La langue française

Malévole

Sommaire

  • Définitions du mot malévole
  • Étymologie de « malévole »
  • Phonétique de « malévole »
  • Citations contenant le mot « malévole »
  • Traductions du mot « malévole »
  • Antonymes de « malévole »

Définitions du mot « malévole »

Trésor de la Langue Française informatisé

MALÉVOLE, adj.

Vx ou littér. Malveillant. Propos malévole (Ac.1935).J'ai cherché une périphrase (...). Si cette liberté rend le lecteur malévole, je l'engage à fermer le livre (Stendhal,Mém. touriste,t. 1, 1838, p. 21).Le Chat-Huant: Exprimons-nous d'un bec franchement malévole: Le Coq est un voleur! (Rostand,Chanteclerc,1910, II, 1, p. 89).La bienfaisance et la malfaisance elles-mêmes restent de simples faits inqualifiés, bénéfique ou maléfique, en d'autres termes se disqualifient sans un vouloir bénévole pour les valoriser ou malévole pour les dévaluer (Jankél.,Je-ne-sais-quoi,1957, p. 20).
Prononc. et Orth.: [malevɔl]. Ac. 1762 et 1878: malevole; 1798, 1835 et 1935: malévole (comme bénévole); Littré, DG, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Rob.: -lé-; Lar. 20e-Lar. Lang. fr.: -lé- ou -le-; selon Nouv. Lar. ill., DG et Lar. Lang. fr. malivole est vieux. Étymol. et Hist. 1508 «malveillant» malivolles (Maximien, L'arrest du roy des Rommains ds Rec. des Poésies fr., éd. A. de Montaiglon, t. 6, p. 122); 1551 «défavorable» malevole influxion (Pontus de Tyard, trad. de L'Amour de Leon Hebrieu, Dial. II, p. 242 ds Hug.); 1584 personnes... malévoles (Benedicti, Somme des pechez, éd. 1595, p.507 ds Fr. mod. t.6, p.63). Empr. au lat class. malevolus, malivolus «mal disposé, envieux», composé de male, v. mal adv. et de volus, issu de volo «je veux».

Wiktionnaire

Adjectif

malévole masculin et féminin identiques \ma.le.vɔl\

  1. (Désuet) ou (Littéraire) Malveillant ; malintentionné.
    • Je me rappelle qu’au moyen âge la gorge chez les femmes n’était pas à la mode, celles qui avaient le malheur d’en avoir portaient des corsets qui la comprimaient et la dissimulaient autant que possible. Le lecteur trouve peut-être ce souvenir un peu leste : je ne prends pas ce ton par recherche et comme moyen d’esprit, Dieu m’en garde ! mais je prétends avoir la liberté du langage. J’ai cherché une périphrase pendant vingt secondes et n’ai rien trouvé de clair. Si cette liberté rend le lecteur malévole, je l’engage à fermer le livre ; car, autant je suis réservé et plat à mon comptoir et dans les réunions avec mes confrères les hommes à argent, autant je prétends être naturel et simple en écrivant ce journal le soir. — (Stendhal, Mémoires d’un Touriste, 1838)
    • Plus que la guerre des chefs, ce qui me frappe en ces lieux, c'est la critique du chef, et des chefs. En cabinet ministériel, j'étais l'un des rares esprits ouvertement malévoles. On me passait ma sincérité, je suis Plume, donc artiste, et pour tout dire, bouffon. À l'Élysée, fin de la bien-pensance et du militantisme béat. Le mauvais esprit y est un sport collectif. — (Marie de Gandt, Sous la plume. Petite exploration du pouvoir politique, Paris, Éditions Robert Laffont, 2013, p. 123)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MALÉVOLE. adj. des deux genres
. Qui est malveillant. Propos malévole. Il est vieux.

Littré (1872-1877)

MALÉVOLE (ma-lé-vo-l') adj.
  • Qui a de mauvaises intentions. Sous le bon plaisir du lecteur bénévole ou malévole, Scarron, Rom. com. II, 9. Montaigne… Loin de tout frondeur malévole Doutait de tout impunément, Voltaire, Ép. LXVI. Ce serait à tort que des doutes raisonnables, des observations dictées par le zèle, des expressions d'une noble franchise feraient naître l'idée d'une opposition malévole, Bachaumont, Mém. secrets, t. XXXIV, p. 352.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « malévole »

(Siècle à préciser) Du latin malevolus ; voir bénévole, malévolent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. malevolus, de male, mal, et volo, je veux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « malévole »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
malévole malevɔl

Citations contenant le mot « malévole »

  • QUIZ - Qu’est-ce qu’un «champi»? Que signifie «malévole»? Le Figaro vous propose de découvrir le sens de ces termes étonnants. Le Figaro.fr, Seul un amoureux du dictionnaire fera un sans-faute sur ces mots rares
  • Vous n’êtes pas athée, mais votre malévole et violent anti-catholicisme certifie que vous n’êtes pas catholique; vous pouvez aussi n’être pas chrétien. N’importe, il y a des chrétiens particulièrement anti -catholiques, et même des baptisés qui le sont tout autant. Les 4 Vérités Hebdo - La publication anti bourrage de crâne, Les mensonges du pouvoir sur l’islamisme - Les 4 Vérités Hebdo - La publication anti bourrage de crâne

Traductions du mot « malévole »

Langue Traduction
Anglais malevolent
Espagnol malévolo
Italien malevolo
Allemand böswillig
Chinois 恶毒的
Arabe حاقد
Portugais malévolo
Russe недоброжелательный
Japonais 悪意のある
Basque malevolent
Corse malevolente
Source : Google Translate API

Antonymes de « malévole »

Partager