La langue française

Dévastation

Sommaire

  • Définitions du mot dévastation
  • Étymologie de « dévastation »
  • Phonétique de « dévastation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dévastation »
  • Citations contenant le mot « dévastation »
  • Images d'illustration du mot « dévastation »
  • Traductions du mot « dévastation »
  • Synonymes de « dévastation »

Définitions du mot « dévastation »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉVASTATION, subst. fém.

Action de dévaster*; son résultat.
A.− [Correspond à dévaster A; l'obj. de l'action est un lieu (ses richesses, sa population); l'agent est un animé ou une force humaine ou naturelle] Synon. dégât, destruction, ravage, ruine.C'est à l'ineptie et aux vices du gouvernement que nous devons (...) ces concussions, ces extorsions, ces dévastations qui ne cessent de nous dévorer (Marat, Pamphlets,Supplément de l'Offrande à la Patrie, 1789, p. 44).De la dévastation la terre reste comme écrasée avec ses fruits et comme consumée (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 178).L'attitude des populations civiles, si conscientes aujourd'hui des dévastations nucléaires possibles, serait un facteur important de la guerre future (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 185).
Emploi abs. Là-bas, le pays plonge dans le deuil, la dévastation, l'horreur (Gide, Journal,1914, p. 498).
SYNT. Énorme, immense dévastation; dévastation chronique, circonscrite, complète, entière, générale, inévitable, irréparable, systématique; dévastation animale, forestière, végétale; dévastation des campagnes, des environs, des provinces, des villes; dévastation des biens, du domaine, des possessions de qqn, des églises, des forêts, des récoltes; dévastation de l'archevêché, de l'évêché, du jardin, du plateau, du village; état, scène, spectacle, traces de dévastation; accomplir, multiplier des dévastations; commettre, continuer la dévastation; échapper, être livré, survivre à la dévastation; être préservé de, victime de la dévastation; subir une dévastation; causer, déterminer, entraîner des dévastations.
P. méton. Lieu dévasté. Ici repose la plus vieille tristesse du monde : un soleil implacable épandu sur une large dévastation (Barrès, Une Enquête aux pays du Levant,t. 2, 1923, p. 21):
... le grouillement d'une foule disparate, la fuite des sinistrés, l'agitation des pompiers et des sauveteurs, les squelettes chancelants des édifices, les amas de fer tordus (...). Au coin de la rue Saint-Sauveur, brusquement, parmi la foule, Samuel se heurta à sa femme et à sa fille, qui erraient au milieu de cette dévastation. Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 14.
P. anal., littér. Ah! les infortunés [princes]! (...) ils préparent (...) la dévastation de l'avenir (Hugo, Actes et paroles, 4,1885, p. 393).La mystique surhumaine autorise toutes les dévastations temporelles (Beauvoir, Le Deuxième sexe,t. 1, 1949, p. 330).
B.− [Correspond à dévaster B; l'obj. de l'action est l'être humain] Au fig., vieilli ou littér. Synon. destruction, détérioration, ravage, ruine.
Au physique. [La cause est physique ou morale] Il vit sur ses traits la même dévastation; il vit la mort inscrite en lui, ainsi qu'en elle (Rolland, J.-Chr.,Buisson ard., 1911, p. 1404).Qu'au premier regard elle voie d'elle ce qu'elle n'a jamais vu ni prévu, qu'elle voie sur elle la défaite, la dévastation, la débauche (Giraudoux, Lucrèce,1944, p. 82).
Au moral. [L'agent est gén. une passion, un sentiment] C'est une sorte de dévastation de l'être sentant et pensant (Pesquidoux, Livre raison,1932, p. 131).Il n'y a que l'amour qui résiste à cette dévastation générale du doute (Green, Journal,1950-54, p. 30).
Rem. On trouve ds la docum. une attest. d'un autre dér. de dévaster : dévastement, subst. masc., littér. Action de dévaster; son résultat. La force, qu'autrefois le poète tenait En bride, blanc cheval ailé qui rayonnait, La force, maintenant, la force, c'est la bête Féroce bondissante et folle et toujours prête À tout carnage, à tout dévastement, à tout Égorgement, d'un bout du monde à l'autre bout! (Verlaine, Poèmes saturn., 1866, p. 59).
Prononc. et Orth. : [devastasjɔ ̃]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. xives. [éd. 1531] (Raoul de Presles, Cité de Dieu, I, 33 ds R. Hist. litt. Fr., t. 10, 1903, p. 322); 1502 (J. d'Auton ds DG), rare av. 1690 (Fur.). Empr. au b. lat.devastatio « ravage, dévastation ». Fréq. abs. littér. : 177.

Wiktionnaire

Nom commun

dévastation \de.vas.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de dévaster ou résultat de cette action.
    • L’historien d’Attigny pense que ce changement fut occasionné par la dévastation de la paroisse de Montmarin à l'époque de l’invasion du Comte de Bar en Champagne, en 1297. — (Revue historique ardennaise, Librairie Alphonse Picard & fils, 1897, vol.4, page 11)
    • Cependant, après les dévastations mongoles, l'islam s'embarqua dans une nouvelle phase d’expansion qui dura quatre cents ans (1300 - 1700), ère de conquête et d'empire, de la Hongrie à l'Indonésie. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
    • Cette invention pédagogique m'inquiéta un peu, car je craignais qu'elle ne fût expérimentée aux dépens de mes jeux. Mais je fus rassuré par la pensée que mon père paraissait trop enflammé par sa nouvelle passion pour sacrifier ses vacances à la dévastation des miennes, et la suite me prouva que j'avais raisonné juste. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 243.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉVASTATION. n. f.
Action de dévaster ou Résultat de cette action. La dévastation de cette région est l'un des crimes commis par l'ennemi. Ils mirent un terme à ces dévastations. Les dévastations causées par le débordement du fleuve.

Littré (1872-1877)

DÉVASTATION (dé-va-sta-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • Action de dévaster. Les dévastations des torrents.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dévastation »

(Siècle à préciser) Du latin devastatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. devastatio, de devastare, dévaster.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dévastation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dévastation devastasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « dévastation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dévastation »

  • N'essayez jamais d'impressionner une femme ! Parce que si vous le faites, elle s'attendra à ce que vous mainteniez le rythme tout le restant de votre vie. Et le rythme, mes amis, c'est la dévastation. De W.C. Fields / Votez pour moi !
  • Bois, soja, cacao, huile de palme constituent les principales causes de la déforestation galopante sur la planète. Au Brésil, qui en est le champion du monde, c’est le bœuf, élevé principalement pour sa viande, qui en est le premier responsable. L’Institut national de recherches spatiales (INPE) constate que l’Amazonie a perdu 10 123 kilomètres carrés en 2019, 44 % de plus qu’en 2018, et la dévastation s’accélère en 2020. La destruction des savanes du Cerrado va bon train aussi. Le Monde.fr, Déforestation : le Groupe Casino mis en cause au Brésil et en Colombie
  • Bien que le projet pilote ne soit pas une solution à la dévastation des cultures, il peut fournir aux agriculteurs une source alternative de revenus et soulager les autorités qui peinent à distribuer les pesticides antiacridiens. L'Obs, Au Pakistan, on transforme les criquets pèlerins en aliments pour poulets

Images d'illustration du mot « dévastation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dévastation »

Langue Traduction
Anglais devastation
Espagnol devastación
Italien devastazione
Allemand verwüstung
Chinois 毁灭
Arabe دمار
Portugais devastação
Russe опустошение
Japonais 荒廃
Basque suntsiketak
Corse devastazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « dévastation »

Source : synonymes de dévastation sur lebonsynonyme.fr
Partager