La langue française

Bévue

Définitions du mot « bévue »

Trésor de la Langue Française informatisé

BÉVUE, subst. fém.

Erreur grossière due à l'ignorance, à l'inadvertance ou à l'aveuglement, et pouvant entraîner des conséquences fâcheuses. Commettre une bévue :
1. À la fin on imprime, tout devient public, et il se trouve qu'il n'y a point eu de conspiration. Cependant les têtes étaient coupées. Voilà un furieux pas de clerc, une bévue qui coûte cher, et que la liberté des journaux vous eût certainement épargnée. Courier, Pamphlets pol.,Lettres au rédacteur du « Censeur », 1819-20, p. 39.
2. « Car, mes bien chers frères, c'est par une étrange bévue que les fanatiques de la pureté mettent leurs idées au compte de Dieu. Rien, dans l'Ancien ni le Nouveau Testament, qui les y autorise. » Romains, Les Copains,1913, p. 231.
Spéc. Erreur commise en parlant, erreur dans un texte :
3. Il lui arriva une fois d'envoyer le manuscrit ainsi embelli et dérangé à l'imprimerie, et quand on lui envoya ses épreuves à corriger, il entra dans une fureur épouvantable contre le crétin de prote qui faisait de pareilles bévues. G. Sand, Histoire de ma vie,t. 2, 1855, p. 373.
4. Aussitôt elle se calma et sa phrase lui apparut comme dite à la légère, une bévue sans signification. Radiguet, Le Bal du comte d'Orgel,1923, p. 66.
PARAD. Bévue/contrevérité (Sainte-Beuve, Pensées et maximes, 1869, p. 135), crime (J. de Maistre, Correspondance, t. 4, 1796-1821, p. 56), défaut de raisonnement (Id., Souveraineté, 1821, p. 453), distraction (Id., ibid.), erreur (Id., ibid.; Larbaud, A. O. Barnabooth, 1913, p. 351; J. Rostand, La Vie et ses problèmes, 1939, p. 72), fantaisie (Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'archit., t. 2, 1872, p. 151), faute (About, Le Nez d'un notaire, 1862, p. 155), méprise (J. de Maistre, loc. cit.), naïveté (Arts et litt. dans la société contemp., 1935, p. 8014), sottise (Ibid.; Michelet, Journal, 1857, p. 365).
PRONONC. ET ORTH. : [bevy]. Fér. Crit. t. 1 1787 écrit bévûe.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1642 beveue (A. Oudin, Seconde part. des Recherches ital. et fr., Paris); av. 1654 bévue (Balzac, 2edisc. De la Cour dans Littré). Dér. de vue*; préf. péj, bes-, bé (devant consonne), (du lat. bis « deux fois »), devenu particule de renforcement péj. dans des composés comme beslort (fr. mod. balourd*), bestourner (« détourner »), puis beslue (fr. mod. berlue*), besloi (« injustice »).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 128.

Wiktionnaire

Nom commun

bévue \be.vy\ féminin

  1. Erreur commise par ignorance ou par inadvertance.
    • II est en littérature des bévues qui tiennent à l’ignorance des choses mêmes. — (Nouveaux mémoires de l'Académie royale des sciences et belles-lettres, 1792, page 635)
    • C’est un bon métier que celui de prophète, mais à la condition d’y éviter les trop grosses bourdes et de ne pas montrer aux simples mortels combien est peu sensible parfois l’écart entre une prédiction et une bévue. — (Anatole Claveau, Les Snobs, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e édition, page 39)
    • — Pour une fois que je tiens un artiste de la Renaissance, je ne veux pas le paumer à cause d’une bévue ancillaire.
      — Une quoi ?
      — Une connerie de ta bonniche !
      — (Michel Audiard, Le cave se rebiffe, 1961)
    • Ces bévues inclinent à l’indulgence : les Allemands sont des êtres inférieurs qui ont la chance d’être nos voisins ; nous leur donnerons nos lumières. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 36.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BÉVUE. n. f.
Méprise où l'on tombe par ignorance ou par inadvertance. Il a fait une infinité de bévues dans son livre, dans sa traduction. Relever une bévue. Une bévue grossière. Il n'entend rien aux affaires, il y fait à toute heure des bévues.

Littré (1872-1877)

BÉVUE (bé-vue) s. f.
  • Erreur commise par ignorance ou par inadvertance. Une étrange bévue. Cette fausse lumière est une bévue de ses yeux et une illusion de son esprit, Guez de Balzac, 2e disc. De la cour. D'abord je n'ai pas pris garde à cette bévue, Bossuet, Déf. comm. N'allez pas me faire une bévue, Molière, l'Étour. II, 1. Faire de pareilles bévues, Molière, G. Dand. I, 7.

SYNONYME

RÉVUE, MÉPRISE, ERREUR. L'erreur est le terme général ; il indique toute espèce de manquement, quel qu'en soit le caractère. La bévue, où se trouve le mot vue, indique qu'on a mal vu. La méprise, où se trouve le mot prise, indique qu'on a mal pris. Mal prendre, mal choisir peut être aussi bien la faute des objets qui me sont soumis que la mienne ; par conséquent la méprise n'implique pas nécessairement que je sois coupable d'inattention et de légèreté. Mais mal voir implique que c'est moi qui n'ai pas vu comme il fallait ; bévue suppose donc chez moi inadvertance, passion, aveuglement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bévue »

(XVIIe siècle) Composé de vue et bis devenu particule négative → voir balourd, berlue et bigle ou, en ancien français, besloi (« injustice »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

, particule qui a un sens péjoratif (voy. BÉ- préfixe), et vue : proprement, fausse vue, mauvaise vue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bévue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bévue bevy

Évolution historique de l’usage du mot « bévue »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bévue »

  • La mort, c'est ce qui nous échappe. L'ultime bévue. De Francine Noël / Babel, prise deux
  • Courtes vues, grandes bévues. De Yves Breton / Bâtir sa communauté : un cadre et des pistes
  • Une station Jules-Guesde qui allait encore faire parler d'elle, au mois de mai dernier, en étant le théâtre d'une incroyable bévue, quand les passagers d'une rame de métro y avaient été débarqués, en pleine nuit, et sans ménagement, par leur conducteur. La dizaine de naufragés avait dû forcer les portes condamnées de la station et celle du périmètre de sécurité des immeubles en péril, pour recouvrer la liberté... LaProvence.com, Société | Marseille : la station de métro Jules-Guesde pourrait rouvrir fin juillet | La Provence
  • Basé en Haute-Saône et réunissant plusieurs collectivités et associations cyclistes, le comité de pilotage de ce parcours qui relie Sierck-les-Bains, au nord de la Moselle, à Lyon, vient de la rebaptiser après quelques péripéties avec sa précédente appellation. La « Charles le Téméraire » avait, en effet, été renommée en 2019, L’Échappée bleue, sans vérification préalable sur l’appartenance de ce nom et ses éventuels droits d’exploitation. Or, il figurait dans le registre des marques déposées. Son propriétaire : un réseau d’agences immobilières installées dans le sud de la France. Grosse bévue. D’autant qu’entre-temps, la communication sur L’Échappée bleue avait été lancée. Un guide sous cet intitulé avait même été publié par les réputées maison d’édition Chamina. , Culture - Loisirs | Vélo : adieu L’Echappée bleue vive La Voie bleue !
  • Le FC Barcelone poursuit sa quête d'un nouveau sacre en Liga. A égalité de points avec le Real Madrid, le Barça doit compter sur une bévue des Merengue pour leur passer devant. Désormais, chaque rencontre est une finale. Face au Celta Vigo, les Blaugrana se savent attendus au tournant. Quique Setién a convoqué un groupe de 23 joueurs sans surprise pour ce déplacement. Un seul joueur manque à l'appel : Sergio Busquets suspendu pour cette journée. Arthur, annoncé sur le départ, est lui bien présent dans cette liste. Voici ce groupe catalan en images ! Onze Mondial, Barça : le groupe de Setién dévoilé pour le Celta Vigo

Traductions du mot « bévue »

Langue Traduction
Anglais blunder
Espagnol error
Italien errore
Allemand fehler
Portugais lapso
Source : Google Translate API

Synonymes de « bévue »

Source : synonymes de bévue sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bévue »

Bévue

Retour au sommaire ➦

Partager