Chuchotement : définition de chuchotement


Chuchotement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CHUCHOTEMENT, subst. masc.

A.− Action de chuchoter (cf. chuchoter I A); p. méton., la conversation elle-même. Chuchotement discret; un chuchotement courut; entendre un chuchotement. La conversation plongea de nouveau dans un murmure confus et se perdit dans des chuchotements (Green, Moïra,1950, p. 55):
1. − Un instant après, je crus entendre des mouvements confus, des murmures sinistres et articulés comme des chuchotements, une rumeur de paroles sourdes et de rires étouffés qui bourdonnaient dans mon oreille. Nodier, La Fée aux Miettes,1831, p. 121.
2. Et les voix des deux femmes baissèrent, ne furent bientôt plus qu'un chuchotement, un murmure étouffé de commérage et de complot, où il ne saisissait que des mots épars, ... Zola, Le Docteur Pascal,1893, p. 99.
SYNT. Chuchotement admiratif, bavard, confus, incompréhensible, rauque; un doux chuchotement; étouffer un chuchotement.
B.− P. anal. Bruit léger et confus. Le chuchotement du feuillage, du jardin. Le chuchotement d'une fontaine aux gouttes lentes (R. Rolland, Jean-Christophe,La Nouvelle journée, 1912, p. 1462):
3. Toujours dans les feuillages le même frissonnement, comme d'un invisible bal menant son bruit de robes froissées, et, entre les cyprès, la petite fontaine et le chuchotement éternel de l'eau. Guéhenno, Journal d'une« Révolution », 1938, p. 123.
Rem. Chuchotage*, chuchoterie*, chuchotis* qui présentent une simple différence de suff. sont moins employés et surtout avec une intention stylistique.
Prononc. et Orth. : [ʃyʃ ɔtmɑ ̃]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1579 (Larivey, Esprits, II, 5 [V, 235] ds IGLF). Dér. de chuchoter*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 343. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 129, b) 635; xxes. : a) 742, b) 561.

Chuchotement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

chuchotement \ʃy.ʃɔt.mɑ̃\ masculin

  1. Action de chuchoter.
    • Pendant les deux ou trois minutes de chuchottemens qui servirent de préliminaires à l’examen solennel que devait subir le candidat […] — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, tome 2, 4, 1833)
  2. Bruit fait par cette action.
    • […] elles restèrent immobiles comme des statues, bien qu’à cette distance leur chuchotement n’eût pu interrompre la conversation de leur maîtresse. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Un rideau de velours grenat s’abaissait lentement, cependant que s’atténuait la lumière et que bruissaient les derniers chuchotements. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 82)
    • La fin ressemblait plus à un épuisement qu’à un arrêt —un diminuendo où le martèlement du rythme se changea en un chuchotement qui se prolongea bien au-delà du vrai silence où il finit par se fondre. — (Henry Miller, L’Ancien Combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
    • Ses pieds s’enfonçaient dans les feuilles mortes comme dans une eau bruyante et, pendant quelques minutes, ce grand chuchotement bavard l’empêcha de réfléchir. — (Julien Green, « Moïra », 1950, réédition Le Livre de Poche, page 22)
    • Héloïse dit et redit son chapelet. Les grains cliquettent de minute en minute et sans relâche, le chuchotement rapide des oraisons s’allonge. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Les bruits de la brousse —craquements, caquètements, craquètements, cliquètements, coassements, croassements, criaillements, couinements, chuchotements— forment un langage secret. — (Pierre Cappelaere, Kenya : Safaris, ethnies et politique, L’Harmattan, Paris, 2004)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Chuchotement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHUCHOTEMENT. n. m.
Action de chuchoter.

Chuchotement : définition du Littré (1872-1877)

CHUCHOTEMENT (chu-cho-te-man) s. m.
  • Action de chuchoter. La diplomatie n'est plus ce fin chuchotement d'autrefois qu'il était si difficile de surprendre, Forcade, Revue des Deux-Mondes, 15 mars 1860, p. 491.

HISTORIQUE

XVIe s. Il y a des choses qu'on ne dit encore qu'en chuchotements, Montaigne, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chuchotement »

Étymologie de chuchotement - Littré

Chuchoter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de chuchotement - Wiktionnaire

(1579) → voir chuchoter et -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chuchotement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chuchotement ʃyʃɔtmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « chuchotement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chuchotement »

  • Oh, bien sûr, à l'origine, quelques voix se sont élevées, pour évoquer une invasion, une déculturation, une perte de notre identité, un affaiblissement de notre influence, mais aussi notre incapacité à résister à cette force extraterritoriale. Au fil du temps, elles ont été ravalées au niveau du chuchotement. Puis carrément mises à la marge… Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, Tribune libre de Jerry Ayan : GBH nous fait son zouk | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos
  • Amira Bouraoui vient d’être condamnée à un an de prison ferme. Et c’est odieux. Personne ne doit être condamné à de la prison pour des mots qu’on dit, qu’on prononce, qu’on pense à haute voix ou dans un chuchotement hésitant, des mots qu’on écrit sur les murs, parce que c’est tout ce qui nous reste pour parler, pour dire, pour vivre… Il nous reste les murs, les murs d’une ville cadenassée pour supporter le poids de nos désillusions, le poids de nos prières. Les murs pour dessiner des graffitis hurlants, grossiers, beaux et fous à la fois, pour raconter notre volonté de vivre libre, notre volonté à être ce qu’on veut… et un jour, nous serons ce que nous voulons. Gomet, Algérie : le pouvoir veut empêcher le déconfinement du Hirak - Gomet'
  • « Ensuite, j’ai eu cette pensée folle – » Je pense que je vais juste le frapper au visage.  » Ce chuchotement diabolique dans ma tête me disait que si je frappais Rafa, ils me laisseraient aller à Cologne. «  Urban Fusions, Jerzy Dudek se souvient d'un "chuchotement diabolique" qu'il a dû ignorer lorsqu'il a voulu frapper Rafa Benitez | Sports
  • Il est arrivé sans crier gare, à pas-de-loup, en un chuchotement, tel un papillon au milieu du chaos, un phare à la lueur salvatrice, pour tisser sa toile de mots-images, d’accords-éclats de soleil, de notes en pluie de piano, semées sur nos mondes confinés… Le 24 avril dernier, sans préavis, un simple mail de son attaché de presse annonçait la sortie des Saisons volatiles de Babx, nouvel album-univers ici offert, accompagné d’un film de 24 minutes, réalisé en duo par Yvan Schreck et le chanteur : une pépite poétique, une architecture fine d’images magiques, où se croisent, dans une pièce, des climats, des nuages, des danseuses chinoises, un piano comme un vaisseau... et un homme seul à sa fenêtre, les yeux rivés sur l’extérieur – des arbres à foison, un terrain de basket, sur lequel s’étire le ballet des saisons. Le monde qui s’agite derrière lui se construit à partir des images qu’il voit défiler à sa fenêtre, passées à la moulinette de son cosmos intérieur. Et celui qui chante, qui nous murmure à l’oreille, c’est lui, Babx, l’homme derrière les carreaux, drapé de solitude, qui parfois, s’accroche à son piano en plein tangage, et à ses mots comme à des bouées de sauvetage, des étoiles. Alors, forcément, ses vers parlent fort au peuple des confinés du printemps, distillent leurs vertus consolatrices. RFI Musique, Babx : voyage au bout de la solitude – RFI Musique
  • "L’eau du Nil, terne et mate semblait s’endormir dans son cours et s’étaler en nappes d’étain fondu. Les rives étaient désertes, le silence si profond qu’on eût dit que le monde fût devenu muet. Le seul bruit qu’on entendit, c’était le chuchotement et les rires étouffés des crocodiles qui se vautraient dans les joncs du fleuve, ou bien quelque ibis qui, fatigué de se tenir debout sur une patte, quittait sa pose et allait se percher sur un obélisque ou un palmier. nrpyrenees.fr, Une nuit de Cléopâtre - nrpyrenees.fr
  • La clé de ces modèles réside dans un système de vérification en deux étapes qui incorpore à la fois des micromotifs et les mêmes principes utilisés dans les galeries de chuchotements, selon les chercheurs de l’Université de Tsukuba au Japon. Dans une galerie de chuchotements traditionnelle, deux grandes structures concaves sont placées aux extrémités opposées d’un long couloir. Un murmure dans l’une de ces structures en plastique peut être clairement entendu par quelqu’un se tenant de l’autre côté du couloir. Trust My Science, Des chercheurs créent un schéma microscopique si complexe qu'il est impossible à reproduire
  • ASMR signifie Autonomous Sensory Meridian Response et est le nom des sentiments ressentis par certaines personnes qui consistent en une sensation de picotement étrange mais agréable dans la région de votre cou et le long de la colonne vertébrale lorsque vous entendez certains sons doux tels que chuchotements rapprochés, brossage , ou tapoter ou voir certains visuels apaisants tels que les mouvements des mains, ou une combinaison comme regarder des vidéos de peinture de Bob Ross. L’ASMR est idéal pour aider les gens à se détendre, à se calmer, à étudier et à réduire le stress et l’insomnie. source JAPANFM, Peut-il être ASMR? Call of Duty: Warzone | Je fais vraiment bien! – JAPANFM
  • Il y a antinomie entre les lignes hertziennes et les lignes du poète : comment la télévision, qui est lumière, éclat, mise en scène, évidence, peut-elle faire exprimer le secret d'une parole, l'écart d'une sensibilité, le risque du cri ou du chuchotement De Bernard Pivot / Le Métier de lire
  • C'est en plein tintamarre qu'il faut prêter l'oreille au chuchotement imperceptible de Dieu. De Vladimir Jankélévitch / Quelque part dans l'inachevé

Traductions du mot « chuchotement »

Langue Traduction
Portugais sussurro
Allemand flüstern
Italien sussurro
Espagnol susurro
Anglais whisper
Source : Google Translate API

Synonymes de « chuchotement »

Source : synonymes de chuchotement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « chuchotement »



mots du mois

Mots similaires