Cramponner : définition de cramponner


Cramponner : définition du Wiktionnaire

Verbe

cramponner \kʁɑ̃.pɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se cramponner)

  1. Attacher avec un crampon.
    • Il faut cramponner cette pièce de bois. - Cramponnez bien cette serrure.
    • Du haut en bas, rien qu’une paroi bien nette et, en fait de balcons et de balustrades, une barre de fer à chaque fenêtre, solidement cramponnée à la pierre. — (Julien Green, Le voyageur sur la terre, 1927, Le Livre de Poche, page 113)
  2. Fixer des crampons sur un objet, une semelle, une chaussure...
    • En Haute Montagne, c'est quand même pas bien pratique à cramponner une chaussure de trail même avec une semelle vibram un peu rigide. — (Tour des Ecrins avec des tiges basses? sur voyageforum.com)
  3. (En particulier) (Maréchalerie) Fixer des crampons aux pieds d’un cheval, d’un mulet, etc., lors d’un ferrage à glace.
    • Cramponner des fers de cheval.
  4. (Par extension) Ferrer avec des fers à crampon, en parlant d'un cheval.
  5. (Par ellipse) Mener des assiduités à quelqu'un en l'importunant.
    • Le mari de Maryvonne
      était mon amant,
      Mais il m'appela bobonne
      au bout de pas longtemps.
      Puis je rencontrais sa femme
      qui me dit merci,
      « Depuis qu'il vous a dans l'âme,
      il ne vient plus ici. »
      Il m'avait dit : « Maryvonne
      est un vrai boudin,
      Toujours elle me cramponne,
      mais ça m'dit rien. »
      — (Petit bonhomme, Paroles et musique : Anne Sylvestre)
  6. (Pronominal) (En particulier) S’attacher fortement à quelque chose pour n’en pas être arraché.
    • Je vais essayer d'écrire, en me cramponnant à mon bureau, mais je crains que les mouvements désordonnés du bateau ne le permettent pas. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Ces étourdissants tableaux absorbaient si bien Julie, qu'à son insu elle s’était cramponnée au bras de son père […]. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Et Le Gonidec saute à l'eau aveuglante. Il nage tant bien que mal, et donne contre une échelle. Il s'y cramponne, perd connaissance, mais l'instinct fait qu'il ne lâche point prise. — (José Gers, Sur la mort du Pourquoi pas ?, France libre, vol. 6, 1936)
    • Je me suis de nouveau cramponné au mur. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Brrr ! fit Bert, en se cramponnant à la balustrade, et quelques soldats auprès de lui firent entendre un murmure d’horreur. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 204 de l’éd. de 1921)
    • Il appuya sa tête livide sur l’épaule de la jeune femme, et ses doigts crispés se cramponnèrent, en la déchirant, à la fine batiste brodée qui couvrait d’un flot de gaze le corps de Marguerite. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VIII)
  7. (Pronominal) (Figuré) Rester attaché à une idée avec persévérance et de façon plus ou moins désespérée.
    • On y parlait alors beaucoup d'une invasion imminente, et le Portugal se cramponnait à l'illusion de son bonheur. — (Antoine de Saint-Exupéry, Lettre à un otage (1943), I)
    • Privée de son cheval Trajan qui avait été tué par un éclat d’obus pendant la retraite, elle suivait, magnétisée, ce dernier tronçon vivant, se cramponnant malgré tout à l’idée qu’une telle armée ne pouvait être anéantie. — (Théophile Briant, Les Amazones de la Chouannerie, 1938)
  8. (Pronominal) (Figuré) (Familier) S’attacher à quelqu'un de façon inopportune.
    • C’est un homme dont on ne peut se défaire, il se cramponne à vous.
    • Plus on tâche de se débarrasser des importuns, plus ils se cramponnent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cramponner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRAMPONNER. v. tr.
Attacher avec un crampon. Il faut cramponner cette pièce de bois. Cramponnez bien cette serrure. Cramponner des fers de cheval, Y faire des crampons. Par extension, Cramponner un cheval, Ferrer un cheval avec des fers à crampon.

SE CRAMPONNER signifie plus particulièrement S'attacher fortement à quelque chose pour n'en être point arraché. La tige de cette plante se cramponne aux corps voisins. Il se cramponne si fort à ces barreaux qu'on ne peut lui faire lâcher prise. Fig. et fam., C'est un homme dont on ne peut se défaire, il se cramponne à vous. Absolument, Plus on tâche de se débarrasser des importuns, plus ils se cramponnent. On dit aussi, transitivement, Cramponner quelqu'un.

Cramponner : définition du Littré (1872-1877)

CRAMPONNER (kran-po-né) v. a.
  • 1Fixer au moyen d'un crampon. Cramponnez bien cette serrure.
  • 2 Terme de maréchalerie. Cramponner des fers de cheval, y faire des crampons.

    Cramponner un cheval, le ferrer à crampons.

  • 3Se cramponner, v. réfl. S'accrocher. La joubarbe se cramponne dans le ciment, Chateaubriand, Génie, III, V, 5. Mes chenilles tapissèrent de soie toutes les parois du poudrier, ce qui leur donnait plus de facilité pour se cramponner contre le verre, Bonnet, Insectes, observ. 4.

    Se cramponner à la fenêtre, à un barreau, etc. se dit en parlant de quelqu'un qui s'y fixe fortement à l'aide des mains.

    Fig. S'attacher obstinément à quelqu'un pour en obtenir ce qu'on désire. Cet homme est-il bien de ma race [Juifs] ? … à mes fils comme il se cramponne ! Béranger, Échelle. Je cours après mon homme, et, s'il faut qu'il m'échappe, Je me cramponne après le premier que j'attrape, Piron, Métrom. III, 14.

    Se cramponner à une chose, faire tous ses efforts pour ne pas la quitter, pour ne pas la perdre. Se cramponner à un espoir, à la vie. L'abbé d'Estrées se promettait je ne sais comment une fortune en se cramponnant comme que ce fût dans son triste emploi en Espagne, Saint-Simon, 131, 199.

HISTORIQUE

XVe s. Et l'on se retrahist à son pavillon, et aussi messire Enguerrant, pour leurs bassinets faire cramponner, Jeh. de Saintré, ch. 40.

XVIe s. Il fallut paier d'autre monnoie, quand l'amiral et Haumont tapperent à bord, et cramponnerent de haut en bas, D'Aubigné, Hist. II, 208. Les uns et les autres, n'ayant tiré qu'une volée, se cramponnerent, D'Aubigné, ib. II, 209. Et l'ayant cramponnée, luy et ses soldats, se lancerent à corps perdu sur la parmente, Carloix, I, 10.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Cramponner : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « cramponner » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « cramponner »

Étymologie de cramponner - Littré

Crampon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de cramponner - Wiktionnaire

→ voir crampon
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cramponner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cramponner krɑ̃pɔne play_arrow

Conjugaison du verbe « cramponner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe cramponner

Évolution historique de l’usage du mot « cramponner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cramponner »

  • Si je n’ai pas réussi, moi, à faire ça, eh bien, il faut que je m’éclipse assez rapidement et que quelqu’un d’autre s’essaye. La cause du peuple québécois est bien plus importante que la cause de Parizeau. […] À mon âge, se cramponner, c’est complètement ridicule. Radio-Canada, L’extraordinaire confession de Jacques Parizeau avant sa défaite référendaire | Aujourd'hui l'histoire
  • Il faut attendre encore un peu pour profiter de quelques bonus, mais vous ne regretterez pas d’avoir patienté. Si les circonstances sont parfois inattendues, rien d’impossible à réaliser de bonnes affaires. Inutile de vous cramponner à de savants calculs. A l’instar des caméléons, adaptez-vous à la situation en voyant quel parti et profit vous pouvez en retirer. ⋙ Plus de prévisions pour la semaine, le mois de juin et l'année 2020 Femme Actuelle, Horoscope du lundi 15 juin 2020 par Marc Angel : Femme Actuelle Le MAG
  • Et la retraite Mr. Bouvard? même si ce type de personnage n’y songe pas.. et souhaite mourir sur scène ou derrière leur micro..il serait temps d’y penser.. qu’il profite du peu d’années qu’il lui reste, et de ses proches.. pourquoi vouloir se cramponner à son poste? il est blindé, et n’a pu rien à prouver.. son immense carrière est derrière lui.. il est venu le temps de plier les cannes à pêche.. , Philippe Bouvard écarté du Figaro Magazine et ne conserve que 2 chroniques de 3 minutes sur RTL (Le Point)
  • Il ne suffit pas de s'inquiéter de la coupure entre les élites et le peuple, dont profitent les populistes, il faudrait aussi donner l'exemple, déjà de la décence, consistant à ne pas se cramponner au pouvoir. , Président à vie, président avide de pouvoir | Les SES: mon Alter Eco | Claude Garcia | Les blogs d'Alternatives Économiques
  • je ne connais pas l'histoire à Aliot ... mais je vous rassure, il ne sera pas seul pour monter les marches du tribunal, parce que maintenant le maire sortant "sorti", son épouse putative et d'autres vont devoir rendre des comptes ... là était leur crainte pour se cramponner comme ils l'ont fait, tout le monde les a aidé, porté, manquait plus que le pape et ses miracles, mais ça n'a pas suffit tant pour les perpignanais le rejet était grand. le maire sortant a menti sur toute la ligne en 2014 il a annoncé que c'était son dernier mandat et le seul ... le résultat on le connait il se représente et il était s'était auto proclamé président de l'agglo. Donc si les perpignanais ne sont pas satisfaits de leur maire en 2026 les électeurs s'en chargeront midilibre.fr, Municipales 2020 : Louis Aliot officiellement élu maire de Perpignan - midilibre.fr
  • Il vient ainsi allonger la liste des gouverneurs déchus de leur fonction ces derniers temps. Parmi eux, Petit Petit du Kwango, le gouverneur de la Tshopo, celui de Sankuru, sans compter Atou Matubuana du Kongo Central qui continue à se cramponner à son poste malgré sa déchéance. Jusque quand ? L’avenir nous le dira. , Digitalcongo.net | Maï-Ndombe : le gouverneur Paul Mputu rend le tablier
  • "On va s’en sortir! " Qui n’a pas envie de se cramponner à cette phrase en temps de crise? Et pourtant ! Pandémie, récession, chômage des jeunes et des seniors, explosion de la dette, dérèglement du climat, système de santé fatigué… l’année 2020 donne le vertige. Qu’on le veuille ou pas, les rouages de l’économie gouvernent nos vies au quotidien et c’est une bonne raison pour s’en mêler. NotreTemps.com, Les Rencontres économiques: des questions qui nous concernent tous!
  • L'idée de Dieu aura fait de l'usage ! On ne voit pas par quoi la remplacer. Pourquoi alors l'homme ne ferait-il pas tout pour la garder, pour s'y cramponner ? De toute façon il ne trouvera pas mieux. De Emil Michel Cioran / Cahiers 1957-1972

Traductions du mot « cramponner »

Langue Traduction
Corse cling
Basque cling
Japonais しがみつく
Russe цепляться
Portugais agarrar
Arabe تشبث
Chinois 坚持
Allemand haften
Italien aggrapparsi
Espagnol adherirse
Anglais cling
Source : Google Translate API

Synonymes de « cramponner »

Source : synonymes de cramponner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « cramponner »


Mots similaires