtes là, et il me semble que je vous parle ; mais il n'est pas assuré que cela soit, Molière, Mar. forcé, 8.
  • 5 Terme de chancellerie. Faire apparaître de ses pouvoirs, les notifier selon les formes.

    En termes de palais, s'il vous apparaît que cela soit ; si, examen fait, vous trouvez que cela soit ainsi.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir et l'auxiliaire être : Ces spectres m'ont apparu ou me sont apparus ; ils m'ont apparu au moment où j'éteignais ma lumière ; ils me sont apparus, et j'ai pu longtemps les contempler.

REMARQUE

On a employé autrefois ce verbe avec se ; c'est un archaïsme, comme on peut voir à l'historique. Il était naturel que J. C. glorieux s'apparut à celui qui devait enseigner J. C. crucifié, Fléchier, I, 147. L'ange du Seigneur s'apparut à lui [Jochin] avec une grande lumière, Voltaire, Phil. V, 110. Il faudra voir l'endroit où les Muses se sont apparues à vous, Guez de Balzac, liv. IV, lett. 17. Alors s'apparaît à elle la belle et véritable idée d'une vie hors de cette vie, Bossuet, Connaiss. V, 6.

HISTORIQUE

XIe s. Mout grant domage lui est apareüt, Ch. de Rol. CL.

XIIe s. Deu [il] reclama qui fut aparissant Aux trois Maries…, Ronc. p. 100. Passe la nuiz, si aparist li jours, ib. p. 148. [Vous, Jésus-Christ] Apareüstes [à vos disciples] loiaument sans boizdie [ fraude ], ib. p. 173.

XIIIe s. Il reprouvent le service que il ont à nous fait, tel come toute la gent sevent, et come il est aparissant, Villehardouin, XCIV. Si s'aparust [l'amour], et sor mon chief Me mist sa main…, la Rose, 10347. Tout fust il ainsi que nus ne se fust aparus contre eus, Beaumanoir, 54. Mult s'enfui isnelement, Et cil la suit apertement, Cui n'aparoit point de vieillece, De faintise ne de perece, Rutebeuf, II, 132.

XVe s. Et toujours se tenoit le siege, sans ce que aucunes gens apparussent de par messire Charles de Blois pour lever le siege, Froissart, I, I, 208.

XVIe s. De ses dens il rumpit dudict tymbre un morceau, comme tres bien apparoyst, Rabelais, Pant. II, 4. L'ombre au matin nous voyons ainsi croistre, Sur le midy plus petite apparoistre, Puis s'augmenter devers la fin du jour, Du Bellay, J. V, 36, verso. La nuict en dormant, la deesse Vesta s'apparust à luy, qui lui defendit de le faire, Amyot, Rom. 4. On dit qu'il apparut à Remus six vaultours, et à Romulus douze, Amyot, Rom. 14. L'on disoit qu'il y apparoissoit des fantasmes, Amyot, Solon, 19. On dit qu'il s'apparut en l'air une grande flamme, Amyot, Thém. 29.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « apparaître »

Étymologie de apparaître - Littré

Apparescere, de ad (voy. À), et un mot non latin parescere, paraître ; provenç. aparer, apareysser ; catal. aparexer ; espagn. aparecer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de apparaître - Wiktionnaire

Du moyen français apparoistre, de l’ancien français aparoistre (« (d’un inanimé) se montrer, devenir visible »), du bas latin appārēscere (« se manifester subitement »), forme inchoative de appārēre, dont est issu le verbe apparoir. Cognat de l’occitan aparéisser, du catalan aparèixer, de l’espagnol aparecer, du portugais aparecer, de l’italien apparire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « apparaître »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
apparaître aparaitr play_arrow

Conjugaison du verbe « apparaître »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe apparaître

Évolution historique de l’usage du mot « apparaître »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « apparaître »

  • Exit donc les ténors de LR pour professeur Ménard : Bertrand, Baroin, Dati et consorts. « Il faut faire apparaître un nouveau visage », martèle Robert Ménard face à Jean-Jacques Bourdin et sur Twitter. Mais il refuse de citer le moindre nom (du futur candidat à la présidence de la République) tout en disant qu’il en a quelques-uns en tête. Opinion Internationale, Robert Ménard : « Il faut faire apparaître un nouveau visage ». Le sien ? L’édito de Michel Taube - Opinion Internationale
  • François Lesage, vice-président de la commission finances, a présenté aux élus ce premier projet de budget primitif 2020. La section fonctionnement, en dépenses 429 480 € et en recettes 445 280 €, fait donc apparaître un excédent de 15 800 €. En revanche, la section investissement, en dépenses 105 023 € et en recettes 65 673 €, fait apparaître un déficit de 39 359 €. Le plan de financement 2020 intégrant les valeurs d’excédent et d’excès des sections présentées et s’équilibrant à hauteur de 316 014 €, a reçu l’approbation des élus. , Le Fresne-Camilly. Votes du budget 2020 et des subventions - Caen.maville.com
  • De son expérience, Aymen Loukil a retiré quelques bonnes pratiques pour ses clients qui souhaitent augmenter leurs chances de voir certaines de leurs pages apparaître dans le fil Discover d'internautes ciblés. Une fois assurées les optimisations techniques (qualité et taille des images et rapidité du site pensé pour le mobile), "je commence par conseiller à mes clients d'identifier les centres d'intérêt précis de leur audience, afin de créer des contenus qui y répondent, pas seulement sur le plan éditorial, mais en termes de business aussi, avec des offres de produits ou de services concrètes". Il cite l'exemple d'un client "e-commerçant dans le secteur informatique, qui a identifié qu'une bonne partie de son audience s'intéresse à un jeu vidéo spécifique. Il a créé une page qui liste les souris, claviers et casques compatibles recommandés pour ce jeu. Cela lui a permis de sortir sur Google Discover auprès des joueurs", et donc d'augmenter son CTR, et son potentiel de ventes sur ces produits. , Médias et e-commerçants, optimisez vos chances d'apparaître dans Google Discover
  • Le sens de la vie personnelle est de retourner à l'enfance, ou plutôt de faire apparaître à nouveau l'enfant qui jamais n'a disparu. De Georg Groddeck / La maladie, l'art et le symbole
  • Ces jeux du hasard qu'on nomme coïncidences mais qui en fait, sont l'éclosion de quelques-uns des possibles que toute action fait apparaître dans son sillage. De Marguerite Beaudry / Le Rendez-vous de Samarcande
  • Si l’homme n’a pas le pouvoir de modeler le monde à sa convenance, il a du moins celui de tailler des verres qui lui permettent de le faire apparaître à peu près comme il veut. De Georg Christoph Lichtenberg
  • Dans chaque existence humaine, il vient un jour, une heure, un bref instant où Dieu, tout à coup, daigne apparaître dans toute son évidence et nous tend brusquement la main. De Roger Martin du Gard / Les Thibault
  • La bêtise n’interdit pas l’entreprise, au contraire ; elle en masque les obstacles et fait apparaître facile ce qui, à toute tête un peu raisonnante, semblerait désespéré. De Maurice Druon / Le Lis et le Lion, les rois maudits
  • La poésie, dans une oeuvre, c'est ce qui fait apparaître l'invisible. De Nathalie Sarraute / Tel quel
  • Fais apparaître ce qui sans toi ne serait peut-être jamais vu. De Robert Bresson / Notes sur le cinématographe
  • La pluie produit deux phénomènes contradictoires. Elle fait apparaître les escargots et disparaître les taxis. De Paulo Vincente
  • Le métier d'écrivain fait apparaître celui de jockey comme une situation stable. De John Steinbeck
  • Tous les enfants ont du génie, le tout est de le faire apparaître. De Charlie Chaplin / Ma vie
  • La meilleure critique est celle qui semble faire apparaître l'original. De Robert Schumann
  • Les apparitions ont l'heureuse sagesse de n'apparaître qu'à ceux qui y croient. De Chamfort
  • Si Dieu devait apparaître aux affamés, il n'oserait leur apparaître que sous forme de nourriture. De Gandhi

Images d'illustration du mot « apparaître »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « apparaître »

Langue Traduction
Corse appare
Basque agertzen
Japonais 現れる
Russe появиться
Portugais aparecer
Arabe يظهر
Chinois 出现
Allemand erscheinen
Italien apparire
Espagnol aparecer
Anglais appear
Source : Google Translate API

Synonymes de « apparaître »

Source : synonymes de apparaître sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « apparaître »


Mots similaires