La langue française

Âprement

Sommaire

  • Définitions du mot âprement
  • Étymologie de « âprement »
  • Phonétique de « âprement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « âprement »
  • Citations contenant le mot « âprement »
  • Traductions du mot « âprement »
  • Synonymes de « âprement »
  • Antonymes de « âprement »

Définitions du mot « âprement »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÂPREMENT, adv.

D'une manière âpre.
A.− [En parlant d'une chose qui affecte les sens] :
1. Sa couleur splendide et rayonnante avait de plus un style très particulier. Elle était, pour me servir de mots empruntés à l'ordre moral, sanguinaire et mordante. Les mets les plus appétissants, les drôleries cuisinées avec le plus de réflexion, les produits culinaires le plus âprement assaisonnés avaient moins de ragoût et de montant, exhalaient moins de volupté sauvage pour le nez et le palais d'un gourmand, que les tableaux de M. Decamps pour un amateur de peinture. Baudelaire, Salon,1846, p. 139.
B.− Au fig., plus fréq. [En parlant d'une pers. ou de son caractère, de son comportement]
1. [Quant aux biens matériels] :
2. Ce devait être un de ces intendants dont la race est perdue, qui soignent la fortune de leur maître plus âprement que la leur propre, font des remontrances sur les dépenses folles et, aux époques des revers, apportent leurs minces épargnes pour soutenir la famille qui les a nourris en ses prospérités. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 356.
P. anal. [En parlant d'un végétal] :
3. Dédaigneux de chercher leur vie autour d'eux, en éparpillant leur chevelu, ils plongent pour la trouver jusqu'aux entrailles du terrain. Là, parmi les argiles ferrugineuses, les sables striés de cailloux, les pierres sur lesquelles s'assied la couche arable, ils absorbent âprement une sève puissante. Et, pénétrant de plus en plus bas, fouilleurs opiniâtres et avides, c'est bien vraiment tout un terroir qu'ils s'assimilent. Pesquidoux, Chez nous,t. 1, 1921, p. 59.
2. [En parlant d'une manière d'agir, de sentir ou de s'exprimer] :
4. Il fallait qu'elle l'entendît; et elle discutait âprement avec Dieu, les mâchoires serrées, le front barré d'une ride entêtée, le regard dur. R. Rolland, Jean-Christophe,Le Buisson ardent, 1911, p. 1382.
5. La vérité humaine est une notion purement locale et actuelle dont Pascal a tracé les limites. Elle ne représente sans doute même qu'une « moyenne vraisemblable » dans le système variable des réalités, une illusion de la pensée face à l'absolu inaccessible. Cette illusion reflète du moins la réalité du présent. C'est à ce titre qu'elle justifie le patient effort de chaque génération pour s'en approcher. Erreur probable de demain et d'ailleurs, elle fait la loi d'ici et d'aujourd'hui, ce qui lui vaut d'être avidement quêtée, âprement défendue. M. Bariéty, Ch. Coury, Hist. de la méd.,1963, p. 595.
SYNT. Désirer, discuter, reprendre âprement. − PARAD. 1. (Quasi-) synon. ardemment, brutalement, cupidement, durement, farouchement, obstinément, rudement, sévèrement, violemment. 2. Anton. doucement, mollement.
PRONONC. ET ORTH. : [ɑpʀ əmɑ ̃]. Fér. 1768 rappelle ,,on écrivait autrefois asprement``.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1119 fig. « vivement, violemment » (Ph. de Thaon, Comput, éd. Mall, 1739 ds T.-L. : Ferit les asprement); fin xiies. « durement, sévèrement » (G. de Berneville, Gilles, 3280 ds DG). Dér. de âpre* étymol. 1; suff. -ment2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 148.

Wiktionnaire

Adverbe

âprement \ɑ.pʁə.mɑ̃\

  1. Avec âpreté, d'une manière âpre.
    • Le froid commence bien âprement.
    • Il se porte âprement, trop âprement à tout ce qu’il fait.
    • Il l’a réprimandé âprement.
    • Un chien qui se jette âprement sur la viande.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÂPREMENT. adv.
Avec âpreté. Le froid commence bien âprement. Il se porte âprement, trop âprement à tout ce qu'il fait. Il l'a réprimandé âprement. Un chien qui se jette âprement sur la viande.

Littré (1872-1877)

ÂPREMENT (â-pre-man) adv.
  • Avec âpreté, d'une manière dure. Réprimander âprement. Je voyais de la tour le choc des deux armées, L'une et l'autre au combat âprement animées, Rotrou, Antig. I, 2. Courir âprement après les honneurs, Fléchier, Serm. I, 164. Le temps viendra qu'âprement à ton tour Tu languiras, comme moi, de l'amour, Baïf, Amour veng. stance 87.

HISTORIQUE

XIIe s. Se jo [j'] achat abeïes u haltes eveschiez, Dunt jo seie en cest siecle levez e eshalciez, Devant Deu en serai asprement chalengiez, Th. le mart. 121.

XIIIe s. Asprement vivoie, et mon boivre melloie à plour, Psautier, f° 120. Onques gens ne se aidierent plus asprement sor mer, Villehardouin, XCVI. Regardai le tournoiement Qui commença trop asprement, la Rose, 15314.

XIVe s. Les uns et les autres se combatent asprement et avecques fureur, Oresme, Eth. 87. Concupiscence nous assault et nous tempte plus souvent ; mes ire nous tempte plus asprement et moins souvent, Oresme, ib. 40. Et par elles mesmes seriez vous asprement corrigée, Ménagier, Prologue.

XVe s. On ne vit oncques de si peu de gens si bien tenir ni defendre que les Escots faisoient, ni aussi chastel assaillir si asprement, Froissart, II, II, 15. Sy les tourmenterons apprement, Jeu des 3 rois. Un autre homme volt essayer par redarguer et ledengier asprement ycellui, se il auroit pacience de philosophe, Christine de Pisan, Charles V, p. 3, ch. 27. Il eust beaucoup plus asprement parlé, Commines, I, 1.

XVIe s. Asprement indigné contre luy, Amyot, Cam. 20. Tant ilz le haïssoient asprement, Amyot, Timol. 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « âprement »

 Dérivé de âpre avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Âpre et le suffixe ment ; provenç. asprament ; catal. asprement ; espagn. asperamente ; ital. aspramente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « âprement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
âprement aprœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « âprement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « âprement »

  • Le bonheur n'est pas un but qu'on poursuit âprement, c'est une fleur que l'on cueille sur la route du devoir. De John Stuart Mill
  • Le bec-en-sabot du Nil vit dans des marécages difficiles d'accès, dans l'est de l'Afrique tropicale. Pendant la nidification, il défend âprement son territoire bordé de roseaux et de papyrus. En vol, il rétracte son cou comme les hérons ou les pélicans et utilise les courants d'air pour monter et planer. Aussi, c'est son étonnant bec qui le caractérise : avec ses 23 centimètres de long et ses 10 centimètres de large, il est parfois plus gros que sa tête. Franceinfo, VIDEO. Connaissez-vous le bec-en-sabot du Nil ?
  • Au terme d'une rencontre âprement disputée, au cours de laquelle les deux équipes ont touché les montants durant la prolongation (un poteau pour Arjen Robben côté Pays-Bas, un poteau de Fredrik Ljungberg côté Suède). UEFA.com, Ce jour-là : 26 juin | UEFA EURO 2020 | UEFA.com
  • A Bossangoa, en novembre 2018, lors d'une opération de recrutement des Forces armées centrafricaines (FACA). L'Ouham, fief de Bozizé,est l'un des principaux réservoirs de voix que se disputent âprement les partis en vue de la présidentielle. © Creative Commons / Photos: UN/MINUSCA - Hervé Serefio JeuneAfrique.com, Duel Bozizé-Touadéra en Centrafrique : à Bossangoa, la mère des batailles politiques – Jeune Afrique
  • En réalité, l'ancien patron de Seat (groupe Volkswagen) est dans les murs depuis le début du mois de juin après avoir obtenu de son ancien employeur, un assouplissement de sa quarantaine de non-concurrence, selon nos confrères. Assouplissement âprement négocié entre les deux géants. BFM BUSINESS, Luca de Meo, qui prend les rênes de Renault, attendu au tournant sur la restructuration du groupe
  • Située sur l’un des chemins du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, la Via Turonensis, elle offre aux jacquets un hébergement sur la route vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Enfin, elle contribue à contrôler un territoire âprement disputé par les seigneurs de Navarre, de Béarn et de Gascogne. AquitaineOnLine, Abbaye d'Arthous à Hastingues : patrimoine des Landes | Landes | Actualités en Aquitaine

Traductions du mot « âprement »

Langue Traduction
Anglais bitterly
Espagnol amargamente
Italien amaramente
Allemand bitterlich
Chinois 痛苦地
Arabe بمرارة
Portugais amargamente
Russe горько
Japonais 激しく
Basque bitterly
Corse amare
Source : Google Translate API

Synonymes de « âprement »

Source : synonymes de âprement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « âprement »

Partager