La langue française

Crotter

Définitions du mot « crotter »

Trésor de la Langue Française informatisé

CROTTER, verbe.

A.− Emploi trans., vx ou littér. [Correspond à crotte B] Recouvrir de crotte, c'est-à-dire de boue, et, p. ext., salir. Tout entier au souci de ne pas crotter ses souliers, par les temps de pluie (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 71).
Emploi pronom. Se crotter jusqu'aux genoux. Le pardessus de Brague, trop long, lui bat les mollets et se crotte à chaque pas (Colette, Music-hall,1913, p. 13).
P. métaph. [Les] ruisseaux fangeux où devait se crotter sa conscience (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 278).Ils [les gens du juste milieu] se prélassent tout guindés de liberté et tout crottés de gloire (Chateaubr., Mém.,t. 4, 1848, p. 53).
B.− Emploi intrans.
1. [En parlant des animaux] Expulser des fientes, faire des crottes (cf. ce mot A 1). Il [un hérisson] crottait partout, comme font les hérissons qui comme les rhinocéros dispersent leurs laisses (Cendrars, Main coupée,1946, p. 243).
2. Très fam. (notamment dans le lang. enfantin). Aller à la selle; expulser des excréments. Synon. (vulg.) chier, (didact.) déféquer.Mais beaucoup [des soldats] assuraient les avoir vu bouger et même « crotter », disaient-ils dans leur patois savoureux (Tharaud, Relève,1919, p. 49).
3. Au fig. et pop. ,,Lâcher des bombes, en parlant d'un avion, d'un aviateur`` (Esn. Poilu 1919).
Prononc. et Orth. : [kʀ ɔte]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. [Ca 1170 part. passé « couvert de boue » terres crostees (avec s peut-être dû à l'infl. morphol. de croste, croûte) (B. de Ste-Maure, Ducs Norm., éd. C. Fahlin, 3894)]; 1erquart xiiies. fig. siecle crotant (Renclus, Carité, 134-11 ds T.-L.); 2emoitié xiiies. [date du ms.] part. passé au propre (Dit des avocas, éd. G. Raynaud, 325). Dér. de crotte*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 31.

Wiktionnaire

Verbe

crotter \kʁɔ.te\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se crotter)

  1. Salir avec la crotte.
    • La Dalluys entretenoit un pauvre Morainville, vieux mousquetaire ; elle lui payoit le fiacre pour arriver chez elle, de peur que ses souliers ne crottassent le sopha, mais il s'en retournoit à pied. — (Mémoires et journal inédit du marquis d'Argenson, ministre des affaires étrangères sous Louis XV, publié & annoté par M. le marquis d'Argenson, tome 2, Paris : chez P. Jannet, 1857, p. 10)
    • Vos gamins entreraient tout droit, sans crotter la maison entière. Ils sortiraient de même, et chacun s'en trouverait bien. Qu'en pensez-vous, madame? ajouta-t-il poliment, […]. — (T. Combe, Bonne-Grâce, suivi de Château-Pointu, Librairie Payot, 1911, p. 323)
    • Puis je lui proposai, à l’occasion, de livrer ses chapeaux les jours de pluie pour qu'elle ne crottât pas ses bottines. De politesse en politesse, je gagnais du terrain. — (Isabelle Bricard-Glaunes, Moi, Léon, fils de l'empereur, éditions Albin Michel, 1998)
    • La plupart des Parisiens rencontrés au fil des archives criminelles se déplacent en effet à pied, et crotter ses vêtements n'est pas le pire qui puisse arriver au piéton lors de ses déplacements. — (Diane Roussel, Violences et passions dans le Paris de la Renaissance, Seyssel : chez Champ vallon, 2012, chap. 1, part. 2)
  2. Déféquer une crotte ou un crottin.
    • Et le bœuf et l'âne sentirent la crainte tordre les boyaux de leur ventre, et ils fientèrent leur fiente suivant l'usage et la coutume de leur espèce, savoir : l'âne crottant son crottin, le bœuf bousant sa bouse.C'est la crottance — (François Cavanna, Les aventures du petit Jésus, Éditions du Square, 1973, p.29)
    • Sinon, dites-moi, cher ami, vous ne m'aviez pas prévenu que son horrible chien crottait partout... — (Gérard Delteil, La Septième Griffe de Togor , Fleuve Noir Anticipation, 1986)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CROTTER. v. tr.
Salir avec la crotte. Essuyez vos chaussures : vous crotteriez le parquet. Un habit crotté, tout crotté. Il fait bien crotté dans les rues, Les rues sont bien sales. Fam. et par exagération, Être crotté comme un barbet. Voyez BARBET. On dit aussi Être crotté jusqu'à l'échine.

Littré (1872-1877)

CROTTER (kro-té) v. a.
  • Salir de crotte. Crotter son pantalon. Ah ! je devais du moins lui jeter son chapeau, Lui ruer quelque pierre ou crotter son manteau, Molière, Sganar. sc. 16.

    Se crotter, v. réfl. Se salir avec de la boue. Prenez garde de vous crotter.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et lessiez ester les gelines Qui trop ont megres les eschines ; Megres sunt et entrepelées, Dures et vieilles et crotées, Ren. 2882.

XIVe s. Si les chiens sont mouillés ou crottés, Ménagier, III, 2. L'en doit laver le lart [tiré des pois où il a bouilli] de l'eaue de la char, afin qu'il n'appere point crotté de pois, ib. II, 5.

XVe s. Les compagnons d'icelles nopces porterent le cochet, autrement dit le plat de l'espousée, en une taverne, où ils firent plein plat de souppes crotées, Du Cange, crotatus.

XVIe s. Le chemin n'est ny fascheux, ny crotté, Marot, II, 29. En verité, damoyselle, vous estes crottée, Palsgrave, p. 445. Qu'on lui face du feu viste, le poure homme est crotté jusques aux genoulx, Palsgrave, p. 636. Notre Dame des Crottes, non pas qu'elle soit crotée, mais pour ce qu'elle est en quelque creux sous terre fait en façon de cave, car ce mot crote en cette signification vient du grec crypta, H. Estienne, Apol. d'Hérod. p. 603, dans LACURNE. Nous disons qu'un homme qui est fort crotté est crotté en archidiacre, Pasquier, Recherches, liv. VIII, p. 700, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « crotter »

De crotte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Crotte. Quant à soupe crottée, soupes signifiant tranches de pain, crottées désignait sans doute quelque chose qui les crottait, qui les garnissait, comme dans le Ménagier : du lard crotté de pois.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « crotter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
crotter krɔte

Évolution historique de l’usage du mot « crotter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « crotter »

  • Les propriétaires du Domaine Valentin-Zusslin, sont engagés depuis des années dans une bataille judiciaire pour que leur cheval soit libre de crotter. Le Figaro.fr, Haut-Rhin: accusé de produire trop de crottin, le cheval Sésame devant la justice
  • "Les habitants vont se sentir comme orphelins", avertit M. Manière, car "les gens sont encore attachés au maire". "Ils veulent absolument avoir un élu référent auprès duquel ils peuvent s'épancher: des problèmes de couple, de chiens qui viennent crotter devant la porte... On compte sur nous". Le Point, Sans candidat à la mairie, les communes "orphelines" saisies par la peur du vide - Le Point
  • Il a décidé d’installer un panneau pour signaler l’obligation de ramasser les déjections aux propriétaires de chiens. L’affichage semble faire effet car depuis l’installation des pancartes, ce Belmontais ne voit plus de crottes de chiens sur le trottoir qui longe son habitation. La solution paraissait trop belle car le problème a juste été déplacé sur le trottoir d’en face. Les propriétaires de chiens traversent la rue et font crotter leur chien juste en face. « Certains propriétaires de chiens sont incorrigibles », commente le Belmontais. , Incivilités à Beaumont-sur-Sarthe. Certains propriétaires de chiens sont incorrigibles | Les Alpes Mancelles
  • Dis-moi où tu habites, je te dirai qui tu hais. En ville? Les loubards qui pissent sur les pas-de-porte, certainement. Au bord des rails? Même plus possible d’écouter «Cargo» d’Axel Bauer sans frémir, saleté de trains de marchandises. A la campagne? Les voisins qui laissent leur chien crotter dans vos géraniums et leurs enfants creuser des trous dans votre jardin, à moins que ça ne soit l’inverse. , «La ruelle des maux», l’air du temps d’Anouchka Wittwer
  • « Ce que j’ai entendu, c’est que lorsque le bébé se fait crotter dessus, cela aide à renforcer son système immunitaire et l’aide aussi à tisser une sorte de lien avec la mère », a déclaré le photographe Jens Cullmann, âgé de 50 ans. « J’ai pris des photos du bébé regardant vers moi alors que sa mère laissait tomber son caca sur lui. » ipnoze, Cet éléphant a été surpris à faire caca directement sur la tête de son bébé | ipnoze
  • Quand il ne travaille pas dans les vignes, Sésame, le cheval n'a donc plus le droit d'approcher et encore moins de crotter à moins de 15 mètres de la maison. Marie Zusslin, la vigneronne bio propriétaire de Sésame regrette cette décision : "C'est dommage parce qu'il y a une belle herbe qui pousse dans nos prés. Je trouve ça vraiment dommage. Ça fait maintenant plus de 23 ans que nous sommes en biodynamie. Nous cherchons régulièrement des nouvelles solutions. Le cheval nous paraissait évident et en fait on se rend compte que ça va être vraiment compliqué".  RTL Info, Après le chant du coq et les bouses de vache: les crottins du cheval Sésame dérangent le voisinage en France - RTL Info

Traductions du mot « crotter »

Langue Traduction
Anglais crotch
Espagnol entrepierna
Italien forcella
Allemand schritt
Chinois
Arabe المنشعب
Portugais virilha
Russe промежность
Japonais
Basque crotch
Corse cavallinella
Source : Google Translate API

Synonymes de « crotter »

Source : synonymes de crotter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « crotter »

Crotter

Retour au sommaire ➦

Partager