Décharge : définition de décharge


Décharge : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCHARGE, subst. fém.

I.− Action de décharger.
A.− Vx. Action de décharger des marchandises qui ont été transportées; action de décharger le véhicule, le navire, l'animal qui a effectué le transport; résultat de cette action. On entendait ces galets tomber et s'amasser de l'autre côté des planches, comme la décharge brusque d'une charretée de cailloux (Zola, Joie de vivre,1884, p. 909). :
1. [Dans certains systèmes de benne basculante, de camion] il suffit, lorsqu'on veut provoquer la décharge, de laisser tomber (...) [la] béquille sur le sol pour que la benne se libère de son enclanchement. J. Cahen, E. Bruet, Carrières, plâtrières, ardoisières,1926, p. 158.
B.− [L'accent est mis sur le poids qui a été enlevé]
1. [En parlant de choses et, plus rarement, d'une pers.] Action d'enlever un poids qui surcharge; résultat de cette action. Travaux pour la décharge d'un plafond, d'un plancher (DG).
Locutions Décharge des humeurs. ,,Écoulement des humeurs du corps`` (Ac. 1835, 1878).
Décharge de ventre. ,,Évacuation abondante qui débarrasse l'intestin`` (DG, Ac. 1932).
Loc. fig. Décharge de la conscience. Soulagement moral (cf. Ac., Littré, Guérin 1892, DG, Lar. Lang. fr.).
P. méton., vx. Lieu d'une habitation où l'on entrepose tout ce qui est en surplus ou inutile. Chambre, pièce de décharge (cf. Ac., Littré, Guérin1892, DG, Rob.).
P. ext. Décharge publique ou p. ell. décharge. Lieu public où l'on déverse débris et déchets divers. Terrain de décharge :
2. Il est facile de se représenter ces terrains de décharge hors des grandes villes, où chaque matin l'on repousse tout ce que le jour précédent a amassé d'épluchures et de détritus... Claudel, Un Poète regarde la Croix,1938, p. 53.
Spécialement
a) ARCHIT. Pièce de charpente aménagée dans un édifice afin de diminuer la charge du point d'appui. Voûte de décharge, poutres de décharge. Arc de décharge (cf. Jossier1881, Havard t. 1 1887).
b) IMPR. Feuille de papier non collé que l'on applique sur la forme typographique afin de sécher l'encre et d'éviter le maculage. Avant les feuilles blanches, passer quelques décharges sur la forme pour enlever l'excès d'encre (Carabelli,[Lang. impr.], p. 7).
c) TEINTURE. Excédent de teinture d'une étoffe qui macule par contact. On ne peut y avoir recours que si l'on n'est pas trop exigeant sur l'unisson des teintures et sur leur décharge au frottement (P. Lederlin, Blanchiment, teinture, impression, apprêts,Paris, J.-B. Baillière et Fils, 1923, p. 353).Celle du dégorgement sur le tissu blanc, témoin de décharge (J. Kiger, Problèmes de l'examen et de l'analyse des fibres, fils et étoffes,Paris, éd. de l'Industrie textile, 1961, p. 75).
Rem. Attesté ds DG, Rob., Lar. Lang. fr.
d) TURF. Avantage de poids accordé à certains chevaux lors d'une course :
3. ... toute pouliche ayant gagné (...) portera une surcharge de cinq livres. Les pouliches n'ayant jamais gagné auront droit à une décharge de 4 livres. Celles n'ayant pas encore couru cette année bénéficieront d'une décharge supplémentaire de trois livres. Zitrone, Léon Zitrone vous emmène aux courses,1962, p. 257.
Rem. Attesté ds Littré, Guérin 1892, Lar. encyclop., Rob. Suppl. 1970, St-Riquier-Delp. 1975.
2. TECHNOL.
,,Ouverture qui donne issue aux eaux d'un étang, d'une fontaine, etc.`` (Ac.) :
4. L'alluvion n'a pas lieu à l'égard des lacs et étangs, dont le propriétaire conserve toujours le terrain que l'eau couvre quand elle est à la hauteur de la décharge de l'étang, encore que le volume de l'eau vienne à diminuer. Code civil,1804, art. 558, p. 103.
Tuyau de décharge. Conduit par lequel s'écoule le trop-plein d'eau d'un réservoir, étang, etc. Les maisons de Zafra (...) ont de très curieux tuyaux de décharge pour les eaux de pluie (T'Serstevens, Itinér. esp.,1933, p. 182).
3. P. anal., DR. Action de justifier un accusé des charges qui pèsent sur lui; résultat de cette action. Paroles prononcées à la décharge de l'accusé; témoin à décharge.
P. ext., loc. À la décharge de qqn. Pour l'excuser :
5. Il faut dire pourtant, à la décharge des jeunes hommes de l'époque, qu'ils furent souvent remorqués comme de légères embarcations par les gros navires... Sand, Indiana,1832, p. 103.
4. Au fig. [Le poids enlevé est une obligation]
a) [L'obligation est un dû matériel] Allégement ou suppression d'une condition ou obligation onéreuse. Reçu une lettre du directeur des contributions de Paris portant décharge d'une taxe que je crois avoir payée (Constant, Journaux,1804, p. 66).
Spéc., DR. ,,Acte constatant la remise d'une pièce, la libération d'une dette, d'une gestion ou d'un engagement`` (Barr. 1974).
Porter une somme en décharge. Indiquer qu'elle a été acquittée.
b) Rare. [L'obligation est une responsabilité] Fait d'ôter à quelqu'un la responsabilité, la mission ou le soin de faire quelque chose :
6. ... je remercie les personnes qui veulent bien tenir ma place dans ces fonctions et s'y faire mes intendants pour l'heureuse décharge que leur activité daigne me procurer... Maurras, L'Avenir de l'intelligence,1905, p. 64.
II.− [L'accent est mis sur la quantité plus ou moins déterminée qui a été enlevée]
A.− Tir simultané de plusieurs armes à feu ou de jet. Décharge d'artillerie, de mousqueterie; décharge de canons, d'arbalètes :
7. En homme défiant, je ne commandais le feu à mes voltigeurs que lorsque je me trouvais hors de la ligne de leurs fusils. Le lieutenant n'avait pas la même prudence, et mal lui en prit. Dans une décharge générale, il reçut à bout portant une baguette oubliée dans le canon. Reybaud, Jérôme Paturot,1842, p. 181.
P. méton. Ensemble des projectiles tirés par une arme à feu. La décharge de plombs l'atteignit [le lièvre] par-dessous, le souleva de bas en haut avec violence (Genevoix, Raboliot,1925, p. 261).
P. anal. Une décharge de coups de bâton. ,,Une bastonnade`` (Ac.).
B.−
1. ÉLECTR. Action de diminuer ou d'annuler la charge électrique d'un corps électrisé; résultat de cette action. Décharge d'un condensateur, d'une batterie d'accumulateurs. L'alternateur ronfle comme une turbine. Lui, fixe des yeux l'ampèremètre où chaque décharge s'accuse (Saint-Exup., Courr. Sud,1928, p. 58).
P. ext. Passage d'une charge électrique d'un corps dans un autre. Décharge électrique. Il tenta de la briser [la peau de chagrin] par une forte décharge d'électricité (Balzac, Peau chagr.,1831, p. 246).Le vicomte avait tressailli comme s'il eût reçu dans la poitrine la décharge d'une pile de Volta (Sandeau, Sacs,1851, p. 9).
2. P. anal., PSYCHOL. Libération émotionnelle, affective ou nerveuse chez un sujet. Décharge émotionnelle. Décharge nerveuse (Boutroux, Conting.,1874, p. 45).Décharge affective (Mounier, Traité caract.,1946, p. 373).
Prononc. et Orth. : [deʃaʀ ʒ]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1306 « action de décharger » (G. Guiart, Branche des royaux lignages, éd. J.-A. Buchon, 9034); 2. a) 1690 « débarras » (Fur.); b) 1690 « lieu où l'on dépose les immondices » (ibid.). B. 1. Ca 1350 « libération d'un engagement » (Gilles Le Muisit, Poésies, II, 298 ds T.-L.); 2. a) 1365 « certificat d'acquittement d'une somme » (Compte de la D. d'Anj., Archives nationales KK 41, fo1 rods Gdf. Compl.); b) 1790 « allégement fiscal » (Moniteur, III, 25 ds IGLF); 3. 1438 jur. « justification d'un accusé » (Archives du Nord, B 1682, fol. 12 ds IGLF); 4. 1585 décharge de la conscience (N. du Fail, Contes et discours d'Eutrapel, t. 1, p. 317). C. 1. 1477 artill. (J. De Roye, Chron. scandaleuse, II, 38 ds IGLF); 2. a) 1548-50 « tuyau, ouverture pour l'écoulement de l'eau » (J.-J. Guiffrey, Comptes des bâtiments du roi sous le règne de Louis XIV, t. 2, p. 322, ibid. : tuyaux ... pour la descharge des eaux); 1609 (F. De Mallevoüe, Actes de Sully, p. 155, ibid.); b) 1694 « réservoir » (Corneille); 3. 1628 archit. (Archives hist. de la Saintonge, XVIII, 379 ds IGLF); 4. 1653 « volée de coups » (Scarron, Relation véritable de tout ce qui s'est passé en l'autre Monde, p. 415 ds Richardson, p. 75); 5. 1766 typogr. (J.-M. Papillon, Traité historique et pratique de la gravure sur bois, t. 2, p. 364 : feuille ... pour recevoir la décharge de l'encre); 1794 « feuille pour la décharge de l'encre » (A.-F. Momoro, Traité élémentaire de l'imprimerie, p. 137); 6. 1809 électr. (Lamarck, Philos. zool., t. 2, p. 243); 7. 1874 décharge nerveuse (Boutroux, Conting., p. 45); 8. 1890 teinturerie (DG). Déverbal de décharger*. Fréq. abs. littér. : 312. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 398, b) 452; xxes. : a) 402, b) 506. Bbg. Archit. 1972, p. 61.

Décharge : définition du Wiktionnaire

Nom commun

décharge \de.ʃaʁʒ\ féminin

  1. Action de décharger.
    • Assister à la décharge d’un ballot.
    • Les voituriers sont obligés de faire la décharge de leurs marchandises en tel endroit.
    1. Moment, endroit où cette action se fait.
      • Se trouver à la décharge d’un wagon, d’un paquebot.
  2. (Architecture) Construction faite pour soulager quelque partie d’un édifice du poids qui est au-dessus.
  3. (Droit) Acte par lequel on déclare une personne quitte ou libérée d’une dette, d’un dépôt, etc.
    • Un gardien dont le rôle était de donner aux croque-morts décharge, sur un registre, des cercueils qu’il avait comptés et vu inhumer, signa le livre et apposa son timbre en marge. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Décharge bonne et valable.
    • On ne saurait lui rien demander, il a sa décharge.
    • On lui a donné une décharge de tout.
    • Demander, obtenir décharge.
    • Donner quittance et décharge.
    • Payer tant à la décharge de quelqu’un, à la décharge d’un compte, Payer tant en déduction de ce que doit quelqu’un, de ce qui est porté sur un compte.
    • On dit aussi Porter une somme en décharge, Indiquer sur le registre, sur le compte, qu’elle a été acquittée.
  4. (Droit) Justification, avantage qui résulte pour l’accusé des circonstances ou des dépositions favorables.
    • Ils ont tous parlé à votre décharge.
    • La déposition des témoins est à la décharge de l’accusé.
    • Il n'y a pas d'arrangement possible avec la réalité, avec le ça a eu lieu, consigné dans les archives d'un tribunal de Londres, avec nos noms, elle d'accusée, et moi de témoin à décharge. — (Annie Ernaux, Mémoire de fille, Gallimard, 2016, p. 141)
  5. Soulagement.
    • C’est une décharge considérable pour l’état.
    • Je vous en avertis pour la décharge de ma conscience.
  6. (Sexualité) (Vulgaire) Éjaculation.
    • Alexine tomba sur eux épuisée râlante et grinçant des dents et Mony qui mit sa bouche dans son con n’eut qu’à donner deux ou trois coups de langue pour obtenir une décharge. — (Guillaume Apollinaire, Les Onze Mille Verges ou les Amours d’un Hospodar, Les Onze Mille Verges ou les Amours d’un Hospodar/3, chapitre III, Imprimerie Nys, Paris, 1911)
  7. Fait de plusieurs armes à feu qui tirent à la fois.
    • La fête se termina par des réjouissances bruyantes : musique, sonneries de clairons, roulements de tambours, fantasias échevelées, décharges retentissantes d’artillerie et de mousqueterie, — une orgie de couleurs, de mouvement et de bruit. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 132)
    • Des détonations retentissaient incessamment, comparables aux décharges continues d’une formidable artillerie. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • …en vain les courtisans joyeux espéraient qu’avec quelques décharges on pourrait réduire au silence, ces braillards, ces bourgeois et ces ouvriers qui voulaient des réformes. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • (Par analogie)Ils répondirent donc par une décharge de leurs grandes arbalètes, de leurs arcs, de leurs frondes et autres armes. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • (Par extension) (Familier) Une décharge de coups de bâton, Une bastonnade.
  8. (Par extension) Explosion de l’électricité accumulée à la surface d’une machine, d’une batterie électrique.
  9. Écoulement des eaux d’un bassin, d’un canal, etc.
    • Tuyau de décharge.
    • La décharge des eaux surabondantes.
    • (Par analogie)Décharge de ventre, évacuation abondante qui débarrasse l’intestin.
  10. Ouverture qui donne issue aux eaux d’un étang, d’une fontaine, etc., soit pour les empêcher de déborder, soit pour qu’elles s’écoulent entièrement.
    • Décharge de fond.
    • Décharge de superficie.
    • Pratiquer une décharge.
    • La fontaine a sa décharge à deux pas de là.
  11. Réservoir ou bassin qui reçoit le trop-plein d’une rivière, d’un lac, d’une fontaine, etc.
    • Établir une décharge.
  12. (Vieilli) Lieu où, dans une maison, on rangeait ce qui n’était pas d’un usage ordinaire, ou ce qui aurait causé de l’embarras. On dit aujourd’hui débarras.
  13. (Industrie) Lieu où l’on entrepose les déchets, les débris.
    • On utilise sans vergogne l’arrière-pays, du moins sa partie non protégée, non mise en réserve pour accueillir des décharges intempestives, les fûts toxiques, les activités polluantes et les ayatollahs de l'écologie. — (Bernard Préel, Les deux songes de la ville, Éditions Descartes, 1995, p. 91)
  14. (Imprimerie) Feuille de papier qu’on presse sur une forme pour en sécher les caractères.
  15. (Livre) Marque d’encre sur les feuillets précédant la page dont l’encre est en excès.
    • Les Idylles de Bion et de Moschus, traduites de Grec en Vers François, avec des Remarques, ‎A Lyon, Chez Horace Molin, 1697 Deux parties en un volume in-12 […]. Titre et faux-titre en rouge et noir. (Quelques rousseurs, décharges des titres rouges, petit grattage sans conséquence au premier faux-titre.) — (Catalogue de la Librairie Picard, Paris, Référence 00233321)
  16. (Sports hippiques) Avantage de poids pouvant être concédé à un cheval de course dans certains cas, par exemple lorsque son jockey est un apprenti ou un amateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Décharge : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCHARGE. n. f.
Action par laquelle on ôte d'une voiture, d'un chariot, les ballots, les marchandises et autres objets dont ils sont chargés. Assister à la décharge d'un ballot. Les voituriers sont obligés de faire la décharge de leurs marchandises en tel endroit. Il se dit aussi en parlant des Bateaux, des charrettes, des bêtes de somme sur lesquels des marchandises sont chargées. Se trouver à la décharge d'un wagon, d'un paquebot. Il se dit, en termes d'Architecture, d'une Construction faite pour soulager quelque partie d'un édifice du poids qui est au-dessus. Il se dit encore, surtout en termes de Jurisprudence, d'un Acte par lequel on déclare une personne quitte ou libérée d'une dette, d'un dépôt, etc. Décharge bonne et valable. On ne saurait lui rien demander, il a sa décharge. On lui a donné une décharge de tout. Demander, obtenir décharge. Donner quittance et décharge. Payer tant à la décharge de quelqu'un, à la décharge d'un compte, Payer tant en déduction de ce que doit quelqu'un, de ce qui est porté sur un compte. On dit aussi Porter une somme en décharge, Indiquer sur le registre, sur le compte, qu'elle a été acquittée. Il signifie, en Matière criminelle, Justification, avantage qui résulte pour l'accusé des circonstances ou des dépositions favorables. Informer à charge et à décharge. Ils ont tous parlé à votre décharge. La déposition des témoins est à la décharge de l'accusé. Entendre les témoins à charge et à décharge. Il signifie encore, dans un sens plus général, Soulagement. C'est une décharge considérable pour l'État. Je vous en avertis pour la décharge de ma conscience. Il se dit aussi du Fait de plusieurs armes à feu qui tirent à la fois. Une décharge d'artillerie. Après avoir essuyé la première décharge des ennemis, on attaqua à la baïonnette. Ils firent d'abord une terrible décharge. La décharge d'une batterie, d'une mitrailleuse, etc. Le bruit d'une décharge. La décharge électrique d'une pile, d'une batterie électrique, Explosion de l'électricité accumulée à la surface d'une machine, d'une batterie électrique. Par extension et fam., Une décharge de coups de bâton, Une bastonnade. Il signifie en outre Écoulement des eaux d'un bassin, d'un canal, etc. Tuyau de décharge. La décharge des eaux surabondantes. Par analogie, Décharge de ventre, Évacuation abondante qui débarrasse l'intestin. Il se dit également de l'Ouverture qui donne issue aux eaux d'un étang, d'une fontaine, etc., soit pour les empêcher de déborder, soit pour qu'elles s'écoulent entièrement. Décharge de fond. Décharge de superficie. Pratiquer une décharge. La fontaine a sa décharge à deux pas de là. Il se dit encore d'un Réservoir ou bassin qui reçoit le trop-plein d'une rivière, d'un lac, d'une fontaine, etc. Établir une décharge. Il s'est dit aussi du Lieu où, dans une maison, on serrait ce qui n'était pas d'un usage ordinaire, ou ce qui aurait causé de l'embarras. On dit aujourd'hui DÉBARRAS. Décharge publique, Lieu où l'on dépose les débris provenant de démolitions, de matériaux inutiles, etc.

Décharge : définition du Littré (1872-1877)

DÉCHARGE (dé-char-j') s. f.
  • 1Action de décharger des marchandises, des ballots, etc. placés sur une voiture, un bateau, une bête de somme. Faire la décharge des marchandises, des balles, des colis.
  • 2Action de diminuer la charge, le faix. La décharge d'un plancher.

    Terme d'architecture. Pièce de bois posée obliquement dans une cloison ou dans un cintre pour diminuer la charge du point d'appui.

    Terme de serrurerie. Barre de fer posée obliquement dans l'assemblage d'une grille, ou placée carrément dans son châssis.

  • 3Action de tirer à la fois plusieurs armes à feu. Décharge de mousqueterie, d'artillerie. Pendant qu'avec un air assuré il s'avance pour recevoir la parole de ces braves gens, ceux-ci, toujours en garde, craignent la surprise de quelque nouvelle attaque ; leur effroyable décharge met les nôtres en furie, Bossuet, Louis de Bourbon. L'infanterie espagnole qui s'ouvrait pour laisser partir la décharge de 18 canons, Voltaire, Louis XIV, 3. [Les soldats] ébranlent la solitude par de pesantes décharges, Chateaubriand, Natch. I, 98. Cependant l'empereur écoute encore ; le bruit augmente : Est-ce donc une bataille ? s'écrie-t-il ; chaque décharge le déchire, car il ne s'agissait plus pour lui de conquérir, mais de conserver, Ségur, Hist. de Nap. IX, 2.

    Familièrement. Une décharge de coups de bâton, une bastonnade.

  • 4Ouverture par laquelle on donne issue aux eaux d'un étang, d'un bassin. Pratiquer une décharge.

    Tuyau de décharge, tuyau par lequel s'écoulent les eaux d'un bassin, d'un canal.

  • 5Réservoir destiné à recevoir le trop-plein d'une rivière, d'une fontaine, d'une citerne. Les lacs avaient leurs décharges préparées, Bossuet, Hist. III, 3.

    Fig. Décharge d'humeurs, écoulement des humeurs du corps.

    Terme de fauconnerie. Évacuation d'un héron qui, fuyant, vomit pour s'alléger.

  • 6Lieu d'une maison où l'on serre ce qui n'est pas d'un usage ordinaire. Nous avons près du cellier une décharge très spacieuse. Rien ne convenait mieux à M. le duc que d'avoir la maison de la Touanne pour en faire une décharge à son château de St-Maur, quand il y était avec Mme la duchesse et bien du monde, Saint-Simon, 99, 54.

    On dit dans le même sens : pièce de décharge.

  • 7Déblais extraits d'un puits ou d'une tranchée.

    Terme de construction. Lieu où l'on décharge les décombres.

    Trou dans lequel on met les déblais provenus du ratissage d'un jardin.

    Décharge publique, lieu où tout le monde peut porter des déblais.

  • 8 Terme de jurisprudence. Acte de quittance en libération d'une dette. Obtenir quittance et décharge. Je vous donne décharge de ce que vous me deviez. [Fouquet] a dit des merveilles, et comme le chancelier lui disait : " Avez-vous eu votre décharge de l'emploi de cette somme ? " Il a dit : " Oui, monsieur, mais ç'a été conjointement avec d'autres affaires, " qu'il a marquées et qui viendront en leur temps. " Mais, a dit M. le chancelier, quand vous avez eu vos décharges, vous n'aviez pas encore fait la dépense ? - Il est vrai, a-t-il dit, mais les sommes étaient destinées, ", Sévigné, à Pompone, 28 nov. 1664.

    Terme de commerce. Porter une somme en décharge, l'inscrire comme reçue.

    Payer tant à la décharge de quelqu'un, à la décharge d'un compte, payer sur ce qui est dû par quelqu'un, sur ce qui est porté en compte. On impute à un débiteur le payement que sa caution fait à sa décharge, Bossuet, Var. 12.

    Terme d'orfévre. Poinçon qui, appliqué sur une pièce d'argenterie, montre que les droits ont été acquittés.

  • 9Soulagement, allégement. C'est une décharge considérable pour l'État. Le roi notre maître pourrait en partie payer secrètement la solde, à la décharge de S. M. Catholique, si l'Espagne n'en pouvait porter la dépense, Fénelon, t. XXII, p. 480. Il ne faut pas pour cela demander votre décharge [demander d'être déchargé de vos fonctions], Bossuet, Lettr. abb. 91. C'est autre chose de parler de ses peines par pure décharge, Bossuet, Lettr. Corn. 106. Il faut craindre de faire de la confession une décharge de cœur sans se corriger, Fénelon, t. XVII, p. 533. Ces maux présents sont à la décharge de l'avenir, Rousseau, Ém. II.

    La décharge de la conscience, l'acquit, le soulagement de la conscience. Je dois avouer pour la décharge de ma conscience que…

  • 10 Terme de jurisprudence criminelle. Témoignages, preuves favorables à un accusé. Il n'a rien dit à la décharge de l'accusé. Témoins à décharge. Pour s'écrier d'un triste et pitoyable accent : Qu'on sauve Bélisaire et qu'il est innocent, Qu'elle doit sa décharge au remords qui la presse, Rotrou, Bélis. V, 7.
  • 11 Terme d'imprimerie. Feuille de papier qu'on presse sur une forme pour en sécher les caractères.

HISTORIQUE

XVIe s. De leur excrements mesmes et de leur descharge nous tirons nos plus riches ornements et parfums, Montaigne, II, 204. Je suis le but, la descharge commune De tous les coups de ton bras furieux, La Boétie, 517. … Aultres douze, qui dudit lieu, portoient leur descharge [la charge apportée par les douze premiers chevaux] à Bouloigne, Carloix, III, 28. Solon appella l'abolition des debtes, seisachtheion, qui vault autant à dire comme descharge, Amyot, Solon, 23. Sylla respondit pour sa descharge, que…, Amyot, Sylla, 51. Concluoit que cela se devroit faire pour la descharge de la conscience du magistrat et des gens d'eglise, Noel du Fail, Contes d'Eutrap. ch. IX.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉCHARGE. Ajoutez :
12 Terme de contributions directes. Action de retirer à un contribuable une imposition, quand il a été imposé pour un bien qu'il n'a pas.
13 Terme de turf. Allégement, en faveur d'un cheval, d'une partie du poids exigé des autres chevaux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décharge »

Étymologie de décharge - Littré

Voy. DÉCHARGER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de décharge - Wiktionnaire

Déverbal sans suffixe de décharger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « décharge »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décharge deʃarʒ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « décharge »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décharge »

  • Mardi 23 juin, 500 m2 de déchets ont pris feu à la décharge du Mouréous, située sur la commune de Pavie, dans le Gers. Les associations de riverains parlent d’"accident industriel", et évoquent "une mise en danger de la vie d'autrui".     France 3 Occitanie, Gers : après un incendie sur la décharge de Pavie, les riverains réclament des mesures d'urgence
  • Communiqué de presse des associations de riverains : Pavie, sachez qu’on va enfouir et Pour la fermeture définitive de la décharge du Mouréous, ainsi que des associations Les Amis de la Terre 32 et Bien Vivre dans le Gers , Appel à mobilisation suite aux incendies sur la décharge de Pavie - Le journal du Gers
  • Hassane Diab a prononcé hier un discours au ton virulent en début de réunion du Conseil des ministres, dans lequel il s’est efforcé de décharger son gouvernement en dénonçant « une grande décision visant à assiéger le pays ». Sans nommer quiconque, le Premier ministre a pointé ceux qu’il semble considérer comme des ennemis internes et étrangers, assurant à plus d’une reprise que son cabinet continuerait de « relever les défis ». L'Orient-Le Jour, Le Premier ministre se décharge en accusant des « parties internes et étrangères » - L'Orient-Le Jour
  • La décharge sauvage la plus célèbre de France est en train peu à peu de disparaître. Commencée en janvier dernier, sur cet immense site situé à cheval entre les communes de Carrières-sous-Poissy, Triel-sur-Seine et Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), la phase de nettoyage se poursuit malgré la crise sanitaire. , Yvelines. Décharge sauvage de Carrières-sous-Poissy : près de 65% des déchets nettoyés | 78actu
  • Les flammes ont toutefois provoqué une vive inquiétude du côté des riverains et notamment des deux collectifs Pour la fermeture définitive de la décharge, association de Pessan et de Pavie, sachez qu'on va enfouir. Deux associations mobilisées de longue date contre les nuisances provoquées par le site. ladepeche.fr, Incendie à la décharge de Trigone à Pavie : "accident industriel" ou "incident" ? - ladepeche.fr
  • Suite à plusieurs dépôts de plainte, une action menée le 9 juin dernier par la division dévolue à la lutte contre les décharges illicites et créée par la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal) du Var, a permis de poursuivre quatre sociétés. Motifs : « Fautes de gestion irrégulière, abandon de déchets commis en bande organisée, ainsi que blanchiment de travail dissimulé et menaces de mort ». Un travail salué par l'Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) en région Provence-Alpes-Côte d'Azur et Corse. Sa présidente, Marie-Thérèse Aubrieux-Gontero, revient sur les actions menées par l'organisme. TPBM Semaine Provence, « Il reste encore beaucoup à faire pour éradiquer le fléau des décharges illégales »
  • Après les deux incendies les 23 et 25 juin à la décharge de Pavie, les associations de riverains et de défense de l’environnement se mobilisent ce jeudi devant la mairie de Pessan à 9 h. Elles pointent du doigt "le manque de surveillance et de sécurité de ce site", en dépit de la réglementation. Selon les associations, "l’activité du site s’est poursuivie, sans aucune considération pour la santé des populations et des salariés et aucune information n’a encore été donnée aux riverains." Le rassemblement de protestation, vise à réclamer "l’information de la population sur les conséquences sanitaires de ces incendies, la mise en place de procédures de protection et d’alerte fiables, avec l’implication des communes concernées, de l’ARS et de la préfecture" et des rencontres avec les instances compétentes. ladepeche.fr, Auch. Pessan : une nouvelle action contre la décharge de Pavie prévue ce jeudi matin - ladepeche.fr
  • Le nettoyage avançait pourtant bien dans les Yvelines. Depuis janvier, près de deux tiers des déchets abandonnés dans la plus grande décharge sauvage d'Ile-de-France ont été évacués, pour le plus grand soulagement des habitants. Malheureusement, un problème est venu en chasser un autre : 900 tonnes d'amiante ont été découvertes sur le site. CNEWS, Yvelines : 900 tonnes d'amiante découvertes dans la plus grande décharge sauvage d'Ile-de-France | CNEWS
  • Sur la petite place, au pied de la porte fortifiée de Pessan, une vingtaine de personnes écoutent en silence Jean-Manuel Fullana, le président de Pour la fermeture définitive de la décharge du Mouréous, qui égrène au mégaphone le dernier point de situation, dans la lutte qui opposent riverains et associations à la décharge de Pavie et ceux qui la gèrent. Autour des manifestants, pour l’essentiel de paisibles retraités, deux fourgons de gendarmerie. "Qu’est-ce qu’on doit faire dans l’avenir ? Cette situation dure depuis des années, et elle ne peut pas durer ad vitam aeternam !" ladepeche.fr, Pavie. Décharge : la manif tourne court mais la colère monte - ladepeche.fr
  • Ecrire c’est passer tout de suite aux choses sérieuses, l’enfer direct, le gril continu, avec parfois des joies sous les décharges de mille volts. De Gilles Leroy / Alabama Song
  • Quelquefois, hélas ! la conscience humaine supporte un fardeau d'une si lourde horreur, qu'elle ne peut s'en décharger que dans le tombeau. De Edgar Allan Poe / Eureka
  • Les vrais secrets ne sont-ils pas ceux qui refusent qu'on les confie, quand même on voudrait s'en décharger. De Gilbert Choquette / La flamme et la forge
  • Trop de liberté fait peur aux gens, certains s'en débarrassent comme on se décharge d'un poids trop lourd, c'est pourquoi il y a des dominés et des dominants. De Jacques Fillion / Un an de sursis pour Timi
  • Le cycle d’obsolescence des ordinateurs est devenu si rapide, que dans les hypermarchés informatiques du futur, il y aura des décharges juste en face des caisses enregistreuses. De Dave Barry / Chroniques déjantées d’internet
  • La route vers Dieu est facile parce qu'on y avance en se déchargeant. De Etienne Gilson / L'Esprit de la philosophie médiévale
  • Comme une batterie électrique, l'organisme se charge par les contrariétés et se décharge par le rire. De Malcolm de Chazal / Penser par étapes
  • Il y a plus de grandeur d’âme à supporter le poids de l’adversité qu’à s’en décharger. De Tacite
  • Pleurer décharge notre lac intérieur. De Pierre Filion / Lux

Images d'illustration du mot « décharge »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « décharge »

Langue Traduction
Corse caccià
Basque iraulketa
Japonais 投げ捨てる
Russe свалка
Portugais despejar
Arabe تفريغ
Chinois 倾倒
Allemand dump
Italien cumulo di rifiuti
Espagnol tugurio
Anglais dump
Source : Google Translate API

Synonymes de « décharge »

Source : synonymes de décharge sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « décharge »



mots du mois

Mots similaires