La langue française

Amnistier

Définitions du mot « amnistier »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMNISTIER, verbe trans.

I.− Emploi trans.
A.− DR. [L'obj. désigne un acte ayant entraîné une sanction juridique ou son aut.] Accorder une amnistie; comprendre dans une mesure d'amnistie :
1. C'est ainsi que M. Murphy avait, d'abord, appuyé le général de la Laurentie qui, à son retour de Paris, prétendait prendre la résistance sous sa coupe afin de faire pression sur le maréchal et d'accéder au gouvernement. « Et de Gaulle? » lui demandait-on. « Eh bien! nous l'amnistierons! » Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,L'Unité, 1956, p. 9.
2. Dans son article 1er, la loi amnistie de plein droit les condamnations définitives pour crimes ou délits commis en relation directe avec les événements d'Algérie (...). Dans son article 2, la loi amnistie de plein droit les infractions commises avant le 3 juillet 1962 en relation directe avec les événements d'Algérie... Nouveau répertoire de droit, Paris, Dalloz, Mise à jour, 1968, § 72.
Abs. Exercer le pouvoir d'accorder une amnistie :
3. Rigoureusement, le droit d'amnistier n'appartient (...) qu'au pouvoir législatif, et cependant le pouvoir exécutif exerce ce droit sans inconvénient, avant comme après le jugement, pour les délits militaires, pour les délits forestiers, pour certaines contraventions fiscales, et pour les infractions aux lois de la garde nationale. Pol.1868.
Rem. Emploi attesté ds Lar. 19e, Lar. 20e.
B.− P. ext., littér. Excuser quelqu'un, lui pardonner; excuser quelque chose, l'oublier :
4. ... car la chose que les écoliers amnistient le moins facilement, c'est la soupe du pensionnat. Aucune de leurs colères n'est plus opiniâtre que celle-là, ils oublient les pensums, ils oublient les retenues, ils pardonnent même aux pions de l'établissement : ils ne pardonnent jamais à la soupe. C'est une haine qui ne s'éteint qu'à la sortie; et encore! L. Reybaud, Jérôme Paturot,1842, p. 414.
5. ... je pense que quelque tare originelle atteint d'un ensemble toute l'humanité, de sorte que même les meilleurs sont tarés, voués au mal, à la perdition, et que l'homme ne saurait s'en tirer sans je ne sais quel divin secours qui le lave de cette souillure première et l'amnistie. A. Gide, Thésée,1946, p. 1452.
Except. [Le suj. du verbe désigne un inanimé] Faire pardonner, effacer :
6. Chien du troupeau, tu fus un loup comme les autres! Ô rois, ses attentats amnistiaient les vôtres; V. Hugo, La Légende des siècles,t. 6, La Vision de Dante, 1883, p. 369.
II.− Emploi pronom., rare
A.− Sens passif. [Le suj. désigne une pers. ou un acte accompli par une pers.] Être amnistié. ,,Les déserteurs en face de l'ennemi s'amnistient rarement.`` (Guérin1892).
P. ext. ,,La guerre s'amnistie par l'héroïsme et la gloire.`` (E. de Gir. ds Lar. 19e).
B.− Sens réfléchi, fig. S'amnistier de + compl.S'amnistier d'une faute (Lar. encyclop., Lar. Lang. fr.).
Prononc. : [amnistje], j'amnistie [ʒamnisti].
Étymol. ET HIST. − Déc. 1795 part. passé substantivé amnistié « à qui l'on a accordé une amnistie, pardonné » (Messager du soir du 19 déc. 1795 ds Aulard, Paris pendant la Réaction thermidorienne et le Directoire, II, 536 ds M. Frey, Transformations du vocab. fr. à l'époque de la Révolution (1789-1800), P.U.F., 1925, p. 227 : Il [le gouvernement] reconnaîtra que les amnistiés, loin d'être rassasiés du sang du peuple et de celui de ses représentants, veulent encore [...] renverser la Constitution). Dér. de amnistie*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 16.
BBG. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Cap. 1936 (s.v. grâce amnistiante).Lav. Diffic. 1846. − Rey-Cottez 1968, t. 36, p. 332.

Wiktionnaire

Verbe

amnistier \am.nis.tje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Accorder une amnistie, gracier.
    • Il fut amnistié.
    • La grande concession qu’on nous fait, c’est de ne pas amnistier Dreyfus. — (Georges Clemenceau, Injustice militaire, 1902)
    • On était dans l’embarras
      Alors on l’condamna
      Et puis on l’amnistia
      — (Boris Vian, La Java des bombes atomiques, 1955)
  2. Excuser, pardonner, oublier, passer l’éponge.
    • …car la chose que les écoliers amnistient le moins facilement, c'est la soupe du pensionnat. Aucune de leurs colères n'est plus opiniâtre que celle-là, ils oublient les pensums, ils oublient les retenues, ils pardonnent même aux pions de l'établissement : ils ne pardonnent jamais à la soupe. C'est une haine qui ne s'éteint qu'à la sortie ; et encore ! — (L. Reybaud, Jérôme Paturot, 1842, p. 414)
    • …je pense que quelque tare originelle atteint d'un ensemble toute l'humanité, de sorte que même les meilleurs sont tarés, voués au mal, à la perdition, et que l'homme ne saurait s'en tirer sans je ne sais quel divin secours qui le lave de cette souillure première et l’amnistie. — (A. Gide, Thésée, 1946, p. 1452)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMNISTIER. v. tr.
Comprendre dans l'amnistie. Il fut amnistié. Le prince amnistia les coupables. Son participe passé s'emploie comme nom. Les amnistiés rentrèrent dans le pays.

Littré (1872-1877)

AMNISTIER (a-mni-sti-é) v. a.
  • Accorder une amnistie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « amnistier »

(1795) Dénominal de amnistie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « amnistier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amnistier amnistje

Évolution historique de l’usage du mot « amnistier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amnistier »

  • Possibilité d'amnistier ce gouvernement par la guillotine. ne pas avoir réagi lorsqu'ils ont été prévenu par l'ambassadeur Français en Chine en décembre pas de réaction, pratiquement tous les pays ont fermé leurs frontières et aéroports, en France le virus ne franchissant pas les frontières en plaisantant par le Président mais les touristes qui entraient en France certains étaient porteurs et stupéfaits de n'avoir pas de contrôles en arrivant!!!! Valeurs actuelles, Les mensonges du gouvernement pour s’auto-amnistier de sa gestion du coronavirus | Valeurs actuelles
  • » À VOIR AUSSI - Le gouvernement est-il en train de s'auto-amnistier de la crise du Covid-19? Le Figaro.fr, «Philippe ne sera pas candidat en 2022 contre Macron», affirme son ex-conseiller et plus fidèle ami
  • Le Pérou va amnistier quelque 3000 détenus vulnérables à la pandémie due au coronavirus qui se trouvent dans les 68 établissements pénitentiaires du pays, a annoncé mercredi le ministre de la justice. Le gouvernement doit émettre jeudi un décret officialisant cette mesure. Le Temps, Le Pérou va amnistier 3000 détenus vulnérables au Covid-19 - Le Temps
  • « Soit il y a une justice, soit il n’y en a pas. Que la justice émette des sentences dans toutes ces affaires (qui sont concernées par l’amnistie générale) », souligne à L’Orient-Le Jour le général à la retraite Khalil Hélou. « Pourquoi amnistier une personne qui a déjà été condamnée ? Quant à ceux qui ont purgé leur peine, il faut les faire sortir de prison et juger ceux qui ne l’ont pas encore été », ajoute le général Hélou. L'Orient-Le Jour, Pourquoi la loi sur l’amnistie générale ne fait pas l’unanimité - L'Orient-Le Jour
  • » À VOIR AUSSI – Le gouvernement est-il en train de s’auto-amnistier de la crise du Covid-19? EBENE MAGAZINE, La cote de popularité d'Edouard Philippe poursuit son envolée - EBENE MAGAZINE

Traductions du mot « amnistier »

Langue Traduction
Anglais amnesty
Espagnol amnistiar
Italien amnistiare
Allemand amnestieren
Portugais amnistiar
Source : Google Translate API

Synonymes de « amnistier »

Source : synonymes de amnistier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « amnistier »

Amnistier

Retour au sommaire ➦

Partager