La langue française

Cerne

Définitions du mot « cerne »

Trésor de la Langue Française informatisé

CERNE, subst. masc.

Zone plus ou moins large et plus ou moins nette ayant la forme d'un cercle, ou entourant quelque chose comme d'un cercle.
A.− [L'image est celle d'une petite surface assez terne et aux contours le plus souvent imprécis] :
1. Cette fois-là, c'étaient des moires, rien que des moires changeantes qui jouaient sur la mer; des cernes très légers, comme on en ferait en soufflant contre un miroir. Toute l'étendue luisante semblait couverte d'un réseau de dessins vagues qui s'enlaçaient et se déformaient, très vite effacés, très fugitifs. Loti, Pêcheur d'Islande,1886, p. 61.
Spéc., souvent au plur. Traces laissées par un produit détachant à l'endroit de la partie nettoyée d'un tissu :
2. ... l'essence y [sur la belle douillette] a fait des cernes affreux. On dirait de ces taches irisées qui se forment sur les bouillons trop gras. Bernanos, Journal d'un curé de campagne,1936, p. 1058.
B.− [L'image ou l'idée dominante est celle d'une fig. qui entoure quelque chose]
1. Vx. ,,Rond tracé sur la terre, sur le sable, etc.`` (Ac. 1798-1872). Un grand cerne. Faire un cerne (Ac. 1798-1872).
2. FORÊTS. ,,Sur un fût coupé en travers, anneau circulaire comprenant la quantité de bois formé dans le cours d'une saison de végétation`` (Plais. 1969). Synon. cercle*.Le nombre des cernes indique celui des années de l'arbre (Ac.1835-1932).
3. Zone faiblement lumineuse et assez terne qui baigne ou entoure des objets, des personnes, etc. La lune se montrait au milieu d'un cerne épouvantable de trois ou quatre cercles roux et bleus (Jouve, La Scène capitale,1935, p. 116).Tout le jour le cerne bleuâtre d'un brouillard irisé baignait encore l'horizon (Gracq, Au château d'Argol,1938, p. 140).Les cernes d'or jaune des lampes (Bernanos, Monsieur Ouine,1943, p. 1471).
4. Marque autour de quelque chose. Le cerne de sang frais (...) imbibait dans le dos le bandage, autour de la tache déjà caillée et noire (Montherlant, Le Songe,1922, p. 137).
En partic.
a) ,,Rond livide qui se fait quelquefois autour d'une plaie lorsqu'elle n'est pas en bon état`` (Ac. 1798-1932). Il remarqua (...) une tache brunâtre, entourée d'un cerne plus clair que la peau de la main (Montherlant, Les Lépreuses,1939, p. 1439).
b) Zone livide ou bleuâtre autour des yeux. Les cernes de fatigue, glacés et bleuâtres comme la nacre (Montherlant, Le Songe,1922, p. 32):
3. Le pré est vénéneux mais joli en automne Les vaches y paissant Lentement s'empoisonnent Le colchique couleur de cerne et de lilas Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-là Violâtres comme leur cerne et comme cet automne Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne Apollinaire, Alcools,Les Colchiques, 1913, p. 60.
Spéc. Zone formée artificiellement (à l'aide du maquillage). Je le quitte (Max) pour refaire à mes yeux le cerne bleuâtre qui les veloute et les moire (Colette, La Vagabonde,1910, p. 216).
5. PEINT. Trait qui souligne le contour d'un dessin ou d'une peinture :
4. Les premiers chefs-d'œuvre de l'affiche moderne, dus à Lautrec ou à Bonnard, n'eurent recours qu'à l'appel sensoriel de la tache chromatique et de son contour percutant sur la rétine : aucun modelé, aucun passage; des à-plats francs et brutaux soulignés par un cerne! Huyghe, Dialogue avec le visible,1955, p. 50.
Prononc. et Orth. : [sε ʀn]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1119 « cercle » (Ph. de Thaon, Comput, éd. Mall, 1647 ds T.-L.); b) 1220-40 spéc. « magie » (H. d'Andeli, Œuvres, éd. Héron, IV, 137 ds T.-L. s.v.), considéré comme vieilli par Trév. Suppl. 1752; 2. marque circulaire autour de qqc. a) entre 1354 et 1377 autour des yeux (H. de Ferrières, Les Livres du Roy Modus et de la Royne Ratio, éd. G. Tilander, Paris, 1932, t. 1, p. 217 : le cherne d'entour la punele de l'eul); b) 1458 autour de la lune (A. Greban, Le Mystère de la Passion, éd. G. Paris et G. Raynaud, Paris, 1878, 5254-55); c) 1694 autour d'une plaie (Ac.); d) 1820 « cercle concentrique sur la tranche d'un arbre coupé horizontalement » (Lav.); e) 1867 « tache circulaire sur une étoffe » (Lar. 19e). Du lat. class. circinus « compas, cercle », lui-même dér. de circus « cercle » (cirque*). Fréq. abs. littér. : 86. Bbg. Goug. Mots t. 2, 1966, p. 81. − Sain. Sources t. 2, 1972 [1925], p. 149; t. 3, 1972 [1930], p. 167.

Wiktionnaire

Nom commun

cerne \sɛʁn\ masculin

  1. (Médecine) Cercle sombre qui se forme autour de l’œil.
    • Tu as des cernes sous les yeux ; tu as mal dormi ?
  2. Cercle livide autour d’une plaie.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Botanique) Un des cercles concentriques d’un tronc d’arbre, coupé en travers.
    • En comptant le nombre de cernes, on peut en général avoir l’âge d’un arbre ; un cerne foncé correspond à la production de bois d’été, il est précédé d’un Cerne plus clair et souvent plus large correspondant à la production de bois de printemps.
    • Le bois en est plus résistant mécaniquement et il est plus coloré ce qui permet de compter les années par le nombre de cernes. — (Jean-Marie Ballu, Bois de musique: la forêt berceau de l’harmonie, 2004)
  4. (Arts) Trait délimitant une forme dans un dessin ou une peinture.
    • Le cerne qui nous propose les objets dessinés reste une sorte de véhicule d’où la forme descend, visiteuse plus complète et, tout compte fait, mieux rendue. — (Léon-Paul Fargue, Pour la peinture, Le Nu, 1955)
    • Certains limites sont floues, notamment dans le fond du tableau. D'autres sont nettes et parfois soulignées d’un trait de contour (un cerne) : cerne bleu sur la partie gauche du chapeau, cerne vert sur l’épaule gauche. — (Renée Léon, Un jour une oeuvre - Approches de l'art à l’école, page 69, Hachette, 2013)
  5. Cercle nébuleux qui entoure quelquefois le disque de la lune.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  6. Cercle qui, sur une étoffe, entoure la place d’une tache qu’on vient de nettoyer.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  7. (Vieilli) Cercle tracé sur la terre, sur le sable, etc.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  8. (Vieilli) Trou circulaire au pied d’un arbre.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Forme de verbe

cerne \sɛʁn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de cerner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cerner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de cerner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de cerner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de cerner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CERNE. n. m.
Rond livide qui se fait quelquefois autour d'une plaie lorsqu'elle n'est pas en bon état ou autour des yeux quand ils sont battus. Il se dit aussi des Cercles concentriques que l'on aperçoit sur la tranche d'un arbre coupé horizontalement. Le nombre des cernes indique celui des années de l'arbre. Il se dit aussi du Cercle nébuleux qui entoure quelquefois le disque de la lune ou du Cercle qui, sur une étoffe, entoure la place d'une tache qu'on vient de nettoyer.

Littré (1872-1877)

CERNE (sèr-n') s. m.
  • 1Cercle, rond qui entoure quelque chose. Faire, décrire, tracer un cerne. Il me faut leurs deux noms dans un cerne graver Pour rendre de tous points ma figure accomplie, Racan, Berg. I, 2, Polisthène.
  • 2Rond livide qui entoure les yeux battus ou une plaie en mauvais état.
  • 3 En termes d'eaux et forêts, se dit des cercles concentriques qu'offre la coupe d'un arbre. Un arbre a autant d'années que de cernes.
  • 4 Terme de chasse. Enceinte pour traquer le gibier.
  • 5 Terme de fauconnerie. Vol à grand cerne, vol des oiseaux qui vont haut et bas.

HISTORIQUE

XIVe s. Le cerne d'entour la prunelle de l'ueil [de l'épervier], Modus, f° XCVI.

XVe s. Si les gouverne Et enivre du vin de sa taverne Amours, qui cloz les tient dedans son cerne, Chartier, Débat des deux fort. Premierement fit un cerne, plusieurs caracteres et autres choses superstitieuses, Monstrelet, I, 39. Le marechal, le quel, comme celui qui tenoit sa vie pour perdue et cher la vouloit vendre, avoit faict entour lui à force de coups si grand cerne de morts et d'abatus que nul ne l'osoit approcher pour le prendre, Bouciq. liv. I, p. 100, in 4°, Paris, 1620, dans LACURNE.

XVIe s. Et voyant que tous estoyent dedans le cerne des chordes, soudain cria : tyre, tyre, Rabelais, Pant. II, 25. Environné d'un grand cerne de peuple, Paré, Animaux, 12. Et sans qu'il fallut que nostre cavalerie fist un grand cerne pour passer les fossez, nous les eussions combattus et peut estre deffaits, Montluc, Mém. t. I, p. 174, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cerne »

(Siècle à préciser) Du latin circinus (« compas ») → voir circinal et circiné.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. cercen ; portug. cerce ; ital. cercine ; du latin circinus, cercle, dérivé de circus (voy. CIRQUE). L'accent est en espagnol et en italien sur la première syllabe comme dans le latin círcinus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cerne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cerne sɛrn

Évolution historique de l’usage du mot « cerne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cerne »

  • Le temps a-t-il seulement un sens, n'est-ce pas plutôt une durée qui, elle, cerne le temps, l'immobilise et lui apporte une valeur ? De Jacques Lamarche / Le royaume détraqué
  • Apprendre à vivre, c'est apprendre à cerner son âme jusqu'en ses retraites les plus couvertes de nuit. De Adrienne Choquette / Laure Clouet
  • La vérité est la plus difficile à cerner quand tout peut être vérité. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • L'homme a deux choix : ou descendre d'Einstein, ou descendre d'un singe ! Ou cerner des vérités afin d'en brûler les âmes d'un feu éternel, ou simplement s'amuser !
  • Est-ce qu'à vivre ensemble, on n'en vient pas à ne plus cerner le merveilleux dans l'amour ? Pour garantir leur amour, peut-être deux amants ne devraient-ils jamais se marier - ni cohabiter, qui sait ? De Jean Simard / La Séparation
  • L’anti-cernes et le correcteur figurent parmi les produits cosmétiques préférés de notre salle de bain. S’ils sont simples d’utilisation, il existe tout de même des erreurs à ne pas commettre. , Anti-cernes : les 5 erreurs à ne plus commettre - Elle
  • "La 'technique antifatigue' permet de cacher les cernes avec un fini naturel, sans créer d'épaisseur. Il suffit d'appliquer sur le dessus de la main une touche de soin contour des yeux et deux touches d'anticernes. Après avoir mélangé l'ensemble, on applique la préparation sur tout le cerne", détaille Patrick Lorentz, Senior Makeup Artist chez Estée Lauder LExpress.fr, Conseils et astuces de pros pour diminuer ses cernes - L'Express Styles
  • Vous vous êtes réveillé ce matin avec des yeux de panda ? Pas de panique, des techniques simples et rapides existent pour les camoufler ! Les conseils et astuces anti-cernes pour cacher les marques des nuits trop courtes avec l’aimable concours du Dr Isabelle Baratte, dermatologue. Ra Santé, Cernes : les trucs et astuces pour s’en débarrasser - Ra Santé
  • On a donc fouillé dans les vidéos YouTube et les avis de clients en ligne pour dénicher la crème de la crème des cache-cernes. Et ce, pour TOUS les budgets!      billie, Les 10 meilleurs cache-cernes pour tous les budgets | billie
  • Appliquez une poudre légère sur votre visage avant d’utiliser votre cache-cerne. Assurez-vous que celui-ci n’est ni trop clair ni trop foncé, car il pourrait rehausser l’apparence des cernes.  Salut Bonjour, 7 trucs pour réduire l’apparence des cernes | Salut Bonjour
  • Elle stimule le réseau sanguin et est donc très utile et active sur la zone en dessous de l'oeil là où se logent les cernes. Ses vertus circulatoires, anti-infectieuses et cicatrisantes sont une bénédiction pour les yeux bouffis. , Cernes, poches, yeux bouffis : 8 conseils de pro pour avoir l'air moins fatigué - La Libre
  • Si vous avez un peu de cernes, parfois des poches et quelques rides, le mieux est encore de choisir un soin global. Ces soins tout-en-un combinent dans leur formule des actifs différents (acide hyaluronique, peptide, flavonoïde) pour traiter toutes les problématiques en même temps. Cela vous évitera ainsi de multiplier le nombre de soins dans votre salle de bains. NotreTemps.com, Cernes, poches, rides… À chaque petit souci, sa solution

Images d'illustration du mot « cerne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cerne »

Langue Traduction
Anglais ring
Espagnol cerne
Italien circondò
Allemand umreißt
Portugais cercar
Source : Google Translate API

Synonymes de « cerne »

Source : synonymes de cerne sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « cerne »

Cerne

Retour au sommaire ➦

Partager