La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « sévèrement »

Sévèrement

Définitions de « sévèrement »

Trésor de la Langue Française informatisé

SÉVÈREMENT, adv.

Avec sévérité.
A. −
1. [Corresp. à sévère A 1] Sévèrement critiqué, interdit, réprimé; élever sévèrement; examiner, punir sévèrement. Madame de Châteaubedeau se rendit chez la marquise pour lui exprimer ses regrets et son désir de punir son fils sévèrement. (...) elle se hâta d'indiquer elle-même le châtiment le plus pénible à l'amour-propre du jeune homme (Boylesve,Leçon d'amour, 1902, p. 108).Ils réclamaient eux-mêmes qu'on les traitât sévèrement, et méprisaient la mansuétude − un exemple d'indulgence, un seul, une seule fois, n'aurait-il pas sur eux une action extraordinaire? (Queffélec,Recteur, 1944, p. 222).
2. [Corresp. à sévère A 2] D'un air sévère. Regarder sévèrement. Gregory la considéra sévèrement: − « Vous n'êtes pas dans la vérité », dit-il (Martin du G.,Thib., Pénitenc., 1922, p. 788).
B. − [Corresp. à sévère B] Avec austérité. C'est un brun, fort bel et joli homme, habillé sévèrement; un salon sévère, un salon de Chine (Goncourt,Journal, 1860, p. 776).
C. −
1. [Corresp. à sévère C 1] Avec rigueur. Sévèrement jugé, réglementé. Le commerce de distribution des alcools et des spiritueux, sévèrement contrôlé par la Régie des Contributions indirectes, nécessite des capitaux importants (Brunerie,Industr. alim., 1949, p. 212).
En partic. Avec une rigueur scientifique, intellectuelle. Dans l'esthétique, tout en distinguant sévèrement le beau de l'agréable, nous avons fait voir que l'agréable est l'accompagnement du beau (Cousin,Vrai, 1836, p. 439).Des expériences bien contrôlées et sévèrement analysées (Amadou,Parapsychol., 1954, p. 128).
2. [Corresp. à sévère C 3; dans un cont. jur.] Juger sévèrement. Il m'a joué... Il m'a indignement joué. Je vous en prie, faites-le condamner sévèrement, très sévèrement. Je vais écrire. Dites-moi à qui il faut écrire pour le faire condamner (Maupass.,Contes et nouv., t. 1, Protect., 1884, p. 443).L'article 419 du code pénal, datant du début du XIXesiècle, qui condamnait sévèrement les ententes mais n'avait été appliqué que contre les coalitions ouvrières (Lesourd, Gérard,Hist. écon., 1966, p. 443).
D. − [Corresp. à sévère E] Gravement, sérieusement. Sévèrement atteint, blessé. La sélection opère sur tous les stades de l'aventure individuelle, depuis les gamètes jusqu'à la production d'autres gamètes. Elle frappe même très sévèrement les embryons (Cuénot, J. Rostand,Introd. génét., 1936, p. 64).
Rem. V. sévère rem.
Prononc. et Orth.: [sevε:ʀmɑ ̃]. Ac. 1694, 1718: severement; dep. 1740: sévère-. Étymol. et Hist. 1. 1539 « d'une manière rigide, sans indulgence » (R. Est. ds Gdf. Compl.); 2. 1827 « avec un goût sévère » (Delécluze, Journal, p. 428). Dér. de sévère*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 657. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 971, b) 960; xxes.: a) 1 046, b) 821.

Wiktionnaire

Adverbe - français

sévèrement \se.vɛʁ.mɑ̃\

  1. D’une manière sévère, avec sévérité.
    • Réponds de toi-même, frère, ajouta le roi Richard un peu sévèrement. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […], je lui dictais sévèrement des choses ennuyeuses qu'elle tapait avec une application timide, toute frêle, toute mièvre dans sa robe de confection simili popeline. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 199)
    • La politique romaine, qui défendait si sévèrement les religions étrangères, — (Jacques-Bénigne Bossuet, Historique II, 12.)
    • Ce fut un scandale effroyable dans un diocèse administré très sévèrement. Les prêtres, en bonne règle, ne doivent faire des enfants qu’à des femmes mariées. Pour avoir manqué à cette loi de convenance, il fut mis en prison, diffamé, chassé. — (Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, 1782-1789, Livre III)
  2. Avec un goût sévère.
    • Cela est écrit sévèrement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SÉVÈREMENT. adv.
D'une manière sévère, avec sévérité. Punir sévèrement. On l'a traité sévèrement. Cela est écrit, composé sévèrement.

Littré (1872-1877)

SÉVÈREMENT (sé-vè-re-man) adv.
  • 1D'une manière sévère. Punir sévèrement. La politique romaine, qui défendait si sévèrement les religions étrangères, Bossuet, Hist. II, 12. Un diocèse administré très sévèrement, Rousseau, Confess. III.
  • 2Avec un goût sévère. Cela est écrit sévèrement.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sévèrement »

Sévère, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de sévère avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sévèrement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sévèrement sevɛrœmɑ̃

Fréquence d'apparition du mot « sévèrement » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « sévèrement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « sévèrement »

  • La vie est une balance qui doit-être surveillée sévèrement.
    Moses Isegawa — Chroniques abyssiniennes
  • Défiez-vous des sceptiques à outrance : ils sont capables de juger bien sévèrement vos moindres actions.
    Jules Renard — Journal 1887-1892
  • En 2019, la Direction de la répression des fraudes a augmenté ses contrôles et sanctionné plus sévèrement les entreprises de la rénovation énergétique des logements. En cause, des pratiques déloyales observées même chez des entreprises labellisées RGE.
    Actu-Environnement — Fraudes à la rénovation énergétique en 2019 : la DGCCRF a sanctionné plus sévèrement
  • Et vous êtes officier français? dit sévèrement le comte de Sérisy. Vous comptez bien sûr la discrétion de ceux qui vous écoutent. Mais il n'y a pas de mouchards, dit Georges.
    Honoré de Balzac — Un début dans la vie

Traductions du mot « sévèrement »

Langue Traduction
Anglais severely
Espagnol severamente
Italien gravemente
Allemand stark
Chinois 严重
Arabe بشدة
Portugais severamente
Russe сильно
Japonais 厳しく
Basque zorrotz
Corse severamente
Source : Google Translate API

Antonymes de « sévèrement »

Combien de points fait le mot sévèrement au Scrabble ?

Nombre de points du mot sévèrement au scrabble : 13 points

Sévèrement

Retour au sommaire ➦