La langue française

Défaitiste

Définitions du mot « défaitiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉFAITISTE, adj. et subst.

I.− Emploi adj. Relatif au défaitisme*, à sa politique, à sa doctrine. La force de résistance de la pensée défaitiste est bornée (Barrès, Cahiers,t. 11, 1914-18, p. 225).Une opposition défaitiste et pacifique beaucoup moins sourde et moins timide qu'à Paris (Morand, Londres,1933, p. 65).
II.− Emploi subst.
A.− Personne qui, dans un conflit, croit systématiquement à la défaite ou lutte pour elle, dans ses propos et dans ses actes :
« C'est un repaire de métèques et de défaitistes », disait papa. Je lui demandai ce que c'était qu'un défaitiste. « Un mauvais Français qui croit à la défaite de la France », me répondit-il. Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée,1958, p. 66.
B.− P. ext. Personne qui se montre irrémédiablement très pessimiste quant au succès d'une entreprise (d'apr. Lar. Lang. fr.); attesté en outre ds tous les dict. gén. dép. Lar. 20e.
Prononc. : [defεtist] ou [defe-]. Cf. défaitisme. Étymol. et Hist. 1918 adj. (Barrès, loc. cit.). Dér. de défaite*; suff. -iste*. Fréq. abs. littér. : 10.

Wiktionnaire

Adjectif

défaitiste \de.fɛ.tist\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne croit pas en la victoire, relatif au défaitisme.

Nom commun

défaitiste \de.fɛ.tist\ masculin et féminin identiques

  1. Quelqu’un qui ne croit pas en la victoire.
    • Au lieu du Décret pour la défense du royaume qui, en Angleterre, réglementait la répartition des denrées, poursuivait les défaitistes, les espions, les profiteurs, etc., nous voyons en Russie la Commission extraordinaire. — (Herbert George Wells, La Russie telle que je viens de la voir, chap. 2, traduit de l'anglais, Éditions du progrès civique, 1921, page 60)
    • Lors de la défection de Larcher, de Stefanini et de bien d’autres, quand la campagne de son cher Fillon prenait l’eau de toutes parts, il croisait les défaitistes dans les couloirs du QG et leur serrait la main. — (Anne-Sophie Mercier, Épris de vestiges, Le Canard enchaîné, 29 novembre 2017, page 7.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « défaitiste »

De défaite avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « défaitiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
défaitiste defɛtist

Évolution historique de l’usage du mot « défaitiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « défaitiste »

  • Ce 2 juillet 2000, quand, à la 86e minute de la finale de l'Euro, René Girard, l'adjoint de Roger Lemerre, vient le chercher pour entrer en jeu, Robert Pirès (26 ans), défaitiste et dépité, ne peut pas croire un seul instant que les Bleus, menés 0-1 en finale de l'Euro 2000 par des Italiens insubmersibles, vont bientôt inverser le cours de l'histoire. Et encore moins que lui-même, remplaçant pendant presque toute la compétition (*), sera l'auteur inattendu d'un débordement fou côté gauche, suivi d'un centre décisif à l'origine du but libérateur de « Trezegol » (2-1 b.e.o.). L'Équipe, Les 20 ans de l'Euro 2000 (2/5) - Robert Pirès : « Cette passe a changé ma vie » - Foot - Série (2/5) - L'Équipe
  • Nous aurions voulu vous parler de la France, regretter sa frilosité inaccoutumée en cette période critique, déplorer son incapacité à soutenir les écoles francophones au Liban, confrontées à une crise existentielle, et à aider efficacement les importateurs de livres en français, comme si, défaitiste, elle avait renoncé à défendre la francophonie au pays du Cèdre... Mais les fautes récemment commises par nos dirigeants sont tellement énormes qu'on ne pouvait les passer sous silence. Par où commencer ? La nomination louche d'un directeur général par le Conseil des ministres réuni un jour plus tôt que prévu pour éviter qu'il ne franchisse la limite d'âge ; une table ronde consacrée au dialogue national qui n'aboutit à rien ; des poursuites pénales abusives et l'arrestation arbitraire d'une poignée de révolutionnaires inoffensifs alors que les casseurs du centre-ville courent toujours ; une ordonnance hérétique rendue par un magistrat impudent à l'encontre d'une diplomate et de la liberté d'expression ; les aveux d'un ministre qui admet calmement, en direct à la télévision, avoir abattu deux hommes pendant la guerre et bénéficié de la couverture magnanime de son supérieur devenu président ; la démission fracassante du directeur général des Finances ; sans compter le trafic en direction de la Syrie à travers des voies de passage « protégées », le problème des réfugiés syriens, la dégringolade historique de la livre, la pénurie alimentaire et dans les pharmacies, le scandale de l'électricité et la hausse hallucinante des prix. Le bilan autoproclamé du Premier ministre devrait être inversé : 97% de vent et de bévues pour 3% de réalisations. Ce gouvernement de faux technocrates aura échoué sur toute la ligne, victime de son manque d'imagination, de ses conseillers bornés, de sa léthargie et de sa dépendance à l'égard de ses mentors sulfureux qui le rendent suspect et indésirable aux yeux de la communauté internationale. Au vu de cet échec cuisant, une seule solution : la démission immédiate pour permettre la composition d'un gouvernement de salut national, efficace et réellement indépendant, capable de sauver le Liban moribond avant qu'il ne soit trop tard. L'Orient-Le Jour, Fiasco - L'Orient-Le Jour
  • Un discours peu habituel de la part d'un joueur de ce calibre. Plus qu'un discours défaitiste, certains y ont aussi vu un tacle glissé envers l'arbitrage. Sous-entendu un traitement de faveur envers le Real Madrid. Le journal espagnol Ok Diario imagine même Piqué répondre de ses actes devant la commission de discipline espagnole. 90min.com, FC Barcelone : Gérard Piqué créé la polémique avec ses propos défaitistes
  • Comme la quasi-totalité des parcs et des établissements accueillants du public, Festyland a, durant le confinement, fermé ses portes. Le résultat : « Nous avons été amputés de la moitié de notre saison », simplifie le directeur. Mais loin d’être défaitiste, Alexandre Lair préfère regarder vers l’avenir, en se félicitant déjà du présent. « À la fin de ce premier week-end d’été, nous ne sommes évidement pas au même niveau que l’année dernière, mais nous sommes tout de même comme lors d’une ouverture en avril. » Sans en dire plus sur les chiffres, le directeur tient à souligner : , Près de Caen, le public au rendez-vous pour le premier week-end de réouverture de Festyland | Liberté Caen
  • Si beaucoup des partisans de l’opposant ont été déçus par cette attitude défaitiste, certains veulent croire à un changement prochain. Le Journal de Montréal, Réforme constitutionnelle de Poutine: l'opposition russe peine à combattre le projet | JDM

Traductions du mot « défaitiste »

Langue Traduction
Anglais defeatist
Espagnol derrotista
Italien disfattista
Allemand defätist
Chinois 失败主义者
Arabe انهزامي
Portugais derrotista
Russe пораженец
Japonais 敗者
Basque defeatist
Corse scunfitta
Source : Google Translate API

Synonymes de « défaitiste »

Source : synonymes de défaitiste sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « défaitiste »

Défaitiste

Retour au sommaire ➦

Partager