La langue française

Friponnerie

Définitions du mot « friponnerie »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRIPONNERIE, subst. fém.

A.− Vieilli. [Correspond à fripon A]
1. Caractère du fripon, de sa conduite, de ses actes. La friponnerie des sorciers et des devineresses (Thierry, Récits mérov.,t. 2, 1840, p. 98).Je l'ai toujours entendu déclamer contre la ruse, la friponnerie et la stupidité du paysan (Sand, Hist. vie,t. 1, 1855, p. 145).Qu'importe que Manon soit une gueuse et que son chevalier triche aux cartes, si dans cette infamie et cette friponnerie un peu du souffle céleste a passé? (Bourget, Nouv. Essais psychol. cont.,1885, p. 39).
2. P. méton. Acte de fripon. Cependant, je pourrais me consoler de cette friponnerie. J'ai l'habitude ancienne d'être filouté (Bloy, Journal,1893, p. 98).Le voyant habile à tromper, ingénieux à dérober, fécond en friponneries, on le surnomma Robert Macaire (France, Pt Pierre,1918, p. 205):
... quelques officiers principaux du vaisseau ayant embarqué dans la cale à l'eau des barriques d'eau-de-vie, au lieu de barriques d'eau, pour les vendre aux Indes, cette friponnerie nous mit dans la disette d'eau douce, et obligea le capitaine de réduire la ration, pour chaque matelot, à une bouteille par jour. Bern. de St.-P., Harm. nat.,1814, p. 202.
B.− Peu fréq. [Correspond à fripon B] Synon. de polissonnerie.Quelque ruse de cocuage ou de friponnerie, un avare, un mari, un père dupés, en sont les thèmes les plus ordinaires (Sainte-Beuve, Poés.,1829, p. 203).D'affreux ragots de friponnerie et de basses amours tordirent mainte lèvre, teinte du sang de la cerise, où brillait encore le miel du goûter (Colette, Mais. Cl.,1922, p. 35).
Prononc. et Orth. : [fʀipɔnʀi]. Ds Ac. dep. 1694, jusqu'à 1740 sous la forme fripponnerie. Fér. Crit. t. 2 1787 écrit friponerie. Étymol. et Hist. 1. 1530 « acte de débauche » (Discours joyeux des Friponniers et Friponnières ds Romania t. 15, p. 417); 2. 1790 « manière d'être du fripon » (Le Moniteur, t. 3, p. 82 : beaucoup de gentillesse, de friponnerie, d'esprit). Dér. de fripon*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 76. Bbg. Lew. 1960, p. 14, 16, 110, 177, 207.

Wiktionnaire

Nom commun

friponnerie \fʁi.pɔn.ʁi\ féminin

  1. Action de fripon.
    • Ces deux libertins édentés, le vieux roi et le vieux courtisan, se gaudissaient au bord de la tombe, à ces friponneries amoureuses. — (Hippolyte Castille, Le Prince de Talleyrand, 1857)
    • Seigneur, je suis de Ségovie. Je vous épargnerai le récit de mes premières années et de la vie qui je menai en Castille. Sachez simplement qu'elles furent placées sous le sceau de l'indigence, de la fourbe et de la friponnerie. — (Alain Ayroles, Juanjo Guarnido, Les Indes Fourbes, Delcourt, 2019, ISBN 978-2-7560-3573-4, planche 1, cases 1 à 4.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRIPONNERIE. n. f.
Action de fripon. Faire une friponnerie. C'est une friponnerie.

Littré (1872-1877)

FRIPONNERIE (fri-po-ne-rie) s. f.
  • Action de fripon. Faire une friponnerie. S'enrichir par des friponneries. Une horreur pour la friponnerie, Sévigné, 211. La fortune m'a fait naître le plus pauvre gentilhomme de France ; mais, en récompense, elle m'a honoré d'un cœur sincère, si exempt de toute sorte de friponnerie qu'il n'en peut même souffrir l'imagination sans horreur, Lettre de Vauban à Louvois, dans Rev. des Deux-Mondes, 1er fév. 1862, p. 632. J'ajoutai que je donnerais volontiers bien de l'argent pour savoir qui avait inventé et semé cette friponnerie [calomnie], Saint-Simon, 41, 223. Les princes ont de l'honneur ; ils ne trompent que les souverains, quand il s'agit du salut du peuple ou de ces respectables et héroïques friponneries d'ambition, devant lesquelles l'honneur n'est qu'un conte de vieille, Voltaire, Lett. Mme Denis, 9 sept. 1752.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FRIPONNERIE. Ajoutez :
2Anciennement, friandise. Elle [Mme de Puisieux] endetta le couvent des Dix-Vertus d'une somme considérable, et cela pour des friponneries ; car le pâtissier seul demande beaucoup, Tallemant, Histor. éd. P. Paris, t. I, p. 470. La mère avait conservé son humeur friande ; il lui faisait des présents de friponneries, Tallemant, ib. t. VI, p. 525.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « friponnerie »

Friponner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « friponnerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
friponnerie fripɔnri

Évolution historique de l’usage du mot « friponnerie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « friponnerie »

  • En voyant quelquefois les friponneries des petits et les brigandages des hommes en place, on est tenté de regarder la société comme un bois rempli de voleurs, dont les plus dangereux sont les archers, préposés pour arrêter les autres. De Chamfort / Maximes et pensées
  • Avant la cérémonie tant attendue, la princesse Charlotte se prête au jeu des essayages avec sa friponnerie habituelle. Mais un détail de la tenue du jour J oppose rapidement sa maman et l’Américaine : ses collants. Pour la Duchesse de Cambridge, c’est évident, il en faut, même de couleur chair. Après tout, il s’agit là d’une habitude protocolaire et même Elizabeth II se plie à l’exercice. Pour la (future) Duchesse de Sussex, c’est niet, révèle aujourd’hui Tatler. parismatch.be, Kate et Meghan : Comment une folle histoire de collants a fait éclater leur relation
  • Inspiré par ce retournement de situation inattendu, ce dernier a en effet ironisé, avec malice et friponnerie : "Ça c'est pour ceux qui sont très timide. Excuse-moi de te montrer ma...", a-t-il plaisanté en imitant un bégaiement. Une gêne pas totalement feinte pour son acolyte Myriam Seurat, ravie de "devoir passer après ça..." Consciencieuse, la jeune femme a essayé de ramener un peu de sérieux en expliquant que la bibitte signifiait à désigner, en québécois, non pas un membre masculin mais un insecte volant. Peine perdue, Thierry Beccaro a surenchéri avec l'accent avant de féliciter le participant Damien, "qui cache bien son jeu". www.programme.tv/news, Un candidat de Motus suggère un mot plutôt tendancieux... qui s'avère être la bonne réponse ! (VIDEO) - actu - Télé 2 semaines
  • L’affaire Aliou Sall, c’est peu ou prou une boite de pandore dans laquelle se trouvent enfermés tous les maux du régime de Macky Sall. Comme dans la mythologie, une fois qu’on l’ouvre, le mal est fait, irréversible devient-il : se révèlent au grand public les vices de la tartuferie, de la friponnerie, des faux-semblants…faire appel à des directeurs de conscience et repêcher des « spécialistes de la solution des problèmes », en la personne d’Abdou Latif Coulibaly et de Seydou Gueye, cela se limite juste à sauver les meubles ! SenePlus, LA MALEDICTION D’ALIOU SALL | SenePlus

Images d'illustration du mot « friponnerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « friponnerie »

Langue Traduction
Anglais rogue
Espagnol pícaro
Italien furfante
Allemand schurke
Chinois 流氓
Arabe محتال
Portugais vampiro
Russe разбойник
Japonais 悪党
Basque granuja
Corse rogue
Source : Google Translate API

Synonymes de « friponnerie »

Source : synonymes de friponnerie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « friponnerie »

Friponnerie

Retour au sommaire ➦

Partager