Halo : définition de halo


Halo : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

HALO, subst. masc.

A. − [En rapport avec la lumière]
1. Cercle brillant, lumineux, couronnant parfois le soleil ou la lune, dû à la réfraction de la lumière dans de minuscules cristaux de glace en suspension dans l'atmosphère lorsque celle-ci est brumeuse, vaporeuse. Halo blanc, rose, laiteux, irisé, lumineux; cerner, s'entourer d'un halo. La lune, voilée par des nuages diffus et entourée d'un immense halo, jetait une clarté lugubre sur ce magnifique amas d'écroulements (Hugo, Rhin,1842, p. 339).Un soleil qui n'indiquait plus aucune heure, restait là toujours (...), il n'était lui-même qu'un autre cerne, presque sans contours, agrandi jusqu'à l'immense par un halo trouble (Loti, Pêch. Isl.,1886, p. 62) :
1. La lune, cernée de safran au centre de son halo, glaçait les champs d'une neige rosâtre, faisait briller les feuilles des arbres comme des feuilles de métal. Au loin des fusées montaient. Montherl., Songe,1922, p. 95.
2. Auréole lumineuse diffuse, blanche ou parfois colorée, entourant une source lumineuse quelconque, notamment lorsque celle-ci est vue à travers la brume, le brouillard. Halo d'une lampe; halo blême, bleuâtre, trouble. Mouvante masse grise dans cette fin de journée d'hiver, que les réverbères parsèment déjà de halos jaunes (Martin du G., J. Barois,1913, p. 400).Le boulevard était plongé dans un brouillard léger, transparent, qui noyait les formes et mettait un halo jaune autour de chaque lumière (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 343) :
2. ... la lanterne grossissait. On distinguait nettement, à présent, le halo jaunâtre qui l'entourait. Le halo se dilata peu à peu et de nouveau se rétrécit, tandis que la lanterne brillait à travers la brume... Camus, Exil et roy.,1957, p. 1656.
3. Au fig. Rayonnement émanant de quelqu'un (ou de quelque chose), ou créé par l'imagination. Synon. aura, émanation.Halo de gloire; halo poétique, prestigieux. On va rendre de petites visites à cette morte, on la trouve touchante, heureuse, auréolée du pathétique halo des illusions perdues (Nizan, Conspir.,1938, p. 21).Ai-je bien raison de rapporter ici ces souvenirs? Fixés dans ma mémoire, et revêtus déjà d'un halo légendaire, je crains qu'ils ne semblent trop beaux pour être réels à qui ne les a pas vécus (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 37).
4. PHOT. Irradiation lumineuse sur un cliché, jetant un flou sur un point lumineux ou fortement éclairé. Lorsqu'un rayon lumineux AB traverse obliquement une couche photographique (...), ce rayon (...) vient former sur la couche sensible une image parasite (...). Le halo est très gênant lorsqu'un objet sombre se détache sur un fond lumineux, par exemple le barreau d'une fenêtre (Arts et litt.,1935, p. 3012).
B. − [P. anal. de forme]
1. Zone circulaire faiblement lumineuse, blanche ou colorée, qui baigne ou entoure des objets, des personnes, ou que l'œil perçoit comme telle. À ma gauche, je voyais une grande masse sombre cernée d'un halo, et qui, par contraste, a le luisant d'un rocher de basalte, une densité minérale (Bernanos, Journal curé camp.,1936, p. 1142).Sur le ciel (...) le profil de l'appareil glissait, avec une précision de papier découpé, au centre d'un halo bleu pâle (Malraux, Espoir,1937, p. 568) :
3. Le soleil, changeant de place, intercalait çà et là dans la solidité rompue du balcon ses inconsistantes mousselines et donnait à la pierre de taille un tiède épiderme, un halo d'or imprécis. Proust, Guermantes 1,1920, p. 308.
2. Cercle d'une substance plus ou moins consistante que l'œil voit autour d'un objet. Halo de brouillard, de poussière; halo de bruit. La rangée entière des spectateurs de la galerie baigne dans un halo gris fait d'ombre et de fumée de cigarettes (Montherl., Olymp.,1924, p. 344).Nous longions les berges vers Saint-Cloud, voilées du halo dansant des brumes qui montent de l'automne (Céline, Voyage,1932, p. 73).
En partic. Cerne naturel ou de maquillage entourant les yeux. Les yeux s'éteignaient dans des paupières cernées de halos bruns et flétris (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 128).C'est pourtant bien moi qui suis là, masquée de rouge mauve, les yeux cernés d'un halo de bleu gras qui commence à fondre (Colette, Vagab.,1910, p. 8).
3. Domaines spéciaux
a) ANAT. Cercle rouge violacé entourant le mamelon du sein. Synon. aréole.Au travers du linon jaune paraissaient, comme deux meurtrissures égales, les pointes de ses seins et leur halo mauve (Colette, Fin Chéri,1926, p. 80).
b) ASTRON. Halo (galactique). Zone sphérique entourant la Galaxie et parsemée d'une poussière d'étoiles. Le halo galactique. On observe une faible émission continue, ayant la symétrie sphérique, et qui semble venir de l'environnement immédiat de la galaxie (Schatzman, Astrophys.,1963, p. 128).C'est à J.E. Baldwin que l'on doit la découverte du halo galactique en 1955; par une étude détaillée des observations il a pu montrer que notre Galaxie baignait dans un nuage magnétisé sensiblement sphérique (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 601).
c) MÉD., OPHTALMOLOGIE. Halo (glaucomateux). Cercle brillant entourant la pupille de l'œil glaucomateux. Ses yeux bleus, nettement marqués du halo des vieillards, étaient perdus, fixés en avant (Peisson, Parti Liverpool,1932, p. 138).
Prononc. et Orth. : [alo] avec init. asp. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. [Ca 1360 « cercle lumineux qui apparaît quelquefois autour du disque du soleil et de la lune » (d'apr. Bl.-W.3-5)]; 1534 (Rabelais, Gargantua, éd. R. Calder, chap. 18); 2. 1866 « zone circulaire blanche ou colorée qui entoure un objet comme un halo » (Verlaine, Poèmes saturn., p. 89); p. ext. 1891 un halo de bruit (Rodenbach, Règne silence, p. 133); 3. 1884 « lueur circulaire autour d'un foyer lumineux quelconque » (Huysmans, À rebours, p. 171 : les becs de gaz clignotaient au milieu d'un halo jaunâtre); en partic. 1891 phot. halo photographique (R. encycl. Recueil documentaire universel et illustré, 129a ds Quem. DDL t. 4); 4. 1908 fig. « rayonnement qui émane d'une personne » (Romains, Vie unan., p. 237 : en vous reconnaissant de loin parmi la foule, à ce halo mystérieux qui vous entoure). Empr. au gr. α ́ λ ω ς « aire à battre le blé », d'où « toute surface ronde et unie comme une aire », en partic. « cercle lumineux autour du soleil ou de la lune »; le lat. halōs est la transcr. du gr. cf. Sen. nat. 1, 2, 1 ds TLL s.v., 2520, 1 : circa solem viscum coloris varii circulum... hunc Graeci halo vocant, nos dicere coronam aptissime possumus. Fréq. abs. littér. : 195. Bbg. Quem. DDL t. 4.

Halo : définition du Wiktionnaire

Nom commun

halo (h aspiré)\a.lo\ masculin

  1. (Optique) Anneau ou aire circulaire lumineuse, et de diverses couleurs qui apparaît autour des astres et principalement du Soleil et de la Lune, quand ils sont vus à travers une atmosphère brumeuse, vaporeuse.
    • Les physiciens, et notamment M. Bravais, ont démontré que les halos et les parhélies se produisent par suite de l'action exercée sur les rayons solaires traversant des cirrhus composés de petits prismes de glace. — (M.J. Fournet, Sur la congélation de la vapeur vésiculaire et sur les flèches glaciales, dans La Météorologie, V.4, 1856, page 60)
  2. Couronne lumineuse que l’on voit, par un temps de brouillard, autour des lumières terrestres artificielles.
    • […], et des flocons de neige tremblotaient par instants dans le halo des réverbères au milieu des hachures de l'averse. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  3. (Anatomie) Aréole ou cercle coloré qui entoure le mamelon du sein.
  4. (Figuré) Cercle d'une couleur pâle ou peu contrastée.
    • La pâleur exsangue de son visage, les halos bleuâtres qui cernaient ses orbites, confortaient cette impression de veillée funèbre. Et pourtant ses yeux bougeaient sans fin, toupillaient, poulopaient, infatigables dans leur habitacle ; […]. — (Patrice Delbourg, Une douceur de chloroforme, Bègles : Le Castor Astral éditeur, 2017)

Nom commun

halo

  1. Halo.
  2. Auréole.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Halo : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HALO. (H est aspirée.) n. m.
T. didactique. Couronne lumineuse que l'on voit quelquefois autour des astres, et principalement du soleil et de la lune, lorsqu'ils brillent à travers une atmosphère vaporeuse. Il se dit aussi des Couronnes lumineuses que l'on voit, par un temps de brouillard, autour des lumières terrestres artificielles. Il se dit, en termes de Médecine, du Cercle rouge qui est autour du mamelon du sein.

Halo : définition du Littré (1872-1877)

HALO (ha-lo) s. m.
  • 1 Terme de météorologie. Cercle brillant et ordinairement coloré qu'on aperçoit quelquefois autour du disque du soleil, de la lune et des planètes.
  • 2 Terme de médecine. Nom donné quelquefois au petit cercle rouge qui est autour du mamelon.

HISTORIQUE

XVIe s. Cet indice est remarquable en la couronne de la lune appellée des Latins halo, qui se fait quand il apparoit un cercle grand ou petit à l'entour de la lune, De Serres, 50.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Halo : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

HALO, s. m. (Physiq.) météore qui paroît en forme d’anneau ou de cercle lumineux & de diverses couleurs, autour du soleil, de la lune, & des étoiles. Voyez Météore.

Ce mot est formé du grec ἅλως ou ἅλων, area, aire, surface.

Les Physiciens regardent le halo comme un effet de la réfraction des rayons de lumiere qui passent par les vésicules fines & rares d’une petite nue ou vapeur, laquelle se trouve dans notre atmosphere. Ces rayons arrivent à l’œil du spectateur, après avoir souffert sans réflexion dans les gouttes de la nue deux réfractions, l’une à l’entrée, l’autre à leur sortie ; & la différente réfrangibilité des rayons produit les différentes couleurs du halo. Voyez Réfrangibilité, Réfraction, & Couleur.

On confirme cette explication en ajoûtant qu’une certaine quantité d’eau étant lancée vers le soleil, on la voit, dans le moment qu’elle se brise & se disperse en gouttes, former une espece d’halo ou d’arc-en-ciel représentant les mêmes couleurs que le véritable ; avec cette différence que dans l’arc-en-ciel ordinaire il y a réflexion avec réfraction, & que dans le halo il n’y a que réfraction. Voyez Arc-en-ciel.

Ces sortes de couronnes sont quelquefois blanches, & d’autres fois elles ont les mêmes couleurs que l’arc-en-ciel ; tantôt on n’en voit qu’une, & tantôt on en voit plusieurs qui sont concentriques : Snellius dit qu’il en a vû six autour du soleil. Le diametre de celles qu’on a observées autour de Sirius & de Jupiter, n’a jamais été de plus de cinq degrés ; celles de la lune vont depuis deux degrés jusqu’à quatre-vingt-dix de largeur. Le diametre de ces couronnes varie pendant le tems qu’on observe le phénomene.

On peut produire artificiellement de semblables couronnes, en mettant, lorsqu’il fait froid, entre l’œil & une bougie allumée un pot plein d’eau chaude, dont la vapeur monte en haut : c’est pour cela que l’on apperçoit souvent ces anneaux dans les bains autour de la bougie.

Une autre maniere de représenter ce phénomene, c’est de pomper l’air d’une cloche de verre, & regardant à-travers cette cloche la flamme d’une chandelle placée derriere la cloche : car aussi-tôt que l’air se sera raréfié jusqu’à un certain point, on ne manquera pas d’appercevoir un anneau autour de la flamme. On peut voir la même chose, en faisant rentrer dans un récipient l’air qui en avoit été pompé ; car dès que cet air se trouvera avoir la même densité, on verra paroître cet anneau avec diverses couleurs. De même, lorsqu’on met deux verres objectifs de grands télescopes l’un sur l’autre, la lumiere qui tombe dessus passe à-travers en quelques endroits, & se réfléchit des endroits voisins ; ce qui fait paroître divers anneaux colorés : c’est ce qu’on remarque encore, lorsqu’on fait de petites bulles d’air avec l’eau de savon ; car on voit dessus & à-travers ces bulles de semblables anneaux colorés. Musschenbr. Essai de Physique.

Voici les principales raisons par lesquelles M. Musschenbroeck prouve que la cause des halos est dans notre atmosphere. S’il y a une atmosphere autour des astres précédens, il paroît impossible qu’elle soit de l’étendue qu’on observe dans les halos. Ces couronnes ne peuvent être apperçûes que de peu de personnes à-la-fois, & rarement à une plus grande distance que deux ou trois lieues ; elles disparoissent aussi-tôt que le vent vient à souffler, quoiqu’elles continuent quelquefois lorsqu’il ne fait qu’un petit vent frais ; mais dès qu’il augmente, elles se dissipent. Personne ne les a jamais observées dans un tems tout-à-fait serein. Si le nuage flotte dans l’air, la couronne commence à disparoître du côté où l’air devient plus net.

Les couronnes des halos sont plus foibles que celles de l’arc-en-ciel. Dans les couronnes de halo que M. Newton vit en 1692, les couleurs se suivoient du centre vers la circonférence, de la maniere suivante. La couleur de l’anneau interne étoit bleue en-dedans, blanche au milieu, & rouge en-dehors ; la couleur interne du second anneau étoit pourpre, ensuite bleue, puis verte, jaune, & d’un rouge pâle ; la couleur interne du troisieme anneau étoit d’un bleu pâle, & l’externe d’un rouge pâle. M. Huyghens a observé dans le contour extérieur un bleu pâle, & dans l’intérieur une couleur rouge. M. Musschenbroeck a vû plusieurs couronnes dont la couleur interne étoit rouge ; & d’autres observateurs ont encore indiqué diverses variétés.

Ce phénomene n’arrive pas tous les jours ; la raison principale est qu’il faut que les particules soient assez raréfiées pour donner passage aux rayons : car autrement elles forment des nuages épais qui ne transmettent pas la lumiere. Cependant les halos sont plus fréquens qu’on ne le croit ; on n’y fait pas attention, parce que l’on envisage rarement le soleil pendant le jour. Mais les observateurs attentifs assûrent que ce phénomene est fréquent. Depuis le premier de Janvier jusqu’au premier de Juin 1735, M. Musschenbroeck a vû à Utrecht ces couronnes environ vingt fois autour du soleil ; & un autre physicien a observé le même phénomene plus de soixante fois en un an.

M. Fritsch vit le 11 Avril 1729 autour du soleil un cercle qui avoit trois couleurs, dont l’externe étoit rouge, celle du milieu jaune, & l’interne blanche ; & il se trouvoit éloigné du soleil de deux diametres de cet astre. On y remarquoit outre cela un cercle blanc parallele à l’horison, qui passoit par le soleil : il y avoit encore deux autres demi-cercles blancs plus petits qui commençoient de chaque côté dans le soleil, & qui étoient placés au-dedans du grand cercle.

On a tort de croire que les halos annoncent la pluie ou l’orage ; souvent le lendemain & quelques autres jours après il fait un tems fort serein & fort calme. Ceux qui veulent approfondir davantage ce sujet, peuvent recourir au traité posthume de M. Huyghens, de coronis ; à l’Optique de Newton, liv. II. ch. jv. & à l’Essai de Physique de Musschenbroeck, d’où cet article est tiré par extrait. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « halo »

Étymologie de halo - Littré

Lat. halos, du grec ἅλως, aire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de halo - Wiktionnaire

Du latin halos.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de halo - Wiktionnaire

Via le latin halos (« de même sens »), du grec ancien ἅλως, hálôs (« même sens »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « halo »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
halo alo play_arrow

Citations contenant le mot « halo »

  • Sony n'a pas de jeux compétitif comme halo les pauvres 😂 Vivement bordel ♥️♥️♥️♥️ Jeuxvideo.com, Halo Infinite : La campagne sera présentée le 23 juillet prochain lors du Xbox Games Showcase - Actualités - jeuxvideo.com
  • Non mais halo quoi ! NoFrag, Halo 3 débarque le 14 juillet sur PC - NoFrag
  • J'ai pas pu terminer halo 3 à l'époque à cause d'un cd rayé...Je vais enfin pouvoir le finir sur pc maitre course Jeuxvideo.com, Xbox Game Pass : Neon Abyss et la version PC d'Halo 3 rejoignent aujourd'hui le catalogue - Actualités - jeuxvideo.com
  • © halo.fr 2020 Halo.fr, Halo MCC – Halo 3 est disponible sur PC — Halo.fr

Images d'illustration du mot « halo »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « halo »

Langue Traduction
Corse salutu
Basque halo
Japonais ハロー
Russe гало
Portugais aréola
Arabe هالة
Chinois 光环
Allemand heiligenschein
Italien alone
Espagnol aureola
Anglais halo
Source : Google Translate API

Synonymes de « halo »

Source : synonymes de halo sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires