La langue française

Intriguer

Définitions du mot « intriguer »

Trésor de la Langue Française informatisé

INTRIGUER, verbe

A. − Emploi trans.
1. Intriguer qqn
a) Donner à penser en suscitant un vif intérêt et une certaine perplexité.
[Le suj. désigne une pers.] Ce vieil étudiant soucieux qui, déjà, plongeait dans un livre avant d'avoir choisi sa consommation, l'intrigua quelques secondes (Martin du G., Thib., Sorell., 1928, p. 1173).
En partic., vieilli. [À un bal masqué] ,,Exciter vivement, sans se faire connaître, la curiosité de quelqu'un`` (Littré). Vandenesse : (...) Reste masquée, je te fais souper avec Nathan et Florine : il sera bien amusant pour une femme de ton rang d'intriguer une actrice (Balzac, Fille Ève,1839, p. 192).Carbonnel : (...) je me promenais dans le foyer [au bal de l'Opéra], lorsqu'un domino me prend le bras. Bonjour Carbonnel! (...) Je me dis : « Plus de doute, c'est une dame de nos connaissances qui s'amuse à m'intriguer... » (Labiche, J'invite le colonel,1860, 3, p. 336).
[Le suj. désigne une chose concr. ou abstr.] Il avait été fort intrigué la veille par le passage d'un homme qui répondait singulièrement au signalement du client de l'armurier (G. Leroux, Parfum,1908, p. 164).Il avait ce même air modeste et pourtant fier qui jadis avait intrigué maman, la première fois qu'elle l'avait vu (Guéhenno, Jean-Jacques,1948, p. 289):
1. Un cas très curieux nous est offert par la race Sebright, où le coq a un plumage de poule et acquiert le plumage typique du mâle à la suite de la castration. Ce phénomène paradoxal a longtemps intrigué les physiologistes. Cuénot, J. Rostand, Introd. génét.,1936, p. 41.
b) Vieilli. Remplir d'inquiétude :
2. Je fus jeune, j'aimai; Déesse, j'aime encore, Quand la divine nuit vient intriguer l'esprit, Je repose mon front, anxieux et surpris, Dans le col d'une enfant plus tiède que l'aurore. Noailles, Forces étern.,1920, p. 270.
Emploi pronom. réfl. S'inquiéter. M. de Pardaillan : Il faut que Triboulet s'intrigue, se torture, Et ne devine pas que sa belle est ici! (...) M. de Gordes : Serrons bien sur ses yeux le bandeau qui les couvre (Hugo, Roi s'amuse,1832, p. 418).
2. Intriguer qqc.[Le compl. d'obj. désigne un ouvrage littér. (roman, pièce de théâtre)] Vieilli. Y mettre une intrigue, une action plus ou moins compliquée. Sa pièce [de Térence] de l'Eunuque est fort intriguée (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 5, 1863, p. 338).On n'a pas encore repris La Contagion. C'est pourtant une pièce intéressante, admirablement intriguée (A. Daudet, Crit. dram.,1897, p. 308).
B. − Emploi intrans. Se livrer à des intrigues (v. ce mot B2). Bottot joignit le général français à Passeriano; il intrigua beaucoup dans les alentours de Napoléon (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 760).On a intrigué et remué pour avoir la place de mon père que l'on voulait ravir à Achille (Flaub., Corresp.,1846, p. 57):
3. ... il avait longuement intrigué pour obtenir, au laboratoire de psychologie expérimentale, une place de création récente et notablement rémunérée. Duhamel, Cécile,1938, p. 56.
Emploi pronom. réfl., vieilli. S'agiter beaucoup, se donner beaucoup de peine pour faire réussir une affaire. Je les vois tellement s'intriguer autour de moi qu'ils m'auront appris à intriguer autour des autres (Picard, Marionn.,1806, V, p. 287).Je m'étois intriguée secrètement pour acheter deux ou trois de ces antiquailles (Chateaubr., Itinér. Paris Jérus., t. 2, 1811, p. 25).
S'intriguer partout. ,,Se fourrer partout, chercher à se donner de l'accès partout où l'on peut`` (Ac. 1835, 1878).
REM.
Intrigué, -ée, part. passé adj.Qui ressent ou qui dénote une curiosité, une perplexité plus ou moins inquiète. Regard intrigué. Un peu intrigués et émus, nous cherchions des yeux ces cousins dont nous ne connaissions même pas les portraits, et qui sans doute guettaient notre arrivée, viendraient à notre rencontre (Loti, Rom. enf.,1890, p. 177).Antoine agressif, surveillait d'un œil intrigué l'énigmatique frisson de cette bouche, qu'allongeait une pointe de fard aiguë comme une égratignure (Martin du G., Thib., Mort père, 1929, p. 1314).Ma grand-mère (...) semblait plus intriguée que sceptique (Sartre, Mots,1964, p. 124).
Prononc. et Orth. : [ε ̃tʀige], (il) intrigue [ε ̃tʀig]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1532 « embrouiller » (Gramm. de G. du Wes, éd. F. Génin [à la suite de Palsgr.], p. 948c d'apr. Chr. Schmitt ds R. Ling. rom. t. 43, p. 27); 2. av. 1630 réfl. « s'occuper de, s'intéresser à » (D'Aubigné, Vie, XXXIV ds Gdf. Compl. : Il s'intrigue d'un mestier que tu ne sçais pas); av. 1679 « s'immiscer (dans) » (Retz, Mém., éd. A. Feillet, J. Gourdault, R. Chantelauze, t. 5, p. 82 : Croissi étoit un conseiller du parlement de Paris, qui s'étoit beaucoup intrigué dans les affaires du temps); 3. 1656 abs. « se livrer à des intrigues » (Pascal, Prov. 3 ds Œuvres, éd. L. Lafuma, p. 381 : les plus habiles d'entre eux [les Jésuites] sont ceux qui intriguent beaucoup, qui parlent peu, et qui n'écrivent point); 4. 1678-79 trans. « préoccuper » (La Fontaine, Fables, VIII, 5, 7 : Il semble [...] que le plus petit de la race mortelle, A chaque pas qu'il fait, à chaque bagatelle, Doive intriguer l'Olympe et tous ses citoyens); 1735 intrigué « inquiet, anxieux (de savoir quelque chose) » (Marivaux, Paysan parvenu, éd. F. Deloffre, 2epart., p. 81 : Catherine vint au-devant de nous, toujours fort intriguée des intentions de MlleHabert sur son chapitre). Empr. à l'ital.intrigare, attesté au sens 1 dep. fin xiiies. (Giamboni ds Batt.), aussi « mettre dans l'embarras, rendre perplexe » (Id., Fiore di Virtù, ibid.), « se livrer à des intrigues » (av. 1541, Guidiccioni, ibid.), « s'immiscer (dans) » (1545, L'Arétin, ibid.), « éveiller la curiosité, intéresser » (av. 1610, Guarini, ibid.), forme septentrionale de intricare (intriquer*). Fréq. abs. littér. : 641. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 561, b) 808; xxes. : a) 1 003, b) 1 206. Bbg. Hope 1971, p. 203. - Kohlm. 1901, p. 48. - Wind 1928, p. 37, 179.

Wiktionnaire

Verbe

intriguer \ɛ̃t.ʁi.ɡe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’intriguer)

  1. Embarrasser, en donnant à penser.
    • L'épouvantail semblait recouvert de goudron, comme celui qu'on utilise pour rendre les canots étanches. Celui qui avait fait ça voulait vraiment effrayer les oiseaux. Mais il n'était parvenu qu'à intriguer deux corbeaux aux ailes d'un noir lustré, perchés sur les épaules du mannequin. — (Xavier Mauméjean, Lilliputia, Calmann-Lévy, 2008)
    • Je l’ai bien intrigué par certaines choses que je lui ai dites.
  2. (Intransitif) Faire une intrigue, des intrigues.
    • Soutenu par des savants, il intrigua auprès du Ministre de la Marine pour obtenir un navire et un équipage qui lui permettraient de satisfaire son ambition. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. (Pronominal) S’embarrasser. Manœuvrer pour parvenir à ses fins.
    • Il s’est bien intrigué pour parvenir à ce but.
    • Vous vous intriguerez pour avoir entrée au parloir de quelque couvent ; le bavardage de ces recluses ne nous sera pas inutile. — (Denis Diderot, Jacques le Fataliste, 1796)
  4. (Vieilli) Au carnaval ou lors d'un bal masqué, jouer la séduction ou prendre une fausse qualité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTRIGUER. v. tr.
Embarrasser, en donnant à penser. Je l'ai bien intrigué par certaines choses que je lui ai dites. Votre attitude m'intrigue beaucoup. Le voilà fort intrigué. Il est aussi intransitif et signifie Faire une intrigue, des intrigues. C'est un homme qui intrigue continuellement, qui ne fait qu'intriguer et cabaler. Ils intriguèrent pour le perdre. On dit plus rarement dans ce sens S'INTRIGUER, Il s'est bien intrigué pour parvenir à ce but.

Littré (1872-1877)

INTRIGUER (in-tri-ghé), j'intriguais, nous intriguions, vous intriguiez ; que j'intrigue, que nous intriguions, que vous intriguiez.
  • 1 V. n. Faire une intrigue, des intrigues. Intrigue en ton sénat, soulève les états, Voltaire, Don Pèdre, II, 4. Pour qu'il ne prenne aucun ombrage, et vous croie plus pressé de dormir que d'intriguer chez lui, Beaumarchais, Barb. de Sév. I, 4. Allez vous divertir, je vais intriguer pour vous, Picard, Alcade de Molor. V, 3.
  • 2 V. a. Donner à penser, mettre en souci. Et que le plus petit de la race mortelle, à chaque pas qu'il fait, à chaque bagatelle, Doive intriguer l'Olympe et tous ses citoyens, La Fontaine, Fabl. VIII, 5. Quel plaisir d'intriguer trois hommes à la fois ! Barthélemy, Fausses infidél. sc. 4.

    Intriguer quelqu'un, exciter vivement, sans se faire connaître, la curiosité de quelqu'un. Un masque l'intrigua toute la nuit au bal de l'Opéra.

  • 3Intriguer une pièce, y mettre une intrigue bien nouée. Corneille a voulu intriguer ce qu'il fallait laisser dans sa simplicité majestueuse, Voltaire, Comm. Corn. Rem. Œdipe, IV, 1.
  • 4S'intriguer, v. réfl. Combiner divers moyens pour faire réussir quelque chose. M. de Coëtlogon, gouverneur, s'est intrigué dans toute cette affaire, Sévigné, 581. L'âge viril, plus mûr, inspire un air plus sage, Se pousse auprès des grands, s'intrigue, se ménage, Boileau, Art p. III. Un courtier d'usure, comme vous, ne doit s'intriguer que d'affaires de contre-bande, Regnard, Sérénade, 1. Il s'intriguait pour vous, sans s'intéresser à vos affaires, Marivaux, Paysan parv. 4e part.

    S'intriguer partout, se fourrer partout, chercher à se donner de l'accès partout où l'on peut.

    Se mettre en souci. Quand les filles ont quelque vivacité, elles s'intriguent, elles veulent parler de tout, Fénelon, t. XVII, p. 88.

REMARQUE

On a dit intriquer au commencement du XVIIe siècle : Vous ne vous intriquerez point, Malherbe, Ép. de Sénèque, XXXVII.

HISTORIQUE

XIVe s. Si la sajete est en partie reposte entriquée que tu ne le puisses veoir, Lanfranc, f° 27, verso.

XVIe s. Et par ladite response luy avoient les commis et deputez d'icelle ligue signifié que, pour estre son affaire fort intrinqué, tellement qu'il estoit presque impossible de le decider…, Du Bellay, M. 207. Il s'intrigue d'un mestier que tu ne sçais pas, mais il ne mangera de sa vie de mon pain, D'Aubigné, Vie, XXXIV.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « intriguer »

Provenç. entricar, intricar ; du latin intricare, embarrasser, qui vient de tricæ, embarras, billevesées.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin intricare (« embarrasser »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Date à préciser) De intrigue avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « intriguer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
intriguer ɛ̃trige

Citations contenant le mot « intriguer »

  • Découverte sur une plage australienne, cette créature marine a de quoi intriguer: elle rappelle à la fois une loche et une méduse. Elle présente des parties roses vifs à poids et d’autres pratiquement transparentes. L-FRII, Échouée sur une plage australienne, cette créature intrigue les scientifiques (photos) - L-FRII
  • De quoi intriguer les fans, qui ont été nombreux à réagir dans les commentaires de la publication... Public.fr, Laetitia Milot : Bientôt sur le tournage d'une fiction en compagnie de son mari ? Son dernier cliché intrigue...
  • Lundi 20 juillet à partir de 17h, c’est donc un petit trésor que Classic Football Shirt va mettre en vente. Car ce ne sont pas quatre ou cinq anciens maillots du Nigéria qui vont être commercialisés mais bel et bien plusieurs dizaines. Encore assez discret sur les modalités de la vente, le spécialiste anglais des maillots de foot rétro a en revanche « teasé » sur son arrivée imminente. De quoi intriguer et faire monter les enchères pour des maillots qui se vendent habituellement autour des 200€. On suivra avec attention l’évolution de cette mise en vente et ne soyez pas surpris si vous voyez votre ami collectionneur de maillots arborer une telle tenue. footpack., Classic Football Shirt met la main sur des dizaines de maillots 1996 du Nigéria
  • La scène avait de quoi intriguer les automobilistes qui circulaient sur l’A13, vendredi après-midi. Entre Bascharage et Differdange, un bus était à l’arrêt sur une bretelle qui mène à l’autoroute, et derrière lui de nombreuses voitures coincées. Pire, tous les passagers du bus, masqués, étaient sortis du véhicule avec leurs bagages et étaient au milieu de la chaussée. L'essentiel, Non, il n'y a pas eu d'accident de bus sur l'A13
  • Alors, cette fois-ci, ce n’est pas une rumeur à proprement parler, mais une information qui pourrait nous intriguer : le compte Twitter de @MelkorPxP a en effet relevé que Nintendo a déposé en Europe et au Japon la marque “Mario Sports“. La demande européenne date du 14 mai, tandis que la japonaise date de janvier : Switch-Actu, La marque "Mario Sports" déposée en Europe - Switch-Actu
  • Ce n'est pas la première fois que l'alpha interne de CoD 2020 est mis aux yeux de tous, nous avons pu le voir sur le Store de la PS4 quelques semaines auparavant. Le souci étant que nous n'avons pas encore de reveal ou d'annonce sur ce mystérieux prochain Call of Duty. Possiblement développé par Treyarch, la description du jeu montre que le jeu actuel fait 81 Go. Cette publication est encore un mystère, car soit Activision veut nous intriguer, soit le jeu est mis en avant pour que les alpha-testeurs puissent facilement rentrer en jeu. Millenium, Call of Duty 2020 : The Red Door, l'alpha interne apparaît une nouvelle fois, mais sur le Xbox Store - Millenium

Traductions du mot « intriguer »

Langue Traduction
Anglais intrigue
Espagnol intriga
Italien intrigo
Allemand intrigen
Chinois 阴谋
Arabe دسيسة
Portugais intriga
Russe интрига
Japonais 陰謀
Basque intriga
Corse intriga
Source : Google Translate API

Synonymes de « intriguer »

Source : synonymes de intriguer sur lebonsynonyme.fr

Intriguer

Retour au sommaire ➦

Partager