La langue française

Belliqueux

Sommaire

  • Définitions du mot belliqueux
  • Étymologie de « belliqueux »
  • Phonétique de « belliqueux »
  • Évolution historique de l’usage du mot « belliqueux »
  • Citations contenant le mot « belliqueux »
  • Traductions du mot « belliqueux »
  • Synonymes de « belliqueux »
  • Antonymes de « belliqueux »

Définitions du mot belliqueux

Trésor de la Langue Française informatisé

BELLIQUEUX, EUSE, adj.

I.− Domaine milit.
A.− [En parlant d'un animé] Qui aime la guerre. Peuple, pays belliqueux; nation, société belliqueuse; prince belliqueux (Ac. 1798-1932, Besch. 1845, Lar. 19e, Guérin 1892) :
1. Ce qui me réjouit surtout dans notre république, c'est le sincère désir qu'elle a de ne point faire la guerre en Europe. Elle est volontiers militaire, mais point du tout belliqueuse. A. France, L'Orme du mail,1897, p. 153.
2. Que l'on approuve ou que l'on condamne ce qu'on appelle la Méthode directe et révolutionnaire, il est évident qu'elle n'est pas près de disparaître; dans un pays aussi belliqueux que la France, ... Sorel, Réflexions sur la violence,1908, p. 95.
B.− [En parlant d'un inanimé]
1. Concr. Qui est de nature guerrière. Une arme belliqueuse (Leconte de Lisle, Poèmes antiques,1874, p. 166):
3. On a vu sans doute, depuis cette guerre, plusieurs monarques entreprendre des expéditions belliqueuses, et s'illustrer par la gloire des armes. Constant, Wallstein,1809, p. VII.
2. Abstr. [En parlant de l'apparence, de la manifestation d'une pers.] Qui incite à la guerre. Air, discours belliqueux; proclamation belliqueuse (Rob.) :
4. Il y a eu une grande revue en tenue de campagne et hier soir on annonçait une allocution belliqueuse de l'empereur. Mérimée, Lettres à la comtesse de Montijo,t. 2, 1870, p. 33.
II.− P. anal.
A.− [En parlant d'un individu, de son tempérament ou d'un animal] Batailleur. Ardeur, humeur belliqueuse; instinct belliqueux :
5. ... lorsque j'entends un régiment passer au son des fanfares, je me sens des velléités belliqueuses et je rêve le hennissement des chevaux blessés, les sourdes détonations de l'artillerie, ... Du Camp, Mémoires d'un suicidé,1853, p. 268.
6. ... je n'ai pas l'humeur belliqueuse de Ste-Beuve qui ne cherche que plaies et bosses. Mérimée, Lettres à la comtesse de Boigne,1870, p. 50.
SYNT. Un cœur fier et belliqueux (Musset, La Quenouille de Barberine, 1840, I, 3, p. 290); un cheval belliqueux (Chateaubriand, Génie du Christianisme, t. 1, 1803, p. 174).
B.− P. ext.
1. [En parlant de formes d'expr. diverses, et partic. de la mus.] Les sons belliqueux de la trompette (Ac. 1835-1932); des chants, des accents belliqueux (DG) :
7. ... des soldats français et germains, confondus dans la foule avec les pâtres et les bergers, méloient leurs chants guerriers aux romances villageoises, et dansoient aux sons réunis des cymbales belliqueuses et des musettes champêtres. Mmede Genlis, Les Chevaliers du Cygne,t. 3, 1795, p. 359.
2. Au fig. Violent, agressif :
8. ... l'entretien belliqueux de la baronne et de sa lectrice allait avoir un dénouement assez inattendu... O. Feuillet, Honneur d'artiste,1890, p. 169.
3. POL. et DIPLOM. Partisan de la force, de la guerre. Une diplomatie belliqueuse (R. Rolland, Jean-Christophe, La Foire sur la place,1908, p. 763);une politique belliqueuse (Bainville, Histoire de France,t. 2, 1924, p. 62).
Rem. On trouve la forme arch. belliqueur chez Moréas : ,,... ce cœur qui se joue; Ce belliqueur, ah! qui ferait qu'il plie!`` (Moréas, Le Pèlerin passionné, 1891, p. 128).
PRONONC. : [bεl(l)ikø], fém. [-ø:z]. [ll] double dans Passy 1914 et Warn. 1968 (cf. aussi Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844, Besch. 1845, Fél. 1851, Littré et DG). [l] simple dans Pt Lar. 1968. [l] ou [ll] dans Barbeau-Rodhe 1930 et Dub.; [l] avec [e] fermé pour la 1resyll. ou [ll] avec [ε] ouvert pour la 1resyll. dans Pt Rob. Pour la prononc. avec [ll] cf. aussi Ac. : ,,on prononce les 2 l``.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1425-1475 « (d'une pers.) qui aime la guerre » (Chastellain, Œuvres, VI, 366, Kervyn cité par Delboulle dans R. Hist. litt. Fr., t. 4, p. 140 : Un prince belliqueux); 1475 « (d'un inanimé) martial, se rapportant à la guerre » (Chron. des chanoines de Neuchâtel, 39, Berthoud, ibid. : se parassemblerent en belliqueuse ordonnance). Empr. au lat. class. bellicosus « qui aime la guerre, guerrier ».
STAT. − Fréq. abs. littér. : 324. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 722, b) 381; xxes. : a) 367, b) 336.

Wiktionnaire

Adjectif

belliqueux

  1. Qui aime la guerre, qui cherche à la provoquer, à l’encourager.
    • Si j'avais hésité, si je n'avais pas tenu le langage martial que j'ai tenu, si je n'avais pas eu l'attitude belliqueuse que j'ai eue, […], je me serais considéré comme un de ces Français dégénérés, pour lesquels la patrie n'est qu'un mot, dont souvent même ils se raillent. — (belliqueux, en préface de Le dossier de la Guerre de 1870 - 23 septembre 1877)
    • Par la suite, en Europe, des féodaux belliqueux s'entre-déchirèrent pendant un millénaire, tandis que les musulmans arabes et turcs dominaient la méditerranée. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.163)
    • A ce belliqueux appel, les âmes tressaillirent, les drapeaux saluèrent, les soldats présentèrent les armes par un mouvement unanime et régulier …. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  2. Qui manifeste un goût pour la querelle; agressif, batailleur.
    • Le parti socialiste allemand tira une force particulière de l'idée catastrophique que ses propagandistes répandaient partout et qui fut prise très au sérieux tant que les persécutions bismarckiennes maintinrent un esprit belliqueux dans les groupes. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.307)
    • Une fois amené à l'état d'excitation belliqueuse, le crapaud réagit combativement en présence de tout objet qui se meut. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • À la suractivité ordinaire des rues de New York s’ajouta une fièvre belliqueuse. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 213 de l’éd. de 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BELLIQUEUX, EUSE. (On prononce les deux L.) adj.
Qui aime la guerre, ou qui a rapport à la guerre. Nation belliqueuse. Peuple belliqueux. Humeur belliqueuse. Caractère belliqueux. Cet orateur a fait un discours belliqueux. Les sons belliqueux de la trompette.

Littré (1872-1877)

BELLIQUEUX (bèl-li-keû, keû-z') adj.
  • 1Qui se plaît à la guerre. Peuple sauvage et belliqueux. Cité belliqueuse. Ardeur belliqueuse.
  • 2Qui excite à la guerre. Des accents, des sons belliqueux. Ce nom sacré pour eux se mêle dans les airs à ce bruit belliqueux des barbares concerts, Voltaire, Alz. III, 6.

HISTORIQUE

XVIe s. … par belliqueuses gestes J'ay surmonté tous humains aux harnois, Marot, IV, 124. Ces deux belliqueux chevaliers, Marot, IV, 131. À ton bras droit, Dieu ton seigneur et pere T'assistera aux belliqueux arrois, Marot, IV, 321. Ces nations, estant très belliqueuses, ont donné le prix à la vaillance, Montaigne, II, 67. Il estime sa bonté au delà de sa vaillance et belliqueuses conquestes, Montaigne, IV, 99.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « belliqueux »

(1495) Du latin bellicosus (« guerrier ») de bellum, (« guerre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. bellicos ; espagn et ital. bellicoso ; de bellicosus, de bellicus, guerrier, de bellum, guerre, forme contracte pour duellum (voy. DUEL), comme bis pour duis, et Bellona pour Duellona.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « belliqueux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
belliqueux belikø

Évolution historique de l’usage du mot « belliqueux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « belliqueux »

  • C’est Kim Yo-jong, la propre sœur du leader nord-coréen Kim Jong-un, qui s’est chargée de mettre en garde, samedi, la Corée du Sud contre des potentielles actions militaires à venir. Un ton très belliqueux qui s’inscrit dans une stratégie de Pyongyang qui cherche actuellement à envenimer les relations entre les deux Corées. France 24, Pourquoi la Corée du Nord s’acharne actuellement sur son voisin du Sud
  • Quand la paix règne, l'homme belliqueux se fait la guerre à lui-même. De Friedrich Nietzsche / Par-delà le Bien et le Mal
  • Tout l’inverse du ton belliqueux d’un Bolsonaro impulsif et corona-sceptique, en conflit perpétuel avec le Parlement, la Cour suprême et les gouverneurs ayant mis en place des mesures de confinement pour tenter d’endiguer la pandémie. Le Journal de Montréal, Brésil: Bolsonaro relooke sa com pour sauver son mandat | JDM
  • D’abord un peu de politique politicienne. Dans l’élan de sa victoire pré-Covid, la gauche municipale genevoise a récemment bâillonné l’opposition de droite, en y mettant les formes démocratiques, pour imposer ses vues: demander au canton d’interdire la circulation motorisée autour de la Rade durant les week-ends d’été. Une lettre du conseil administratif va atterrir sur le bureau de Serge Dal Busco, maître cantonal des horloges sur les questions de mobilité. Freinons les élans des Guevara à bicyclette: la réponse du gouvernement sera négative. Interrogé, le ministre PDC classe en effet cette demande dans la catégorie de celles qui sont «de nature à faire perdurer les querelles». Il ajoute que «les réactions très exagérées et les propos outranciers» éructés à droite au lendemain du fameux élargissement des pistes cyclables relèvent du même critère. Les belliqueux sont renvoyés dos à dos. Le Temps, Les pistes cyclables genevoises s’installent dans le provisoire - Le Temps
  • Les poissons combattants, connus pour leur comportement belliqueux, ne taperaient pas au hasard. C'est en fait toute une coordination, comportementale et moléculaire, qui se met en place entre les deux adversaires. Science-et-vie.com, Poissons combattants : leurs gènes se synchronisent pendant un duel - Science & Vie

Traductions du mot « belliqueux »

Langue Traduction
Anglais bellicose
Espagnol belicoso
Italien bellicoso
Allemand kriegerisch
Portugais belicoso
Source : Google Translate API

Synonymes de « belliqueux »

Source : synonymes de belliqueux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « belliqueux »

Partager