La langue française

Décerner

Sommaire

Définitions du mot décerner

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCERNER, verbe trans.

A.− Ordonner par un acte juridique.
1. Vieilli. Solon décerne la mort contre le mauvais fils (Chateaubr., Génie,t. 1, 1803, p. 100).
2. DR. [Le suj. désigne certaines juridictions, certains magistrats, etc.] Signer un ordre destiné à être exécuté sur la personne ou sur les biens d'un individu déterminé et le remettre aux agents chargés de son exécution (d'apr. Cap. 1936) :
1. Le procureur du Roi de Paris décerna quarante-quatre mandats d'amener contre les signataires de la protestation des journalistes. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 3, 1848, p. 592.
3. [Le suj. désigne une autorité gouvernementale] :
2. ... la commission de censure, lors de sa précédente séance, n'avait pu décerner le visa de sortie, le « quorum » n'ayant pas été atteint. Le Figaro,19-20 janv. 1952, p. 6, col. 5.
B.− Décerner à qqn
1. [Le compl. d'obj. désigne une distinction honorifique] Attribuer (solennellement) à quelqu'un (parmi d'autres). Les anciens Égyptiens décernèrent un culte à Osiris (Crèvecœur, Voyage,t. 1, 1801, p. 13):
3. ... on devrait bien songer à décerner une médaille ou à donner un bureau de tabac au premier Français qui, chaque année, réglerait ses contributions sans tricher... Fargue, Le Piéton de Paris,1939, p. 112.
LITT. et B.-A. Prix Oscar Thibault, décerné tous les cinq ans (...) au meilleur ouvrage « capable d'aider la lutte contre la prostitution (...) » (Martin du G., Thib.,Mort père, 1929, p. 1328).
Expr. fig. et fam. Décerner la palme à qqn. Déclarer quelqu'un supérieur aux autres (dans un même domaine) :
4. Votre écriture était comparée aux styles d'Anatole France et d'Abel Hermant pour leur néo-classicisme. Et la palme vous était décernée, André Gide, à cause des « idées » originales que vous semez... Blanche, Mes modèles,1928, p. 205.
2. Par antiphrase. Décerner des épithètes (injurieux) à qqn. Ils se voient décerner les épithètes de serviles, poltrons, ramollis, pourris, vendus (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 270).Décerner une correction :
5. Ces deux derniers mots, et une trentaine de coups de bâton que lui fit décerner, par un de ses domestiques, M. Barnabooth, mûrirent singulièrement l'esprit de ce jeune homme. Larbaud, A. O. Barnabooth,1913, p. 23.
C.− P. ext. Donner à chacun, distribuer. 7 mai. − Correction des dernières épreuves de « Belluaires et porchers ». Je décerne les dédicaces. Chaque chapitre sera donné à un ami (Bloy, Journal,1905, p. 256).Leur serrant successivement la main, tout en leur décernant à chacune un mot aimable (Feydeau, Dame Maxim's,1914, II, 2, p. 32):
6. Un abbé fondait, avec les quelques sous qu'il réussissait à se procurer, une fabrique; il décernait l'emploi qui convenait à chacun de ses moines... Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 311.
Rem. La plupart des dict. gén. enregistrent le subst. masc. décernement. Action de décerner. Dix ans plus tard dans ce court séjour que vous [Psichari] fîtes à Paris je sais (...) combien vous aimez et admirez son œuvre [de Barrès]; et pendant ce court séjour que vous fîtes vous avez éprouvé par un acte, par le décernement d'un acte, combien il aimait votre livre (Péguy, V.-M., comte Hugo, 1910, p. 835).
Prononc. et Orth. : [desε ʀne], (je) décerne [desε ʀn̥]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1247 « déclarer, faire savoir » (Huon Le Roi, Regrés Nostre-Dame, 60, 2 ds T.-L.); 2. 1548 « attribuer par décret » (N. du Fail, Baliverneries, t. 1, p. 191 ds IGLF). Du lat. class. decernere « décider, décréter ». Fréq. abs. littér. : 291. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 507, b) 284; xxes. : a) 508, b) 343.

Wiktionnaire

Verbe

décerner \de.sɛʁ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Établir à l’adresse de quelqu’un, délivrer.
    • Après en avoir délibéré, le tribunal décerne un mandat de dépôt.
  2. Accorder à quelqu’un une récompense ou un honneur.
    • Dans son agonie, à sa dernière heure, il avait serré contre sa poitrine une épée que lui avaient décernée les officiers des Cent-jours. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
    • La T∴ Ill∴ S∴ Marguerite Martin le remplace dans ces hautes fonctions, mais le Sup∴ Cons∴, à l’unanimité, décerne au T∴ Ill∴ F∴ Petit le titre de G∴ M∴ d’Honneur ad vitam. — (Ordre maç∴ mixte international « Le Droit humain », Hommage à nos aînés, Comité d’édition de l’ordre, 1954.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCERNER. v. tr.
Accorder à quelqu'un une récompense, un honneur. Le Sénat décerna les honneurs divins à Auguste. L'Académie vient de décerner le prix d'éloquence, des prix de vertu. On a décerné à cet élève le prix d'excellence. Fig., Décerner la palme à quelqu'un, Le déclarer supérieur à tous ses concurrents, à tous ses rivaux.

Littré (1872-1877)

DÉCERNER (dé-sèr-né) v. a.
  • 1Prononcer une peine, en parlant de la loi. Les lois ne décernent aucune peine contre ce méfait. Pourquoi leur [aux prêtres fainéants] décernerait-il [le concile de Trente] des censures et des privations et retranchements de leurs revenus ? Fléchier, Serm. II, 276. Le parlement décerna que, si quelqu'un entreprenait de le délivrer, Richard II serait digne de mort, Voltaire, Mœurs, 78.

    Enjoindre, par un acte juridique, certaines mesures. Décerner une contrainte.

  • 2Accorder certaines récompenses, certaines distinctions honorifiques, en parlant de l'autorité publique. Et comme un défenseur de l'État et des siens, Il lui fait décerner les honneurs des anciens, Rotrou, Antig. III, 5. Ce même peuple [les Athéniens], dans les siècles postérieurs, devenu plus puissant, et corrompu par les flatteries de ses orateurs, décerna trois cents statues à Démétrius de Phalère, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 154, dans POUGENS. Les organes des lois, les ministres des dieux Vont, libres dans leur choix, décerner la couronne, Voltaire, Mérope, I, 1.

    Par extension, accorder un prix, en parlant de certaines compagnies. Les prix que l'Académie décerne tous les ans à de belles actions.

    Il se dit aussi des prix des colléges. On décerne les prix à la fin de l'année scolaire.

    Fig. Décerner la palme à quelqu'un, déclarer sa supériorité sur ses rivaux.

  • 3Se décerner, v. réfl. Être décerné. Les récompenses qui se décernent à ceux qui les méritent.

REMARQUE

Décerner, qui fut d'abord, comme en latin, un terme juridique, passa, par extension, dans le courant du XVIe siècle, au sens de accorder ; et dans le XVIIe siècle on contestait encore quelquefois la légitimité de cet emploi : " Ce n'est guère qu'au palais que l'on dit décerner une prise de corps contre quelqu'un ; cependant je crois qu'on peut employer décerner les honneurs divins, dans un style relevé et pompeux, VAUGEL. Nouv. rem. observ. de M***, p. 133, dans POUGENS. " Aujourd'hui la seconde acception de décerner est admise sans conteste.

HISTORIQUE

XIVe s. Et par ce il decernera et jugera droiturierement la quelle chose est bien, Oresme, Eth. 76. Servius se est assis en la sée royal, et aucuns jugemens a decerné et determiné, Bercheure, f° 21, recto. De l'assentement de tous, le delet [en latin delectus, levée] a esté decerné, Bercheure, f° 74.

XVIe s. Il y aura deux volontez contraires en lui, en tant qu'il decerneroit en son conseil estroit les choses qu'il a manifestement defendues par sa loy, Calvin, Instit. 163. Il ne leur permet point seulement de dire leur opinion, mais d'ordonner et decerner ce qu'il leur semble ; quand ils ont decreté quelque chose, il suit et obtempere, Calvin, ib. 887. Le conseil des Amphictions, emeu par ses remonstrances et raisons, decerna la guerre contre les Cyrrheiens, Amyot, Solon, 17. Les consulz decernerent la cessation de la justice et surseance de tous affaires publiques, Amyot, Sylla, 18. …quand ilz luy auroient procuré et fait decerner un tel gouvernement, Amyot, Crassus, 26. L'on luy decerna les plus grands honneurs qui jamais eussent auparavant esté decrettez et ottroyez à personne du monde, Amyot, Cicéron, 27.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décerner »

(Date à préciser) Du latin decernere (« décider »), de cernere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. decernir ; du latin decernere, de de, et cernere, résoudre, le même que ϰρίνειν (voy. CRISE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « décerner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décerner desɛrne

Évolution historique de l’usage du mot « décerner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décerner »

  • C’est amusant encore de se décerner en toute circonstance une fiche de consolation. De Clément Pansaers / Ca ira - Mars 1921
  • Le CREPS s’est vu décerner le label « Génération 2024 », dans la perspective des Jeux de Paris. Une « reconnaissance » pour la structure rémoise, qui va aussi bénéficier de nouvelles installations. Journal L'Union abonné, Au CREPS de Reims, un label en vue des J.O, avant des travaux à 10 millions d’euros
  • Ce samedi, c'est la journée mondiale du naturisme ! En 1972, l'actrice Annie Girardot racontait comment, dans sa jeunesse, elle s'était vue décerner un titre de Miss. Et pas n'importe où, sur les plages du l'île du Levant, un lieu bien connu des naturistes. Un nudisme symbolisant alors l'été et la liberté. Ina.fr, Années 1950, Annie Girardot "miss nudisme" - Archives vidéo et radio Ina.fr
  • Or, la Fédération de hockey sur glace russe a tout de même décidé de décerner des médailles à trois quatre équipes de la KHL ce matin. Elle s’est fiée au classement de la saison régulière pour le faire. DansLesCoulisses.com, Une médaille d’or pour Alexander Romanov

Traductions du mot « décerner »

Langue Traduction
Anglais award
Espagnol premio
Italien premio
Allemand vergeben
Chinois
Arabe جائزة
Portugais prêmio
Russe награда
Japonais
Basque saria
Corse premiu
Source : Google Translate API

Synonymes de « décerner »

Source : synonymes de décerner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « décerner »

Partager