La langue française

Alarmiste

Sommaire

  • Définitions du mot alarmiste
  • Étymologie de « alarmiste »
  • Phonétique de « alarmiste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « alarmiste »
  • Citations contenant le mot « alarmiste »
  • Traductions du mot « alarmiste »
  • Synonymes de « alarmiste »
  • Antonymes de « alarmiste »

Définitions du mot « alarmiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALARMISTE, subst. et adj.

I.− Subst. gén. masc.
A.− Vx, rare. Personne qui, de manière insistante, avertit de l'imminence d'un danger :
1. ... quand Jérémie nous apprend que les faux prophètes combattaient les alarmistes, nous sommes tentés de trouver que les rôles étaient renversés. E. Renan, Histoire du peuple d'Israël,t. 3, 1887-1892, p. 277.
B.− Péj. et fam. Personne qui par goût ou par tempérament est portée à répandre l'alarme, notamment en colportant de mauvaises nouvelles :
2. L'astronome Lalande fut un grand alarmiste, il y a trente ans environ, au sujet d'un Mémoire lu à l'Académie des sciences, où il admettait la possibilité d'une comète heurtant la terre. Versailles eut peur, et menaça l'Alarmiste de la Bastille, s'il récidivait. S. Mercier, Néologie ou Vocabulaire de mots nouveaux, t. 1, 1801, p. 21.
3. Voilà ce que criait Jansénius, si on le condense en quelques mots. Bossuet trouvait que c'était là une crainte exagérée, que c'était, plus que de raison, être des chrétiens de malheur, des alarmistes du salut, et qu'en vociférant de la sorte, on ne réussissait qu'à effaroucher davantage ceux qui n'avaient déjà que trop d'aversion par nature. Ch.-A. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 2, 1842, p. 158.
4. ... il était patent − la documentation réunie par Belsenza ne laissait là-dessus aucun doute − que Saint-Damase s'était trouvé être aussitôt, dans l'atmosphère très spéciale qu'on respirait maintenant à Maremma, le point de rassemblement choisi et difficile à surveiller des alarmistes et des propagateurs de rumeurs, en même temps que le rendez-vous à la mode des riches hivernants sceptiques dont le nombre se multipliait dans la ville. J. Gracq, Le Rivage des Syrtes,1951, p. 189.
Spéc., subst. masc., arg. ,,Chien de garde.`` (F. Vidocq, Les Voleurs, 1836, p. 6).
II.− Emploi adj., péj. Qui tend à répandre l'alarme.
A.− [En parlant d'une pers.] :
5. Le pauvre Deschartres s'efforçait vainement de la distraire. Outre qu'il n'y entendait rien et que personne n'était plus alarmiste par tempérament, il était si triste lui-même que c'était pitié de les voir remuer des cartes le soir sur une table à jeu, sans savoir ce qu'ils faisaient et sans savoir lequel des deux avait gagné ou perdu la partie. G. Sand, Histoire de ma vie,t. 1, 1855, p. 418.
6. Daudet me dit que la seule crainte qu'il éprouve pour moi, c'est que la fin de mes actes, sans effet théâtral, ne déroute le public. À ce qu'il paraît, Blanche, le peintre, annonce dans les sociétés que la première sera houleuse, mais Blanche est un potinier alarmiste, cherchant des effets pour lui, − même dans les nouvelles à sensation qu'il colporte. E. et J. de Goncourt, Journal,déc. 1888, p. 872.
7. Son autorité [du comte d'Haussonville] lui a valu d'être choisi comme le consultant attitré de bien des cas d'incertitude littéraire (...) Il en est le docteur écouté, sagace, aimable, un peu vétilleux, un peu alarmiste peut-être, à force d'être consciencieux. M. Proust, Chroniques,1922, p. 54.
B.− [En parlant d'un comportement] :
8. Voilà que les journaux reprenaient le ton alarmiste, pour les événements extérieurs cette fois... Les gens se rencontraient avec des mines. Personne n'achetait plus rien. Et il est vrai qu'une fois c'est le Maroc, l'autre les Balkans, l'autre la Tripolitaine, les rentes russes qui baissent à cause des troubles qu'ils ont en Sibérie, enfin le monde n'est pas bien tranquille, voilà ce qu'on peut dire. L. Aragon, Les Beaux quartiers,1936, p. 96.
Stylistique − On trouve chez Hugo un ex. où alarmiste, empl. comme adj., a except. le sens de « chargé de donner l'alarme » (cf. supra I A) : 9. Près de Sarah, Job le psalmiste Dormait là sur le vert genêt, Chargeant quelque hyène alarmiste D'aboyer si quelqu'un venait. V. Hugo, Les Chansons des rues et des bois, 1865, p. 60.
Prononc. : [alaʀmist].
Étymol. ET HIST. − 1793, 18 mars allarmiste « celui qui cherche à inquiéter » (Bulletin des amis de la vérité, no78 ds M. Frey, Les Transformations du vocab. fr. à l'époque de la Révolution (1789-1800), 1925, p. 105 : Izarn-Valady tombe dans le piège des allarmistes); 1794, 26 juill. alarmiste « id. » (Journal de Paris, ibid. : C'est ce personnage odieux qui est joué dans l'Alarmiste, Vaudeville en un acte... Le rôle de l'Alarmiste est dessiné avec autant de vérité que de finesse). Dér. de alarme*; suff. -iste*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 8.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Darm. 1877, p. 209. − Dub. Pol. 1962, p. 114, 135. − Esn. 1965. − France 1907. − Larch. 1880. − La Rue 1954. − Michel 1856.

Wiktionnaire

Nom commun

alarmiste \a.laʁ.mist\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui se plaît à répandre des bruits alarmants.
    • Nul ne croyait au 30 juillet que la guerre fût proche, et lorsque quelqu'un se hasardait à faire part de ses inquiétudes, il était considéré comme un alarmiste, suspect pour le moins de jouer à la baisse. — (Frédéric Masson, Les femmes et la guerre de 1914, 1915)
    • Le carnage, sous la figure d'un géant, tenait une coupe de sang qu'il buvait à longs traits, et un glaive à deux tranchans, sur lequel étaient gravés ces mots: Guerre à mort aux aristocrates aux modérés, aux ci-devant nobles aux prétres, aux alarmistes aux indulgens au peuple qui parle et à celui qui se-tait. — (1794, Jugement du peuple souverain, qui condamne à mort la queue infernale de Robespierre, Saintomer)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALARMISTE. n. des deux genres
. Celui, celle qui se plaît à répandre des bruits alarmants.

Littré (1872-1877)

ALARMISTE (a-lar-mi-st') s. m.
  • Celui, celle qui se plaît à répandre des bruits alarmants. C'est un alarmiste. Défiez-vous des alarmistes.

    Mot né dans les alarmes de la Révolution.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « alarmiste »

 dérivé de alarme avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Alarmer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « alarmiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alarmiste alarmist

Évolution historique de l’usage du mot « alarmiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alarmiste »

  • Le retour de la foule dans les bars et les restaurants, les frontières qui rouvrent progressivement, la saison touristique qui approche… il ne faut pas se fier à ces quelques signes extérieurs d’un faux retour à la normale, selon le Fonds monétaire international (FMI), qui a publié des prévisions, alarmistes, mercredi 24 juin. Le recul du produit intérieur brut (PIB) pour le monde atteindrait 4,9 % en 2020, selon son rapport. Du jamais-vu. « C’est une crise comme aucune autre », note l’institution qui évalue à plus de 12 000 milliards de dollars (10 660 milliards d’euros) la perte cumulée pour l’économie mondiale en 2020 et 2021 à cause de l’épidémie liée au Covid-19. Le Monde.fr, « Une crise comme aucune autre », les prévisions alarmantes du FMI
  • Les marchés ont également pris connaissance, en début d'après-midi, de prévisions de croissance du FMI pour le moins alarmistes. L'institution a durement révisé ses précédentes prévisions réalisées en avril, estimant désormais que la contraction du PIB mondial devrait atteindre 4,9% (contre 3,0% précédemment), alors que celle du PIB français est attendue à -12,5% (contre -7,2% en avril), un chiffre jugé "très pessimiste" par le meilleur prévisionniste au monde, le français Christophe Barraud, "compte tenu des dernières données économiques". Pour les États-Unis, le FMI table désormais sur une contraction de 8%, contre -5,9% en avril dernier. BFM Bourse, Cac 40 : Entre craintes sanitaires et prévisions alarmistes, la Bourse de Paris reflue - BFM Bourse
  • En hausse de 1,12% au plus fort de la matinée, la Bourse de Paris a rebroussé chemin à l’annonce des prévisions alarmistes de l’OCDE pour la croissance mondiale. De quoi inciter les investisseurs à passer en mode pause, d’autant que la Fed doit rendre sa décision de politique monétaire dans la soirée. Au-delà de sa position sur les taux d’intérêt, la banque centrale américaine dévoilera ses prévisions économiques, qui pourraient également s’avérer pessimistes. Investir, Rebond avorté pour le Cac 40 après les prévisions alarmistes de l’OCDE et avant la Fed, Actualité des marchés - Investir-Les Echos Bourse
  • L'affaire prend une tournure très politique, avec Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, qui mène la fronde contre le gouvernement. Tout est parti en fait d'un courrier, discret mais alarmiste, adressé à Emmanuel Macron le 20 mai par le Groupement des autorités responsables de transport (GART), qui représente les collectivités. Il évoquait une perte de 4 milliards d'euros, dont 2 milliards de recettes voyageurs, liée à l'effondrement de la fréquentation lors du confinement et aux strictes règles de distanciation après le déconfinement, et 2 milliards normalement payés par les entreprises, sous forme de "versement mobilité", la contribution pour financer les transports, conséquence de l'arrêt d'activité de secteurs entiers de l'économie. Franceinfo, Métros, bus, tramways... On vous explique la menace d'un arrêt des transports en commun dès cet été
  • Je suis déçu de votre article du 2 juin sur les masques maison. Je le trouve alarmiste. Les gens l’interprètent comme si porter un masque maison ne servait à rien. Le Soleil, Les masques faits maison, ne soyons pas alarmistes | Points de vue | Opinions | Le Soleil - Québec

Traductions du mot « alarmiste »

Langue Traduction
Anglais alarmist
Espagnol alarmista
Italien allarmista
Allemand alarmierend
Portugais alarmista
Source : Google Translate API

Synonymes de « alarmiste »

Source : synonymes de alarmiste sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « alarmiste »

Partager