Badine : définition de badine


Badine : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BADINE, subst. fém.

A.− Au sing.
1. Baguette mince et flexible pouvant servir de fouet ou de cravache. Badine à battre les meubles, les habits :
1. C'était une personne rigide et impitoyable, punissant ses élèves de coups de badine appliqués sur les mains avec une énergie suspecte. Green, Journal,1948, p. 170.
En partic. Petite canne souple et souvent travaillée que portaient les hommes soucieux de raffinement et d'élégance. Synon. stick.Badine à pomme d'or, à tête d'or; badine de jonc, de bambou :
2. ... [Noirtier] essaya devant la glace le chapeau à bords retroussés du jeune homme, parut satisfait de la manière dont il lui allait, et, laissant la canne de jonc dans le coin de la cheminée où il l'avait posée, il fit siffler dans sa main nerveuse une petite badine de bambou avec laquelle l'élégant substitut donnait à sa démarche la désinvolture qui en était une des principales qualités. A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 135.
2. Au plur., p. anal., TECHNOL., vx. Petites pincettes à branches minces et flexibles servant à tisonner le feu. Une paire de badines :
3. ... mon soufflet m'impatientait (...) je ne m'en suis pas plaint deux fois. Brst, le lendemain mademoiselle m'a donné un très-joli soufflet, et cette paire de badines avec lesquelles vous me voyez tisonnant. Balzac, Le Curé de Tours,1832, p. 177.
B.− Au fig., arg., au plur. Jambes. Synon. arg. cannes (cf. aussi baguettes) :
4. Elle avait un trac épatant. Un gros terrier (...) avait voulu lui boulotter les badines. La Petite lune,1878-79, no40, p. 2.
Rem. Attesté ds Esn. 1966.
Cherrer aux badines. ,,Terrasser en saisissant par les jambes`` (Bruant 1901).
PRONONC. : [badin].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1743 au plur. (Trév. : Badines ... Pincettes legères qu'on appelle ainsi parce qu'elles servent à badiner & à s'amuser en arrangeant quelques charbons ou petits tisons); 2. 1781, août modes « petite canne », (Corresp. litt., philos. et crit., XIII, p. 13 ds Proschwitz Beaumarchais, p. 326 : Adieu, robins en catogans. Adieu, pédants, basoche, huissiers à sombres mines, En froc puce, poudrés, musqués, Fièrement armés de badines). Déverbal de badiner*, sans doute au sens de « flotter au vent, s'agiter légèrement », p. réf. aux cendres remuées par des pincettes (sens 1) ou à la souplesse de leur extrémité (sens 2).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 64.
BBG. − Quem. 2es. t. 3 1972, p. 19.

Badine : définition du Wiktionnaire

Nom commun

badine \ba.din\ féminin

  1. Verge que l’on porte en guise de canne, ou dont on se sert pour fustiger ou cravacher.
    • […] tandis que Lucien faisait sauter, avec le bout de sa badine à pomme d’or incrustée de turquoise, les journaux dépliés. — (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, 1844.)
    • En vain je parcourais les promenades d’un petit air vainqueur; je me dandinais, je frappais l’air de ma badine d’ébène, j’arrangeais mes cheveux, je dérangeais ma cravate; en un mot, je me donnais des grâces: rien n'y faisait. — (Édouard Lemoine, Une maison de Bouillotte, dans le Musée français, 1837, vol.2, page 254)
    • Il brillait de tous ses feux, des guêtres, boutons de manchette, pommeau de la badine jusqu’au monocle ; il portait des gants beurre frais, semblait sortir des mains du barbier et n’avait sur la poitrine qu’un seul ruban, la décoration de chevalier de la Couronne d’Italie. — (Federico De Roberto, Le Vœu ultime, vers 1921, traduction de Muriel Gallot, 2014. p. 80.)
    • Lorsque j’étais seul, j’avançais avec une canne, une petite badine d’osier qu’elle m’avait acheté à la vogue de Chèzeneuve. Je fouillais devant moi comme avec une trompe. — (Frédéric Dard, Georges et la dame seule, Gap : Éditions Ophrys, 1943 & Paris : éd. Fayard, 2003)
    • Le capitaine badin jusqu’au bout de sa badine passa son doigt ganté de chevreau blanc sur la culasse luisante de graisse de son pistolet-mitrailleur démonté et le considéra souillé en demandant d’un ton où l’insolence le disputait à la perplexité : « C’est ça que vous appeler un pistolet-mitrailleur propre ? » — (Georges Perec, Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?, Denoël, 2000, collection Folio, pages 47-48.)
    • Le vrai secret, c’était le personnage grimpé sur un tabouret et qui tient à la main une longue badine, ou une espèce de perche, dont l’extrémité atteint le centre de la scène. Quel sens donner à son geste ? — (Philippe Delerm, La bulle de Tiepolo, Gallimard, 2005, collection Folio, page 59.)
  2. (Au pluriel) Se dit de pincettes fort légères.
    • Une paire de badines.
  3. (Au pluriel) Se dit de pincettes pour le feu et dont font usage les serruriers, les taillandiers [1].

Forme d’adjectif

badine \ba.din\

  1. Féminin singulier de badin.

Forme de verbe

badine \ba.din\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de badiner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de badiner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de badiner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de badiner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de badiner.

Nom commun

badine \Prononciation ?\ féminin (graphie ABCD)

  1. (Nord de la Haute-Bretagne) (Botanique) Cerise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Badine : définition du Littré (1872-1877)

BADINE (ba-di-n') s. f.
  • Baguette mince, souple et légère.

    S. f. plur. Sorte de petites pincettes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « badine »

Étymologie de badine - Littré

Badin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de badine - Wiktionnaire

(Nom commun) Déverbal de badiner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « badine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
badine badin play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « badine »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « badine »

  • Dans les dédales du stade Chanzy, on ne badine pas avec les mesures de précaution sanitaires autour du groupe du SA XV. SudOuest.fr, Pro D2 : « Un test hebdomadaire jusqu’à la reprise » pour les rugbymen pros
  • Si la forme est badine, si les traits d’esprit sont omniprésents, le fond s’avère grave, pessimiste et sagace – il trouve une résonance particulière dans l’esprit du lecteur, en parfait écho à la crise actuelle. Cette novella, à n’en pas douter, nous laisse sur une note d’amertume. Et donne matière à réflexion. , Seine-et-Marne. Le choix de la libraire de Faremoutiers : « Le cafard » de Ian McEwan | Le Pays Briard
  • Ahmed Bensaada, comme Mohamed Bouhamidi, rafaa156dz et tant d’autres lanceurs d’alertes agissent par amour de leur pays en tant qu’hommes et femmes libres et entendent militer à leur manière pour le bien être de leur peuple sans badiner avec la souveraineté nationale de leur pays, par pur patriotisme. C’est leur manière de concevoir le Hirak et d’y contribuer sans aucune prétention à vouloir s’afficher en tant que ses ténors autoproclamés.   Club de Mediapart, Le « complotiste » Bensaada ne badine pas avec la souveraineté nationale | Le Club de Mediapart
  • On ne badine pas avec l'amour. De Alfred de Musset / Titre de la comédie

Images d'illustration du mot « badine »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « badine »

Langue Traduction
Corse u zitellu
Basque txikitan
Japonais キッド
Russe дитя
Portugais criança
Arabe طفل
Chinois 小子
Allemand kind
Italien ragazzo
Espagnol niño
Anglais kid
Source : Google Translate API

Synonymes de « badine »

Source : synonymes de badine sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires