Glissement : définition de glissement


Glissement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

GLISSEMENT, subst. masc.

A. −
1. Action de glisser; résultat de cette action, mouvement, déplacement de ce qui glisse. B... a un ver solitaire dans le ventre « elle sent par ses glissements froids qu'il se pelotonne jusqu'à l'épigastre... » (Janet, Obsess. et psychasth.,1903, p. 87).Les bords en sont repliés en bourrelet autour du cuvier pour empêcher le glissement des cendres le long des parois (Lar. mén.1926, p. 192).Il [Byron à Venise] se sentait moins infirme dans une ville où la marche était remplacée par le lent glissement des gondoles (Maurois, Byron, t. 2, 1930, p. 116) :
1. Derrière, les souches restent, bossuant le terrain, sélectionnées presque à fleur de tronc, les tiges étant coupées à angle droit, par larges entailles nettes, de forme légèrement convexe, afin d'obtenir le glissement de la pluie sur la plaie. Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 5.
P. métaph. Le glissement d'une étoile filante (Colette, Naiss. jour,1928, p. 37).
Spéc. ANAT. ,,Mouvement propre à la plupart des diarthroses, dans lequel les deux surfaces articulaires se portent en sens opposé`` (Méd. Biol., t. 2 1971). Cf. G. Gérard, Anat. hum., 1912, p. 12.GÉOMORPHOL. Glissement de terrain. Déplacement en masse de terres qui se produit sur pente assez forte, supérieure à 5o, en terrain argileux, après de fortes précipitations et sur un sous-sol compact (d'apr. Plais.-Caill. 1958). MÉCAN. Frottement de glissement. Toutes [les] (...) mesures [de graissage] sont prises pour réduire la valeur du coefficient de frottement de glissement, mais on peut faire mieux, c'est de substituer le roulement au glissement (Gorgeu, Machines-outils,1928, p. 15).
2. P. méton. Léger bruit produit par ce qui glisse. Un glissement de pieds nus s'éloigna (D'Esparbès, Vent du boulet,1909, p. 136).Albert traversa l'immense salle dallée, au jour pauvre, où le glissement des pas s'effaçait dans le murmure résonnant des voûtes (Chardonne, Épithal., Paris, A. Michel, 1951 [1921], p. 62).De la rue montaient des bruits de voix, des glissements de véhicules, tout le langage d'une ville qui s'éveille (Camus, Peste,1947, p. 1297) :
2. Il n'y avait pas à s'y tromper, il y avait effectivement des bruits dans le couloir. Ce n'était pas un mirage d'oreille; cela ressemblait à des glissements de savates. Giono, Chron., Noé, 1947, p. 183.
B. − Au fig. Mouvement lent et plus ou moins sensible vers quelque chose; passage progressif et continu (d'un état à un autre). Un glissement électoral à droite, à gauche. Dès qu'on pense sur l'image sans former des images, il se produit un glissement, et de l'affirmation de l'identité d'essence entre l'image et l'objet,on passe à celle d'une identité d'existence (Sartre, Imagination,1936, p. 4).Ainsi Blaise, de dégradation en dégradation, d'un glissement irrémédiable, s'abaisse de l'idéale Diane à madame la Commandante (Arnoux, Solde,1958, p. 207) :
3. Beaucoup ont le sentiment que les épreuves de la guerre devront aboutir à un vaste changement dans la conditon humaine. Si l'on ne fait rien dans ce sens, on rendra inévitable le glissement des masses vers le totalitarisme communiste. De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 182.
LING. [Dans l'ordre des changements ou mutations phonét. ou sém.] ,,Passage du proche au proche, qui équivaut d'ordinaire à la substitution d'un équivalent approximatif`` (Mar. Lex. 1951) :
4. La polysémie s'alimente à quatre sources principales : les glissements de sens, les expressions figurées, l'étymologie populaire et les influences étrangères. S. Ullmann, Précis de sém. fr., Berne, Francke, 1965, p. 200.
Prononc. et Orth. : [glismɑ ̃]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1460-66 « action de glisser; mouvement de ce qui glisse » (Martial d'Auvergne, Arrêts d'amour, éd. J. Rychner, XXIV, 33). Dér. de glisser*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 286. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 19, b) 285; xxes. : a) 388, b) 812.

Glissement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

glissement \ɡlis.mɑ̃\ masculin

  1. Action de glisser ; effet produit par cette action.
    • Il semblait, en effet, que, par une sorte de glissement à la surface de l'icefield, la banquise se fût rapprochée de l'île Victoria. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Deux systèmes sont en présence […]. Le premier est impraticable, le second donnerait lieu à des glissements qui iraient à l’encontre du but proposé. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Entre les tables, des couples, dont la plupart, évoluaient avec un imperceptible dandinement, tournaient et le bruit de leurs pas avait un glissement léger d'averse contre les vitres. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Dans les enregistrements de guitare acoustique, on entend plus souvent le bruit des glissements de doigts sur le manche que le son de la guitare elle-même. — (Christophe Rime, Home studio pour guitaristes et bassistes, Éditions Eyrolles, 2011, page 66)
  2. (Figuré) Déplacement.
    • Actuellement le jeu chiraqien, malgré son ineptie, a le mérite d'empêcher le glissement d'une fraction de l’électorat « autoritaire » vers le PCF. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 208)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Glissement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GLISSEMENT. n. m.
Action de glisser, En termes d'Arts, Frottement de glissement. par opposition à Frottement de roulement. En termes de Géologie, Un glissement de terrain, de marne.

Glissement : définition du Littré (1872-1877)

GLISSEMENT (gli-se-man) s. m.
  • 1Action de glisser. Le glissement d'un châssis dans sa coulisse.
  • 2Dans une exploitation de mine. Espèce de rejet, produit par les couches qui s'abaissent à l'endroit même d'une fente ou d'une faille.

HISTORIQUE

XVe s. Guillaume flechit, et lui glissa un petit le pied, et tant que pour le glissement son glaive s'abaissa, Froissart, II, II, 81.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « glissement »

Étymologie de glissement - Wiktionnaire

De glisser et -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « glissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
glissement glismɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « glissement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « glissement »

  •  Un important glissement de terrain a balayé une route de montagne dans l'est de l'Indonésie. Un habitant a capturé l'effondrement horrible de la route principale de Battang Barat, dans le district de Wara Barat, et plusieurs habitants ont entendu des cris à l'arrière-plan. , CATastrophes NATurelles .net - Glissement de terrain et inondations dans le Nord de la province Nord Sulawesi (Indonésie) et de Sabah (Malaisie)
  • Au moins 14 personnes sont mortes ou disparues à cause d'un glissement de terrain d'après le bilan des autorités locales. Depuis début juin, le sud du pays est touché par des pluies diluviennes, causant inondations et glissements de terrain. RTL.fr, Chine : au moins 14 morts et disparus après des glissements de terrain
  • Des membres d’une équipe de secours transfèrent une femme âgée retirée des débris dans le village de Yuanshan, dans le canton de Dahe du comté de Huangmei, dans la province du Hubei (centre de la Chine), le 8 juillet 2020. La femme âgée a été secourue quelques heures après qu'elle et huit autres personnes ont été ensevelies le 8 juillet matin par un glissement de terrain provoqué par la pluie. , Des opérations de sauvetage en cours après un glissement de terrain provoqué par la pluie dans le Hubei
  • Des gens marchent près de rails suspedus dans le vide sur le site d'un glissement de terrain près d'Abidjan qui a fait 13 morts le 18 juin 2020 LExpress.fr, Côte d'Ivoire : au moins 13 morts dans un glissement de terrain à Abidjan - L'Express
  • Une route est bloquée dans le comté de Jansu, dans la province du Jeolla du Nord, à 318 km au sud de Séoul, suite à un glissement de terrain causé par les pluies torrentielles, le lundi 13 juillet 2020. (Photo fournie par les pompiers locaux. Revente et archivage interdits) Agence de presse Yonhap, Glissement de terrain | AGENCE DE PRESSE YONHAP
  • Plus de 160 mineurs ont trouvé la mort après un glissement de terrain jeudi dans les mines de jade à ciel ouvert de Hpakant, près de la frontière chinoise. Le Monde.fr, Birmanie : un glissement de terrain fait au moins 160 morts dans des mines de jade
  • Des dizaines de chalets et leurs occupants se retrouvent coupés du monde en Haute-Mauricie après un glissement de terrain dans la ZEC Jeanotte. Radio-Canada.ca, Des chalets isolés par un glissement de terrain en Haute-Mauricie | Radio-Canada.ca
  • Les habitudes sont tributaires du temps et celle qui consiste à se lever ou à se coucher à une certaine heure est de toutes la plus puissante puisque c'est d'elle que découle le glissement de nos jours. De Jean Ethier-Blais / Le Manteau de Rubén Dario

Images d'illustration du mot « glissement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « glissement »

Langue Traduction
Corse slip
Basque lapsus
Japonais スリップ
Russe слип
Portugais escorregar
Arabe زلة
Chinois
Allemand unterhose
Italien scivolare
Espagnol resbalón
Anglais slip
Source : Google Translate API

Synonymes de « glissement »

Source : synonymes de glissement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « glissement »


Mots similaires