Déchaînement : définition de déchaînement


Déchaînement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCHAÎNEMENT, subst. masc.

Action de déchaîner; résultat de cette action.
A.− Rare, vieilli. Acte par lequel on rend à quelqu'un sa liberté en lui ôtant ses chaînes (cf. déchaîner A). Le déchaînement du forçat est opéré ensuite. (Sers, Intér. bagnes,1842, p. 21).
Rem. Sens mentionné comme inusité par la plupart des dictionnaires.
P. métaph. Ces déchaînements [les passions] nous rivent, en nous donnant l'illusion de nous libérer (L. Daudet, Hérédo,1916, p. 52).
B.− Usuel, au fig. [Gén. suivi d'un compl. de n.] Emportement violent, libération de forces longtemps contenues.
1. [Appliqué à une pers. ou à une collectivité]
a) État d'excitation ou d'agitation extrême. Le déchaînement du peuple (Sainte-Beuve, Nouv. lundis,1863-69, t. 8, p. 227).
b) Manifestation violente d'une force naturelle, d'un sentiment individuel ou collectif. Le déchaînement du rire, de l'enthousiasme, des passions. Synon. (par chang. d'image) débordement, débridement, explosion.Le déchaînement des volontés individuelles (Thierry, Récits mérov.,t. 2, 1840, p. 117).Une fois dans ma vie j'avais assisté à un pareil déchaînement d'enthousiasme : les chapeaux volaient, hommes et femmes criaient (Sartre, Mots,1964, p. 140):
1. ... les événements et les lois, le déchaînement sans mesure ou la maîtrise des passions contribuent secrètement ensemble à former et même à libérer le créateur. Faure, L'Esprit des formes,1927, p. 80.
[Appliqué à un événement défavorable] Un déchaînement de fléaux et de plaies (Gautier, Rom. momie,1858, p. 333).
2. [Appliqué à un élément de la nature] Le déchaînement des tempêtes, des vents, des eaux. Synon. déferlement, fureur.Tous ces gens (...) assistaient avec la même horreur au déchaînement de la tempête (Romains, Hommes b. volonté,1939, p. 170):
2. Nous étions couverts d'eau, trempés par la pluie du ciel et par l'écume de la mer. La jupe de MmeDarzac claquait dans la nuit comme un drapeau noir et m'enveloppait les jambes. Je soutins la malheureuse, car je la sentais défaillir, et, alors, il arriva ceci que, dans ce vaste déchaînement des éléments, au cours de cette tempête, sous cette douche terrible, au sein de la mer rugissante, je sentis tout à coup son parfum, le doux et pénétrant et si mélancolique parfum de la dame en noir! ... G. Leroux, Le Parfum de la dame en noir,1908, p. 88.
P. anal. [Appliqué à un bruit, en partic. au son d'un instrument de musique ou d'un orchestre] Le déchaînement de l'orchestre, des cuivres. Le déchaînement de l'orgue aux grandes voix (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 288).
Prononc. et Orth. : [deʃ εnmɑ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1671 (Entretiens d'Ariste et d'Eugène, p. 133 ds Livet Molière, s.v. déchaîner). Dér. de déchaîner*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 161.

Déchaînement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

déchaînement \de.ʃɛn.mɑ̃\ masculin

  1. Variante, dans l'orthographe traditionnelle, de déchainement (orthographe rectifiée de 1990).
    • Seuls dans leur véhicule qui représente un espace clos, devant conduire de nombreux groupes qui sont parfois ivres le weekend, les chauffeurs de taxis représentent des cibles presque trop faciles pour le déchaînement de la haine raciste.’' — (Olivier Esteves, De l’invisibilité à l’islamophobie, 2011)
    • Il ne faut pas trop s'étonner de ce déchaînement de passions : la même effervescence régnait dans le monde chrétien. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déchaînement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCHAÎNEMENT. n. m.
Action de déchaîner, de se déchaîner, au figuré, ou Résultat de cette action. Le déchaînement des flots, de la tempête. Il est dans un perpétuel déchaînement contre vous. Ce fut contre lui un déchaînement d'attaques, d'injures, de calomnies. Le déchaînement de l'opinion.

Déchaînement : définition du Littré (1872-1877)

DÉCHAÎNEMENT (dé-chê-ne-man) s. m.
  • 1Action de déchaîner ; l'état de ce qui est déchaîné. Le déchaînement des chiens de garde pendant la nuit.

    Par extension. Le déchaînement des vents, des tempêtes.

  • 2 Fig. Emportement rompant les chaînes qui le retenaient et s'exhalant d'une façon générale ou individuelle contre quelqu'un ou quelque chose. Le déchaînement de l'envie contre le mérite. Et ce déchaînement aujourd'hui me convie à faire une action qui confonde l'envie, Molière, F. sav. IV, 4. Dans un déchaînement si général et si injuste contre le Sauveur, Bourdaloue, Myst. Pass. de J. C. t. I, p. 283. Je n'ai point encore vu le déchaînement de l'envie contre vous ; mais patience, cela viendra, Maintenon, Lettre au duc de Noailles, 26 janv. 1711. Son déchaînement contre tous les plaisirs, Baron, Coquette et fausse prude, I, 4. Irez vous vous opposer au déchaînement public ? Massillon, Car. Médis. Votre Majesté n'a point d'idée du déchaînement général des hypocrites et des fanatiques contre la malheureuse philosophie, D'Alembert, Lettre au roi de Prusse, 14 mai 1773.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déchaînement »

Étymologie de déchaînement - Littré

Déchaîner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de déchaînement - Wiktionnaire

 Dérivé de déchaîner avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déchaînement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déchaînement deʃainœmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « déchaînement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déchaînement »

  • Après un déchaînement de violence, la bande quitte la station-service. Ses membres sont rapidement identifiés. Tous sont mineurs, sauf l'homme qui comparait ce 3 juillet 2020. D'aucuns s'interrogent sur les raisons de sa participation à ce qu'il appelle « une bagarre » et sur l'intensité des coups. « Pour moi, participer, c'était être solidaire avec mes amis », leur répond-il. « La solidarité ne peut pas décrire des actes d'une telle violence ! », s'indigne le parquet. leparisien.fr, Corbeil-Essonnes : les rivalités entre les Tarterêts et Montconseil à la barre - Le Parisien
  • Le juge donne la parole à l’avocate de la partie civile « En entendant les explications de monsieur, c’est quand même inquiétant, en fait il fait sa loi. Il nous raconte beaucoup de choses mais il ne porte pas plainte. Il arrive un vendredi soir assez tardivement et puis il tape. Madame a à peine ouvert la porte qu’elle se prend deux coups de poing dans la figure et après il y a un déchaînement de violence », détaille-t-elle. , Guingamp : un an de prison pour violence sur son ex-compagne | L'Écho de l'Argoat
  • Le déchaînement de violence survient dans l’habitacle. Laissé en sang, le serveur appelle les secours… mais ne dépose pas plainte. L’enquête, pourtant, suit son cours. Le médecin légiste relève 18 plaies aux membres supérieurs, aux cervicales, sur le crâne. Stigmates laissés par un outil tranchant, peut-être un cutter. La victime écope de 45 jours d’ITT. midilibre.fr, Un serveur tailladé de 18 coups de lame : un déchaînement de violence à Palavas - midilibre.fr
  • Que redoute-t-on quand un homme fixe sa vie avant d'avoir mené la vie de garçon ? On craint que la solidité du mariage ne résiste pas au déchaînement subit de l'instinct viril. Juste crainte, mais qui n'est pas moins fondée pour la femme. De Léon Blum / Du mariage
  • La guerre est beaucoup plus qu'agression et conquête, c'est une suspension des contrôles de "civilisation", un déchaînement ubrique des forces de destruction. De Edgar Morin / Le Paradigme perdu

Traductions du mot « déchaînement »

Langue Traduction
Corse rampage
Basque rampage
Japonais 暴れ回る
Russe буйство
Portugais tumulto
Arabe هياج
Chinois 横冲直撞
Allemand amoklauf
Italien furia
Espagnol alboroto
Anglais rampage
Source : Google Translate API

Synonymes de « déchaînement »

Source : synonymes de déchaînement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déchaînement »



mots du mois

Mots similaires