La langue française

Bénévole

Définitions du mot « bénévole »

Trésor de la Langue Française informatisé

BÉNÉVOLE, adj. et subst.

I.− Emploi adj.
A.− Vieilli. [L'accent est mis sur les bonnes dispositions qu'une pers. manifeste ou dont elle bénéficie]
1. Emplois actifs
a) [En parlant d'une pers., d'un groupe de pers., de l'expression hum.; ou p. anal. d'un animal] Qui manifeste de bonnes intentions, d'une bienveillance aimable envers quelqu'un, parce qu'il le veut bien. Lecteur, spectateur bénévole; air, sourire, regard bénévole. Synon. bienveillant, complaisant, indulgent. Anton. malveillant, méchant :
1. Les Anciens étaient éloquents parce qu'ils parlaient à des peuples ignorants et avides de savoir. Mais qu'espérer de persuader et d'apprendre à des hommes qui croient tout connaître? C'est à des critiques armés que nous parlons, plutôt qu'à des auditeurs bénévoles. Joubert, Pensées,t. 1, 1824, p. 430.
2. La nature n'est plus la nourrice au grand cœur, Elle n'est plus la mère auguste et bénévole, Aimant à propager la grâce et la vigueur, Celle qui lui semblait compatir à la peine, ... Sully Prudhomme, La Justice,Prologue, 1878, p. 69.
Rem. Attesté dans les dict. gén. du xixeet du xxes. à partir de Ac. 1798.
Qqf. iron. et péj. :
3. Car nous mentions toujours : à l'époux bénévole et berné, doué par le sort du privilège d'attirer sur soi le malheur conjugal, à l'entourage discrètement complice, à nous-mêmes... A. Arnoux, Royaume des ombres,1954, p. 78.
b) En partic. [En parlant de l'attitude d'un supérieur vis-à-vis de son entourage] :
4. Il ne déplaisait d'ailleurs pas à MmeVerdurin d'avoir l'occasion de jouer à la dame. M. de Charlus tendit deux doigts que le professeur serra avec le sourire bénévole d'un « prince de la science ». Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 912.
c) Au fig. [En parlant d'un inanimé, d'une entité] Qui a une influence bénéfique sur les êtres. Heure, étang bénévole; justice, vue bénévole. Synon. bienfaisant :
5. Ainsi, tout en ayant l'air de consacrer sa vie à des riens, il ne passait guère de moments dans cette vie facile et bénévole sans qu'il [Bois-Doré] fît du plaisir ou du bien à quelqu'un. G. Sand, Les Beaux Messieurs de Bois-Doré,t. 1, 1858, p. 308.
2. Emplois passifs. [En parlant d'une pers. envers laquelle s'exerce la bienveillance d'une autorité supérieure]
a) DR. CANON, vx. ,,Se dit d'un bénéficier qui possède un titre qu'on ne lui conteste pas, quoiqu'il soit sujet à examen`` (Besch. 1845).
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixes. jusqu'à Lar. 20e.
b) P. ext. Qui est admis volontiers dans une assemblée, à des cours de faculté, etc., tout en ne faisant pas partie de cette assemblée, de cette faculté. Auditeur bénévole.
Rem. Attesté dans Lar. 19e, Lar. encyclop.
B.− [L'accent est mis sur le bon vouloir, le libre consentement]
1. [En parlant d'une pers.] Qui remplit de bonne grâce, et sans but lucratif des fonctions librement choisies. Auxiliaire, collaborateur, infirmière bénévole. Synon. volontaire. Anton. mercenaire, rétribué :
6. Que pèsent cependant ces petits défauts en présence des services que ces chercheurs, les collectionneurs, ont rendus à la culture, en se faisant, avec une patience et un désintéressement admirables, les archivistes bénévoles de leurs concitoyens. La Civilisation écrite,1939, p. 1408.
2. [En parlant d'une tâche, d'un travail] Qui est exécuté de bon gré, sans souci de rémunération. Synon. complaisant, gratuit, gracieux. Anton. cher, coûteux, onéreux :
7. Aussi les solistes habitués à des cachets astronomiques paraissent-ils rarement dans ces conditions, et préfèrent-ils lorsqu'ils collaborent exceptionnellement avec un orchestre, le faire à titre bénévole, au bénéfice d'une œuvre. Arts et litt. dans la société contemp.,1936, p. 8007.
SYNT. Action, aide, collaboration, participation, service bénévole; de façon bénévole.
Rem. Auj., on emploie sans incorrection cet adj. avec un nom de chose (d'apr. Colin 1971). Mais d'apr. Thomas 1956 il fallait rejeter comme impropre l'emploi de bénévole avec des noms autres que des noms de personne.
II.− Emploi subst., le plus souvent au masc.
A.− Usuel. Personne que l'on emploie ou qui apporte spontanément son concours sans qu'elle bénéficie d'une rémunération. Les bénévoles des hôpitaux, des bibliothèques (cf. I B).
B.− DR. ECCL., vx. Un bénévole. Acte de bienveillance ,,par lequel un supérieur accordait une place monacale dans sa maison à un religieux d'un autre ordre`` (Guérin 1892).
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixes. jusqu'à Lar. 20e.
PRONONC. : [benevɔl]. Enq. : /benevol/.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1282 « animé de dispositions favorables » (H. de Gauchi, Gouv. des princes, Ars. 3527, fo4 rodans Gdf. Compl. : Begnivole, benivole); 1370 (Oresme, Éth., 232 dans Littré : Et ceulz qui veulent bien à autre en ceste maniere, l'en dit que il sont benivoles); emploi limité 1740 (Ac. : Bénévole ... Il ne se dit qu'en badinant, et dans ces phrases, Lecteur bénévole, Auditeur bénévole); 2. 1866 (Lar. 19e: Bénévole. Volontaire, qui fait quelque chose sans y être tenu, et parce qu'il le veut bien). Empr. au lat. benevolus « bienveillant, dévoué » (dep. Plaute, Asin., 66 dans TLL s.v., 1897, 43).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 97.

Wiktionnaire

Adjectif

bénévole \be.ne.vɔl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui fait volontairement, de bon gré, un travail non rémunéré.
    • Mais tout de même, procréer à son âge lui paraissait louche et, bien qu’un tel résultat flattât sa vanité de vieux coq, la crainte d’avoir été aidé dans cette œuvre par des collaborateurs bénévoles autant qu’inconnus le retenait hésitant au bord du fossé conjugal. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. Qui est ou que l’on suppose favorablement disposé.

Nom commun

bénévole \be.ne.vɔl\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui effectue un travail bénévole.
    • Ainsi, un journaliste, fauteur de télé-poubelles, a pu, pendant un temps, s'allier à un énarque de la Cour des comptes pour mettre en accusation le "bazar de la solidarité".
      Mais les temps ont passé. Les bénévoles sont arrivés, et ils sont restés. On les rencontre dans les failles et les creux de l'action publique, pour lutter contre le Sida ou distribuer les repas dans les Restos du cœur. Leur présence est devenue indispensable.
      — (Christian Bachmann, « Le petit théâtre social dans les années quatre-vingt-dix », dans Les transformations des métiers du social, sous la direction de Marc-Henry Soulet, Éditions Universitaires Fribourg Suisse, 1997, page 108)
    • La conséquence de la définition est qu'un bénévole est un individu totalement libre qui ne peut pas être encadré par un statut. — (Camille Chardon, Catastrophes naturelles, quand l'appel se fait cri, 2006)

Forme de verbe

bénévole \be.ne.vɔl\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de bénévoler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de bénévoler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de bénévoler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de bénévoler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de bénévoler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BÉNÉVOLE. adj. des deux genres
. Qui est ou que l'on suppose favorablement disposé. Il signifie aussi Qui fait volontairement, de bon gré, un travail auquel il n'est pas obligé. Il y a dans les hôpitaux, outre les internes et les externes, des assistants bénévoles.

Littré (1872-1877)

BÉNÉVOLE (bé-né-vo-l') adj.
  • 1Animé de dispositions favorables. Lecteur bénévole.

    Auditeur bénévole, celui qui vient entendre une leçon sans y être obligé. Ainsi, quoi qu'ordonne le sort, Au châtel enchanté vers six heures je vole ; Et vous m'aurez, vif ou mort, Pour spectateur bénévole, Chaulieu, à Malezieu.

  • 2 S. m. Un bénévole, un acte par lequel un supérieur accordait une place monacale dans sa maison à un religieux d'un autre ordre.

HISTORIQUE

XIVe s. Et ceulz qui veulent bien à autre en ceste maniere, l'en dit que il sont benivoles, Oresme, Eth. 232. Citoyens benivoles ou bienvueillans à la policie. - Corps du ciel benivoles ou de bonne influence, Oresme, Thèse de MEUNIER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bénévole »

Du latin benevolus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Benevolus, de bene, bien (voy. BIEN, adv.), et volo, je veux (voy. VOULOIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bénévole »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bénévole benevɔl

Évolution historique de l’usage du mot « bénévole »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bénévole »

  • La vie oblige l'homme à faire de nombreuses actions bénévoles. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Si on payait mieux les bénévoles, ça donnerait peut-être envie à plus de gens de travailler gratuitement. De Philippe Geluck / Le Chat à Malibu
  • Bien des métiers marchands pourraient être remplacés progressivement par des activités gratuites et bénévoles, ce qui pourrait réduire la nécessité de disposer d’un revenu pour en bénéficier. De Jacques Attali / La Voie humaine
  • L’hiver dernier, le président Jean-Luc Brehamet avait été informé que ce bénévole avait déjà un passé suspect. « La police m’a dit que c’était une affaire qui remontait à plus de vingt ans en arrière, il y aurait eu une plainte mais pas de condamnation. » Sept enfants ont été auditionnés sur les faits et le Parquet de Lyon a ouvert une information judiciaire. , Un bénévole soupçonné d'attouchements sexuels dans la région lyonnaise
  • C’est pour réaliser ces sondages que Rémy Grebot a besoin de bénévoles. «Nous recherchons pour le mois d’août vingt personnes de plus de 18 ans pour réaliser ces nouveaux sondages et pour reprendre les sondages anciens. Les étudiants en archéologie sont prioritaires mais nous espérons aussi avoir des candidats qui habitent dans le secteur.» , Société | Cet été, devenez bénévole le temps d’une campagne archéologique à Villards-d’Héria
  • Les images paraîtraient presque anodines en comparaison des nombreuses vidéos de violences policières diffusées ces derniers mois. Mais les trois courtes séquences sont lourdes de conséquences : elles ont permis à la justice de blanchir un bénévole de Calais (Pas-de-Calais), injustement accusé de violence et d’outrage envers des policiers. Et elles valent désormais à trois CRS d’être renvoyés devant la justice, l’un pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique, et les trois pour faux en écriture publique. Le Monde.fr, Des vidéos filmées à Calais ont permis de blanchir un bénévole accusé de violence envers des policiers
  • La quatrième édition de cette journée nationale de soutien aux sauveteurs en mer se déroule dans des conditions forcément particulières, Covid-19 oblige. Une crise sanitaire qui fait craindre à certains bénévoles une baisse des dons pour faire fonctionner les stations du littoral français. France 3 Nouvelle-Aquitaine, Journée nationale des sauveteurs en mer : pour ne pas oublier les bénévoles de la SNSM

Images d'illustration du mot « bénévole »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bénévole »

Langue Traduction
Anglais volunteer
Espagnol voluntario
Italien volontario
Allemand ehrenamtlich
Portugais voluntário
Source : Google Translate API

Synonymes de « bénévole »

Source : synonymes de bénévole sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bénévole »

Bénévole

Retour au sommaire ➦

Partager