La langue française

Cernure

Définitions du mot « cernure »

Trésor de la Langue Française informatisé

CERNURE, subst. fém.

Littéraire
A.− Cerne de fatigue autour des yeux. Elle a (...) le dessous des yeux meurtri de cernures violâtres (J. Lorrain, Âmes d'automne,1898, p. 42):
1. Dimanche 3 juin. Comme je parlais de la mauvaise mine de Barrès au déjeuner d'hier, du tirage de ses traits, de la maladive cernure de ses yeux, Daudet disait qu'il lui faisait l'idée d'un épuisé. E. et J. de Goncourt, Journal,1894, p. 583.
B.− PEINT. Trait qui cerne un dessin, une peinture :
2. Ses cernures [du Greco], de plus en plus différentes de celles de Tintoret, ses fausses lumières sur les reliefs, ne ressemblent pas aux traits d'or des icônes, mais appartiennent peut-être au même univers. Malraux, Les Voix du silence,1951, p. 423.
P. ext. Contour d'un objet. J'ai fait une petite esquisse où on voit bien mieux la cernure de la plage (Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs,1918, p. 860).
Rem. Attesté ds Lar. 20e, Lar. Lang. fr., Quillet 1965 et Rob. Suppl. 1970.
Prononc. : [sε ʀny:ʀ]. Étymol. et Hist. 1562 cerneure (A. Paré, Anatomie, chap. 2 ds Œuvres complètes, éd. J.-F. Malgaigne, Paris, 1840, t. 1, p. 116 : la cerneure du nombril), attest. isolée; à nouv. en 1863 (E. et J. de Goncourt, Journal, p. 1341 : cerclés de cernures, des yeux d'un bleu, d'une limpidité inquiétante). Dér. de cerne*; suff. -ure*. Fréq. abs. littér. : 21.

Wiktionnaire

Nom commun

cernure \sɛʁ.nyʁ\ féminin

  1. (Vieilli) Synonyme de cerne (cercle sombre autour de l’œil).
    • Ses yeux avaient gardé une douceur admirable, mais la chair s’était creusée à l’entour, et cette cernure leur donnait une profondeur et comme un regard lointain. — (Camille Lemonnier, Thérèse Monique, chapitre 13, 1882)
    • Quelquefois, d'ailleurs, la cernure des paupières se complique d'œdème, c'est-à-dire d’enflure, les paupières sombres sont gonflées, surtout l’inférieure, ce qui enlève toute beauté à la plus jolie tête de femme. — (Rose Nicolle, Une idée de Parisienne par page, page 53, Éditions Nilsson, 1914)
  2. (Arts) Délimitation d’une forme, de ses contours (par un trait dans un dessin, un sillon dans une gravure, le chemin de plomb dans un vitrail...).
    • Que de leçons, que de leçons ! que de dessins qui s'inscrivent anxieusement et qui répondent aux questions par la cernure précise de la forme. — (Le Corbusier, Œuvre complete, tome 3)
    • Il avait étudié de près les techniques du vitrail, ce qui lui permit de « réduire notablement les cernures de plomb au grand bénéfice de la clarté... et de la légèreté de la composition ». — (Ian Millman, Georges de Feure : maître du symbolisme et de l'art nouveau, page 158, ACR Édition Internationale, 1992)
    • J’ai fait une petite esquisse où on voit bien mieux la cernure de la plage. — (Marcel Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, troisième partie, 1919)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « cernure »

(XIXe siècle) De cerne, avec le suffixe -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cernure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cernure sɛrnyr

Évolution historique de l’usage du mot « cernure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « cernure »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cernure »

Langue Traduction
Anglais circle
Espagnol circulo
Italien cerchio
Allemand kreis
Chinois
Arabe دائرة
Portugais círculo
Russe круг
Japonais サークル
Basque zirkulu
Corse circulu
Source : Google Translate API

Synonymes de « cernure »

Source : synonymes de cernure sur lebonsynonyme.fr

Cernure

Retour au sommaire ➦

Partager