La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « provocateur »

Provocateur

Variantes Singulier Pluriel
Masculin provocateur provocateurs
Féminin provocatrice provocatrices

Définitions de « provocateur »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROVOCATEUR, -TRICE, adj. et subst.

A.− (Celui, celle, ce) qui provoque quelqu'un.
1. Substantif
a)
α) Celui qui excite ou qui défie quelqu'un. Vous êtes un sot! − Vous êtes un drôle! (...). − Ils se battront. − Non. − À demain, Monsieur. − À l'instant, répondit Nathan. − Allons! Allons! Vous êtes deux braves. − Vous en êtes un autre! dit le provocateur (Balzac, Peau chagr.,1831, p. 61):
1. − À présent, si les quatre goulus qui m'ont défié tout à l'heure en veulent encore, s'écria le beau-brun, souillé de poudre et déjà debout, on les servira rondement (...). − Nous moucher, toi, pécaïré? dit un grand escogriffe, en toisant le provocateur qui souriait; toi, morveux, toi? Cladel, Ompdrailles,1879, p. 64.
β) En partic., dans le domaine pol.Celui qui est chargé de tendre un piège à l'adversaire (individu ou groupe) en s'arrangeant pour qu'il commette ou pour qu'on lui attribue des actes que l'autorité en place ne peut que réprimer. Cette allocution fut suivie d'un profond silence; les évêques, ne sachant s'ils avaient devant eux un provocateur envoyé par Fredegonde, ne répondirent qu'en posant le doigt sur leurs lèvres en signe de discrétion (Thierry, Récits mérov.,t. 2, 1840, p. 145):
2. Se dire révolutionnaire et vouloir se faire tuer pour un gouvernement qui a ses mouchards, ses provocateurs, ses bureaucrates, comme tous les gouvernements bourgeois, à quoi cela rime-t-il? Green, Journal,1932, p. 113.
Empl. adj. [En Syrie] l'agitation couvait, le gouvernement syrien élevait sans cesse le ton, exigeant que les troupes « spéciales » lui fussent remises et encourageant les éléments provocateurs (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 186).
Agent provocateur (v. agent II C 4 b). Ils disent que l'attentat de Sarajevo aurait été organisé par des agents provocateurs à la solde de Berchtold, pour faire naître l'occasion attendue! (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 231):
3. Est-ce que vous voyez maintenant qu'on vous a tendu un piège? sevrais : Comment cela? m. habert : On a fait ce qu'il fallait pour que vous vous enferriez. Cela a un nom : vous ne savez pas ce que c'est qu'un agent provocateur? Montherl., Ville dont prince,1951, III, 5, p. 918.
b) Provocateur à qqc. (vieilli).Celui qui incite, qui pousse à quelque chose. Une proclamation annonçait que tout provocateur au rétablissement de la royauté ou de la Constitution de 1793 serait fusillé sans aucune forme de procès (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 494).
2. Adj. [En parlant d'une manifestation de l'activité hum.]
a) Qui a pour but ou pour effet de provoquer.
α) Synon. de provocant (v. ce mot A 2 a).Discours, propos provocateur(s); forfanterie, intonation provocatrice. Il n'y a pas de déshonneur à avoir des poux, dit Pierrette d'un petit air gentiment provocateur (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 126).Les gens sérieux qui ne goûtaient ni la frivolité du cabriolet ou de la calèche ni le faste provocateur et coûteux du carrosse, se rabattaient sur la berline (P. Rousseau, Hist. transp.,1961, p. 176).
β) Synon. de provocant (v. ce mot B 2).Coup d'œil, regard provocateur; corps, yeux provocateurs; toilette provocatrice. Resté seul avec sa maîtresse qui, debout devant un miroir, bouclait ses cheveux dans une charmante attitude provocatrice, Rodolphe s'approcha de Mimi et l'enlaça dans ses bras (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 153).Le choquant de cette profusion n'apparaissait d'ailleurs pas : seules comptaient la hardiesse de la coupe, la subtilité véritablement provocatrice des entrelacs, des filets de broderie posés sur la peau nue (Abellio, Pacifiques,1946, p. 125).
b) Dans le domaine pol.Qui manifeste la volonté délibérée de provoquer ou qui en donne l'impression. Menées provocatrices. On ne peut accuser le gouvernement d'aucun geste provocateur (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 462).La censure fut brusquement rétablie après l'assassinat du duc de Berry, dont les feuilles de l'opposition, souvent provocatrices, furent déclarées responsables (Coston, A.B.C. journ.,1952, p. 14).
B.− (Celui, celle, ce) qui provoque quelque chose; (celui, celle, ce) qui est à l'origine, qui est la cause de quelque chose, qui déclenche quelque chose.
1. Subst., vieilli. Je vous envoie (...) le petit volume de politique dont vous avez été le provocateur (Lamart., Corresp.,1831, p. 200).M. Didron, ce vrai pionnier du moyen âge, n'a cessé d'être un provocateur et un promoteur utile et des plus méritants dans cette branche de recherches (Sainte-Beuve, Nouv. lundis,t. 3, 1862, p. 374):
4. Par l'antinomie de leur développement, le travail et le capital étaient sans cesse ramenés à l'égalité en même temps qu'à la subordination, à la solidarité aussi bien qu'à la dépendance : l'un était l'agent, l'autre le provocateur et le gardien de la richesse commune. Proudhon, Syst. contrad. écon.,t. 1, 1846, p. 334.
2. Adj. Synon. de provocant (v. ce mot C).Cause, circonstance provocatrice de qqc. Le poète salue et bénit les voluptés, « reines des jeunes hommes », sans lesquelles rien de grand ne se fait, révélatrices du beau, provocatrices des actes héroïques et instigatrices des chefs-d'œuvre (Lemaitre, Contemp.,1885, p. 34).Toutes nos actions (...) sont-elles de purs automatismes dont nous ne sommes pas plus maîtres que le chien de Pavlov ne l'est de retenir son flux salivaire quand il perçoit le coup de sifflet provocateur? (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 93).Le froid et l'humidité ont un rôle provocateur non douteux sur les poussées douloureuses et congestives mais ne semblent pas à l'origine du rhumatisme lui-même (Ravault, Vignon, Rhumatol.,1956, p. 22).
REM.
Provo, subst.Aux Pays-Bas et particulièrement à Amsterdam vers 1965, jeune contestataire manifestant par des attitudes provocatrices son opposition à la société établie. Le « concile » des provos marquera une date importante dans l'histoire du cheveu long (Le Figaro,14 nov. 1966ds Gilb. 1980).P. ext. Synon. de contestataire.Il faut maintenant ajouter à la liste de ces happenings télévisuels l'extravagant numéro de l'écrivain américain Charles Bukowski à « Apostrophes », le 22 septembre. Clodo, porno, provo de Bukowski! (Le Point,2 oct. 1978, p. 90, col. 3).Empl. adj. Journal provo. Les pères conciliaires du mouvement « provo » en ont été pour leurs frais. Le concile qui se voulait œcuménique n'a réuni, les 12, 13 et 14 novembre, en dehors des Hollandais, fondateurs et théologiens du mouvement, qu'une délégation belge et quelques Français (L'Express,21 nov. 1966, p. 60, col. 2).
Prononc. et Orth. : [pʀ ɔvɔkatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1500 « personne qui provoque, incite à la violence, à la dispute, aux troubles » (Jardin de santé, Ois., 30 ds Gdf. Compl.); b) 1822 adj. (Courier, Pamphlets pol., Réponses aux anon., 1, p. 151 : le gouvernement provocateur); c) 1823 agent provocateur (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, p. 353); 1828-29 subst. « personne qui incite une personne ou un groupe à la violence ou à une action illégale dans l'intérêt du parti opposé » (Vidocq, Mém., t. 3, p. 33); d) 1842 adj. chez une femme (Stendhal, Lamiel, p. 155); 2. 1809 « qui déclenche, qui est la cause de quelque chose » (Lamarck, Philos. zool., t. 1, p. 403). Empr. au lat. provocator « celui qui défie », dér. de provocare (v. provoquer). Fréq. abs. littér. : 104. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 392.

Wiktionnaire

Nom commun - français

provocateur \pʁɔ.vɔ.ka.tœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : provocatrice)

  1. Personne qui provoque.
    • C’est lui qui a été le provocateur.

Adjectif - français

provocateur \pʁɔ.vɔ.ka.tœʁ\

  1. Qui provoque, provocant.
    • Les ennemis de la liberté lèvent un front audacieux ; partout confondus, ils sont partout provocateurs. — (Georges Jacques Danton, Sur l’établissement du tribunal révolutionnaire, Le Moniteur universel, 10 mars 1793)
    • Cook se dirigea vers la baie Hawkes, vaste échancrure creusée dans la côte est de l’île septentrionale. Il se trouva là en présence d’indigènes belliqueux, criards, provocateurs. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROVOCATEUR, TRICE. adj.
Qui provoque. Agent provocateur. Des mesures provocatrices. Il s'emploie aussi comme nom. C'est lui qui a été le provocateur.

Littré (1872-1877)

PROVOCATEUR (pro-vo-ka-teur, tri-s') adj.
  • Qui provoque. Paroles provocatrices.

    Agent provocateur, nom que l'on donne, en politique, aux agents de police qui parlent comme les factieux et les excitent à parler devant eux. Chut ! mes amis ; il [un bon vin] fait jaser à table : C'est un agent provocateur, Béranger, Ag. prov.

    Substantivement. Celui, celle qui provoque. C'est lui qui a été le provocateur.

HISTORIQUE

XVIe s. …Que le droit estoit de son costé ; car il n'estoit aggresseur ne provocateur en ceste guerre, Du Bellay, M. 267.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « provocateur »

Lat. provocatorem, de provocare, provoquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1501) Du latin provocator.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « provocateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
provocateur prɔvɔkatœr

Fréquence d'apparition du mot « provocateur » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « provocateur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « provocateur »

  • LE CONTREPOINT DE NICOLAS D’ESTIENNE D’ORVES - Anarchiste, provocateur, antimilitariste, pornographe, soûlographe de son vivant, le voilà qui est aujourd’hui chanté, honoré, à deux doigts d’une panthéonisation et d’une entrée posthume sous la Coupole.
    Le Figaro.fr — Boris Vian, provocateur hier, adulé aujourd’hui
  • Il y a aussi ceux qui ont sublimé leur passage à Fresnes. L'acteur Alain Delon, jamais emprisonné mais qui jouait enfant dans la cour, car le mari de sa nourrice était maton. L'écrivain Jean Genet, incarcéré pour de menus larcins, dont le séjour derrière les barreaux a alimenté l'œuvre provocatrice. Ou l'ex-président algérien Mohamed Boudiaf, captif en France lorsqu'il faisait partie des chefs du FLN, avant l'indépendance de son pays.
    LaProvence.com — France - Monde | A la prison de Fresnes, le graff s'immisce dans le destin des détenus | La Provence
  • (…) Volontiers provocateur, il donne régulièrement son point de vue sur Instagram où il est suivi par plus d’un million d’internautes (…). Il est l’un des rares humoristes à pouvoir parler de sexualité et de tabous sociaux même en plein mois saint, pour faire rire son public.
    Kapitalis — "Le Monde" parle de «l'humour sans tabous» et «provocateur» de Lotfi Abdelli
  • Conspiracy Watch : D’où vient cette notion d’« agent provocateur » ?
    Conspiracy Watch | L'Observatoire du conspirationnisme — Vous avez dit « agent provocateur » ? | Conspiracy Watch | L'Observatoire du conspirationnisme
  • En choisissant la bibliothèque présidentielle Richard Nixon pour prononcer un discours anti-chinois très provocateur, M. Pompeo a non seulement délibérément déformé les faits sur le développement de la Chine et calomnié avec malveillance sa politique intérieure et étrangère, mais il a aussi intentionnellement nié le moment historique du réengagement entre les Etats-Unis et la Chine et défié la relation bilatérale stable et saine des dernières décennies, tout cela uniquement pour détourner l'attention du public des propres écueils de Washington au fil des ans.
    Les mensonges de Pompeo sur la Chine ne feront que se retourner contre lui (COMMENTAIRE)_French.news.cn
  • Ecrivain réputé dans son pays, Limonov y était aussi considéré comme un original voire un sulfureux provocateur, depuis qu’il avait fondé, en 1994 avec l’idéologue d’extrême droite Alexandre Douguine, le très radical parti national-bolchévique. Grand opposant des privatisations, à la fois révolutionnaire et ultra-nationaliste, le parti bientôt interdit par les autorités russes. La gloire de Limonov culmina au début des années 2000, lorsqu’il fit un séjour en prison pour une tentative de soulèvement armé au Kazakhstan.
    Marianne — Edouard Limonov (1943-2020): mort d’un provocateur aux mille vies
  • Michel Houellebecq est devenu un provocateur breveté, un faiseur qui n’agit qu’en fonction de ce qu’on attend de lui.
    Will Self — Télérama, 4 février 2015
  • L’ancien gardien du Real Madrid (2007-2011) et de Liverpool (2001-2007) ne semble pas avoir gardé un souvenir impérissable du génial joueur argentin, qu’il a côtoyé à plusieurs reprises lors des clasico entre le Real et le Barça. «Il était trompeur et provocateur, tout comme Barcelone et Pep Guardiola, a écrit Dudek dans son livre. Ils étaient prêts à vous provoquer et ils ont pu le faire à la perfection. Cela avait beaucoup blessé José Mourinho et toute l’équipe.»
    «Messi était trompeur et provocateur» - Le Matin
  • Le professeur Mira, chef de service à l’hôpital Cochin, amène alors le professeur Locht sur le terrain de l’efficacité de l’étude, qu’il serait compliqué de mener à une échelle suffisante dans les pays cités puisque les protections contre le virus s’y multiplieraient. Il finit par déclarer : « Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne pourrait pas faire ces tests en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation, un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études avec le Sida, où chez les prostituées on essaie des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas ? »
    JeuneAfrique.com — [Tribune] Traitements contre le coronavirus testés en Afrique : LCI et les « provocateurs » – Jeune Afrique
  • « Jean-Pierre Mocky c’était un style, une gouaille, des amitiés, des coups de gueule et surtout du cinéma, son cinéma : unique, inclassable, provocateur et poétique. Sa liberté de ton et son regard sur le monde vont nous manquer. Je pense à sa famille et à ses proches », a indiqué le ministre de la Culture Franck Riester sur son compte Twitter.
    Le Soir — «Provocateur», «talentueux irrévérencieux»…: de nombreuses personnalités rendent hommage à Jean-Pierre Mocky - Le Soir
Voir toutes les citations du mot « provocateur » →

Traductions du mot « provocateur »

Langue Traduction
Anglais provocative
Espagnol provocativo
Italien provocatorio
Allemand provokativ
Chinois 挑衅
Arabe استفزازي
Portugais provocante
Russe провокационный
Japonais 挑発的な
Basque probokatzailea
Corse pruvucanti
Source : Google Translate API

Synonymes de « provocateur »

Source : synonymes de provocateur sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot provocateur au Scrabble ?

Nombre de points du mot provocateur au scrabble : 18 points

Provocateur

Retour au sommaire ➦