La langue française

Barque

Définitions du mot « barque »

Trésor de la Langue Française informatisé

BARQUE, subst. fém.

A.−
1. Petit bateau ponté ou non, avec ou sans mât(s) et de faible capacité. Barque à rames, à voiles; barque de pêche(ur), de sauvetage; barque frêle, rapide :
1. ... un passeur était assis sur la proue de sa bèche, espèce de barque abritée sous des toiles ou pavois, comme une gondole. Borel, Champavert,Dina la belle Juive, 1833, p. 149.
2. ... les canots, eux aussi, s'éloignaient vers les barques, un homme à l'arrière, qui godillait, un homme à l'avant... Queffélec, Un Recteur de l'île de Sein,1944, p. 125.
SYNT. Barque à eau. ,,Petit bâtiment non ponté dont on se sert pour le transport d'eau douce, ou d'eau de mer pour les salines`` (Besch. 1845). Barque à vivier. ,,Barque destinée au transport du poisson vivant`` (Guérin 1892). Barque d'avis ou aviso. ,,Barque destinée au transport d'ordres`` (Nouv. Lar. ill.). Barque de lamaneur, barque lamaneuse. ,,Celle qui, au Havre, sert pour toutes sortes de pêches`` (Ac. Compl. 1842). Barque latine. ,,Barque à voiles triangulaires`` (Lar. 20e) :
3. C'était un gonflement comme un réseau de mer que l'on a retiré de la vague marine. C'était un tremblement comme un filet amer que l'on a mis à sécher sur la barque latine. Péguy, La Tapisserie de Notre-Dame,1913, p. 819.
Arrimage en travers de barque. Arrimage dans le sens latéral au lieu du sens horizontal. P. ext., en parlant de poids lourds, camions, locomotives, etc. (d'apr. Le Clère 1960) :
4. − C'est Cléristin? dit la vieille [marchande de tabac] ... Je n'ai pas encore ton tabac sous la main. Tu m'as tout salopé en foutant mes trucs barque à travers. Ton tabac est là-dessous dans ces caisses. Giono, Le Hussard sur le toit,1951, p. 178.
Rem. 1. Le mot est empl. en poésie comme synon. de navire (cf. Péguy, La Tapisserie de Notre-Dame, 1913, p. 676 et Le Clère 1960). 2. Péj. ,,Le nom de barque se donne aussi par dérision à un bâtiment qui a de mauvaises qualités`` (Will. 1831).
P. méton. Ensemble de personnes installées dans une barque :
5. Mais on verra qui je suis... Le père! Le Bœuf! Le patron! ... Allez! Tout le monde en bas. (Il crie vers l'escalier.) Qu'elles dévalent toutes, toutes! La Parisienne, avec sa peinture! Les filles, les cousines, les pensionnaires, les employées! Toute la barque! Toute la barque! Audiberti, Les Femmes du Bœuf,1948, p. 124.
[P. anal. de fonction] Barque aérienne, barque-oiseau, barque volante (Guilb. Aviat. 1965).
2. P. métaph. ou au fig.
6. Il y a dans les traditions littéraires un double fleuve. Le premier coule à découvert; le second, occulte, fut jusqu'en ces dernières années insoupçonné. Ces deux littératures roulent sur le même fond de sable : l'homme et ses vieux malheurs; très souvent, ils s'en vont, parallèles, l'un à fleur de terre, l'autre dedans, − portant au même but, le définitif oubli, d'identiques barques. Gourmont, Esthétique de la lang. fr.,1899, p. 257.
7. Ce petit garçon qui, à sept ans, débarqua là, d'un bateau que l'opulence de son père avait affrété pour l'amener de Guadeloupe en France faire ses études, y était rapporté par les flots de la vie, dans la barque étroite et triste que l'on sait [son cercueil]. F. Jammes, Mémoires,1922, p. 76.
En partic.
a) MYTH. et POÉT. La barque de Caron (pop. la barque à Caron), la barque fatale, infernale, ou simplement la barque. ,,La nacelle dans laquelle les anciens poètes supposaient qu'après la mort les âmes traversaient le Styx pour entrer dans les enfers`` (Ac. 1932). P. ext., la mort. Passer dans la barque (de Caron). Mourir :
8. Ah! je voudrais par quelque pouvoir de conjuration que lui aussi [Allan] m'endorme avec lui pour toujours, me fasse mourir à ce monde de fantômes, et, couchés côte à côte dans la barque funèbre, glisser, enfin morts au monde, vers ce pays inconnu dont une malédiction l'exile et que tout lui rappelle. Gracq, Un Beau ténébreux,1945, p. 131.
b) [La barque errante est le ,,symbole immémorial de la destinée humaine`` (Huyghe, Dialogue avec le visible, 1955, p. 336).] Entreprise, intérêts, affaires privées ou publiques. (Bien/mal) conduire, gouverner, mener la/sa barque. Commander; diriger bien ou mal ses propres affaires ou les affaires publiques :
9. Comprends donc une bonne fois que j'ai résolu de mener seul ma barque. Estaunié, L'Ascension de M. Baslèvre,1919, p. 224.
c) [La barque est le symbole de l'Église gouvernée par le pape, en tant que successeur de saint Pierre le pêcheur] La Barque de l'Apôtre, la barque du pêcheur :
10. Voilà ce que j'ai vu par le nocturne espace, en ce monde où l'Agneau divin bêle et trépasse pour l'âme et pour la chair d'Adam dur et têtu; où le Sang qui nous lave a perdu sa vertu; où la barque de Pierre, aux trois courants livrée, heurte les rocs aigus, et s'en va, démembrée, en haute mer, portant, sous les cieux assombris, la pauvre Chrétienté qui charge ses débris. Leconte de Lisle, Poèmes barbares,1878, p. 346.
Fam. Mener (qqn) en barque. (L')induire en erreur, (le) tromper, se moquer de (lui) :
11. ... quand je vous vois vous acharner à vous mener vous-même en barque, (...), quand je vous vois vous enfoncer dans le mensonge, (...), non que vous mentiez, (...)! mais parce que vous n'arrêtez pas de prendre le faux pour le vrai, de choisir le faux, de préférer le faux, j'ai envie de la prendre, votre tête, (...), et de la poser, crac, devant la vérité, la véritable vérité. Audiberti, Le Mal court,1947, III, p. 182.
B.− Emplois techn.
1. PÊCHE. ,,Sorte de viviers occupant toute la superficie d'une barque pour le transport du poisson vivant`` (Nouv. Lar. ill.).
2. TECHNOLOGIE :
12. ... la gemme [de pin] est conservée dans d'immenses réservoirs en bois auxquels on donne le nom de barques. Ch. Coffignier, Les Vernis,1921, p. 118.
a) ,,Cuve en bois utilisée dans l'industrie de la teinture et de l'apprêt des tissus, pour contenir certains bains dans lesquels on fera circuler l'étoffe à traiter`` (Duval 1959).
b) ,,Sorte de bassin ou grand baquet pour les brasseurs`` (Lar. 19e).
Prononc. : [baʀk]. Enq. : /baʀk/.
Étymol. ET HIST. − [1238, d'apr. son dérivé barquette*]; début xives. barque de cantier « le plus gros canot de bord, chaloupe d'un bateau de mer » (Philippe de Novare, Mémoires, éd. C. Kohler, Paris, 1913, p. 98 : Il et sa gent se recuillirent en la barque de cantier o grant avoir que il portoyent). Rem. Fin xiies. indiqué par Kluge20, s.v. Barke pour une forme pic. n'est pas confirmé par la documentation. Étant donné le caractère en partie italianisant du texte dont est tirée la 1reattest. fr. (l'aut. est Philippe de Novare, né en Italie), plus prob. empr. à l'ital. barca (Brunot t. 16, p. 209; Kohlm., p. 31; Wind, p. 134; Vidos, p. 236; Sar., p. 43), attesté dép. début xives. (Dante, Inf., 8-25 dans Batt.) qu'à l'a. prov. barca (REW3, no952; Cor. t. 1); barca, de même que l'a. prov. barca (dep. xives., Vie de St Honorat dans Rayn.), l'esp. barca (dep. ca 1140, Cid d'apr. Cor.) et le port. barca (dep. 911, texte de lat. médiév. d'apr. Mach.) est issu du lat. tardif hisp. barca (v. barge).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2 245. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 338, b) 3 572; xxes. : a) 3 965, b) 2 399.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, p. 168, 262, 264. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 214, 216. − Kemna 1901, p. 53, 55, 68; pp. 75-76, 114-115; p. 157, 221. − Lammens 1890, pp. 45-46. − Quem. 2es. t. 2 1971, p. 13. − Sar. 1920, p. 43.

Wiktionnaire

Nom commun

barque \baʁk\ féminin

  1. Petit bateau.
    • Le Vieux-Port, où je me rappelle avoir vu naguère des rangées serrées de goélettes et de tartanes, le Vieux-Port n’est plus qu’un grand bassin des Tuileries où flotte, mais rigoureusement alignée, toute une poussière de yachts et de barques. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Ayant acquis la preuve des relations qui existaient entre Césaire et les assiégeants, les habitants décidèrent de déposer l’évêque dans une barque et de le lâcher sur le Rhône. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Pendant que sous la mer profonde
      Les cachalots et les requins
      Ces écumeurs géants de l’onde
      Libres dévorent le fretin
      Nous autres cloués à la rive
      Où la bourrasque a rejeté
      Notre barque un instant rétive
      Nous pleurons notre liberté.
      — (Pierre Dupont, Le Chant des transportés, 1848)
    • À Mogador, nouvelle relâche, mais la barque envoyée à terre pour rapporter de l’eau fraîche faillit être capturée par les Arabes. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 419 de l’éd. de 1921)
  2. Type de grand voilier dont tous les mâts, sauf celui situé à l’arrière, sont gréés à voiles carrées.
    • Le trois-mâts barque porte des voiles carrées uniquement au grand mât et au mât de misaine. C’est le plus répandu des gréements équipant la flotte marchande du XIXème siècle. — (Daniel Gilles & Guy Pessiot, Voiles en Seine 94, Éditions PTC, 1994, page 210)
  3. Cette sorte de gréement.
  4. (Poétique) (Littéraire) La nacelle dans laquelle les anciens poètes supposaient qu’après la mort les âmes traversaient le Styx pour entrer dans les enfers.
    • Dans la deuxième partie sont tous les coupables, qui s’empressent de passer le fleuve Achéron dans la barque du nautonier des Enfers. — (François Noël, Dictionnaire de la fable, volume 1, Le Normant imprimeur-libraire, 1823, page 524)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BARQUE. n. f.
Petit bateau. Barque de pêcheur. Barque de passage. Barque longue. Conduire la barque. Cette barque prend l'eau. Le patron de la barque. Barque à deux mâts. Barque pontée. Fig., Mener la barque. Conduire quelque entreprise, quelque affaire; Mener, conduire bien sa barque, Conduire bien ses affaires. Dans le langage poétique, il désigne souvent la Nacelle dans laquelle les anciens poètes supposaient qu'après la mort les âmes traversaient le Styx pour entrer dans les enfers. La barque de Caron. La fatale barque. Il faut passer tôt ou tard dans la barque. C'est dans ce sens qu'on dit, populairement, en parlant de la Mort, La barque à Caron.

Littré (1872-1877)

BARQUE (bar-k') s. f.
  • 1Petit bateau. Une barque de pêcheur. Passez, seigneur, dit-il, passez dans cette barque, Corneille, Pomp. II, 2. Sa tête sur les bords de la barque penchée, Corneille, ib. II, 2. Un jour le voyageur par le Rhône emporté, En silence et debout sur sa barque rapide, Chénier, 266.

    Fig. De tous trois la vertu pareille et sans seconde Mérite le timon de la barque du monde, Rotrou, Bélis. II, 7.

    Bien conduire sa barque, bien administrer ses affaires, mener une entreprise à bonne fin. Je conduis très sagement ma barque, Sévigné, 285. On tiendra le parlement, Dieu conduise cette barque, Sévigné, 512. Mandez-moi comme vous conduirez votre barque, Sévigné, 18. Je te conjure de prendre la conduite de notre barque, Molière, Fourb. I, 3. Et n'ai le jugement De conduire ma barque en ce ravissement, Régnier, Sat. VII.

    Poétiquement. La barque de Caron, la barque infernale, la nacelle dans laquelle la mythologie disait que les âmes traversaient le Styx pour entrer dans les enfers. Empêcher que Caron, dans la fatale barque, Ainsi que le berger, ne passe le monarque, Boileau, Art p. III. Elle pourrait bien passer un jour dans la barque comme les autres, Sévigné, 265.

  • 2Sorte de vase à l'usage du teinturier sur soie.

    Espèce de bassin de brasseur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « barque »

(Date à préciser) Du latin barca de même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourguig. baque ; provenç. barca ; espagn. et ital. barca ; angl. bark ; du celtique : gaél. barc ; bas-bret. bark, barque. Barca est dans Isidore, signifiant le canot qui porte à terre les marchandises d'un navire. Il est singulier que barca, si ancien, puisqu'il est dans Isidore, et commun à toutes les autres langues romanes, ne se trouve pas dans le vieux français, qui n'a que barge ; cela ne peut guère s'expliquer qu'en admettant une confusion entre barge et barque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « barque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
barque bark

Évolution historique de l’usage du mot « barque »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « barque »

  • Une jeune femme pour un vieillard, c'est une barque qui ne répond pas au gouvernail et que ne retient pas l'ancre. De Théognis / Poèmes élégiaques
  • La barque de Caron va toujours aux enfers. Il n'y a pas de nautonier du bonheur. Gaston Bachelard, L'Eau et les Rêves, José Corti
  • Un bon pêcheur meurt debout dans sa barque. De Proverbe québécois
  • A barque désespérée, Dieu fait trouver le port. De Proverbe français
  • Qui ne sait guider sa barque au fond s’en va. De Proverbe mentonais
  • Pourquoi se jeter à l'eau avant que la barque n'ait chaviré ? De Proverbe chinois
  • Un homme heureux est une barque qui navigue sous un vent favorable. De Proverbe chinois
  • La vie, c'est une barque dans l'herbe du matin. De François Bott / Traité de la désillusion
  • La barque qui a plusieurs pilotes court droit au naufrage. De Proverbe corse / La Corse en proverbes (1905)
  • La barque que l’on retient au port n’apprend pas à naviguer. Laissons-la donc prendre le large... De Jean Maër / Prends le large !
  • Venez à mon secours, grand Dieu : ma barque est si petite et la mer est si grande. De Proverbe breton
  • Nous sommes tous sur la même barque, promis au même naufrage et il n’y aura aucun survivant. De Philippe Bouvard
  • Si vous montez à terre, vous rencontrez le tigre ; si vous descendez dans une barque, vous rencontrez le crocodile. De Proverbe thaï
  • Le pirate doit savoir conduire sa barque aussi bien sinon mieux que les navigateurs qu'il brave. De Hubert Haddad / Evene.fr - Mars 2006
  • Le pêcheur qui, à coups de rames, fait avancer sa barque, a son passé devant lui et son avenir dans le dos. De Sophocle
  • Notre corps est la barque qui nous portera jusqu'à l'autre rive de l'océan de la vie. Il faut en prendre soin. De Swami Vivekananda / Raja-Yoga
  • Sur la barque voisine, Christina a fait la surprise à sa fille. Après plusieurs semaines de stress au travail, cette salariée de l’hôpital est très touchée par l’initiative de l'association : "Je le vis vraiment comme une belle récompense. C'est très symbolique d'être en mer, de voir l'horizon alors que nous sommes restés confinés dans notre travail pendant plusieurs semaines". France Bleu, Pyrénées-Orientales : une sortie gratuite en barques catalanes pour remercier les soignants
  • Trois adultes et un enfant, qui se déplaçaient en barque motorisée sur le canal de l’Aa, ont été secourus sur le canal à grand gabarit à Saint-Omer, à hauteur de la route de Saint-Momelin. La Voix du Nord, Saint-Omer: une barque coule dans le canal, les quatre occupants sains et saufs
  • Avec plus d’un mois de retard, la barque traditionnelle La Savoie a pu reprendre ses navigations sur le lac le samedi 30 mai. L’association Mémoire du Léman qui en assure la gestion se prépare à affronter des vents contraires. Le Messager, Evian-les-Bains: saison décisive pour la barque La Savoie - Le Messager
  • La barque occupée par quatre personnes, dont un enfant âgé de 3 ans, a coulé mercredi 10 juin au beau milieu du canal de l’Aa à Saint-Omer. Tous sont indemnes. Le pilote de l’embarcation a été placé en garde à vue, il était alcoolisé au moment des faits. Des poursuites seront engagées à son encontre par le parquet. L’enquête se poursuit en préliminaire pour entendre d’autres témoins. La Voix du Nord, Naufrage d’une barque dans le canal à Saint-Omer : le pilote était alcoolisé
  • Quatre occupants d’une embarcation de plaisance l’ont échappé belle, mercredi 10 juin vers 18 heures, alors qu’ils naviguaient sur le canal de l’Aa à Saint-Omer. Leur barque motorisée a coulé au beau milieu de ce canal à grand gabarit. Ils ont dû rejoindre les berges à la nage. Que faisait le bateau sur les lieux ? Avait-il le droit d’y circuler ? La Voix du Nord, Saint-Omer : les questions qu’on se pose après le naufrage d’une barque dans le canal
  • L’association pour la protection et la sauvegarde du site et de l’environnement des hortillonnages voit sa saison écourtée. Et les barques traditionnelles à cornet ne pourront accepter que la moitié des passagers à bord. Courrier picard, Les barques des hortillonnages d’Amiens reprendront du service le 1er juillet
  • Les balades en barque reprennent ce vendredi ! Métamorph’eau’ses, les balades de nuit, sont de nouveau proposées par l’office de tourisme les vendredis et samedis soir dès 22h30. L’Eau’dyssée, les balades de jour, redémarrent les samedis, dimanches et mercredis dès 15 heures. Dans certaines conditions cependant. Journal L'Union abonné, Les balades en barque sont de retour à Châlons-en-Champagne
  • Ce service est effectif dès l'origine du Canal Royal en 1681, mais sous la concurrence de la Compagnie des Chemins de Fer, beaucoup plus rapide, le service des barques de poste est supprimé en 1854. Hérault Direct, Hérault - Caspestang - Vous avez déjà vu la barque de Poste ? : Hérault Direct
  • La barque s’est-elle décrochée d’un ponton ou d’un bateau ? C’était l’hypothèse à laquelle tout le monde avait envie de croire. Vers 11 h 30, ce vendredi, un employé de la Ville de Bavans a été témoin d’une scène inquiétante à l’entrée de la commune (côté Bart), quartier de l’Émaillerie. Sur le Doubs, devant le barrage, à la confluence de la rivière avec le canal et l’Allan, une barque - retournée- flottait (*). Six plongeurs du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) - parmi 17 pompiers déployés- se sont jetés à l’eau à 22° pour sonder les fonds dans cette réserve de pêche. , Faits-divers - Justice | Barque retournée sur le Doubs : aucune disparition de personne signalée
  • Le monde est un océan, l’humanité dans une barque Reforme.net, Dans la barque, l’humanité fantasme… - Reforme.net

Images d'illustration du mot « barque »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « barque »

Langue Traduction
Anglais boat
Espagnol barca
Italien barca
Allemand boot
Portugais barco
Source : Google Translate API

Synonymes de « barque »

Source : synonymes de barque sur lebonsynonyme.fr

Barque

Retour au sommaire ➦

Partager