Privauté : définition de privauté


Privauté : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PRIVAUTÉ, subst. fém.

A. − Excès de liberté dans le comportement auprès de personnes qui ne sont pas considérées comme intimes. Privauté de langage. M. des Lourdines, courbé dans les vastes faux plis de sa limousine, ne souriait guère. Il aurait bien voulu se sauver, fuir; mais l'autre le tenait court, ne lui lâchait pas la main −on pouvait se permettre cette privauté avec le petit homme! (Châteaubriant, Lourdines, 1911, p.83).
B. − Surtout au plur. [Dans un cont. amoureux ou galant] Familiarité excessive, inconvenante. Synon. liberté(s).Privautés amoureuses; s'interdire toute privauté avec qqn; prendre, une/des privauté(s); supporter des privautés. [Ils] se permettaient des privautés. Ils se glissaient (...) parmi les femmes couchées. Ils se coulaient près d'elles, ils les contemplaient, effleuraient du doigt leurs cheveux, caressaient du souffle leurs yeux, dégrafaient un bijou sur un sein palpitant, jouaient aux amants avec des mots câlins (...). Les plus hardis s'octroyaient des faveurs plus douces encore (Pesquidoux, Livre raison, 1925, p.134).Entouré, pendant les vacances d'été tout au moins, d'enfants de mon âge ou un peu plus jeunes, mes privautés avec les garçons ne descendaient jamais plus bas que la ceinture; avec les filles j'y allais d'une totale indiscrétion (Gide, Et nunc manet, 1951, p.1131).
Prononc. et Orth.: [pʀivote]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1erquart du xiiies. «familiarité intime» (Reclus de Molliens, Miserere, 200, 12 ds T.-L.); ca 1210 «secret» (Raoul de Houdenc, Méraugis, 547, ibid.); ca 1220 «affaire privée, chose secrète» (Amadas et Ydoine, éd. J. R. Reinhard, 1480 et 4836). Dér. de privé*; suff. -auté (-é*) d'apr. royauté*; cf. ca 1170 priveté «intimité» (Vie Edouard Le Confesseur, éd. O. Södergård, 1363), ca 1170 privité «secret» (Rois, éd. E. R. Curtius, p.66). Fréq. abs. littér.: 37.

Privauté : définition du Wiktionnaire

Nom commun

privauté \pʁi.vo.te\ féminin

  1. Familiarité extrême.
    • Il vit dans cette maison avec beaucoup de privauté.
  2. Aptitude, d'une personne ou d'un groupe de personnes, à s'isoler ou à inaccessibiliser des informations à son sujet afin de se/les protéger et/ou de poursuivre l'exercice de ses droits.
    • Nombre d'analystes commencent à comprendre que, stratégiquement et commercialement, cette inclusion biométrique forcée (même habillée des atours technophiles colorés de la firme à la pomme), conjuguée à la fin de l'anonymat possible, va permettre d'enclencher la phase 2 de la rentabilisation de l'économie de l'attention : nous amener à accepter (et à souhaiter) qu'il faille désormais payer pour un droit à la privauté, qu'il fasse mettre la main (enfin du coup l'index ou le pouce suffira ...) au portefeuille pour s'extraire, s'abstraire du panoptique marchand, littéralement s'en "dés-indexer" et retrouver un possible droit à la décontextualisation. — (Olivier Ertzscheid, Confiance biométrique : se mettre le digital dans l'oeil., 2013)
    • Ces archives sont conservées par une institution qui préserve la confidentialité des utilisateurs et la privauté des données ; elles peuvent être remises à la disposition de leurs auteurs. — (Pascale de Rozario, "Le projet Juvenes Mobiles". Education permanente, n° 161, 2004)
    • Certes, c’est par l’ouverture que les homosexuels comme les femmes ont conquis leurs droits. La liberté l’a souvent emporté en passant de la privauté à la publicité. Reste qu’il n’est pas sûr qu’il n’y ait que des droits à conquérir dans la société post-privacy, dans cette société de la transparence que Christian Heller nous propose. On le sait : la transparence de l’information n’est pas une condition suffisante pour rendre la société libre et égalitaire, au contraire. — (Hubert Guillaud, "Pour comprendre la vie privée, il faut la remettre en contexte", 2010)
  3. (Au pluriel) Ensemble des libertés que permet l'intimité d'une relation entre les individus.
    • Prendre, se permettre des privautés.
    • Elle lui laisse prendre de menues privautés.
    • Au magasin, d’ailleurs, il se contentait de petites privautés, claquait doucement de ses doigts enflés les joues des demoiselles complaisantes. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Ensuite, continua Harry Dickson, cette étrange domestique se permet certaines privautés : ne va-t-elle pas jusqu'à ranger ses bâtons de fard dans les tiroirs de ces mêmes clients ? — (Jean Ray, Harry Dickson, La Chambre 113, 1933)
  4. (Par extension) Familiarité sexuelle inconvenante.
    • Monsieur le sénateur, il vous arrive une histoire fâcheuse... Vous vous êtes permis quelques privautés sur la personne d'un petit marmiton qui stationnait dans une pissotière. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 184)
    • L’ascenseur est vétuste et exigu, propice aux privautés, n’était la transparence des portes et des panneaux latéraux, malgré tout, dans l’intervalle de deux paliers, en surveillant d’un œil vigilant les volées d’escalier qui montent d’un côté et descendent de l’autre, il est possible de se livrer à des jeux de mains et même de voler un baiser furtif, si l’urgence est grande. — (José Saramago, Histoire du siège de Lisbonne, 1989 ; traduit du portugais par Geneviève Leibrich, 1992, page 162)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Privauté : définition du Littré (1872-1877)

PRIVAUTÉ (pri-vô-té) s. f.
  • Grande familiarité. Vous comprenez bien que, par ces amies, elle [Mme de Coulanges] se trouve naturellement dans la privauté [de la Dauphine], Sévigné, 419. En entretenant avec elle des liaisons, dont la privauté pervertirait un ange, s'il avait des sens, Bourdaloue, Myst. Pentecôte, t. I, p. 460. Jeannot et Colin avaient ensemble de petites privautés dont on se ressouvient avec agrément, Voltaire, Jeannot.

    Douces privautés, tendres privautés, caresses que se font les amants. Garde-toi de troubler leurs douces privautés, Si tu ne veux qu'il ne punisse L'excès de tes témérités, Molière, Amph. III, 2. Ces chefs d'accusation ne roulaient que sur de tendres privautés, Hamilton, Gramm. 8.

    Prendre, se permettre des privautés, prendre de grandes libertés dans ses manières. Vous avez pris céans certaines privautés Qui ne me plaisent point, je vous le dis, ma mie, Molière, Tart. II, 2.

    Prendre des privautés, se dit souvent des libertés prises avec des femmes.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et doit celer les privautés [choses secrètes] que celui ou celle à qui conseill il est, li dira, Ass. de J. I, 33.

XVe s. Grand privaulté engendre vilité, Coquillart, Bal. d'Echo. Arriere, sire chevalier, vous n'estes pas bien courtois, qui venez sur ces deux jeunes pucelles qui sont icy à leur privaulté [elles étaient dans le bain], Perceforest, t. IV, f° 125. Plusieurs femmes d'estat dont il avait eu grant privaulté et grant accointance, Commines, III, 7.

XVIe s. Je n'aime point ce vent qui, folastre, se joue Parmy ses beaux cheveux et luy baise sa joue ; Si grande privauté ne me peut contenter, Desportes, Diane, II, 23. Quelques occasions qu'elles [les maîtresses] m'en ayent donné, je n'ay jamais rompu jusques au mespris et à la haine ; car telles privautez… encores m'obligent elles à quelque bienvueillance, Montaigne, III, 376.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « privauté »

Étymologie de privauté - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) En ancien français → voir privé et -eté, -auté d'après royauté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de privauté - Littré

Lat. fictif, privalitatem, de privalis, dérivé de privus (voy. PRIVÉ 1). Il y avait aussi priveté, Rois, p. 131.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « privauté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
privauté privote play_arrow

Citations contenant le mot « privauté »

  • Les rois capétiens ont fait de la ville leur « résidence ordinaire », comme le souligne Roger Dion, le grand historien de la vigne et du vin, et considèrent le vin qu'on y produit comme une de leur privauté. Le Point, Vie, mort et renaissance d'un vignoble #1 : le vin d'Orléans - Le Point
  • Ça va très mal finir. À force de laisser, par pure provocation, des individus, pour ne pas dire des trous du Q, réclamer tout et n'importe quoi et de leur donner une audience --- cependant que par tous les moyens on interdit à l'opinion majoritaire de s'exprimer (il n'est que de voir le cas E. Zemmour et plus généralement les souverainistes, les nationaux) --- il va se produire un retour de bâton monstrueux dont les premières victimes seront les individus pour lesquels leur sexualité relève strictement de la privauté et n'a rien à faire sur la place publique ; à savoir donc les homosexuels non militants (sans doute la majorité), qui n'appartiennent pas à une "communauté" et qui sont simplement des individus présentant toute la diversité des opinions politiques, tout simplement parce qu'ils ne pensent pas avec leurs fesses. Valeurs actuelles, Passeports genrés : un activiste LGBT attaque le gouvernement britannique | Valeurs actuelles
  • La laïcité consiste à décréter que ce qui relève de la sphère la plus intime (la privauté) à savoir la conscience et la sexualité doit rester inviolé mais que, inversement, cette privauté n'a pas à s'exhiber sur la place publique. Tous les totalitarismes et donc tous les clergés cherchent à contrôler l'individu dans cette espace qui échappe aux autres : le for intérieur. C'est d'ailleurs ce que remettent en place les vichyslamistes et autres européistes, en décrétant désormais qu'on peut condamner quelqu'un non par ce qu'il a fait mais par ce que l'on suppose qu'il pense (on ne s'étonnera donc pas de voir le vice centriste cheminé au bras du crime islamique : l'Europe® est désormais "sacrée" et la mettre en cause est un "blasphème" ; pain bénit, si je puis dire, pour les islamistes). Valeurs actuelles, Quand Guillaume Peltier défendait “les racines chrétiennes de la France” | Valeurs actuelles
  • Ce faisant, l’État prend-il quelque privauté vis-à-vis d’un service qui, puisqu’il est public, appartient à tous? C’est tout l’objet du débat. Évidemment, cette privatisation ne fera pas des couloirs d’Aéroports de Paris un espace privatif puisque les lieux seront toujours ouverts au public. Le Figaro.fr, Privatisation [pri-va-ti-za-sion] n. f. Cession extraordinaire
  • On peut se persuader que le gouvernement a fait le maximum pour répondre aux critiques « Big brother ». StopCovid est la seule application qui aura bénéficié du consentement de la CNIL (un gendarme connu pour sa sévérité vis-à-vis du respect de la privauté des données), puis de l’Assemblée Nationale et du Sénat et enfin de l’appui de l’ANSSI, l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information, qui a vérifié l’invulnérabilité du système face à de potentielles attaques cyber. Global Security Mag Online, StopCovid, le geste barrière technologique - Global Security Mag Online
  • L’idée de déployer des outils de surveillance de masse réveille évidemment des craintes d’utilisation abusive, d’excès de pouvoir de ceux qui détiendront ces données, et de conséquences potentiellement désastreuses pour les libertés publiques. De tels dispositifs iraient contre ce que nous avons voulu construire depuis l’avènement du numérique pour nous prémunir du spectre d’une surveillance totalitaire. Les lois sur la privauté des données personnelles, pour lesquelles l’Europe fait figure d’exception dans le monde, sont le reflet de cette culture européenne. Le Monde.fr, « La crise du coronavirus ébranle aussi l’idée de démocratie et de liberté »
  • Qui plus est, il s'agit d'une dictature, puisque la Propagandastaffel érige une minorité salonarde, parasite, égotiste et égocentrique en "représentante" de "tous les gays" sachant qu'une bonne part des homosexuels (espérons : la majorité) ne se considèrent pas comme limités à et déterminés par leur anus et ne peuvent pas remettre en cause la soi-disant "représentativité" de ces totalitaires (dont le tout se résume à pas grand'chose...) sans exposer sur la place publique ce qui relève de la stricte intimité (le cercle le plus intime, que le "public" ne doit pas vouloir régir et qui, inversement, ne doit pas s'exposer en public : la privauté). Valeurs actuelles, Une youtubeuse lesbienne quitte la “folle gauche progressiste” et dénonce les délires LGBT | Valeurs actuelles
  • Les Européens n’ont pour l’heure pas de moyen d’échapper au Cloud Act, faute d’alternative technologique crédible. Certes, certaines entreprises ont leurs propres serveurs, mais le prix d’une telle installation est prohibitif. Surtout, l’on voit bien que les startups qui se lancent passent aujourd’hui par des solutions cloud, qui leur offrent à la fois une scalabilité automatique et une mutualisation des ressources. Un choix tactique qui se fait malheureusement au détriment de la privauté des données. Les Echos, Opinion | La souveraineté européenne face au Cloud Act | Les Echos

Images d'illustration du mot « privauté »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « privauté »

Langue Traduction
Corse a privacy
Basque pribatutasun
Japonais プライバシー
Russe конфиденциальность
Portugais privacidade
Arabe خصوصية
Chinois 隐私
Allemand privatsphäre
Italien vita privata
Espagnol intimidad
Anglais privacy
Source : Google Translate API

Synonymes de « privauté »

Source : synonymes de privauté sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires