La langue française

Amnistie

Définitions du mot « amnistie »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMNISTIE, subst. fém.

A.− DR. ,,Mesure générale faisant remise à tous les inculpés d'une même catégorie de crimes, de délits ou de contraventions, aussi bien des poursuites à exercer que des condamnations prononcées.`` (Nouveau répertoire de droit, Paris, Dalloz, t. 1, 1962, § 1). Loi d'amnistie :
1. ... il n'y a qu'un apaisement, c'est l'oubli. Messieurs, dans la langue politique, l'oubli s'appelle amnistie. V. Hugo, Actes et paroles,3, 1876, p. 390.
2. ... je suis indigné de l'amnistie, mesure que je trouve inepte et injuste. La logique veut qu'on gracie aussi le prince impérial. Pourquoi ne pas le faire revenir? Il est moins coupable que les assassins de la Commune. G. Flaubert, Correspondance,1879, p. 169.
3. Je vote pour Cyvoct, candidat de l'amnistie. (...) Je vote pour Cyvoct parce qu'il se présente comme l'homme d'une idée, et que cette idée est grande et généreuse : l'oubli des dissensions passées, pour ramener la paix dans les cœurs, et tâcher de fonder l'ordre de justice sur le consentement de la raison, au lieu de ne connaître entre les hommes d'autre arbitre que la violence. G. Clemenceau, L'Iniquité,1899, p. 336.
Rem. Dans le lang. pop., confusion fréq. avec armistice (cf. Esn. Poilu 1919, p. 360).
Spéc., DIPLOMATIQUE. Lettres* d'amnistie.
P. compar. :
4. Enfin, M. Rezeau eut l'idée que j'attendais de lui, (...) : − Dans trois jours, dit-il, nous arrivons au premier mai. À l'occasion de la Saint-Jacques, je lèverai toutes les punitions. Je le quittai, satisfait, mais rien ne m'empêchera de penser que l'amnistie est l'expédient des gouvernements faibles. H. Bazin, Vipère au poing,1948, p. 176.
B.− P. ext., littér. Pardon général, oubli :
5. Nous ne savions ni jouer à la balle, ni courir, ni monter sur les échasses. Aux jours d'amnistie, ou quand par hasard nous obtenions un instant de liberté, nous ne partagions aucun des plaisirs à la mode dans le Collége. Étrangers aux jouissances de nos camarades, nous restions seuls, mélancoliquement assis sous quelque arbre de la cour. H. de Balzac, Louis Lambert,1832, p. 60.
6. Il [le mari] pleure, et quand il pleure, [Madeleine lui dit] d'un petit ton goguenard : « Va, va, pleure, ça te fait du bien. Ça passera. » Et à toutes les amnisties du mari : « Tu es bon, toi, mais ce n'est pas ta faute; tu es bon parce que tu es faible. » E. et J. de Goncourt, Journal,août 1858, p. 501.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [amnisti]. 2. Hist. − Fér. 1768 précise : ,,Prononcez ame-nis-ti-e, en 4 syllabes ne faisant point sentir l'e ajouté à l'm`` (cf. aussi Fér. Crit. t. 1 1787). Fér. 1768 dit également que ,,quelques-uns écrivent mal à propos amnestie`` (cf. aussi Fér. Crit. t. 1 1787 et Ac. Compl. 1842, s.v. amnestie). Ac. 1798 précise que l'on prononce l'm et l's.
Étymol. ET HIST. − 1. 1546 « pardon collectif accordé par le souverain » (Rabelais, Le Tiers Livre, éd. M. A. Screech, 1, 25 : pardonnant tout le passé, avecques oubliance sempiternelle de toutes offenses praecedentes, comme estoit la Amnestie des Atheniens); 2. 1548 p. ext. « oubli en général » (Du Fail, Eutrap., IV ds Gdf. Compl. : Jettoit tout inconvenient sur l'amnestie des temps, ou les disciplines auroient esté dissipees et perdues). Empr. au gr. α ̓ μ ν η σ τ ι ́ α (de α ́ μ ν η σ τ ο ς « oublié ») au sens 1, Plutarque, Cic., 42 ds Bailly; au sens 2, sens primitif du gr., Diogene Laerce, 9, 14, ibid. La forme amnestie reproduisant l'orth. gr., est supplantée dep. le xviies. par la forme amnistie (cf. Rich. 1680 : La raison est pour amnestie, mais l'usage est pour amnistie), reproduisant la prononc. gr., l'η ayant pris en gr. byz. et conservé depuis, le son [i].
STAT. − Fréq. abs. litt. : 120.
BBG. − Aquist. 1966. − Bach.-Dez. 1882. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Barr. 1967. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Blanche 1857. − Bouillet 1859. − Boiss.8. − Bruant 1901. − Cap. 1936. − Dup. 1961. − Fér. 1768. − Hanse 1949. − Lar. comm. 1930. − Lav. Diffic. 1846. − Lavedan 1964. − Lemeurier 1969. − Lep. 1948. − Noter-Léc. 1912. − Pol. 1969. − Prév. 1755. − Réau-Rond. 1951. − Réau-Rond. Suppl. 1962. − St-Edme t. 1 1824. − Spr. 1967. − Thomas 1956.

Wiktionnaire

Nom commun

amnistie \am.nis.ti\ féminin

  1. (Politique) Acte du pouvoir législatif qui accorde le pardon aux auteurs d’un même délit de droit commun ou politique.
    • Finalement, on vota une loi d’amnistie pour déclarer qu’on ne voulait plus entendre parler de toutes ces vétilles. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. VI, La moralité de la violence, 1908, p. 278)
    • Il faut une loi spéciale pour accorder au Président de la République le droit d’amnistie.
    • Il fut compris dans l’amnistie.
    • Ceux qui furent exceptés de l’amnistie.
  2. (Par extension) Pardon général.

Forme de verbe

amnistie \am.nis.ti\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe amnistier.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe amnistier.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe amnistier.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe amnistier.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe amnistier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMNISTIE. n. f.
Acte du pouvoir législatif qui accorde le pardon aux auteurs d'un même délit de droit commun ou politique. Il faut une loi spéciale pour accorder au Président de la République le droit d'amnistie. Acte, loi d'amnistie. On publia l'amnistie. Accepter l'amnistie. Il fut compris dans l'amnistie. Ceux qui furent exceptés de l'amnistie. Par extension, il signifie quelquefois Pardon général.

Littré (1872-1877)

AMNISTIE (a-mni-stie) s. f.
  • 1Pardon collectif accordé par le souverain. Il fut compris dans l'amnistie. On donna une amnistie générale au duc de Rohan, Anquetil, Ligue, III, 365.
  • 2 Par extension. Ces jubilés qui amènent les pécheurs à l'amnistie de la religion, Chateaubriand, Génie, III, V, 6.

SYNONYME

AMNISTIE, GRÂCE. La grâce est individuelle ; l'amnistie est collective.

HISTORIQUE

XVIe s. Pardonnant tout le passé avec oubliance sempiternelle de toutes offenses precedentes, comme estoit l'amnestie des Athéniens, Rabelais, dans MÉNAGE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AMNISTIE, s. f. sorte de pardon général qu’un prince accorde à ses sujets par un traité ou par un édit ; par lequel il déclare qu’il oublie tout le passé & le tient pour non avenu, & promet n’en faire aucune recherche. Voyez Pardon.

Ce mot est francisé du grec ἀμνιστία, amnistie, qui étoit le nom d’une loi semblable, que Thrasybule avoit faite après l’expulsion des trente tyrans d’Athenes. Andocides, orateur athénien, dont Plutarque a écrit la vie, & dont il y a une édition de 1575, nous donne dans son oraison sur les mysteres, une formule de l’amnistie & des sermens par lesquels elle étoit cimentée.

L’amnistie est ordinairement la voie par où le prince se réconcilie avec son peuple après une révolte ou un soûlevement général. Tel a été, par exemple, l’acte d’oubli que Charles II. roi d’Angleterre, a accordé lors de sa restauration. (H)

L’amnistie est aussi, dans les troupes, un pardon que le souverain accorde aux deserteurs, à condition de rejoindre leurs régimens. (Q)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « amnistie »

(1546) Du latin amnestia emprunté au grec ancien ἀμνηστία, amnêstía (« oubli »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀμνηστία, de ἀ privatif, et μνάομαι, je me souviens, au parfait μέμνημαι, de même radical que le latin meminisse, memoria (voy. MÉMOIRE). Rabelais disait amnestie, reproduisant l'orthographe grecque ; nous disons amnistie, reproduisant la prononciation dans laquelle l'êta a le son de l'i.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « amnistie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amnistie amnisti

Citations contenant le mot « amnistie »

  • L'amnistie est l'expédient des gouvernements faibles. De Hervé Bazin / Vipère au poing
  • L'amnistie est un acte par lequel les gouvernements pardonnent les injustices qu'ils ont commises. De Pierre Véron
  • L'amnistie était une mesure de puissance. C'était la porte de la clémence ouverte par la force. De Victor Hugo / Choses vues
  • Le "nul" est censé ignorer la loi. Pour les autres, il y a la prescription, le sursis et l'amnistie. De Anonyme
  • L’amnistie est un élégant moyen, pour le pouvoir, de désapprouver les mesures du précédent et de faire de la place dans les prisons pour y loger ensuite aisément ses ennemis personnels. De Anonyme
  • Les avoirs liquides non déclarés, régularisés auprès des banques dans le cadre de l‘amnistie accordée par l’Etat en 2020, devront générer plus de 500 MDH au fisc, selon une source officielle. Ce qui correspond à un montant d’avoirs et de biens déclarés de plus de 10 milliards de dirhams. 60% de ces recettes ont été déjà versés en 2020. Le reste sera payé en 2021. Medias24 - Site d'information, Cash non déclaré : L'amnistie rapporte plus de 500 MDH à l'Etat
  • Le conseil de ville de Trois-Rivières s’est entendu pour fixer une seconde période d’amnistie des frais de stationnement sur rue au centre-ville dans le cadre du nouveau confinement. L'Hebdo Journal, Retour de l’amnistie des frais de stationnement au centre-ville - L'Hebdo Journal
  • Le 27 novembre, des milliers de manifestants reprenaient la rue à Santiago du Chili pour exiger sa démission, un nouvel élan de protestation encore durement réprimé. Lundi, le président chilien de droite, Sebastian Piñera, annonçait, martial, son intention d’opposer un veto à la proposition de loi prévoyant l’amnistie des prisonniers politiques poursuivis pour leur participation au mouvement populaire de l’an dernier. Ce soulèvement avait ébranlé le pays par sa remise en cause radicale du legs de la dictature de Pinochet et des politiques néolibérales gravées dans le marbre de la Constitution de 1980, toujours en vigueur. L'Humanité, Chili : Sebastian Piñera oppose son veto à l’amnistie | L'Humanité
  • A l’image de la régularisation fiscale par voie de déclaration rectificative, l’amnistie sur les avoirs liquides est arrivée à échéance le 15 décembre dernier. L'Economiste, Avoirs liquides: Premier bilan de l'amnistie | L'Economiste
  • (Montréal) Les organismes œuvrant auprès des personnes itinérantes réclament une amnistie pour celles-ci et pour les travailleurs qui leur viennent à la suite de l’imposition d’un couvre-feu. La Presse, Couvre-feu | Amnistie réclamée pour les itinérants | La Presse
  • "Nous répondrons non, parce que ce n'est pas un référendum que propose Emmanuel Macron, c'est une amnistie. En réalité, il y a déjà une charte de l'environnement intégrée à la Constitution. Emmanuel Macron ne la respecte pas, comme il ne respecte pas les engagements pris par la France lors des Accords de Paris", assure-t-il. "Emmanuel Macron mène une politique anti-écologiste depuis le début de ce quinquennat", ajoute le député, citant la réintroduction des néonicotinoïdes ou encore le retard pris sur l'interdiction du glyphosate.  Europe 1, Climat : "Ce n'est pas un référendum que propose Macron, c'est une amnistie", dénonce Quatennens
  • Quelques années auparavant, en réaction à la panne de développement, laquelle sévit toujours du reste, on a opté pour la relance. Faute de ressources, le chemin le plus court passait par l’amnistie de change. La recette a bien marché, partout ou presque. Cela est plus impérieux aujourd’hui que la rumeur sur le stress de solvabilité du pays devient insistante. Webmanagercenter, Tunisie : Feu le projet de loi sur l'amnistie de change ! | Webmanagercenter
  • Le président sortant a aussi accordé l’amnistie à des membres de sa famille et des employés de la société de sécurité privée Blackwater, reconnus d’avoir tué des civils en Irak en 2007. Parmi les heureux élus figurent aussi son ancien directeur de campagne, Paul Manafort, condamné à sept ans et demi de prison, en résidence surveillée, son ami et ancien conseiller, Roger Stone dont la peine de quarante mois d’emprisonnement avait déjà été commuée en juillet, le père de son gendre, Charles Kushner, qui avait effectué deux ans de prison… L'Obs, Trump gracie ses alliés à tour de bras, mais peut-il le faire pour lui-même ? (Spoiler : c’est compliqué)
  • Des organismes de soutien demandent une amnistie pour ces jeunes et signalent que ces demandes de remboursement pourraient en jeter à la rue. , PCU: une amnistie demandée pour les jeunes vulnérables | LesAffaires.com

Traductions du mot « amnistie »

Langue Traduction
Anglais amnesty
Espagnol amnistía
Italien amnistia
Allemand amnestie
Chinois 大赦
Arabe عفو
Portugais anistia
Russe амнистия
Japonais 恩赦
Basque amnistia
Corse amnistia
Source : Google Translate API

Synonymes de « amnistie »

Source : synonymes de amnistie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « amnistie »

Amnistie

Retour au sommaire ➦

Partager