La langue française

Chambarder

Définitions du mot « chambarder »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHAMBARDER, verbe.

Familier
A.− Emploi trans.
1. [Le suj. désigne une pers.] Renverser, mettre en désordre; changer entièrement la disposition d'une pièce. Chambarder un appartement :
Il allait falloir subir le vacarme de cet homme qui somnolent et pacifique dans sa loge, devenait terrible, un balai au poing. Des allures martiales, des instincts guerriers se révélaient subitement chez ce sédentaire assoupi, dès l'aube, dans la tiède vapeur des mirotons. Il se muait en un insurgé qui montait à l'assaut du lit, chambardait les chaises, jonglait avec les cadres, bouleversait les tables, cognait le pot à eau et la cuvette, traînait, ainsi que des vaincus par les cheveux, les brodequins de Durtal par leurs lacets, enlevait le logis comme une barricade, plantait, en guise de drapeau, son torchon dans un nuage de poudre, sur les meubles morts. Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 42.
Emploi pronom., rare. On a bien le droit aussi, nous, de se chambarder d'un flanc sur l'autre (Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 427).
2. Au fig.
a) [Le compl. désigne une pers. ou une collectivité] Changer brutalement en vue de mettre quelqu'un d'autre à la place. Un citoyen honorable qui songe à vous chambarder pour s'installer à votre place (Bloy, Exégèse des lieux communs,1902, p. 182).Chambarder tout un gouvernement, et bouleverser le monde (Péguy, L'Argent,1913, p. 1263).
b) [Le compl. désigne un inanimé abstr.] Renverser un ordre établi. Chambarder l'ordre habituel (L. Daudet, Vers le roi,1920, p. 63).
B.− Emploi intrans., rare
1. [Le suj. désigne une pers.] Faire du bruit en déplaçant les choses. Ma mère (...), qui chambardait d'une pièce à l'autre (Céline, Mort à crédit,1936, p. 375).
Rem. Attesté ds Quillet 1965 et Esn. 1966.
2. Au fig. La méchanceté, la rage, la jalousie, au lieu d'éclater, de chambarder, suintaient à l'intérieur des familles, se ravalaient sans bruit (Aymé, Le Moulin de la sourdine,Paris, Gallimard, 1936, p. 58).
Rem. On rencontre ds la docum. chambardé, ée, part. passé et adj., domaine concr. ou abstr. Bouleversé, remué bruyamment. Toute notre existence encore chambardée (P. Léautaud, Journal littéraire, 1, 1893-1906, p. 233).
Prononc. et Orth. : [ʃ ɑ ̃baʀde], (je) chambarde [ʃ ɑ ̃baʀd]. Var. chamberder ds Esn. 1966 qui signale qu'il s'agit d'arg. des marins; pour les dict. gén. ds Quillet 1965 ainsi que ds Lar. 19eet Lar. 19eSuppl. 1878; chamberter ds la plupart des dict. d'arg. (cf. p. ex. ds Bruant 1901, p. 170; pour les dict. gén. ds Guérin 1892). Étymol. et Hist. [1847 chamberder, chamberter mar. « renverser, briser, abattre » (ds Esn.) mêmes formes, même emploi 1856 (Michel) et 1866 (A. Delvau, Dict. de la lang. verte, p. 68)]; 1859 d'apr. Rob. sans réf.; 1881 chambarder « bouleverser, mettre sens dessus dessous » (xixes. ds G. Fustier, Suppl. au dict. de la lang. verte d'A. Delvau, 1883, p. 505 : Vous aurez la complaisance cette année de ne pas chambarder tout [il s'agit du mobilier des conscrits] dans l'École [Polytechnique] comme vous en avez l'habitude); 1901 fig. « id. l'esprit » (Bruant, p. 70). Orig. obsc. (FEW t. 21, p. 376b). L'hyp. émise par BL.-W.5, d'une formation à partir des termes dial. (Franche-Comté, Bourgogne) chambe « jambe » (v. FEW, s.v. camba) et barder* « glisser » est peu vraisemblable. L'anc. étymol. à partir de champartir « jouir d'un droit de champart » et parfois « endommager » est insuffisamment étayée. [La date 1867 Delvau donnée par Dauzat 1972 et Lar. Lang. fr. pour chambarder est erronée, ce dict. n'ayant pour vedette que chamberder]. Fréq. abs. littér. : 12.
DÉR.
Chambardeur, subst. et adj.,fam. (Celui, celle) qui aime faire du bruit; chahuteur, tapageur. Au fig. Organisateur de révolution, de bouleversement politique. Waldeck-Rousseau (...) ne pouvait guère passer pour un démagogue, un chambardeur (Bernanos, La Grande peur des Bien-Pensants,1931, p. 357).[Appliqué à un inanimé abstr.] Un allegro chambardeur (Willy, Notes sans portées,par l'ouvreuse du Cirque d'été, 1896, p. 187). [ʃ ɑ ̃baʀdœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1886, 4 nov. (Figaro ds Larch. Suppl., p. 51); de chambarder, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Sain. Lang. par. 1920, p. 317.

Wiktionnaire

Verbe

chambarder \ʃɑ̃.baʁ.de\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Semer le désordre quelque part.
    • Ainsi, c’était parce qu’un brave idéologue, placé à la tête d’une direction du ministère du Commerce, avait découvert la Nouvelle-Zélande et ses lois que M. Millerand risquait de chambarder le cabinet, de troubler profondément la politique du pays. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. Modifier de fond en comble la configuration d’un lieu, une organisation.
    • Était-ce bien la peine de chambarder les horaires de la façon dont vous l’avez fait ?
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « chambarder »

Corruption de champarter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chambarder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chambarder ʃɑ̃barde

Évolution historique de l’usage du mot « chambarder »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chambarder »

  • Les hommes sont plus forts que les dieux. Ils peuvent tout chambarder, tout détruire, tout refaire, tout recommencer, tout rassembler à leur manière, mais ils n'en sortent jamais indemnes. De Adrien Therio / Soliloque en hommage à une femme
  • Depuis quelques mois, nous vivons tous une période très particulière. Personne n’a vu venir cette pandémie de la COVID-19. Elle est venue chambarder nos vies et a des conséquences sur les relations entre les Premières Nations et l’ensemble des Québécois. Radio-Canada.ca, Une invitation à réfléchir sur les relations entre les Autochtones et l'ensemble des Québécois | Radio-Canada.ca
  • Le président américain flirte aussi avec l’idée de chambarder ce regroupement de pays riches. « Le G7 ne représente pas correctement ce qui se passe dans le monde. », affirmait-il récemment à un groupe de correspondants à bord d’Air Force One, l’avion présidentiel. Il n’a pas tort. Le Journal de Montréal, G7? G8? G11? Plus on est de fous, plus on s’amuse! | JDM
  • Depuis quelques mois, nous vivons tous une période très particulière. Personne n’a vu venir cette pandémie de COVID-19. Elle est venue chambarder nos vies et a des conséquences sur les relations entre les Premières Nations et l’ensemble des Québécois. Le Devoir, Québécois et Premières Nations, nous pouvons améliorer notre façon de vivre ensemble | Le Devoir
  • Fortier s’est dit à l’aise avec les éléments en place. Il a apprécié le rendement des joueurs avant la mise du Québec sur pause. Dans cette optique, il ne sent pas le besoin de tout chambarder. La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, Repêchage de la LHSAAAQ : pas de coup d’éclat à prévoir chez le Métal Pless - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable
  • « Les règles du jeu et les mesures sanitaires viennent pas mal chambarder les choses. Avant de s’embarquer dans une telle aventure, on veut d’abord tâter le pouls des parents. On sera fixé cette semaine », dit Éric Bhérer, directeur des loisirs à la Ville de Normandin. Le Nouvelles Hebdo, Baseball et balle-molle : la pandémie cause des maux de tête - Le Nouvelles Hebdo
  • Et jusqu’à la fin de l’année 2019, ça allait très bien dans le merveilleux monde de la chasse et de la pêche. Mais la COVID-19 est venue chambarder les amateurs et l’industrie. Ernie Wells fait le bilan faunique avec le collaborateur et animateur Martin Bourget, d’Aventure Chasse Pêche. Journal le soir, Le départ du dg des Zecs qualifié de «coup dur»! | journal le soir
  • La suite des choses est difficile à prévoir dans un contexte où l’hypothèse d’une deuxième vague est évoquée à l’automne. La très grande majorité des entreprises vit les effets de la pandémie. Certaines ont fermé leurs portes alors que d’autres ont fait d’importantes mises à pied en plus de chambarder leur modèle d’affaires. Pensons à ces restaurants qui, à défaut de devoir fermer leur salle à manger, ont développé le concept des menus à emporter. Le Nouvelliste, Le meilleur des deux mondes | Éditorial | Opinions | Le Nouvelliste - Trois-Rivières
  • À dire vrai, il ne s’agit pas d’une réelle cagnotte dans laquelle le gouvernement peut puiser. Les 13,9 milliards constituent plutôt une limite légale de déficits que peut s’autoriser le gouvernement avant de tout chambarder. La Presse, Mon pif sur l’éradication du déficit COVID

Traductions du mot « chambarder »

Langue Traduction
Anglais turn upside down
Allemand in unordnung bringen
Portugais mudar o jogo
Source : Google Translate API

Synonymes de « chambarder »

Source : synonymes de chambarder sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « chambarder »

Chambarder

Retour au sommaire ➦

Partager