La langue française

Contempteur, contemptrice

Sommaire

  • Définitions du mot contempteur, contemptrice
  • Étymologie de « contempteur »
  • Phonétique de « contempteur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « contempteur »
  • Citations contenant le mot « contempteur »
  • Traductions du mot « contempteur »
  • Synonymes de « contempteur »
  • Antonymes de « contempteur »

Définitions du mot contempteur, contemptrice

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTEMPTEUR, TRICE, adj. et subst.

Littéraire
I.− Emploi adj.
A.− [En parlant d'une pers.] Qui méprise, dénigre (cf. contemner). Synon. dédaigneux, dénigreur; anton. laudateur.Plus contempteurs de la sagesse antique et plus confiants (...) dans leur raison individuelle (Tocqueville, L'Ancien Régime et la Révolution,1856, p. 232).Mystique, et dès lors contempteur des réalités (Estaunié, L'Empreinte,1896, p. 320):
1. ... le duc, qui se croyait entièrement moderne, contempteur plus que quiconque de la naissance, et même républicain, ... Proust, Le Côté de Guermantes 2,1921, p. 530.
B.− [En parlant d'une chose en relation avec la pers. hum.] Qui méprise, exprime le mépris. Œil, regard contempteur. Synon. dédaigneux, méprisant.Une résolution contemptrice du qu'en-dira-t'on (E. de Goncourt, La Fille Élisa,1877, p. 43).Une solitude (...) féconde et contemptrice (Malraux, Les Voix du silence,1951, p. 491).
II.− Emploi subst.
A.− Contempteur de qqc.Celui, celle qui méprise, critique violemment et avec mépris (quelqu'un, quelque chose). Ce cynique contempteur de la race française (Vigny, Mémoires inédits,1863, p. 117).Les pires contempteurs de l'esprit, les plus sûrs contre-révolutionnaires (Breton, Les Manifestes du Surréalisme,2eManifeste, 1930, p. 140):
2. ... un intellectuel, c'est-à-dire un révolté, un contempteur systématique des supériorités sociales qui ne sont point fondées sur l'esprit. Bernanos, Journal d'un curé de campagne,1936, p. 1082.
SYNT. Un (les) contempteur(s) de l'amitié, de l'argent, des conventions humaines, de la démocratie, de la fortune, de la justice, des lois, des médiocrités, de la mystique, du passé, des préjugés, de toutes les vertus; un contempteur acharné, déterminé, hardi, superbe, téméraire de...
Souvent p. iron. Voiturier, le mangeur de curés, le contempteur de l'autel (Aymé, La Vouivre,1943, p. 248).
P. ext. Celui, celle qui méprise, ne tient aucun compte de... Un contempteur du danger.
Absol. Personne qui dédaigne, méprise habituellement. C'était [Rémy de Gourmont] un contempteur, un négateur, avec une grande aristocratie (Léautaud, Passe temps,1929, p. 115).
B.− Vx. Contempteur de qqn.Leurs ennemis et leurs contempteurs. Un contempteur des dieux. Un athée.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tɑ ̃ptœ:ʀ], fém. [-tʀis]. ,,P prononcé dans consomptif, contempteur, contemptible, métempsychose, éclampsie, péremptoire, présomptif, etc.`` (Fouché Prononc. 1959, p. 353). Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1449 (Ord., XIV, 83 ds Gdf. Compl.), condamné par Vaugelas (Remarques, 1647, p. 489) et l'Académie française (Observations sur les Remarques de Vaugelas, 1705, t. 2, p. 307), noté comme étant ,,du style soutenu`` par Ac. 1762. Empr. au lat. class. contemptor (de contemnere, v. contemner) « qui dédaigne, qui méprise ». Fréq. abs. littér. : 73.

Wiktionnaire

Nom commun

contempteur \kɔ̃.tɑ̃p.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : contemptrice)

  1. (Littéraire) Celui qui méprise quelqu’un ou quelque chose.
    • […] ses puissances n’en résident pas moins au fond de son être, et […] un jour elles se réveilleront pour étonner de leur fière originalité et de leur indomptable énergie et leurs timides apologistes et leurs insolents contempteurs. — (Ernest Renan, L’Avenir de la science, pensées de 1848, Édition C. Lévy, 1890, chapitre iv, pages 89-90)
    • Les vieux d’avant la Révolution étaient morts ; les jeunes passèrent presque tous à la thèse de l’infaillibilité papale ; mais il resta encore une profonde différence entre ces ultramontains de la dernière heure et les hardis contempteurs de la scolastique et de l’église gallicane sortis de l’école de Lamennais. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 125.)
    • Ce contempteur de la ruse ment. Ce flétrisseur de la lâcheté use et mésuse de petits papiers. Pouah ! — (Émile Armand, La revanche des « bandits tragiques », dans Les réfractaires, no 2, février-mars 1914)
    • Les contempteurs du burkini (ou du hijab) n’ont de cesse de renvoyer aux pratiques dans les théocraties islamiques : dans ces pays, nous disent-ils, les femmes se battent pour avoir le droit de se dévêtir en public. — (« La gauche de l’entre-soi et le burkini », Philippe Marlière, Contretemps, 16 août 2016)
    • Assimilés à des parasites suçant le lait déjà avarié de notre Hexagone déclinant, tantôt à des tire-du-flanc dont le poil dans la main prendrait, à écouter leurs contempteurs plus remontés que des coucous suisses, des allures de poutre de Bamako, ils sont devenus l'ennemi public numéro un. — (Frédéric Chouraki & Stéphane Trapier, La France qui glande: Autopsie d'une passion française, Éditions Milan, 2017, page 39)

Nom commun

contemptrice \kɔ̃.tɑ̃p.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : contempteur)

  1. Celle qui méprise quelqu’un ou quelque chose.
    • C’était une contemptrice de la jeunesse. — (Iouri Olecha, Nouvelles et récits, 1995)

Forme d’adjectif

contemptrice \kɔ̃.tɑ̃p.tʁis\

  1. Féminin singulier de contempteur.
    • Cette femme est blasphématrice et contemptrice de Dieu, dans ses sacrements ; prévaricatrice de loi divine, de la sainte doctrine et des ordonnances ecclésiastiques — (Ermance Dufaux de la Jonchère, Évocation des esprits : histoire de Jeanne d’Arc, Ledoyen, 1860, p. 329 → lire en ligne)

Nom commun

contemptrice \kɔ̃.tɑ̃p.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : contempteur)

  1. Celle qui méprise quelqu’un ou quelque chose.
    • C’était une contemptrice de la jeunesse. — (Iouri Olecha, Nouvelles et récits, 1995)

Forme d’adjectif

contemptrice \kɔ̃.tɑ̃p.tʁis\

  1. Féminin singulier de contempteur.
    • Cette femme est blasphématrice et contemptrice de Dieu, dans ses sacrements ; prévaricatrice de loi divine, de la sainte doctrine et des ordonnances ecclésiastiques — (Ermance Dufaux de la Jonchère, Évocation des esprits : histoire de Jeanne d’Arc, Ledoyen, 1860, p. 329 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTEMPTEUR, TRICE. (On prononce le P.) n.
Celui, celle qui méprise quelqu'un ou quelque chose. Contempteur des dieux.

Littré (1872-1877)

CONTEMPTEUR (kon-tan-pteur, tri-s') s. m.
  • 1Celui, celle qui méprise, qui a l'esprit méprisant. C'est un jeune lion qui aura bientôt de la force aux ongles, et alors malheur aux oppresseurs du peuple et aux contempteurs de son autorité, Malherbe, Lettre, dans RICHELET. Uni de goût et d'intérêt avec tous les contempteurs d'Homère, il attend paisiblement que les hommes détrompés lui préfèrent les poëtes modernes, La Bruyère, V. Vous voyez avec douleur les premières places occupées souvent par les protecteurs du vice et les contempteurs de la vertu, Massillon, Carême, Mélange des bons, etc. Vous êtes des contempteurs de Jésus-Christ, Massillon, Carême, Rechute. Et rend votre transgression aussi criminelle que celle des contempteurs de la loi même, Massillon, Carême, Jeûne. Les contempteurs la gloire se piquent de bien danser, Vauvenargues, Espr. hum. 27. Contempteurs de la foudre, ils craignent le mépris, Bernis, Religion vengée, V. Le contempteur des dieux, l'exemple des tyrans, Mézence le premier conduit ses fiers Toscans, Delille, Énéide, VII.
  • 2 Adjectivement. L'attention de la première Église à dérober aux yeux contempteurs le secret des mystères, Desfontaines.

REMARQUE

L'ancienne Académie, dans ses Remarques sur Vaugelas, avait dit que contempteur n'était pas de la langue ; ce mot, malgré cet arrêt, y a persisté ; il est du style relevé.

HISTORIQUE

XIVe s. Il monstre et manifeste liberalement tout ce que il veult, pour ce que il est contemptif et desprisant, Oresme, Eth. 124.

XVIe s. Je laisse ceux-là qui se monstrent pleinement contempteurs de Dieu, Calvin, 261, etc. Ils nous pouisuivent par grande clameur comme contempteurs et ennemis des Peres, Calvin, Instit. Dédicace.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « contempteur »

(1449) Du latin contemptor (même signification), dérivé de contemnere (« mépriser »), de cum (« avec ») et temnere (« dédaigner »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. contemptor, du supin contemptum, de contemnere, mépriser, de cum, et temnere, le même que τέμνειν, couper, dans le sens de retrancher, dédaigner. On trouve aussi dans le XVIe siècle contemneur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « contempteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contempteur kɔ̃tɑ̃ptœr

Évolution historique de l’usage du mot « contempteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contempteur »

  • Il ne suffit pas d’être un contempteur du capitalisme, encore faut-il ne pas en vivre ! De Pierre-Etienne Flandin /
  • Auteur d’une cinquantaine de livres et contempteur des politiques sécuritaires et des violences policières, le journaliste et essayiste Maurice Rajsfus est mort samedi 13 juin 2020 à 92 ans. Rescapé de la rafle du Vél’ d’Hiv alors qu’il avait 14 ans, il était devenu un journaliste engagé à partir des années 1960. La Croix, Maurice Rajsfus, une vie de combat contre l’antisémitisme et les violences policières 
  • Pris à partie sur les réseaux sociaux et obligé de présenter des excuses, Jimmy Kimmel, féroce contempteur de l’administration Trump et de l’extrême droite américaine, a regretté que des “moments irréfléchis [de sa carrière] aient été instrumentalisés par certains pour atténuer [sa] critique d’autres injustices sociales”. Les mots qu’il emploie font bondir la critique Mary McNamara, plume réputée du Los Angeles Times : Courrier international, Scandales de blackface : quand la télévision américaine montre son vrai visage
  • Un simple amateur d’ancien, songeront les ignorants… Solide connaisseur de la peinture contemporaine, contempteur de la politique culturelle de Malraux et de Lang, il avait été un féroce critique dramatique dans les années 1970, raillant les billevesées de certaines scènes. Le Figaro.fr, «La leçon de Fumaroli»
  • Inlassable contempteur de l’ordre sécuritaire, l’historien et essayiste Maurice Rajsfus, né en 1928, rescapé du Vél’ d’Hiv’, ancien président de Ras’l’Front (1991-1999), revient dans ce court texte sur l’aventure du bulletin Que fait la police ? Reporterre, le quotidien de l'écologie, Que fait la Police ?
  • Martina Navratilova, qui compte 18 titres du Grand Chelem à son palmarès, s'est également érigée en fervente contemptrice de sa devancière. Les Echos, Open d'Australie: bref hommage à la légendaire mais controversée Margaret Court | Les Echos
  • En milieu de journée, le restaurateur avait retiré son message mais le mal était fait. Et les réseaux sociaux avaient pris le relais : des tombereaux d'insultes et de menaces s'étaient abattus sur Antoine P. mais aussi sur sa contemptrice. leparisien.fr, Relaxe pour le restaurateur de Rueil-Malmaison poursuivi après une blague douteuse sur le GHB - Le Parisien
  • Le procès pénal du producteur s’ouvre ce lundi à New York. Du côté de la défense, Donna Rotunno, contemptrice du mouvement #metoo. Face à elle, Gloria Allred, figure de la lutte contre les agresseurs sexuels. Le Monde.fr, Deux avocates médiatiques s’affronteront au procès Weinstein
  • Virginie Despentes est courageuse. Femme qui fut violée et cela l'accompagne, féministe contemptrice des masculinités assassines et cela l'entraîne, elle n'est pas enfermée dans la question du genre. Slate.fr, Virginie Despentes et la saleté des riches | Slate.fr
  • Depuis moins d’un an à la tête de la région espagnole qui apporte la plus grosse part au PIB national, grâce à une coalition de droite avec les libéraux de Ciudadanos et les ultras de Vox, Isabel Díaz Ayuso, 41 ans, concentre sur elle une myriade de polémiques. Chaque jour ou presque, celle qui s’érige à droite comme la principale contemptrice de la «politique néfaste» du Premier ministre socialiste, Pedro Sánchez, représentante de l’aile dure du PP, défraye la chronique par ses déclarations véhémentes, contradictoires ou surréalistes. Adoubée par le leader de l’opposition conservatrice, Pablo Casado, qui a longtemps vanté sa «façon de gouverner exemplaire», elle attire désormais tant de critiques qu’elle a cessé de constituer un atout de la droite pour devenir un problème. Toujours en coulisses, un responsable du PP affirme qu’«elle a perdu le contrôle de son discours sur la crise sanitaire». Libération.fr, A Madrid, l’erratique «Pasionaria des droites» - Libération
  • La pluie n'a pas entamé leur détermination. Ni leur propension à l'humour, unique moyen de fuite au terme de cette semaine d'autisme gouvernemental. Les avocats au barreau de Marseille se sont réfugiés hier à la Maison de l'Avocat pour instruire le procès fictif - enfin, pas tant que cela ! - de leur contemptrice en chef, la réforme des retraites. Pour l'occasion, Me Jean-Marc Montanaro s'était fait une tête - et aussi une robe rouge - d'accusateur public. Sans pitié, avec une infinie malice, il a pointé "un projet basé sur l'égalité, sur l'universalité : un même taux pour chacun, une même réversion". Toutes choses, suggérera-t-il, qui devraient ravir les avocats, mais non ! "Vos héros, on ne les entend guère !" Il est vrai que les grands ténors du barreau, parisiens notamment, se sont faits singulièrement taisants. Il a ironisé sur "la cagnotte" des avocats, référence à "L'Avare" de Molière. "Comment pouvez-vous garder pour rien des sommes qui pourraient servir à d'autres ?" Et d'insister sur la dangerosité des accusés avocats, passée au crible des experts psy Glezer et Jullier... "La rédemption passe par la retraite", insistera l'avocat général Montanaro, avant de réclamer "une peine pivot de 64 ans"... LaProvence.com, Faits divers - Justice | Marseille : acquittement général au vrai-faux procès de la réforme des retraites | La Provence

Traductions du mot « contempteur »

Langue Traduction
Anglais contemptor
Espagnol desdeñoso
Italien contemptor
Allemand verächtlicher
Chinois temp视者
Arabe ازدراء
Portugais desdenhoso
Russe contemptor
Japonais 軽蔑する人
Basque contemptor
Corse disprezzu
Source : Google Translate API

Synonymes de « contempteur »

Source : synonymes de contempteur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « contempteur »

Partager