La langue française

Explosion

Sommaire

  • Définitions du mot explosion
  • Étymologie de « explosion »
  • Phonétique de « explosion »
  • Évolution historique de l’usage du mot « explosion »
  • Citations contenant le mot « explosion »
  • Images d'illustration du mot « explosion »
  • Traductions du mot « explosion »
  • Synonymes de « explosion »

Définitions du mot explosion

Trésor de la Langue Française informatisé

EXPLOSION, subst. fém.

A.− Dans le domaine phys.-chim.
1. Phénomène de désintégration violente et instantanée, accompagné généralement de bruit et parfois d'éclats et qui est dû à la mise en œuvre d'un mélange détonant. Une violente explosion, souffle d'une explosion, faire explosion, entendre une explosion. Une nouvelle explosion faisait trembler devant nous les débris de la ville morte (Maurois, Silences Bramble,1918, p. 148):
1. Cinq nouvelles explosions, quelques coups de fusil, une vague rafale de mitrailleuse. Les explosions semblaient toujours venir de terre, les éclatements d'une dizaine de mètres en l'air. Pas la moindre lueur; des fenêtres s'ouvraient, poussées de l'au delà. Sous une explosion plus proche, des vitres éclatèrent, tombèrent de très haut sur l'asphalte. Malraux, Espoir,1937, p. 717.
a) [Accompagné d'un compl. prép. de]
[Le déterm. désigne le mélange détonant, l'objet désintégré] Explosion d'une bombe, d'un obus, d'une mine; explosion de gaz; explosion d'un dépôt de munitions, d'une poudrière. La ville de Leyde fut presque à demi renversée par l'explosion d'un bateau chargé de poudre (Staël, Consid. Révol. fr.,t. 2, 1817, p. 308).Il meurt tout d'un coup dans son lit par l'explosion d'une lampe à gaz (Flaub., Corresp.,1847, p. 10).On a vu des explosions de feu grisou anéantir des familles entières (Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 251).Un élève a été tué dans les bois par l'explosion d'une charge de dynamite (Green, Journal,1942, p. 263).
P. métaph. Ils redoutaient l'explosion de quelque mot piquant et de réponse difficile (Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 288):
2. Ses larges yeux, visités de lueurs intelligentes, s'élargissaient encore pour suivre le vol d'une idée, l'explosion d'une image, la course d'un mot. Duhamel, Jard. bêtes sauv.,1934, p. 9.
Rare. [Le déterm. désigne le lieu ou l'origine de l'explosion] Il entendit presque aussitôt l'explosion d'une arme à feu (Soulié, Mém. diable,t. 2, 1837, p. 51).Il se barrait un peu avant l'heure pour arriver juste à midi, pour l'explosion du canon (Céline, Mort à crédit,1936, p. 167).
b) Spécialement
Moteur à explosion. Qui fonctionne grâce à l'explosion d'un mélange d'air et d'un combustible approprié. Chambre d'explosion. On entendait sans le voir le tracteur haleter, ou claquer le moteur, à explosions saccadées (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 189).
Explosion atomique, nucléaire. Qui libère l'énergie nucléaire. La septième explosion expérimentale américaine en 1951 (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 93).
c) P. méton. État résultant d'une explosion. Une photo agrandie de l'explosion était épinglée au mur de leur réfectoire (Malraux, Espoir,1937, p. 786).
2. P. anal. Éclatement très bruyant, produit par un excès de tension ou de pression dans un volume, éventuellement accompagné d'une violente projection de fragments. Elle [mademoiselle de Watteville] s'est trouvée sur la Loire dans ce bateau à vapeur dont la chaudière fit explosion (Balzac, A. Savarus,1842, p. 132).
Spéc. Explosion volcanique, cratère* d'explosion. Le grand feu d'artifice (...) qui doit représenter une explosion du Vésuve (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 1, 1821, p. 315).
B.− P. anal. et au fig.
1. [Avec l'idée d'une manifestation localisée, soudaine et incontrôlée]
a) [P. réf. au bruit et à la soudaineté] Manifestation brusque et bruyante. Le tambour fit explosion dans leurs oreilles, couvrant le pronostic (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 74).
[Plus gén. avec un compl. introduit par de] Explosion de cris, de rires. Une explosion de sanglots et de larmes (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. xlvi).Il y eut encore là une explosion de bavardages (Zola, Bonh. dames,1883, p. 490).
Spéc., LING. ,,Ouverture brusque du canal vocal, qui constitue, après l'implosion et l'occlusion, la phase finale de l'émission d'une consonne occlusive`` (Mar. Lex. 1951).
b) [En parlant d'un individu ou d'un groupe social] Comportement incontrôlé, soudain et bruyant d'une personne ou d'un groupe en révolte. Chacun s'attendait à une explosion de la part de Carlini (Dumas père, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 441).Je crains, au seul nom de Gourmont, de provoquer une explosion (Gide, Journal,1905, p. 187):
3. ... dans la multitude des causes secrètes qui agitent les peuples, il n'en est pas de plus puissantes, de plus régulières, de moins méconnaissables, que les explosions périodiques du prolétariat contre la propriété. Proudhon, Propriété,1840, p. 315.
c) [En parlant d'un sentiment] Manifestation soudaine et intempestive. L'orgueil démesuré de cet homme fit explosion (Huysmans, Oblat,t. 1, 1903, p. 39).
[Plus gén. avec un compl. introduit par de] Explosion de colère, de fureur, de douleur, de joie, d'amour. Une véritable explosion de dégoût (Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 292).Cette lecture provoqua dans le petit groupe une explosion d'enthousiasme (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 329):
4. La violence du patron les avait tous saisis. Il restait lui-même effaré et tremblant de ce qu'il venait de dire. La phrase était partie sans qu'il le voulût, dans l'explosion d'une longue rancune amassée. Zola, Bonh. dames,1883, p. 609.
2. [Avec l'idée dominante d'un brusque surgissement et d'une expansion rapide] Apparition subite et développement spectaculaire et instantané d'un phénomène (naturel, pathologique, social, etc.). Explosion démographique. En Angleterre, l'explosion politique s'opéra par les efforts du fanatisme religieux le plus ardent (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 577).Le printemps fit, dans notre monde, une très suave explosion (Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 141).
[Accompagné d'un compl. prép. de] Nous assistons, en ce moment, à une extravagante explosion de patriotisme (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936p. 569).La plus merveilleuse explosion de peste qui ait fait bourgeonner les mémoires de la cité (Artaud, Théâtre et double,1938, p. 19):
5. Cette haine semble s'être propagée de plus en plus, à mesure qu'elle grandissait; et lorsqu'enfin elle eut atteint l'âge nubile, ce fut comme une explosion générale de persécutions et d'injures dans toute la cour de Thuringe. Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 23.
Prononc. et Orth. : [εksplozjɔ ̃]. Cf. é-1. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1581 « invasion subite et inattendue de certains symptômes pathologiques » (F. Rousset, Traitté nouveau de l'hystérotomotokie, ou enfantement caesarien ds Dauzat 1964); 2. 1701 « action d'éclater avec force » (Fur.); 3. 1767 phonét. (N. Beauzée, Gramm. gén., éd. E. Bartlett, t. 1, p. 57). Empr. au lat. class. explosio « action de rejeter en battant des mains (bruyamment), de huer ». Fréq. abs. littér. : 1 180. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 016, b) 1 603; xxes. : a) 1 420, b) 2 437. Bbg. Gohin 1903, p. 362. − Quem. DDL t. 6, 11.

Wiktionnaire

Nom commun

explosion \ɛk.splo.zjɔ̃\ féminin

  1. État, bruit, mouvement subit et impétueux que produisent les poudres, les mélanges de salpêtre et de soufre, certains mélanges de gaz, etc., lorsqu’ils s’enflamment.
    • L’explosion d’une mine, d’un magasin à poudre.
  2. Action d’éclater, produite par l’excès de tension.
    • L’explosion d’une machine à vapeur, d’un moteur.
  3. (Figuré) Se dit en parlant des passions violentes qui viennent à éclater.
    • L’explosion de la haine, de la colère.
    • L’explosion d’un complot.
    • Il y eut contre lui une explosion de murmures, d’invectives, etc.
  4. Accroissement très rapide, spectaculaire.
    • L’explosion des accès Internet à haut débit.
    • [L]e développement du vocabulaire chez l’enfant entre 1 et 3 ans connaît deux phases distinctes : une première étape d’acquisition lente (2 à 3 mots nouveaux [...] par semaine [...]), précédant une période d’acquisition rapide (5 à 10 mots nouveaux par semaine), appelée couramment explosion lexicale. — (Sophie Kern, De l’universalité et des spécificités du développement langagier précoce, in « Aux origines des langues et du langage », Éditions Fayard, 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXPLOSION. n. f.
État, bruit, mouvement subit et impétueux que produisent les poudres, les mélanges de salpêtre et de soufre, certains mélanges de gaz, etc., lorsqu'ils s'enflamment. L'explosion d'une mine, d'un magasin à poudre. Il se dit aussi de l'Action d'éclater, produite par l'excès de tension de la vapeur. L'explosion d'une machine à vapeur, d'un moteur. Il se dit figurément en parlant des Passions violentes qui viennent à éclater. L'explosion de la haine, de la colère. L'explosion d'un complot. Il y eut contre lui une explosion de murmures, d'invectives, etc.

Littré (1872-1877)

EXPLOSION (èk-splo-zion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Action d'éclater avec un bruit instantané, produite par une inflammation brusque ou par une décomposition spontanée, ou par l'excès de tension d'une vapeur. L'explosion d'une mine, d'un volcan. Une explosion de gaz. Le 23 octobre, à une heure et demie du matin, l'air avait été ébranlé par une effrayante explosion ; Mortier avait obéi, le Kremlin n'existait plus, Ségur, Hist. de Nap. IX, 6.

    Explosions fulminantes, explosions des chaudières à vapeur qui éclatent comme la foudre, et qui n'ont lieu qu'au repos, c'est-à-dire après un temps d'arrêt plus ou moins prolongé, généralement au moment où l'on va remettre la machine en marche, et lorsque, par son calme complet, le générateur ne fait en rien pressentir l'événement.

  • 2Action d'éclater, en parlant d'une passion, d'une sédition, d'une révolution. Il est des passions douces qui sont toujours nécessaires et qui se développent d'autant plus que l'humanité est perfectionnée ; il en est d'autres violentes et terribles qui sont plus développées dans les temps de barbarie ; elles sont naturelles aussi… leurs explosions ramènent aux passions douces et les améliorent, Turgot, Plan du 1er disc. sur l'hist. univ. Elle étouffa pourtant enfin, non la violence, mais l'explosion de sa colère, D'Alembert, Éloges, Destouches.
  • 3Il se dit de l'apparition d'une maladie épidémique ou contagieuse au milieu d'une population. L'explosion de la fièvre jaune à Saint-Nazaire, en France.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EXPLOSION. Ajoutez :
4Rayon d'explosion d'une mine, la ligne qui joint le centre des poudres à un point quelconque de la ligne circulaire qui forme le bord de l'entonnoir.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

EXPLOSION, s. f. en Physique, se dit proprement du bruit que fait la poudre à canon quand elle s’enflamme, ou en général l’air, quand il est chassé ou dilaté avec violence : c’est pour cela que le mot explosion se dit aussi du bruit qui se fait quelquefois lorsqu’on excite la fermentation dans des liqueurs en les mêlant ensemble. Il paroît que l’explosion vient de l’effort de l’air qui, resserré auparavant, se dilate tout-d’un-coup avec force. Mais comment l’inflammation de la poudre & le mélange de deux liqueurs produisent-ils cette dilatation subite & bruyante ? comment & pourquoi l’air étoit-il auparavant resserré ? voilà ce qu’on n’explique point, &, à parler vrai, ce qu’on ignore parfaitement. Voyez Poudre à canon, Fermentation, &c. Voyez ci-devant Expansibilité. (O)

Explosion, (Chimie.) voyez Fulmination.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « explosion »

Du latin explosio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. explosionem, de explosum, supin de explodere ou explaudere, de ex, et plaudere, frapper, battre avec bruit (voy. PLAUSIBLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « explosion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
explosion ɛksplozjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « explosion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « explosion »

  • Vendredi, une explosion similaire dans une usine dédiée à la fabrication de matériel pyrotechnique avait fait 6 morts. Le Figaro.fr, Turquie: 3 morts dans l'explosion d'un camion transportant des feux d'artifice
  • Au Tchad au moins huit soldats ont été tués hier et une dizaine de blessés dans l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule à Kalam, dans la région du lac. VOA, Au moins huit soldats tchadiens tués dans une explosion
  • Les politiques qui ont trouvé tant de moyens d'étouffer la liberté où elle est née, n'en ont encore trouvé aucun pour l'empêcher de naître et de faire explosion là où elle ne s'est montrée jamais. De Edgar Quinet / La Révolution
  • Seule l'explosion intérieure permet de briller. De Paulo Coelho / Manuel du guerrier de la lumière
  • Quand on est sur scène, c’est une explosion. De Maxïmo Park / Evene.fr - Avril 2007
  • La naissance d'une pièce, c'est comme une petite explosion atomique. De Michel Vinaver
  • Le plus grand danger de la bombe est dans l'explosion de bêtise qu'elle provoque. De Octave Mirbeau
  • Folie : Kidnapper un mannequin et la gaver de crèmes glacées et de beignets jusqu’à l’explosion finale ! De Isabelle Sorente / L
  • Le travail humain ! c'est l'explosion qui éclaire mon abîme de temps en temps. De Arthur Rimbaud / Une saison en enfer
  • Que le Soleil est beau quand tout frais il se lève, Comme une explosion nous lançant son bonjour ! De Charles Baudelaire / Les Fleurs du mal
  • L'étude des mathématiques, en comprimant la sensibilité et l'imagination, rend quelquefois l'explosion des passions terrible. De Monseigneur Dupanloup
  • Il faut être logique jusqu'au bout même si en définitive, le triomphe de l'esprit signifie l'explosion de la matière. De Jean-Louis Gagnon / La mort d'un nègre
  • Quand on enferme la vérité sous terre, elle s’y amasse, elle y prend une force telle d’explosion, que, le jour où elle éclate, elle fait tout sauter avec elle De Emile Zola / J'accuse !
  • Pourquoi faut-il donc ériger des barrières face à l'explosion de nos sentiments ; pourquoi l'être aimé ne pourrait-il pas lire en nous comme dans un livre ouvert les pensées nobles et généreuses qui nous animent ? De Eve Belisle / La rivière avait une âme
  • Le tribunal de Copenhague a condamné jeudi deux Suédois à respectivement quatre et cinq de prison pour l'explosion au siège de l'administration fiscale à Copenhague en août 2019. Ils étaient également poursuivis pour «action proche du terrorisme» mais le tribunal a fait savoir dans un communiqué qu'il n'avait pas retenu cette charge, estimant «n'avoir pas de preuves que les accusés avaient l'intention de causer des destructions importantes du lieu». Le Figaro.fr, Deux Suédois condamnés pour une explosion au siège du fisc danois
  • Le département de la santé de la ville recense plus de 200 nouvelles contaminations par jour depuis lundi. Pourtant la semaine dernière, le nombre de cas avait baissé de 20%. Bruce Dart, responsable local des services de santé, estime qu'il est "plus probable" que cette explosion des cas de Covid-19 soit liée à "plusieurs grands évènements" qui ont eu lieu sur place ces deux dernières semaines. ladepeche.fr, États-Unis : explosion des cas de Covid-19 à Tulsa après un meeting de Donald Trump - ladepeche.fr
  • Le 30 juin, 18 personnes sont mortes dans une explosion dans une clinique de Téhéran ; des bonbonnes de gaz auraient pris feu dans le sous-sol de l’établissement, ont dit des responsables iraniens. La Presse, Explosions en Iran: plus que des coïncidences, selon des experts
  • Le succès de l’explosion sur le site nucléaire iranien de Natanz a nécessité d’excellents renseignements israéliens et une capacité opérationnelle rare, souligne Ha’Aretz. Toutefois, une cyberattaque iranienne ou des opérations militaires du Hezbollah contre Israël ne sont pas à exclure. Courrier international, Israël aurait réussi à retarder d’un an le programme nucléaire iranien
  • L'explosion a entraîné des projections vers les maisons environnantes, dégradant quelques toitures, mais il n'y a pas d'autres blessés. Une vingtaine de pompiers ont été mobilisés, ils ont terminé leur intervention vers 12 heures.  France Bleu, Deux personnes blessées dans l'explosion d'une maison à Oust, dans l'Ariège
  • "Sur la seule première semaine de juillet (32), on a recensé presque autant de dossiers introduits que sur l'ensemble du même mois en 2019 (40). Et c'est seulement dans les prochaines semaines qu'on verra le gros des dossiers arriver. On va connaître une explosion du nombre de faillites sans précédent", prédit le président du tribunal de l'entreprise francophone de Bruxelles, Paul Dhaeyer. Le Soir, Explosion des dossiers de faillite sur base volontaire (PRESS) - Le Soir

Images d'illustration du mot « explosion »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « explosion »

Langue Traduction
Anglais explosion
Espagnol explosión
Italien esplosione
Allemand explosion
Chinois 爆炸
Arabe انفجار
Portugais explosão
Russe взрыв
Japonais 爆発
Basque leherketa
Corse splusioni
Source : Google Translate API

Synonymes de « explosion »

Source : synonymes de explosion sur lebonsynonyme.fr
Partager