La langue française

Susurrement

Sommaire

  • Définitions du mot susurrement
  • Étymologie de « susurrement »
  • Phonétique de « susurrement »
  • Citations contenant le mot « susurrement »
  • Images d'illustration du mot « susurrement »
  • Traductions du mot « susurrement »
  • Synonymes de « susurrement »

Définitions du mot susurrement

Trésor de la Langue Française informatisé

Susurrement, subst. masc.Action de susurrer. a) [Corresp. à supra A] Synon. chuchotement, murmure.C'est autour de moi un susurrement à voix basse de gens qui se demandent et se promettent des places pour les amis (Goncourt,Journal,1878,p. 1234).Lartois entendait la voix de Simon, le susurrement aérien de Marie-Hélène Eterlin, et les éclats passionnés de la princesse Tozzi, à moitié folle (Druon, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 62).b) [Corresp. à supra B] Synon. de susurration.Le susurrement d'une vague parmi des cailloux (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 29).C'est le plaisir tout neuf (...) d'écouter le susurrement délicieux que font les gouttes sur les feuilles (T'Serstevens, Itinér. esp., 1933, p. 227).− [sysyʀmɑ ̃]. Att. ds Ac. 1935. − 1reattest. 1828 (Nod. Examen); de susurrer, suff. -ment1*. − Fréq. abs. littér.:17.

Wiktionnaire

Nom commun

susurrement \sy.syʁ.mɑ̃\ masculin

  1. Action de susurrer.
    • Je marchais sur les levées, et je ne sais comment je me rappelai qu’à cet endroit-là même autrefois, dans de froides nuits pareilles, j’avais chassé des canards. J’entendais au-dessus de ma tête le susurrement rapide et singulier que font ces oiseaux en volant très-vite. Un coup de fusil retentit. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 233)
    • […] dont les allées ont entendu tant de gazouillements et de susurrements qui n’étaient pas seulement des gazouillements d’oiseaux, des susurrements de feuilles agitées par le vent. — (Le Correspondant, 1889)
    • Rien ne lui échappait : le susurrement sucré de la jeune vedette héroïne, le parler guttural du caïd sans scrupules, les nasillements du faux-frère, les jacassements de la commère, le jargon du bellâtre amoureux, […] — (Christine Longepierre, Alinéa, Orizons, Paris, 2010)
    • […] il écoutait ces bruits qui se propagent à la surface des hauts plateaux, ces murmures inquiétants, qui tiennent à la fois du susurrement, du gémissement et du soupir. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, pages 69-81)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUSURREMENT. n. m.
Action de susurrer.

Littré (1872-1877)

SUSURREMENT (su-zu-re-man) s. m.
  • Néologisme. Léger murmure. Le susurrement d'une vague parmi les cailloux me rend tout heureux, Chateaubriand, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. V, Journal du 12 juillet au 1er septembre, etc. Aux doux susurrements dont l'orgueil nous enivre, H. Stupuy, la Flûte d'argent. Tout à coup un susurrement étrange et mystérieux traverse la chambre… deux serpents parurent, Journ. des Débats, 14 juillet, 1877, Feuilleton, 1re page, 6e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « susurrement »

(Date à préciser) De susurrer avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « susurrement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
susurrement sysyrmɑ̃

Citations contenant le mot « susurrement »

  • Amok. Son simple susurrement fleure la chaleur moite, la douleur d’une fièvre lancinante. Tiré du malais amuk, le terme désigne, dans l’ensemble du «monde malais» (Indonésie, Malaisie, Philippines), une rage meurtrière incontrôlable. Selon la tradition, c’est la réaction d’un homme humilié en public qui, pour prouver sa virilité et soigner son orgueil meurtri, se lance dans une tuerie de masse sans discrimination qui prend parfois la forme de meurtre-suicide. A mi-chemin entre culture et médecine, l’amok peut être utilisé pour qualifier à la fois l’auteur d’un acte meurtrier que l’acte lui-même. Le Temps, «Amok», quand la rage tue  - Le Temps
  • L'enregistrement porte cet alliage rarissime de force brute, de subtilité littéraire et de raffinement musical, on y savoure la tension entre la puissance explosive de l'expression sonore au programme et ces mélodies voilées, doucement exprimées jusqu'aux frontières du susurrement. La Presse, Adia Victoria: la charge et le fini des grands albums ****
  • La voix est douce. C’est presque un susurrement. Un chuchotement. Un secret. Quand Cali parle de littérature, on entre dans ses mots, comme dans un confessionnal. On voit sa gorge qui tremble, ses yeux qui crépitent, ses mains qui s’agitent. Un peu, comme lorsqu’on lit ses livres. Le dernier, Cavale ça veut dire s’échapper, (Le Cherche Midi), a cette fulgurance. Une fragilité et une force de vie qui prennent aux tripes. Il raconte au Figaro sa passion pour les livres et son bonheur d’écriture. Le Figaro.fr, Bukowski, Salinger, Fante... La bibliothèque idéale du chanteur Cali
  • La règle impose ici le silence. Tout est fait pour ne pas le troubler. Chaque mot est un cri, chaque susurrement une vocifération, chaque murmure un hurlement, chaque chuchotement un coup de revolver dans une église. Si on pense qu'au commencement était le Verbe, il faut bien l'économiser si l'on veut qu'il signifie encore et qu'on ne le dilue pas dans le bavardage du monde. Le Point, Michel Onfray, avec Rancé à l'abbaye de la Trappe #1 - Le Point
  • Dans cet amphi qui en constitue le décor principal, et qui sert de théâtre à la structuration d’une véritable communauté politique, l’architecture verticale commande la dynamique des échanges, entre des « Girondins » placés en bas à proximité de l’estrade, et des « Montagnards » intervenant de façon souvent avec fracas depuis leur position en haut de l’édifice. Les codes instaurés pour permettre aux participants de manifester leurs réactions sans recouvrir la parole de l’orateur (claquements de doigts répétés pour marquer l’approbation, susurrement continu pour exprimer la désapprobation) donnent à l’assemblée une incarnation sonore très organique. En fermant les yeux, on pourrait imaginer une sorte de grand serpent à sonnette : les claquements de doigt en figureraient le frottement d'écailles caractéristique, tandis que le susurrement de désapprobation en figurerait le sifflement. Or, au niveau métaphorique, les opérations coup-de-poing d’Act Up peuvent tout à fait entretenir la comparaison avec la soudaineté et la précision de la détente de cet animal – à la différence bien sûr que ces actions ont pour but d’enrayer le poison, et non de l’inoculer. Cette métaphore organique participe en tout cas puissamment à la compréhension de la dynamique particulière qui a porté Act Up dans son contexte historique. , Cannes 2017 - "120 battements par minute" de Robin Campillo - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
  • Si la balade est d'un classicisme pop à première vue un peu chiant, elle est sublimée comme toujours par la voix à la fois voilée et d'une pureté cristalline d'une Lana Del Rey qui a su conserver son susurrement d'une grâce quasi-extraterrestre. Ici, doublée de celle aiguë et reconnaissable entre tous de The Weeknd, dans un beau jeu d'écho amoureux qui pourrait bien remettre le slow au goût du jour. Les Inrockuptibles, Vidéo : Lana Del Rey et The Weeknd réunis dans la ballade romantique "Lust For Life"

Images d'illustration du mot « susurrement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « susurrement »

Langue Traduction
Anglais whisper
Espagnol susurro
Italien sussurro
Allemand flüstern
Chinois 耳语
Arabe همسة
Portugais sussurro
Russe шептать
Japonais ささやく
Basque xuxurla
Corse sussurro
Source : Google Translate API

Synonymes de « susurrement »

Source : synonymes de susurrement sur lebonsynonyme.fr
Partager