La langue française

Bêtement

Définitions du mot « bêtement »

Trésor de la Langue Française informatisé

BÊTEMENT, adv.

A.− Péjoratif
1. D'une manière bête, stupide. Il parle et agit bêtement (Ac. 1798-1935, Besch. 1845) :
1. Dalloz, avec le tact qui le caractérise, s'est mis alors à parler bêtement des choses psychologiques toutes nouvelles, qu'a apportées Dumas fils au théâtre. E. et J. de Goncourt, Journal,1875, p. 1100.
2. Il compta un à un, bêtement, mécaniquement, les carreaux du dallage. Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 282.
2. [En parlant d'un accident, de la mort] Sans qu'on y découvre un sens, inutilement :
3. ... Elle l'a conquis, rendu fou, puis abandonné pour un autre... Le pauvre Armand a voulu repartir et il est mort, bêtement, dans un accident d'avion... Maurois, Climats,1928, p. 212.
B.− Fam., non péj.
1. Simplement, sans chercher de finesse :
4. ... la morale est qu'il faut s'en tenir bêtement aux principes; ... J.-J. Ampère, Correspondance,1827, p. 454.
2. Banalement, sans imagination, ni recherche artistique :
5. Le jardin traditionnel de Mataryeh appartient à des coptes; il est soigné, épousseté et composé de plates-bandes bêtement encadrées de buis taillé; ... Du Camp, Le Nil,1854, p. 52.
Tout bêtement. Tout simplement :
6. Moi, je suis heureux de la petite existence que je me créerai en province, où je succéderai tout bêtement à mon père. Balzac, Le Père Goriot,1835, p. 156.
Le plus bêtement du monde :
7. Si je publie, ce sera le plus bêtement du monde, parce qu'on me dit de le faire, par imitation, par obéissance et sans aucune initiative de ma part. Flaubert, Correspondance,1851, p. 320.
PRONONC. : [bεtmɑ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − xives. bestement (d'apr. Vaganay dans Revue des études rabelaisiennes, t. 1, 1903, p. 174 [sans précision de nuance d'emploi]), attest. isolée jusque 1606 (Nicot : Bestement et lourdement); 1743 bêtement péj. (Trév.). Dér. de bête2*; suff. -ment2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 325. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 179, b) 523; xxes. : a) 749, b) 497.

Wiktionnaire

Adverbe

bêtement \bɛt.mɑ̃\

  1. (Familier) Comme une bête le ferait, stupidement.
    • Il a bêtement agi. Il a répondu bêtement.
    • Il parle et agit bêtement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BÊTEMENT. adv.
D'une manière bête. Il parle et agit bêtement. Il est familier.

Littré (1872-1877)

BÊTEMENT (bê-te-man) adv.
  • En bête, stupidement. Il a bêtement agi. Il a répondu bêtement.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bêtement »

Bête, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de bête avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bêtement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bêtement bɛtœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bêtement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bêtement »

  • On peut sans aucun doute affirmer que le FC Séville a loupé le coche. Alors qu'il y avait de bons points à prendre face à Levante dans l'optique d'une course au podium pleine de suspense, les Blanquirrojos en ont lâché deux, bêtement. Ils n'ont certainement pas été aidés par les conditions, alors qu'il est nécessaire d'enchaîner dans une reprise exceptionnelle. La première période a d'ailleurs donné l'impression que les deux équipes ont manqué de jus, au point qu'il n'y a qu'une seule action à en retenir : la barre trouvée par Munir El Haddadi sur un coup franc bien enroulé (15e). Eurosport, LIGA - Le FC Séville lâche deux points précieux à Levante (1-1) - Liga 2019-2020 - Football - Eurosport
  • J'ai des courbatures jusqu'au deuxième étage. Hier soir, c'était le 21 juin de l'an 2020 après Jésus-Christ et l'an 38 après Jack Lang. Hier soir, c'était la Fête de la musique. Moi qui pensais bêtement que cette année, Covid-19 oblige, ce serait pour une fois une soirée calme, genre une soupe sept légumes, un épisode de Columbo et au lit, c'est raté. J'ai beau avoir 131 ans, je ne résiste pas à une bonne grosse teuf, et si j'en crois ce que j'ai vu du haut de mes 324 mètres, je ne suis pas la seule. Près du canal Saint-Martin, ça chantait, rue de Paradis c'était l'enfer des agoraphobes, et même à Levallois-Perret, ça swinguait encore plus fort que la balance de la Justice par avis de tempête. Slate.fr, La semaine imaginaire de la tour Eiffel | Slate.fr
  • Je me lance dans le test d’une compilation, et je n’ai strictement aucune idée de comment vous présenter ça? Dois-je énumérer chaque titre bêtement, ou vous faire un descriptif rapide de mon ressenti par rapport au contenu de la cartouche Evercade? Difficile à dire, je pense faire un peu des deux, avec des tests plus poussés pour certains des titres qui me paraissent plus travailler. Parce que Mega Cat Studios, ils donnent de temps en temps l’impression de vouloir faire de l’argent facile sur certains titres qui vont se retrouver édités sur vraiment tous les supports (rétro et non rétro, j’ai Coffee Crisis en tête). Air-Gaming, ►Test Mega Cat Studios Collection 1, le test sur EverCade | Par des amoureux du jeu vidéo
  • Qu’est-ce qui le fit changer de mentalité ? Son erreur commise lors du fameux Grand Prix de Chine 2007, dans l’entrée des stands, où il perdit bêtement des points qui décideraient finalement de l’attribution du titre mondial à Kimi Räikkönen. Nextgen-Auto.com, Formule 1 | Au début de sa carrière, Hamilton était exigeant avec lui-même jusqu'à la ‘torture’
  • Le mieux, pour le savoir, c’était de partir à la rencontre de ces « nouveaux Brusseleirs ». Ils s’appellent Joske, Inez, Mike, Patricia, Dirk, Hugo, Théo, Walid, Nicole, Jenn, Carola, Francesco, Issam, Morgane… Des parcours, des racines, des réalités, des modes d’expression, des rêves, souvent aux antipodes. Et qui, juxtaposés, semblent coincer Bruxelles dans les standards classiques d’une ville « bêtement » cosmopolite (la deuxième du monde après Dubaï). Sauf que la réalité est bien plus riche, pour ne pas dire complexe. Au point de mobiliser des cohortes de sociologues, linguistes et autres philosophes. A défaut d’outils statistiques (les recensements linguistiques sont interdits depuis 1962), tous scrutent ce curieux ADN identitaire commun qui semble se forger en « stoemelings ». Le Soir, «Bruxelles Babeleer», quand les langues s’emmêlent - Le Soir

Traductions du mot « bêtement »

Langue Traduction
Anglais foolishly
Espagnol tontamente
Italien stupidamente
Allemand dummerweise
Portugais estupidamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « bêtement »

Source : synonymes de bêtement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bêtement »

Bêtement

Retour au sommaire ➦

Partager