Démolition : définition de démolition


Démolition : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉMOLITION, subst. fém.

A.− [Correspond à démolir A] Action, fait de démolir une construction. Entrepreneur de démolitions (Ac.). Travaux de démolition. Fait d'être l'objet de tels travaux. (Édifices) en démolition :
1. Depuis le guichet qui mène au pont du Carrousel jusqu'à la rue du Musée, tout homme venu, ne fût-ce que pour quelques jours, à Paris, remarque une dizaine de maisons à façades ruinées, où les propriétaires découragés ne font aucune réparation, et qui sont le résidu d'un ancien quartier en démolition depuis le jour où Napoléon résolut de terminer le Louvre. Balzac, La Cousine Bette,1846, p. 48.
P. méton., au plur. Matériaux provenant des bâtiments démolis. Il trottait avec une agilité de souris surprise dans des démolitions (A. France, Anneau améth.,1899, p. 5).
B.− [Correspond à démolir B]
1. Destruction physique ou morale d'une personne. [Le] parti républicain, si puissant dans la réclame et dans la démolition des gens (Goncourt, Journal,1859, p. 643):
2. 11 septembre. − Lu dans la Raison, feuille de l'ignoble Charbonnel, un article de mon vieux plagiaire Laurent Tailhade. Ce borgne atteint de ramollissement démocratique, non content de servir la messe, chaque matin, à son père spirituel, semble avoir promis, en outre, ma démolition à l'abbé Victor. C'est désarmant. Bloy, Journal,1901, p. 70.
2. Destruction d'un ensemble abstrait présentant une cohérence interne. Elle [la mère] décréta que l'instruction était une entreprise de démolition et mon père fut de son avis (L. de Vilmorin, Migraine,1959, p. 160):
3. Avant de discourir sur la science, il faut en déterminer l'objet, en trouver la méthode et le principe : il faut en débarrasser la place des préjugés qui l'encombrent. Telle doit être la mission du dix-neuvième siècle. Pour moi, j'en ai fait le serment, je serai fidèle à mon œuvre de démolition, je ne cesserai de poursuivre la vérité à travers les ruines et les décombres. Proudhon, Qu'est-ce que la propriété?1840, p. 317.
Prononc. et Orth. : [demɔlisjɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. xives. « défaite, déroute » (Chron. fr. ms. de Nangis, sous l'an 1302 ds La Curne); 2. 1367 « action de démolir » (Lett. d'abolition de Phil., prem. d. d'Orl., A. Loiret ds Gdf. Compl.); 1676 subst. plur. (Félibien Dict.). Empr. au lat. demolitio « action de mettre à bas ». Fréq. abs. littér. : 195.

Démolition : définition du Wiktionnaire

Nom commun

démolition \de.mɔ.li.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de démolir.
    • La démolition de ces vieux bâtiments est une mesure de prudence.
    • Un entrepreneur de démolitions.
  2. (Par métonymie) pluriel Matériaux qui restent de ce qu’on démolit.
    • Les démolitions de cet édifice ont été bien vendues.
  3. Destruction physique ou morale d'une personne.
    • On assiste à une démolition en règle du ministre.
  4. Destruction méthodique d'arguments, d'un raisonnement etc.
    • Il s'est livré à une démolition impitoyable du créationnisme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Démolition : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉMOLITION. n. f.
Action de démolir. La démolition de ces vieux bâtiments est une mesure de prudence. Un entrepreneur de démolitions. Il se dit aussi des Matériaux qui restent de ce qu'on démolit. Dans ce sens, on ne l'emploie qu'au pluriel. Les démolitions de cet édifice ont été bien vendues.

Démolition : définition du Littré (1872-1877)

DÉMOLITION (dé-mo-li-sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Action de démolir. La démolition est commencée. Théodose reçut en même temps la nouvelle de la démolition du temple fameux de Sérapis dans Alexandrie, Fléchier, Hist. de Théod. III, 112.
  • 2S. f. pl. Matériaux qui restent de ce qu'on a démoli. Comme, en abattant un vieux logis, on en réserve ordinairement les démolitions pour servir à en bâtir un nouveau, Descartes, Méth. III, 6.

HISTORIQUE

XIVe s. Ceste instance de demolition et male aventure aux François fu pronostiquée, Chroniques franç. dans LACURNE.

XVIe s. Il ajousta à cela la desmolition des temples et des tombeaux, D'Aubigné, Hist. II, 31.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉMOLITION. Ajoutez :
3Démolition des cartouches, opération par laquelle on les défait. Un accident est arrivé hier, à une heure et quart, à l'arsenal de Bayonne, dans l'atelier de démolition des cartouches, Journ. offic. 13 oct. 1872, p. 6465, 3e col.

Poudre de démolition, poudre qui provient de la démolition de cartouches ou de munitions quelconques.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « démolition »

Étymologie de démolition - Littré

Provenç. demolition ; espagn. demolicion ; ital. demolizione ; du latin demolitionem, de demoliri, démolir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de démolition - Wiktionnaire

Du latin demolitio, « action de mettre à bas ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « démolition »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démolition demɔlisjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « démolition »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « démolition »

  • La démolition de la barre d’immeuble vieillissante de la Boule d’or, spectaculaire, interpelle actuellement les passants du Mas de Mingue. Une démolition qui a été longuement évoquée lors des marches exploratoires ou diverses rencontres, menées dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau programme national de renouvellement urbain. midilibre.fr, La barre d’immeuble de la Boule d’or appartiendra bientôt au passé - midilibre.fr
  • La démolition du bâtiment du Vieux chêne va impliquer des ralentissements Le Journal du Montreuil, Montreuil : Les travaux de démolition du Vieux chêne commencent pour un mois
  • Le chantier de désamiantage est lancé depuis le 15 juin. La démolition en elle-même a commencé en début de semaine. « Nous en avons pour un mois de travail », annonce le responsable du chantier. Courrier picard, La démolition de l’ancien Aldi est lancée à Albert
  • Depuis lundi 29 juin, l’entreprise Sagetra de Noyelles-sous-Lens a entrepris la démolition de l’ancienne salle des fêtes située place Dorgelès. La Voix du Nord, Démolition de l’ancienne salle des fêtes de Neuville-Saint-Vaast
  • Pour la première fois, nous nous apercevons que notre langue manque de mots pour exprimer cette insulte : la démolition d'un homme. De Primo Levi / Si c'est un homme
  • L'occupation de l'humanité n'est qu'une entreprise universelle de démolition. Je parle de l'humanité mâle. De Jean Giraudoux / La Folle de Chaillot
  • On s'aperçoit, chaque jour, qu'il faut cesser de croire à quelque chose ou à quelqu'un ; et cette démolition quotidienne de nos plus chères illusions s'appelle "expérience". De Jean Simard / Félix
  • La démolition c'est comme la morale, ça fout tout par terre. De Jean-Jules Richard / Faites-leur boire le fleuve
  • Toute vie est bien entendu un processus de démolition. De Francis Scott Fitzgerald / La fêlure

Images d'illustration du mot « démolition »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « démolition »

Langue Traduction
Corse demolizione
Basque eraispen
Japonais 解体
Russe снос
Portugais demolição
Arabe هدم
Chinois 拆除
Allemand abriss
Italien demolizione
Espagnol demolición
Anglais demolition
Source : Google Translate API

Synonymes de « démolition »

Source : synonymes de démolition sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « démolition »


Mots similaires