La langue française

Barge

Sommaire

  • Définitions du mot barge
  • Étymologie de « barge »
  • Phonétique de « barge »
  • Évolution historique de l’usage du mot « barge »
  • Citations contenant le mot « barge »
  • Images d'illustration du mot « barge »
  • Traductions du mot « barge »
  • Synonymes de « barge »

Définitions du mot barge

Trésor de la Langue Française informatisé

BARGE1, subst. fém.

ORNITH. Oiseau échassier, migrateur, assez semblable à la bécasse, mais ayant la taille plus grande, les pattes plus hautes, le bec plus long, vivant dans les marais ou sur les rivages. Barge à queue noire ou barge commune :
Un troupeau sans fin de cavales fait fumer dans le large du fleuve un envolement de crinières d'embruns mêlés d'engoulevents éperdus, d'énormes macreuses, de merles d'eau, de marouettes, de foulques rouges (...) et du vol brusque des barges rousses dont le vol éclate comme la cocarde d'un pétard. Giono, L'Eau vive,1943, p. 154.
Prononc. et Orth. Parfois berge, cf. H. Coupin, Animaux de nos pays, 1909, p. 97. Étymol. et Hist. 1532 berge (Bourdigné, Pierre Faifeu, ch. 47 dans Hug. : Chez ledit Prince ilz prindrent leur heberge, Qui leur donna de maint poullet et berge); 1553 barge (P. Belon, Observations, II, 32 − 1588, p. 288 dans R. Philol., t. 43, p. 179). Orig. obsc.; peut-être du lat. vulg. bardea (EWFS2, Dauzat68), variante du gaul. bardal(l)a qui est prob. un dér. de bard (racine *guer(ə) « qui élève la voix » cf. IEW, p. 478). Certes Bardea est glosé κ ο ρ υ δ α λ λ ο ́ ς [« alouette huppée »] dans CGL t. 3, 361, 14, mais de tels échanges de sens ne sont pas sans exemple (cf. alouette de mer « bécasse variable » dans FEW t. 1, p. 58). L'hésitation entre barge et berge normale en m. fr. (cf. Fouché, pp. 348-350) se manifeste encore parfois en fr. mod. du fait que cet oiseau vit sur les côtes. L'hyp. de Barb. Misc. t. 3, p. 187 qui suggère de rapprocher barge du prov. barja « bavarder » (cf. FEW t. 151, p. 268b, s.v. *brekan) est peu vraisemblable, car le mot n'apparaît pas en prov. où l'oiseau se nomme selon Mistral : becassincendrous, becarudo, belaire, bulo, charloutino, sourdo, veto-veto, etc. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Lammens 1890, p. 45.

BARGE2, subst. fém.

MAR., PÊCHE, TRANSP. Bateau à fond plat ou parfois arrondi, à voile carrée, utilisé pour la pêche en eau peu profonde :
1. Les barges ont une voile carrée sur un mât, à peu près au milieu de leur longueur : elles vont pêcher le long des côtes, aux îles voisines de Mindin, du Croisic et de Quiberon. Will.1831.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
Spécialement
A.− Bateau à fond plat, ayant différents modes de propulsion (voile, remorqueur, etc.), utilisé en eau peu profonde (canal, lac, rivière, fleuve, estuaire), souvent proche de la péniche (cf. Le Clère 1960) :
2. La barge flottait doucement. Sur les rives du canal, les arbres fuyaient à la file. L'écluse était loin. (...). Le remorqueur sifflait en avant. Schwob, Le Livre de Monelle,1894, p. 59.
B.− Voilier à fond plat qui fait du cabotage à l'embouchure de la Tamise et le long des côtes sud de l'Angleterre (cf. Soé-Dup. 1906) :
3. Le (sic) barge, affecté particulièrement au cabotage de la Manche, doit pouvoir remonter les rivières. J. Galopin, Cours de lang. mar.,Matelotage et technol., 1925, p. 85.
C.− Embarcation anglaise d'apparat, appartenant à l'État et utilisée, pour certaines occasions, par des personnalités comme le lord-maire de Londres :
4. ... une fois par an, à la Saint-Michel, le lord maire s'y promène solennellement en barge dorée et c'est aussi par eau que s'avancent les obsèques royales. Morand, Londres,1933, p. 322.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
D.− Péniche de débarquement de troupes et de matériel.
Rem. Attesté dans Lar. encyclop.
Prononc. et Orth. : [baʀ ʒ]. On trouve également la forme berge. Étymol. et Hist. Ca 1100 mar. barge « petite embarcation » (Roland, éd. Bédier, 2465 : l'ewe de Sebre, el lur est dedevant : Mult est parfunde, merveilluse e curant; Il n'en i ad barge, ne drodmund ne caland); 1398 bergue (Ordon. de nov. ds Jal1), attest. isolée; 1404 berge (Ch. de Pisan, Hist. de Charles V, ii, 38 dans Littré); en fr. mod. barge ne désigne plus que diverses embarcations de peu d'importance, v. Kemna, pp. 109-111; il a été supplanté comme terme gén. par le plus récent barque*. Le mot est transcrit en lat. médiév. sous la forme barga (876, Hincmar, Annal., p. 132, 13 dans Mittellat. W., s.v. barca, 1372, 51), à rapprocher du b. lat. barca attesté au sens de « chaloupe » vers l'an 200 dans une inscription du sud du Portugal (Corp. Inscr. lat., II, 13 cité par F. Kluge dans Archivum romanicum, t. 6, p. 231). Le b. lat. barca est d'orig. obsc. L'hyp. communément reçue est celle qui du rapprochement de barca et de barga déduit une base lat. *barica issue du gr. β α ̃ ρ ι ς « galiote égyptienne » (Hérodote, 2, 41, 96 dans Bailly), lui-même empr. à l'égyptien, cf. bari1[le gr. a été transcrit baris en lat. par Properce, 3, 11, 44 dans TLL s.v., 1754, 48] (Diez5; FEW t. 1, p. 251 b; EWFS2; Dauzat 1968; v. aussi Ern.-Meillet, p. 66b; Chantraine, 1968, p. 165b; Walde-Hofm., p. 220). − D'autre part, l'implantation, dès son orig., de barca dans le domaine hisp. (supra et Paulin de Nole [qui vécut à Barcelone ca 393], Carm., 24, 95; Isidore de Séville, Orig., 19, 1, 19 dans TLL s.v., 1748, 69 et 71) a suggéré à Kluge, loc. cit., p. 232 et à Cor., s.v. barca, l'hyp. d'une orig. ibérique. Enfin la coexistence des formes barca et barga en lat. médiév. a suggéré à Thurneysen, Keltoromanisches, 1884, p. 43, l'hyp. d'une orig. celt.; v. aussi Dottin, p. 231. Fréq. abs. littér. : 30.

BARGE3, subst. fém.

A.− Région. Une barge. Beaucoup, en grand nombre. Des pommes, y en a une barge cette année (Canada1930).
B.− Région. du Centre et de l'Ouest.
1. Gros tas de foin, de paille, de blé (cf. Littré, Guérin 1892).
2. Tas de menu bois, de fagots (cf. Littré) :
À mesure que grandissaient la haie double du petit chemin (...), et le frêne tout rond qui couvre encore la barge de bois, (...), Gilbert Cloquet ralentissait le pas. R. Bazin, Le Blé qui lève,1907, p. 380.
3. Grenier à foin situé au-dessus de l'étable (cf. Littré).
Prononc. : [baʀ ʒ].
Étymol. ET HIST. − 1453 « meule de paille, de foin » (Lettre de rémission, Reg. 184, ch. 344 dans Du Cange, s.v. berga : Perrin Adam descendit de dessus le pailler ou Barge des pailles d'icellui lieu où il estoit tenant en sa main une fourche); 1605 « tas de bois » (Le Loyer, Hist. des Spectres, IV, 11 dans Hug. : Et ont les Borussiens opinion que ces Esprits habitent ès lieux les plus abjects et escartez de la maison, comme ès barges et buchers de bois); se maintient surtout dans l'Ouest et le Centre où il sert aussi parfois à désigner un hangar à bois ou un grenier à foin. Issu d'un *barga, prob. d'orig. gaul. L'hyp. de cette orig. s'appuie sur les éléments suiv. fournis par Jud dans Romania, t. 46, pp. 468-475 : 1. La répartition géogr. du mot dans l'aire romane : Rhétie et Italie du Nord où le mot est attesté au sens de « hutte » et de « meule »; France, principalement dial. de l'Ouest où barge présente le sens de « meule »; Espagne et Portugal où le mot est relevé au sens de « hutte couverte de paille, chaumière », v. aussi REW3, no958. 2. L'existence du topon. Barga, attesté en Émilie dans la Tabula Veleiana, 103-112 apr. J.-C., qui suggère une base celt. *wraga (cf. skr. vraja-h « parc à mouton, étable », m.irl. fraig « paroi », irl. mod. fraigh « paroi tressée, toit, parc à moutons »), d'où un gaul. *braga, *barga (par métathèse). Le passage de la notion de « treillis, paroi tressée » à « fenil, grange » et « meule » n'offre pas de difficulté : cf. l'a.b.frq. *hurd « claie, treillis », d'où hourd* « construction (faite avec des claies) », dial. (Charleville) our « fenil », même dial. « masse de chanvre placée sur l'échafaudage » (FEW t. 16, p. 269a); sur l'orig. celt., v. aussi Cor., s.v. varga. Le rapprochement de *barga avec le gaul. *barros « touffe » par l'intermédiaire d'un dér. gaul. *barrieu (Ettmayer dans Indog. Forsch., t. 33, 6 d'apr. Jud, loc. cit.) est rendu impossible par l'attest. du topon. Barga au iies. L'hyp. d'une orig. germ. (Holthausen dans Z. rom. Philol., t. 39, p. 492; Brüch, ibid., t. 36, p. 579) n'est pas à retenir du fait que le mot n'a comme représentant dans l'aire germ. que le suisse all. bargen et le m.b.all. barch, qui sont au contraire d'orig. romane (REW3). Une identification de barge « meule » avec barge « bateau » en raison d'une prétendue identité de forme (Horning dans Z. rom. Philol., t. 27, p. 151) est invraisemblable.

Wiktionnaire

Nom commun 1

barge \baʁʒ\ féminin

  1. (Ornithologie) Oiseau limicole du genre Limosa.
    • Le pic n’abandonne jamais la tige des arbres, à l’entour de laquelle il lui est ordonné de ramper ; la barge doit rester dans ses marais, l’alouette dans ses sillons, la fauvette dans ses bocages. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Le Bec-en-ciseaux)
    • Les barges, espèces de bécasses de mer, les courlis au long bec grêle et recourbé, peuplaient les anses vaseuses. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • Elle jeta un regard distrait sur le Peterson posé sous la lampe. […]. Il était ouvert à la page de l'avocette, des barges, des courlis et des glaréoles. — (Pascal Dessaint, Mourir n'est peut-être pas la pire des choses, chap.12, Rivages, 2013)

Nom commun 2

barge \baʁʒ\ féminin

  1. (Navigation) Bateau à fond plat, utilisé dans des eaux peu profondes ou pour des activités ne nécessitant pas son déplacement.
    • …des pyramides de sacs s’entassent comme des boulets, à perte de vue : formidable arsenal, destiné à disparaître aux flancs profonds des barges qui, dès la débâcle, descendront le fleuve à la queue leu leu. — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Concernant l’innovation dans les déchetteries, on peut mentionner l'exemple de la déchetterie fluviale sur le quai Fléchimont, en bord de Saône en plein cœur de Lyon. […]. Cette déchetterie futuriste est installée sur une barge de 50 m de long ; cela permet d’optimiser l’espace qui manque dans les centres des grandes villes. — (Tristan Turlan, Les déchets : Collecte, traitement, tri, recyclage, 2013, 2e éd., Éditions Dunod, 2018, page 138)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BARGE (bar-j') s. f.
  • Nom d'un oiseau de marais. Le pic n'abandonne jamais la tige des arbres, à l'entour de laquelle il lui est ordonné de ramper ; la barge doit rester dans ses marais, l'alouette dans ses sillons, la fauvette dans ses bocages, Buffon, le Bec-en-ciseaux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BARGE, oiseau. Voyez Petit Corlieu.

BARGE, s. f. pl (Marine.) anciennement on se servoit de ce mot pour dire une barque ou esquif : à Londres, on dit encore la barge du maire.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « barge »

Probablement le même mot que le suivant, un oiseau aquatique ayant pu être dit barge ou barque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) Du gaulois bardala (« alouette huppée »), diminutif probable de bardos (« barde ») ; cf. ligure berta (« pie »), → voir barde.
(Nom 2) (XIe siècle) Du latin barca[1][2] qui donne aussi barque d’origine celtique ou égyptienne (→ voir barca). Diez en fait le diminutif de baris (« barque égyptienne »)[2], peut-être[3] apparenté à l’arabe بارجة, barija (« navire de guerre »).
(Nom 3) (XVe siècle) Du gaulois *barga apparenté[1] au portugais barga (« hutte, cabane »), braga (« palissade ») ; le passage de la notion de « treillis, paroi [de bois] » à « fenil, grange » et « meule » n'offre pas de difficulté[1].
(Adjectif) (Verlan). Composé de jobard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « barge »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
barge barʒ

Évolution historique de l’usage du mot « barge »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « barge »

  • Et si moi je suis barge Ce n'est que de tes yeux, Car ils ont l'avantage d'être deux. De Renaud / Mistral Gagnant
  • Marché mondial Transport par barge qui permet au consommateur d’évaluer la demande à long terme et d’estimer des implémentations particulières. La croissance croissante qui est vraiment attendue en fonction de l’analyse donne des informations complètes sur le marché mondial Transport par barge. Les moteurs et les contraintes se préparent après toute la prise de conscience de la croissance de l’industrie mondiale Transport par barge. boursomaniac, Les perspectives du marché du transport par barge mettent en évidence les principales opportunités susceptibles de stimuler la demande au cours de la période 2020-2029 - boursomaniac
  • Alors que nous approchons rapidement du milieu de l’année, c’est le bon moment pour regarder vers l’avenir et les tendances du marché Transport par barge que nous verrons probablement plus en 2020. Ce record se penchera plus des détails sur un certain nombre de traits particuliers à l’apparence. INFO DU CONTINENT, Transport par barge Marche paysage concurrentiel, Etude SWOT and analyse PESTEL American Commercial Barge Line LLC, Campbell Transportation Company Inc, Heartland Barge - INFO DU CONTINENT
  • Un cambriolage improbable dans les locaux de la préfecture de Mamoudzou a conduit à la disparition de 1500€ de tickets de barge et de matériel informatique. Un suspect a été interpellé et présenté à la justice Le Journal De Mayotte, Il cambriole la préfecture et repart avec des tickets de barge à gogo - Le Journal De Mayotte actualité
  • Les entreprises majeures examin es dans le Rapport sur le March Transport Logistique Barge sont: American Commercial Barge Line (ACBL), Ingram Barge Company, Kirby Corporation, SEACOR, Bouchard Transportation Co., Campbell Transportation, Heartland Barge, Marquette Transportation, Florida Barge Corp, Interbarge SA, Tidewater, CGB Marine, Magnolia Marine Transport, Samson Tug and Barge, BCA Intermodal, Celtic Marine and Logistics, AgriChem Marine Transportation Thesneaklife, Marché mondial des Transport Logistique Barge 2020 (Impact du COVID-19) meilleures entreprises – American Commercial Barge Line (ACBL), Ingram Barge Company, Kirby Corporation, SEACOR, Bouchard Transportation Co. – Thesneaklife
  • "70 méthodes barges pour arrêter de grossir", publié aux éditions FLBLB, est une bande dessinée humoristique qui propose 70 méthodes aussi inutiles que délirantes pour perdre du poids. Pour en parler, nous recevons son auteur Alexandre Géraudie. France Culture, Nutrition 3.O. - Ép. 2/5 - Semaine spéciale : Lectures insolites, drôles, précieuses et rares.
  • Pour les chasseurs, la grande famille des limicoles a fondu au fil des ans. Quantité d’espèces ont sauté dans l’espace protégé : tournepierres, tous les bécasseaux sauf le maubèche, barge à queue noire, courlis cendré. Certaines espèces – barge à queue noire, courlis cendré – font certes l’objet d’un moratoire, mais ce dernier s’éternise. C’est toujours la règle en France : un oiseau classé sur la liste des espèces protégées n’en sort pas, quelle que soit l’évolution des effectifs. , Quatre mousquetaires - Le Betteravier français
  • La recherche est un rapport détaillé qui explore les données statistiques liées au marché services de barge. Le rapport compare les données historiques disponibles avec l’état actuel du marché. Le rapport propose une analyse complète de la taille du marché (revenus), de la part de marché, des principaux segments de marché et des régions géographiques, ainsi que des principaux acteurs du marché et de leur analyse SWOT, ainsi que des tendances de l’industrie premium. Il se concentre également sur les principaux moteurs, contraintes, opportunités et défis. Les stratégies clés des entreprises opérant sur le marché et l’analyse de leur impact ont été ajoutées dans le rapport. boursomaniac, Services de barge COVID du marché - 19 devrait changer l'environnement des affaires | Intermarine, Campbell Transportation Company, Lynden - boursomaniac

Images d'illustration du mot « barge »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « barge »

Langue Traduction
Anglais barge
Espagnol barcaza
Italien chiatta
Allemand schiff
Portugais barcaça
Source : Google Translate API

Synonymes de « barge »

Source : synonymes de barge sur lebonsynonyme.fr
Partager