Délateur : définition de délateur


Délateur : définition du Wiktionnaire

Nom commun

délateur \de.la.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : délatrice)

  1. Celui, celle qui dénonce.
    • Les délateurs sont le fléau commun à tous les régimes tyranniques. Tacite a dépeint éloquemment le rôle odieux des délateurs.
    • Jugez de l’effet, si vous aviez été parler d’elle en des termes pareils devant les envieux ou des délateurs. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Délateur : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLATEUR, TRICE. n.
Celui, celle qui dénonce. Les délateurs sont le fléau commun à tous les régimes tyranniques. Tacite a dépeint éloquemment le rôle odieux des délateurs.

Délateur : définition du Littré (1872-1877)

DÉLATEUR (dé-la-teur) s. m.
  • 1 Terme d'histoire romaine. Celui qui, sous les empereurs, faisait métier de dénoncer auprès du prince les actes ou les paroles des personnages considérables : métier qui, ne servant que les passions du prince, était flétri par l'opinion publique. Les déserts, autrefois peuplés de sénateurs, Ne sont plus habités que par leurs délateurs, Racine, Brit. I, 2. Vous faites grâce à un délateur de la mère de Pison ! Diderot, Règne de Claude et Néron, I, § 6. Un Suilius, un délateur par état, un Furius, souillé, accusé, puni de mille crimes, Diderot, ib. I, § 60.
  • 2Délateur, délatrice, s. m. et f. Celui, celle qui accuse et fait métier de dénoncer ; ce qui implique aussi une idée défavorable. Mais pourquoi être encore le délateur universel à quatre-vingt-dix ans ? c'est un beau métier à cet âge-là, Fénelon, Dial. des morts, Rhadamante, Caton l'ancien, Scipion. Tel est le caractère du délateur : il craint la lumière et les preuves, il désire fermer à l'innocence tout accès auprès du prince, et lui ôter tout moyen de se justifier, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. II, p. 362, dans POUGENS. Pour une plaisanterie, en vérité, ce n'est pas la peine de me charger du rôle infâme de délateur, Marmontel, Mém. VI. Faisons-nous délateur pour nous rendre innocent, Imbert, Jaloux sans amour, IV, 11. En vain sur son crédit un délateur s'appuie ; Sous son bonnet carré, que ma main jette à bas, Je découvre en riant la tête de Midas, Voltaire, Epît. 83.
  • 3 Terme de législation pénale. Celui qui porte à la connaissance de la justice un crime ou un délit ; ce qui, dans ce sens, est exempt de toute idée déshonorante.

    On dit plutôt aujourd'hui dénonciateur.

  • 4 Adjectivement. Témoin muet, mais sûr, d'un forfait exécrable, Le glaive délateur reste aux mains du coupable, Delrieu, Artaxerce, IV, 8. Toutes les passions devinrent également délatrices, également écoutées, Raynal, Hist. phil. VIII, 31.

HISTORIQUE

XVIe s. Thucidides n'a point nommé, qui furent les delateurs, Amyot, Alc. 36.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Délateur : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « délateur » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « délateur »

Étymologie de délateur - Littré

Lat. delator, de de, et latum, supin de ferre, porter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de délateur - Wiktionnaire

Du latin delator.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « délateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
délateur delatœr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « délateur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « délateur »

  • Introduite à titre expérimental par la loi de finances pour 2017, la rémunération des délateurs fiscaux ou aviseurs fiscaux (terme officiel), a été pérennisée par la loi du 23 octobre 2018. Actuellement limitée par une circulaire interne à un million d’euros, elle pourrait être déplafonnée par la loi de finances pour 2020. Les Echos, Opinion | Ne rémunérons pas davantage les délateurs fiscaux ! | Les Echos
  • Et encore le Grouikgrouik est capable d'accuser le témoin d'être un délateur. midilibre.fr, Près de Montpellier : Il aurait à son actif au moins cinq cambriolages en dix jours - midilibre.fr
  • Le chef de la brigade était également jugé pour harcèlement moral sur le gendarme "lanceur d'alerte". Après avoir dénoncé ses deux collègues, il devient le vilain petit canard de cette petite brigade de montagne. Et le commandant lui mène la vie dure. L'ambiance est lourde. Mais à l'audience, le parquet, qui avait pourtant poursuivi le major commandant, finit par considérer que le gradé n'a pas harcelé le "délateur". Le procureur honoraire Pinault a considéré que les gendarmes sont des militaires. Et que la notion de harcèlement n'est pas la même que dans le civil : "vous avez fait péter les galons comme on dit". Dont acte. France Bleu, Les tripatouillages de deux gendarmes d'Arreau, devant la justice ce mardi
  • Vous n'êtes pas de ceux qui se font remarquer par leur physique ou l'éclat de leur intellect. Ne désespérez plus ! L'époque est propice aux millions d'oubliés de la notoriété. Sans trop d'effort, vous ferez le buzz en vous improvisant, pour la bonne cause, délateur au service du camp du bien. Sexisme, homophobie, islamophobie, machisme, racisme… Pour choisir votre terrain d'élection, vous n'avez que l'embarras du choix. Lapsus, faux pas, déviation, dérapage… Vous apprendrez devant votre clavier à user de ces inquiétants vocables qui remplacent l'archaïque lettre anonyme. Songez-y ! Taxer Alain Delon de machisme, Dustin Hoffman de harcèlement ou encore de « négationnisme climatique » (la dernière trouvaille des vigiles du Net), c'est postuler qu'avec un peu de chance ces stars feront cas de vos jappements. Au prix de quelques clics, vous serez effleuré par des étincelles de leur gloire ! Marianne, Délation : le temps des cafards | Marianne
  • On se défie de son voisin, on devient délateur ou corbeau. Le Point, BHL – Comment j'ai écrit le plus court de mes livres - Le Point
  • Société » On l’imagine volontiers la mine acariâtre, écartant un pan de rideau du salon afin d’épier ses voisins. Mais cette caricature peu flatteuse ne saurait résumer le délateur, ce quidam prompt à composer le numéro ou l’adresse e-mail de la police afin de dénoncer tel ou tel comportement sortant des clous. A la faveur de la crise que le monde a traversée (et traverse encore), ce personnage vit même une sorte d’heure de gloire, auréolé qu’il est du titre de citoyen modèle appliquant scrupuleusement les directives sanitaires, tout en faisant le nécessaire pour que son zèle soit contagieux. A d’autres époques et sous d’autres régimes, il aurait reçu une médaille. , Une véritable épidémie de délations - La Liberté
  • Un enfant raisonnable est une sale graine de délateur dévot et lâche, un garçon déraisonnable est beaucoup mieux. De Georg Christoph Lichtenberg / Aphorismes
  • Les vocations de délateur abondent dans l'espèce humaine. Jules Romains pseudonyme littéraire devenu ensuite le nom légal de Louis Farigoule, Les Hommes de bonne volonté, Province , Flammarion

Traductions du mot « délateur »

Langue Traduction
Corse informatore
Basque informer
Japonais 情報提供者
Russe доносчик
Portugais informante
Arabe مخبر
Chinois 告密者
Allemand informant
Italien informatore
Espagnol informador
Anglais informer
Source : Google Translate API

Synonymes de « délateur »

Source : synonymes de délateur sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires