La langue française

Catastrophe

Sommaire

Définitions du mot catastrophe

Trésor de la Langue Française informatisé

CATASTROPHE, subst. fém.

I.−
A.− Usuel
1. [En parlant de phénomènes naturels] Événement brutal qui bouleverse le cours des choses, en provoquant souvent la mort et/ou la destruction. Synon. désastre, fléau, malheur :
1. Est-il besoin de rappeler les grandes « catastrophes grippales » : 1889, grande épidémie qui ravage la Russie et l'Europe occidentale en quelques mois et qui, de résurgence en résurgence, ne s'éteint qu'en 1894; ... R. Schwartz, Nouveaux remèdes et maladies d'actualité,1965, p. 132.
SYNT. Catastrophe diluvienne, épouvantable, mondiale; déchaîner, provoquer une catastrophe; éviter que les choses n'aillent à la catastrophe; une catastrophe est arrivée; en cas de catastrophe.
P. métaph. :
2. L'opposition [au Corps législatif] devenait de plus en plus redoutable, le vent de catastrophe commençait à souffler, qui devait grandir et tout abattre. Zola, L'Argent,1891, p. 105.
Avoir un air de catastrophe :
3. La chambre irrespirable à cause des fenêtres bouclées et du voisinage de la cuisine, encombrée de meubles comme un débarras, avait un air de catastrophe, avec ses cuvettes, de l'eau renversée, des serviettes mouillées qui traînaient, les vêtements de MmeLoiseau jetés pêle-mêle sur les chaises... E. Triolet, Le Premier accroc coûte deux cents francs,1945, p. 222.
[En parlant de fourmis] :
4. ... les luttes d'insecte à insecte, les catastrophes de fourmilières, les petits drames de l'herbe; ... Hugo, Le Rhin,1842, p. 166.
2. [En parlant d'événements du monde de la mécanique] Accident de grande proportion. Catastrophe aérienne :
5. Il me semblait avoir sous les yeux une de ces photographies qui vous sautent aux yeux dans les journaux du matin, et où l'on voit se hisser dans la carlingue le ministre qui dix minutes après s'abattra dans une catastrophe d'avion, ... Gracq, Un Beau ténébreux,1945, p. 71.
B.− P. ext.
1. Événement aux conséquences particulièrement graves, voire irréparables; état qui en résulte, ruine, désastre.
a) [Sur un plan écon.] Catastrophes économiques, financières. C'est la peur des catastrophes économiques et la peur du communisme (Barrès, Mes cahiers,t. 14, 1922-23, p. 252).
Catastrophe sur catastrophe :
6. John Pierpont Morgan est l'homme qui a compris, (...) que la libre concurrence, (...) avait fait son temps, et qu'à l'anarchie de surenchère qui amenait catastrophe sur catastrophe dans l'industrie, il fallait enfin substituer des alliances entre les puissances productives, ... Aragon, Les Beaux quartiers,1936, p. 196.
b) [Sur un plan mor. et psychol.] :
7. Je ne crois pas que j'atteigne à l'année prochaine sans quelque catastrophe de fortune ou de santé. Balzac, Lettres à l'Étrangère,t. 2, 1850, p. 37.
8. L'immense souffrance du peuple russe pendant ces trois années de guerre a abouti à une catastrophe psychologique, à la disparition de toute discipline militaire et sociale. Barrès, Mes cahiers,t. 11, 1914-18, p. 210.
Tourner en catastrophe :
9. On connaît aujourd'hui l'importance décisive, pour l'équilibre affectif, des chocs de la petite enfance, et même des émotions prépubérales, ressenties par l'entremise de la mère. Il s'agit donc d'éviter que ne tournent en catastrophe le choc natal, le choc de sevrage, le choc des premières révélations sexuelles, le choc du premier contact social. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 242.
Vieilli, littér. Par catastrophes du sort (T. Gautier, Le Capitaine Fracasse, 1863, p. 137); induire qqn en catastrophe (cf. Gide, Feuillets d'automne, 1949, p. 1104); se tirer de catastrophe (Alain, Propos,1934, p. 1199).
P. hyperb. :
10. estelle, riant toujours. − Mais ces canapés sont si laids. (...). (Au garçon :) Mais je ne pourrai jamais m'asseoir dessus, c'est une catastrophe : je suis en bleu clair et il est vert épinard. Sartre, Huis clos,1944, 4, p. 125.
11. ... en ces moments-là, je voulais me réaliser sur-le-champ, embrasser d'un seul coup d'œil la totalité qui me hantait quand je n'y pensais pas. Catastrophe! Le progrès, l'optimisme, les trahisons joyeuses et la finalité secrète, tout s'effondrait de ce que j'avais ajouté moi-même à la prédiction de MmePicard. Sartre, Les Mots,1964, p. 204.
2. P. méton. et fig. étymol. [Avec une idée de chute dangereuse] Arrivée soudaine :
12. ... Clotilde, qui jusque-là n'avait point parlé, toute blanche dans la catastrophe de tant de faits qui tombaient sur elle, desserra enfin les lèvres, pour demander : − Eh bien! Maître, et moi là dedans? Zola, Le Docteur Pascal,1893, p. 120.
13. Tombant sur une actrice de mérite fragile, cette catastrophe de louanges, puis un apprêt de maquillage bain-de-soleil, de cils postiches, de short, pouvaient l'écraser. Colette, La Jumelle noire,1938, p. 135.
3. Agir en (catastrophe)
MAR. Sous la menace d'un danger imminent, en toute hâte, en prenant des risques et donc sans garantie de réussite :
14. Il faut veiller nuit et jour, observer de rigoureuses consignes, courir sans cesse aux postes d'alerte. Souvent, on doit combattre, tirer le canon, manœuvrer en catastrophe pour éviter la torpille ou la bombe. De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 246.
AVIAT. Atterrir, atterrissage en catastrophe.
Fam. Au dernier moment, sans délibération suffisante, pour parer au plus pressé ou éviter le pire. Céder en catastrophe; marier une fille en catastrophe (Gilb. 1971).
II.− Littér. Événement funeste et décisif qui provoque le dénouement d'une œuvre romanesque ou dramatique. Catastrophe d'une épopée, d'un roman, d'une tragédie; personnage de catastrophe :
15. ... les mêmes caractères, ni les mêmes catastrophes, ne conviennent pas au roman et au théâtre. Alain, Système des beaux-arts,1920, p. 332.
P. ext., rare :
16. ... on s'évade toujours d'un tête-à-tête avec la mort. Devant la catastrophe en marche, la vie, prise de panique, s'enfuit. Estaunié, L'Ascension de M. Baslèvre,1919, p. 237.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. et subst. catastropheux, euse. a) Adj. Synon. de désastreux. J'ai été un assez bon prophète, quand j'ai annoncé, pendant l'exposition, que les années de trop grande rigolade chez les nations étaient suivies d'années catastropheuses (E. et J. de Goncourt, Journal, 1890, p. 1102). Qualifie une personne connue dans les milieux littéraires. On parle des femmes de la société bourgeoise se disputant Gambetta. On parle de Cladel, l'homme catastropheux, et de la mission officielle qu'il s'est donnée d'apprendre à ses amis (E. etJ. de Goncourt, Journal, 1877, p. 1201). b) Emploi subst. On parle des catastropheux de la littérature (dans une conversation chez A. Daudet) (M. Fuchs, Lexique du Journal des Goncourt, 1912).
Prononc. et Orth. : [katastʀ ɔf]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1552 [et non 1546] « fin, dénouement » a) fin heureuse ou malheureuse (Rabelais, Quart Livre, Epître liminaire, éd. R. Marichal, p. 5 : l'issue et catastrophe [d'une maladie comparée à une comédie]); b) fin de la vie (comparée à une pièce de théâtre) (Id., ibid., chap. XXVII : Car la fin et catastrophe de la comoedie approche); 2. 1680 (Rich. : Catastrophe. Evènement fâcheux). Empr. au lat. catastropha « coup de théâtre » attesté au sens de « dénouement (d'une tragédie ou d'une comédie) » dep. le ives. (Evanthius ds TLL s.v., 598, 45) et lui-même empr. au gr. κ α τ α σ τ ρ ο φ η ́ « bouleversement » et « fin, dénouement ». Fréq. abs. littér. : 1 709. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 933, b) 2 310; xxes. : a) 2 947, b) 2 607. Bbg. Pamart (P.). Écriture artiste et créations verb. Qq. glanures à travers le j. des Goncourt. Vie Lang. 1970, p. 308 (s.v. catastropheux).

Wiktionnaire

Nom commun

catastrophe \ka.tas.tʁɔf\ féminin

  1. Événement soudain, qui, bouleversant le cours des choses, amène la destruction, la ruine, la mort.
    • Bert avait suivi les péripéties de la catastrophe, depuis la séparation des eaux jusqu’à la culée du pont. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 320 de l’éd. de 1921)
    • S'ils se sont répandus, nombreux, à travers d'autres pays, c'est soit pour fuir des catastrophes (guerres, révolutions, massacres,) soit pour échapper aux inconvénients de la surpopulation. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Et puis, si aucun cataclysme soudain n'a décisivement transformé l'aspect naturel des choses, d'un seul coup, depuis un siècle, il est cependant vrai qu'au ralenti une catastrophe inéluctable impose à cette partie de la France, cette fatale loi d’impermanence. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Par extension) Désastre ; calamité.
    • Qui oserait blasphémer contre cette sublime épopée, qui commence à Valmy, et qui se déroule, en traits de feu, jusqu’à la sombre catastrophe de Waterloo ; épopée qui débute par un hymne de triomphe, et qui se ferme sous les plaintes d'une douloureuse élégie ? — (« Charlet », dans L'Urne : Recueil des travaux de J. Ottavi, avec une biographie de l'auteur, par Léon Gozlan, Paris : chez Paulin, 1843, p. 254)
    • Ce brouillard, dehors, c’est une vraie catastrophe ! — (Christopher Cook, Langues de feu, 2014)
  3. Dénouement funeste d’une tragédie.
    • On doit préparer habilement la catastrophe.
    • L’intérêt s’affaiblit, si la catastrophe est trop prévue.

Forme de verbe

catastrophe \ka.tas.tʁɔf\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de catastropher.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de catastropher.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de catastropher.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de catastropher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de catastropher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CATASTROPHE. n. f.
Événement soudain, qui, bouleversant le cours des choses, amène la destruction, la ruine, la mort. Affreuse, terrible, sanglante catastrophe. Ce tremblement de terre fut une épouvantable catastrophe. Nous touchons à la catastrophe. Cette catastrophe inattendue allait tout changer. Sa vie a fini par une cruelle catastrophe. Il signifie aussi Dernier et principal événement d'un poème dramatique. Il se dit surtout du Dénouement funeste d'une tragédie. On doit préparer habilement la catastrophe. L'intérêt s'affaiblit, si la catastrophe est trop prévue.

Littré (1872-1877)

CATASTROPHE (ka-ta-stro-f') s. f.
  • 1Renversement, grand malheur, fin déplorable. Ce tremblement de terre fut une épouvantable catastrophe. Nous touchons à la catastrophe. La vie de Jules César se termina par une étrange catastrophe. Allons voir allumer le bûcher d'Hercule, et représenter sa catastrophe sur le mont Oeta, Perrot D'Ablancourt, Lucien, t. II, Amours, dans RICHELET.
  • 2 Par extension, le dernier et principal événement d'une tragédie, d'un drame. Catastrophe habilement préparée. Le poëme tragique vous mène par les larmes, par les sanglots, par l'incertitude, par l'espérance, par la crainte, par les surprises et par l'horreur, jusqu'à la catastrophe, La Bruyère, I.

HISTORIQUE

XVIe s. La fin et catastrophe de la comedie approche, Rabelais, Pant. IV, 27. Tout le parcours de cette concion fut un amas bien choisi de lieux communs, la catastrophe tombant sur les decimes et franchises de l'eglise, et achevant par specieuses protestations, D'Aubigné, Hist. I, 107. Pour catastrophe et closture de l'enter, convient affermir, au nouveau ente, des paisseaux pour…, De Serres, 664.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CATASTROPHE, s. f. en Poésie ; c’est le changement ou la révolution qui arrive à la fin de l’action d’un poëme dramatique, & qui la termine. Voyez Drame & Tragédie.

Selon Scaliger, la catastrophe étoit la quatrieme & derniere partie des tragédies anciennes, où elle succédoit à la catastase ; mais ceux qui retranchant celle-ci, ne comptent que la protase, l’épitase, & la catastrophe, appellent cette derniere la troisieme. Voyez Catastase.

La catastrophe est ou simple ou compliquée : ce qui fait donner aussi à l’action l’une ou l’autre de ces dénominations. Voyez Fable.

Dans la premiere, on ne suppose ni changement dans l’état des principaux personnages, ni reconnoissance, ni dénouement proprement dit ; l’intrigue qui y regne n’étant qu’un simple passage du trouble & de l’agitation à la tranquillité. Cette espece de catastrophe convient plus au poëme épique qu’à la tragédie, quoiqu’on en trouve quelques exemples dans les anciens tragiques : mais les modernes ne l’ont pas crue assez frappante, & l’ont abandonnée. Dans la seconde, le principal personnage éprouve un changement de fortune, quelquefois au moyen d’une reconnoissance, & quelquefois sans que le poëte ait recours à cette situation.

Ce changement s’appelle autrement péripétie ; & les qualités qu’il doit avoir, sont d’être probable & nécessaire. Pour être probable, il faut qu’il résulte de tous les effets précédens ; qu’il naisse du fonds même du sujet, ou prenne sa source dans les incidens, & ne paroisse pas mené ou introduit à dessein, encore moins forcément. La reconnoissance sur laquelle une catastrophe est fondée, doit avoir les mêmes qualités que la catastrophe ; & par conséquent pour être probable, il faut qu’elle naisse du sujet même ; qu’elle ne soit point produite par des marques équivoques, comme bagues, brasselets, &c. ou par une simple réflexion, comme on en voit plusieurs exemples dans les anciens & dans les modernes.

La catastrophe, pour être nécessaire, ne doit jamais laisser les personnages introduits dans les mêmes sentimens, mais les faire passer à des sentimens contraires ; comme de l’amour à la haine, de la colere à la clémence, &c. Quelquefois toute la catastrophe ou révolution consiste dans une reconnoissance : tantôt elle en est une suite un peu éloignée, & tantôt l’effet le plus immédiat & le plus prochain ; & c’est, dit-on, là la plus belle espece de catastrophe, telle qu’est celle d’Œdipe. Voyez Péripétie & Reconnoissance.

Dryden pense qu’une catastrophe qui résulteroit du simple changement de sentimens & de résolutions d’un personnage, pourroit être assez bien maniée pour devenir extrèmement belle, & même préférable à toute autre. Le dénouement du Cinna de Corneille, est à-peu-près dans ce genre. Auguste avoit toutes les raisons du monde de se vanger, il le pouvoit ; il pardonne, & c’est ce qu’on admire : mais cette facilité de dénoüer les pieces, favorable au poëte, ne plairoit pas toûjours au spectateur, qui veut être remué par des évenemens surprenans & inattendus.

Les auteurs qui ont traité de la poétique ont mis en question, si la catastrophe doit toûjours tourner à l’avantage de la vertu ou non ; c’est-à-dire, s’il est toûjours nécessaire qu’à la fin de la piece la vertu soit récompensée, & le vice ou le crime puni. La raison & l’intérêt des bonnes mœurs semblent demander qu’un auteur tâche de ne présenter aux spectateurs que la punition du vice & le triomphe de la vertu : cependant le sentiment contraire a ses défenseurs ; & Aristote préfere une catastrophe qui révolte à une catastrophe heureuse ; parce que l’une, selon lui, est plus propre que l’autre à exciter la terreur & la pitié, qui sont les deux fins de la tragédie. Voy. Passions & Tragédie.

Le P. le Bossu, dans son Traité du Poëme épique, divise la catastrophe (au moins dans l’épopée) en dénouement & fin, & fait résulter cette derniere partie de la premiere. Il la fait consister dans le passage du héros d’un état de trouble & d’agitation, en un état de tranquillité : cette révolution, selon lui, n’est qu’un point sans étendue ou durée, en quoi elle differe du dénouement, qui comprend tout ce qui se trouve après le nœud ou l’intrigue formée. Il ajoûte que dans un même poëme il y a plusieurs dénouemens, parce qu’il y a plusieurs nœuds qui naissent les uns des autres. Ce qu’il appelle fin est le point où se termine le dernier dénouement. Voyez Nœud, Intrigue, Fable. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « catastrophe »

(1552) Du latin catastropha, lui-même du grec ancien καταστροφή, katastrophế (« renversement ») → voir cata- et strophe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin catastropha.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Καταστροφὴ, retour, tournure, issue, de ϰατὰ, sur, et στροφὴ, tour (voy. STROPHE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « catastrophe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
catastrophe katastrɔf

Évolution historique de l’usage du mot « catastrophe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « catastrophe »

  • La drogue, c’est une catastrophe. Y’en a plus. De Patrick Timsit
  • Face à la catastrophe, on a besoin de culture. De Martine Mairal / Evene.fr - Octobre 2005
  • La confiance en Dieu ? Trouver le bonheur jusque dans la catastrophe ! De Anonyme
  • Se cacher est un plaisir, mais ne pas être trouvé est une catastrophe. De D.W. Winnicott
  • Une personne de valeur est celle qui sourit quand tout tourne à la catastrophe. De Ella Wheeler Wilcox
  • La catastrophe qui finit par arriver n’est jamais celle à laquelle on s’est préparé. De Mark Twain
  • A la minute où tu crois que tu t’en es sorti, la catastrophe pointe son nez. De Joe Paterno
  • Logique et bon sens : un chef. Bon sens sans logique : un employé. Logique sans bon sens : une catastrophe. De Auguste Detoeuf
  • L’amour est une catastrophe magnifique : savoir que l’on fonce dans un mur, et accélérer quand même. De Frédéric Beigbeder / L’Amour dure trois ans
  • L'histoire de l'humanité devient de plus en plus une course entre l'éducation et la catastrophe. De Herbert George Wells / The Outline of history
  • @LGarnier44 s'est exprimée sur le taux d'abstention à Nantes. "C'est une catastrophe pour la démocratie locale."#Municipales2020 #Nantes pic.twitter.com/eRrCSqtZSc , Municipales 2020 à Nantes : "Cette abstention est une catastrophe", réagit Laurence Garnier (LR) | Actu Nantes
  • Le lundi 11 novembre dernier, un séisme avait bousculé la ville du Teil en Ardèche. Piolenc avait également essuyé quelques dégâts, notamment des fissures et des éboulements au niveau du centre ancien. Un léger sinistre que les riverains se sont empressés de signaler en mairie. La municipalité avait alors enclenché une demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. , Catastrophes | Après le séisme du Teil, pas de reconnaissance d’état de catastrophe naturelle pour Piolenc
  • Le directeur de la CLC a déclaré lundi qu'une nouvelle fermeture serait "une véritable catastrophe" pour les commerces. , RTL 5minutes - Luxembourg: "Une catastrophe" si les commerces devaient fermer à nouveau
  • Le privilège des grands, c'est de voir les catastrophes d'une terrasse. Jean Giraudoux, La guerre de Troie n'aura pas lieu, II, 13, Ulysse , Grasset
  • Une bonne définition de l'histoire pourrait être : la catégorie de phénomènes humains qui est à tendance catastrophique ; ou si l'on préfère, le niveau de la vie collective où s'entretiennent les catastrophes. Jules Romains pseudonyme littéraire devenu ensuite le nom légal de Louis Farigoule, Les Hommes de bonne volonté, le Tapis magique , Flammarion
  • Le progrès et la catastrophe sont l'avers et le revers d'une même médaille. De Hannah Arendt
  • Dans toutes les existences, on note une date où bifurque la destinée, soit vers une catastrophe, soit vers le succès. De Larochefoucauld-Doudeauville / Marie Leczinska
  • Un créancier tombe à l'eau, c'est un accident ; on le repêche, c'est une catastrophe. De René Dorin
  • La catastrophe ? Ce serait que persiste un monde où l'homme a des droits sur l'homme. De Anonyme / La Révolution surréaliste
  • Avec deux malheurs on peut faire une grande catastrophe. De Marcel Carné / Hotel du Nord
  • Camus fut peut-être l’écrivain de sa génération le plus conscient de vivre en un temps d’incertitudes fondamentales et de mutations profondes, où tout vacillait, un temps à mi-chemin entre les catastrophes qui venaient de se produire, celles qui guettaient et où justement pour ces raisons, l’idéologie d’un côté et la réaction de l’autre régnaient en maîtres. Pour tenir sa position, estimait-il, l’écrivain devait apprendre à se forger un art de vivre par temps de catastrophe. France Culture, Camus : écrire, un art de vivre par temps de catastrophe
  • Des hôpitaux débordés, des patients de plus en plus nombreux et dans un état de plus en plus sévère, des tests impossibles, des autorités qui mentent, manipulent les chiffres et tentent de faire porter la responsabilité de la catastrophe sanitaire aux citoyens... En Serbie, l’épidémie de coronavirus semble désormais hors de contrôle. Le Courrier des Balkans, Covid-19 en Serbie : catastrophe sanitaire au pays du grand mensonge - Le Courrier des Balkans
  • Le 12 juillet 2013, un train Intercités avait déraillé dans cette gare de l’Essonne. Faisant sept morts et des dizaines de blessés, c’est l’une des pires catastrophes ferroviaires survenues en France depuis une vingtaine d’années. Le Monde.fr, Catastrophe de Brétigny-sur-Orge : la SNCF et un cheminot renvoyés en correctionnelle
  • Le Journal officiel du 12 juin 2020 prononce l’état de catastrophe naturelle consécutive à la sécheresse pour les communes d'Orléans, Olivet et Saint-Cyr en Val. Les sinistrés disposent de 10 jours pour se déclarer auprès de leurs assureurs. , Sécheresse 2019 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle | Orléans Métropole
  • Un décret, paru au Journal Officiel vendredi 12 juin, reconnaît l'état de catastrophe naturelle pour les phénomènes de mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse en 2019. Quatre-vingt-quatre communes sont concernées dans le Puy-de-Dôme. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Puy-de-Dôme : l'état de catastrophe naturelle reconnu dans 84 communes en 2019

Traductions du mot « catastrophe »

Langue Traduction
Anglais disaster
Espagnol desastre
Italien catastrofe
Allemand katastrophe
Portugais catástrofe
Source : Google Translate API

Synonymes de « catastrophe »

Source : synonymes de catastrophe sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « catastrophe »

Partager