Bousculer : définition de bousculer


Bousculer : définition du Wiktionnaire

Verbe

bousculer \bus.ky.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se bousculer)

  1. (Familier) Mettre en désordre.
    • On a bousculé tous mes livres.
  2. (Familier) Pousser en tous sens.
    • Pour elle, pour la protéger contre les moqueries et les coups, il était toujours prêt à bousculer les railleurs. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Emmené à la Kommandantur de Tergnier, j'y fus complétement déshabillé, fouillé, bousculé, traité d'espion. — (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p.30)
    • …des joueurs de flipper qui tiltaient, et qui poussaient des grognements, en bousculant fiévreusement le flipper, des joueurs de baby qui rejouaient la belle, pour la centième fois. — (Louis Nicoletto, Une petite Mouche noire, TheBookEdition, page 52)
  3. (Pronominal) Se pousser en tous sens.
    • …Mimile faisait de temps à autre claquer vigoureusement son fouet pour, d’une façon précise et tangible, rappeler au sentiment de la discipline ses tributaires encornés se bousculant dans les ornières boueuses de l’étroit chemin. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Les girls passaient la tête hors de la loge en se bousculant pour admirer les duettistes qu'elles avaient entendu si flatteusement rappeler. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bousculer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUSCULER. v. tr.
Mettre sens dessus dessous. On a bousculé tous mes livres. Il signifie aussi Pousser en tous sens. Nous fûmes horriblement bousculés dans la foule. Il est familier dans les deux sens.

Bousculer : définition du Littré (1872-1877)

BOUSCULER (bou-sku-lé) v. a.
  • 1Mettre en désordre, renverser. Quand il entre dans cette chambre, il bouscule tout.

    Fig. J'ai gagné la mienne [ma croix] à ces guerres Où nous bousculions tous les rois, Béranger, Vieux cap.

  • 2Pousser en tous sens. La foule nous bouscula horriblement,
  • 3Se bousculer, v. réfl. Ils se pressent, ils se bousculent, mais ils n'en avancent pas davantage.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Bousculer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « bousculer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « bousculer »

Étymologie de bousculer - Littré

Génev. bosculer, busculer. On trouve dans l'ancien français bouteculer : [le paysan] au feu bouteculant, Ren. 4517. Sans doute bousculer est une altération de bouteculer, qui vient de bouter et cul, étymologie confirmée par la forme bousser, au lieu de bouter, laquelle a été usitée dans le XVe siècle (voy. DU CANGE, boutare).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bousculer - Wiktionnaire

Plutôt que de l’ancien français bouteculer « chercher en retournant » (→ voir bouter, cul et -er), il s’agit du croisement du moyen français bousser « heurter » et de culer « marcher à reculons »[1]. Le moyen français bousser est un mot largement attesté dans les domaines lorrain et franco-provençal emprunté au moyen haut allemand bōzen « frapper, heurter » (d’où l’allemand régional boßen « rouer de coups ») et correspondant à bouter[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bousculer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bousculer buskyle play_arrow

Conjugaison du verbe « bousculer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe bousculer

Évolution historique de l’usage du mot « bousculer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bousculer »

  • L’objectif affiché par Hello Watt est de bousculer le marché avec des installations autour de 8 000 € clé en main, avec une puissance de 3 kilowatts/crête, suffisante pour un ménage, avec dix panneaux occupant une surface de 20 m2 sur le toit. Aujourd’hui, les prix moyens tournent plutôt autour de 13 000 à 15 000 €, voire plus. « Le pari est qu’en apportant un volume d’affaires suffisant aux installateurs, ils puissent baisser leur prix », explique Sylvain Le Falher. La Croix, Une entreprise veut bousculer le marché de l’auto-consommation d’électricité
  • "Si être un bon ministre revenait à céder à toutes les demandes, il n'y aurait plus aucun ministre. Cette maison peut parfois résister au changement. Mais j'assume de bousculer les choses", assure Christophe Castaner, dans une interview au Parisien/Aujourd'hui en France, ce dimanche 21 juin. ladepeche.fr, Christophe Castaner "assume de bousculer les choses" et souhaite rester à l'Intérieur - ladepeche.fr
  • A propos du sport professionnel : tant et aussi longtemps que l'opium moderne du peuple fera planer, on se bousculera pour en acheter. Et les vendeurs riront jusqu’à la banque. De Jean Dion / Liberté - Octobre 1998
  • En général les vies semblent virer abruptement d’une chose à une autre, se bousculer, se cogner, se tortiller. De Paul Auster / La Chambre dérobée

Traductions du mot « bousculer »

Langue Traduction
Portugais empurrar
Allemand herumschubsen
Italien spingere
Espagnol empujar
Anglais push
Source : Google Translate API

Synonymes de « bousculer »

Source : synonymes de bousculer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bousculer »


Mots similaires