La langue française

Accession

Sommaire

  • Définitions du mot accession
  • Étymologie de « accession »
  • Phonétique de « accession »
  • Évolution historique de l’usage du mot « accession »
  • Citations contenant le mot « accession »
  • Images d'illustration du mot « accession »
  • Traductions du mot « accession »
  • Synonymes de « accession »
  • Antonymes de « accession »

Définitions du mot accession

Trésor de la Langue Française informatisé

ACCESSION, subst. fém.

I.− Action d'accéder.
A.− Vieux
1. [En parlant d'un lieu] Synon. de accès plus ou moins difficile :
1. On a vu trop souvent, dit l'Assemblée provinciale de Basse Normandie en 1787, l'argent que le roi consacre aux routes ne servir qu'à l'aisance du riche sans être utile au peuple. On l'a fréquemment employé à rendre plus agréable l'accession d'un château, au lieu de s'en servir pour faciliter l'entrée d'un bourg ou d'un village. A. de Tocqueville, L'Ancien Régime et la Révolution,1856, p. 287.
Absolument :
2. Voici le lieu du monde où tout devient facile... Ce qui partout ailleurs est une accession N'est ici qu'un total et sourd abrasement. Ch. Péguy, La Tapisserie de Notre-Dame,1913, p. 689.
2. DR. Transport sur les lieux, visite des lieux en litige par les magistrats.
B.− Usuel. [Gén. avec un compl. introd. par la prép. à] Action d'accéder à un pouvoir ou une dignité, à une situation politique ou sociale supérieure :
3. ... je lui dis qu'une personne importante (...) avait (...) interpellé l'un de nous de lui dire en conscience ce qu'il croyait de l'empereur, touchant certains objets politiques : (...) s'il ne consentirait pas à l'existence d'un grand royaume en Allemagne, pour la maison d'Angleterre, qui va perdre incessamment celui de la Grande-Bretagne, lors de l'accession au trône de la jeune princesse de Galles, ... E.-D. de Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 186.
4. Sitôt qu'une puissance nouvelle se fait reconnaître, il ne se passe pas un temps infini que ses représentants n'apparaissent dans les réunions du « monde »; et le mouvement de l'histoire se résume assez bien dans l'accession successive des espèces sociales aux salons, aux chasses, aux mariages et aux funérailles de la tribu suprême d'une nation. P. Valéry, Variété 1,1924, p. 174.
5. ... Les conceptions ici esquissées impliquent évidemment une organisation corporative de la production, sans laquelle ne serait pas possible, l'accession de la personne ouvrière à une « qualification » progressive. J. Maritain, Humanisme intégral,1936, p. 203.
6. ... je me rendis au noviciat de sa congrégation, (...) que dirigeait tant bien que mal un docteur en théologie, entièrement dominé par le maître des novices, ancien ouvrier tapissier. Illuminé, fanatisé par son accession à cette situation inespérée, celui-ci prétendait former des missionnaires pour les noirs. A. Billy, Introïbo,1939, p. 166.
7. ... je lui dis que je connais assez bien son pays, y ayant séjourné plusieurs fois avant l'accession de Hitler au pouvoir,... J. Green, Journal,1950, p. 343.
8. Quant aux pays d'Asie et d'Afrique plus ou moins « colonisés », je déclarai, qu'à mon avis, l'époque nouvelle marquerait leur accession à l'indépendance, ... Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,Le Salut, 1959, p. 213.
9. L'objectif constant de la politique atomique américaine a été la limitation du nombre des pays possesseurs de l'arme atomique. Les États-Unis avaient espéré fermer la porte du club, y rester dix à vingt ans seuls; ils le furent tout juste pendant quatre ans et en 1960, (...), la France devait être la quatrième puissance à commencer à y accéder. Quelques années ont séparé chaque accession nouvelle et chaque fois, les négociations sur le désarmement nucléaire ont repris en vain avec un partenaire de plus. B. Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 255.
10. Une concurrence persiste entre chefs économiques comme le démontre, au cours du xixesiècle, le déclin ou la chute de grandes dynasties industrielles et l'accession aux postes de commandement d'hommes neufs exceptionnellement doués. F. Perroux, L'Économie du XXesiècle,1964, p. 623.
Au fig. :
11. ... qu'ainsi sans introduire le thème de l'accession à la vie éternelle le passage du temporel à l'intemporel soit délicatement indiqué. Ch. Du Bos, Journal,févr. 1927, p. 158.
12. Si je voulais aujourd'hui justifier cet élan continu qui m'a porté durant quinze ans, (...) ce que je trouverais serait peut-être assez proche d'une foi... (...). Foi dans une accession universelle à des états supérieurs... R. Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue, 1940, p. 965.
13. Par le phénomène d'association, la particule vivante est arrachée à soi-même. Prise dans un ensemble plus vaste qu'elle-même, elle en devient partiellement esclave. Elle ne s'appartient plus. Et ce que l'incorporation organique ou sociale fait pour la distendre dans l'espace, son accession à une lignée le réalise non moins inexorablement dans le temps. Par la force de l'orthogénèse, l'individu se trouve mis à la filière. Du centre il devient intermédiaire, chaînon. Il n'est plus : il transmet. P. Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 118.
14. ... la vie, parce que montée de conscience, ne pouvait continuer à avancer indéfiniment dans sa ligne sans se transformer en profondeur. Elle devait (...) devenir différente pour rester elle-même. (...) voici que se découvre dans l'accession au pouvoir de réfléchir la forme particulière et critique de transformation en quoi a consisté pour elle cette sur-création, − ou cette re-naissance. P. Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955p. 182.
II.− Action d'adhérer à.
A.− DR., vx
1. [En parlant d'États] Adhésion de tiers à un accord déjà conclu :
15. L'on a vu plus haut les déceptions de l'Autriche, sa duplicité, sa mauvaise foi, les nombreuses contradictions entre ses actes et ses paroles; (...) son cabinet, bien que toujours notre ami, notre allié, et s'offrant pour médiateur, prenait des engagements contre nous. On sait à présent son accession aux conventions de Reichenbach, vers le milieu de juin, et sa participation aux conférences de Trachenberg, au commencement de juillet. E.-D. de Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 2, 1823, p. 30.
16. Traité de Fontainebleau du 11 avril. (...) Les mêmes articles ont été signés séparément, et sous la même date, de la part de la Russie, par le comte de Nesselrode; et de la part de la Prusse, par le Baron de Hardemberg. Déclaration en forme d'accession, au nom de Louis XVIII. « Je soussigné, ... etc. Signé : le prince de Bénévent. Paris, le 31 mai 1814. Le grand triumvirat de l'Europe dicte ce traité de Fontainebleau, l'Angleterre y accède; une déclaration du roi de France promet d'en remplir ce qui le concerne; ... E.-D. de Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 2, 1823p. 328.
2. [En parlant de pers. privées] :
17. Le président ayant présenté à l'acceptation les décrets sur la déclaration des droits du citoyen et divers articles constitutionnels, en avait rapporté une réponse alarmante. Le ministre favori y faisait dire au roi, « que cédant aux circonstances, il n'accordait son accession que sous la condition positive, dont il ne se départirait jamais, que le pouvoir exécutif aurait son entier effet entre ses mains ». Marat, Les Pamphlets,Nouvelle dénonciation contre Necker, 1790, p. 107.
18. 1281. Par la novation faite entre le créancier et l'un des débiteurs solidaires, les codébiteurs sont libérés. La novation opérée à l'égard du débiteur principal libère les cautions. Néanmoins, si le créancier a exigé, dans le premier cas, l'accession des codébiteurs, ou dans le second, celle des cautions, l'ancienne créance subsiste, si les codébiteurs ou les cautions refusent d'accéder au nouvel arrangement. Code civil,1804, p. 231.
19. La proposition (du milord) n'est pas très claire, mais John se charge de l'interpréter. « Milord, dit-il en faisant à l'aubergiste des signes dans le sens d'une accession pleine et entière, milord... ». F. Vidocq, Mémoires de Vidocq, chef de la Police de sûreté, jusqu'en 1827,t. 4, 1828-1829, p. 371.
B.− P. ext. Adhésion à une doctrine ou à une communauté constituée :
20. Une des pires malhonnêtetés intellectuelles est de jouer sur les mots, de présenter le Christianisme comme n'imposant presque aucun sacrifice à la raison, et, à l'aide de cet artifice d'y attirer des gens qui ne savent pas ce à quoi au fond ils s'engagent. C'est là l'illusion des catholiques laïques qui se disent libéraux. Ne sachant ni théologie ni exégèse, ils font de l'accession au christianisme une simple adhésion à une coterie. Ils en prennent et ils en laissent; ils admettent tel dogme, repoussent tel autre, et s'indignent après cela quand on leur dit qu'ils ne sont pas de vrais catholiques. E. Renan, Souvenirs d'enfance et de jeunesse,1883, p. 300.
Rem. En dr. canonique, accession est synon. de accès quand il s'agit d'élections pontificales, cf. accès.
III.− [En parlant de choses] Action de s'ajouter à.
A.− DR. CIVIL. ,,Mode d'acquisition de la propriété qui fait acquérir au propriétaire de la chose principale toutes les choses accessoires qui s'unissent à cette chose.`` (Dalloz, Nouveau répertoire de droit, Paris, Dalloz, t. 3, 1964, p. 872) :
21. Du droit d'accession sur ce qui est produit par la chose. 547. Les fruits naturels ou industriels de la terre, les fruits civils, le croît des animaux, appartiennent au propriétaire par droit d'accession. Code civil,1804, p. 101.
22. Du droit d'accession sur ce qui s'unit et s'incorpore à la chose. 551. Tout ce qui s'unit et s'incorpore à la chose appartient au propriétaire, suivant les règles qui seront ci-après établies. Code civil,1804p. 101.
23. 712. La propriété s'acquiert aussi par accession ou incorporation, et par prescription. Code civil,1804p. 130.
24. L'accession peut être relative à un immeuble ou à un meuble. Dalloz, Nouveau répertoire de droit,Paris, Dalloz, t. 3, 1964, p. 872.
P. méton. Les choses mêmes sur lesquelles est exercé le droit d'accession.
DR. CANON. Acquisition d'un bénéfice, cf. accès.
B.− DR. INTERNAT. Rattachement (d'un territoire) :
25. ... la Suisse a constamment vécu au centre des grands états européens, et toujours elle s'est sauvée des catastrophes les plus considérables. Il y a mieux, elle s'est agrandie et elle a dû à l'acte de Vienne des accessions de territoires qui ont beaucoup augmenté son importance. J. de Gobineau, A. de Tocqueville, Correspondance, lettre de J. de G. à A. de T., 1851, p. 166.
C.− P. ext., vx. Incorporation, addition :
26. ... deux classes nombreuses d'animaux sont entièrement privées de circulation, (...). Dans ceux qui ont une circulation, le sang paroît n'être qu'un véhicule, qui reçoit continuellement de la cavité alimentaire, de la surface extérieure du corps et des poumons, des substances diverses qu'il s'incorpore d'une manière intime, et par lesquelles il remplace celles qu'il fournit à toutes les parties pour leur conservation et pour leur accroissement. C'est lors de son passage aux dernières extrémités des artères, que le sang opère la véritable nutrition des parties; aussi change-t-il, dans ce passage, de nature et de couleur, et ce n'est que par l'accession des diverses substances que je viens d'indiquer, que le sang veineux redevient propre à la nutrition, ou, en un seul mot, redevient du sang artériel. G. Cuvier, Leçons d'anatomie comparée,t. 1, 1805, p. 15.
27. Les sciences physiques offrent une foule d'exemples de découvertes d'abord isolées, qui restèrent de longues années presque insignifiantes, et n'acquirent de l'importance que longtemps après, par l'accession de faits nouveaux. On a suivi longtemps une voie en apparence inféconde, puis on l'a abandonnée de désespoir, quand tout à coup apparaît une lumière inattendue; sur deux ou trois points à la fois, la découverte éclate, et ce qui, auparavant, n'avait paru qu'un fait isolé et sans portée, devient, dans une combinaison nouvelle, la base de toute une théorie. E. Renan, L'Avenir de la science,1890, p. 215.
Prononc. : [aksεsjɔ ̃]. Enq. : /aksesiõ/.
Étymol. ET HIST. I.− 1. Fin xiies. « attaque, accès d'une maladie » (Evrat, Bible, Richel. 12 457, fo11 rods Gdf. : Mes puis n'a nul accession De cest mehaing ne de cest mal). − 1562 (Arch. cur., 1resér., V, 71, ibid.); 2. 1326 dr. « acquisition, accroissement de propriété » (Arch. nat., JJ 64, fo131 vo: Et les en faisons procureurs en leurs choses et vrais seigneurs en plain et parfait droit avec toutes actions, accroissances et accessions). II.− 1. 1740-1755 « action d'adhérer (à un traité, à un acte, à un contrat) » (Saint-Simon, Mémoires, 1718, t. XVI, C 10, 19 ds Dict. hist. publ. par Ac. fr. [1865], t. 1, s.v. : Albéroni avoit demandé pour condition de l'accession du roi d'Espagne au traité de la quadruple alliance, que la propriété des îles de Sardaigne et de Sicile fût laissée et cédée au roi catholique); 2. xviies. accession au trône, à une fonction, Bossuet d'apr. Besch. 1845; 1823 (en réf. à l'Angleterre; sup. I B). I empr. au lat. accessio (dér. de accēdere, dont il prend les différents sens) attesté aux sens : 1 dep. Sénèque (Dial. 5, 3, 4 ds TLL s.v., 285, 9; cf. xiies. Glos. Salernitanum, p. 12 a, 32 ds Mittellat. W. s.v., 82, 32; cf. lat. accessus « id. »); 2 dep. début iiies., J. Paulus, Sententiae, 3, 6, 22 ds TLL s.v., 287, 15 : accessio ab alluvione : cf. 840, Chart. Sangallenses, p. 56, 33 ds Mittellat. W. s.v., 82, 46). II empr. à l'angl. accession, lui-même empr. au fr. accession (Mack. t. 2 1939, 124) dep. 1588, au sens de « accroissement », terme de dr. (NED); a développé de nouveaux sens, prob. sous l'influence du lat. Attesté au sens 1 dep. 1603 (Sir J. Melvil, Mém., 130 ds NED) d'apr. le lat. accēdere « donner son adhésion à » (dep. Cicéron, Ad Attic., 8, 15, 3 ds TLL s.v., 262, 23; cf. 1135, Chart. archiep. Magd., 238, p. 299, 21 ds Mittellat. W. s.v., 75, 41) et au sens 2 seulement dep. 1769 (Burke, State of Nation, Works, II, 15; cf. lat. médiév. accessio « action d'accéder à une dignité » : 1158-59, Herbordus Bamberg., Vita Ottonis, 3, 41). − Mack. t. 1 1939, p. 189.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 73.
BBG. − Bar 1960. − Barr. 1967. − Bénac 1956. − Blanche 1857. − Bouillet 1859. − Cap. 1936. − Chabat t. 1 1875 − Dupin-Lab. 1846. − Éd. 1913. − Marcel 1938. − Pol. 1868. − Réau-Rond. 1951. − Spr. 1967. − Suavet 1963.

Wiktionnaire

Nom commun

accession \ak.sɛ.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’ajouter ou de s’ajouter à.
    • Ce royaume s’est agrandi par l’accession des provinces voisines.
    • Balancement de toute chose, tissu intime, vaste équation où la variable oscille sans cesse par l’accession de données nouvelles, telles sont les images par lesquelles j’essaie de me représenter le fait, sans me satisfaire. — (Ernest Renan, L’Avenir de la science, pensées de 1848, Édition C. Lévy, 1890, chapitre viii, pages 148.)
  2. S’emploie plus particulièrement pour désigner l’adhésion d’une puissance à un engagement déjà contracté par d’autres.
    • Acte d’accession.
    • Les puissances du Nord ont promis leur accession à ce traité.
  3. Façon plus générale de l’action par laquelle on adhère à une chose, à un acte, à un contrat quelconque.
    • Il y a eu accession du père au contrat de mariage du fils.
  4. Possibilité d’accès à telles ou telles fonctions.
  5. (Droit) Droit que le propriétaire d’une chose, mobilière ou immobilière, a sur ce qu’elle produit ou sur ce qui s’y unit et s’y incorpore. On le dit quelquefois des Choses mêmes sur lesquelles ce droit est exercé.
    • Les fruits de la terre, les fruits civils, le croît des animaux appartiennent au propriétaire par droit d’accession.

Nom commun

accession \Prononciation ?\ féminin

  1. Addition, supplément.
  2. (Médecine) Accès, attaque, en parlant d’une maladie.
  3. Acception.
  4. Préférence.

Nom commun

accession \əkˈsɛ.ʃən\

  1. Accession, avénement.
  2. Accord.
  3. (Droit) Adhésion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACCESSION. n. f.
Action d'ajouter ou de s'ajouter à. Ce royaume s'est agrandi par l'accession des provinces voisines. Il s'emploie plus particulièrement pour désigner l'Adhésion d'une puissance à un engagement déjà contracté par d'autres. Acte d'accession. Les puissances du Nord ont promis leur accession à ce traité. Il se dit d'une façon plus générale de l'Action par laquelle on adhère à une chose, à un acte, à un contrat quelconque. Il y a eu accession du père au contrat de mariage du fils. Il se dit aussi de la Possibilité d'accès à telles ou telles fonctions. Il se dit, en termes de Jurisprudence, du Droit que le propriétaire d'une chose, mobilière ou immobilière, a sur ce qu'elle produit ou sur ce qui s'y unit et s'y incorpore. On le dit quelquefois des Choses mêmes sur lesquelles ce droit est exercé. Les fruits de la terre, les fruits civils, le croît des animaux appartiennent au propriétaire par droit d'accession.

Littré (1872-1877)

ACCESSION (a-ksè-sion) s. f.
  • 1Action d'adhérer à, de donner son consentement. Les puissances du Nord ont promis leur accession à ce traité.
  • 2En jurisprudence, droit d'un propriétaire sur ce que produit sa propriété mobilière ou immobilière, ou sur ce qui s'y unit et s'y incorpore ; la chose même sur laquelle ce droit est exercé. Les atterrissements insensibles, les arbres qu'on plante sur un terrain sont des accessions et appartiennent au propriétaire par voie d'accession.
  • 3Accession au trône, l'action d'y monter

HISTORIQUE

XVIe s. Et pourroit faire avecques ceste accession de forces un tel et si grand accroissement à la republique chrestienne que nul autre depuis Charles le Grand n'en auroit fait de pareil, M. de Bellay, 295. Je ne trouve pas estrange que aux bonnes parties qui jà estoient en toy, il y ait une accession et accroissement si grand, Amyot, Com. refr. la col. 2. Les accessions externes prennent saveur et couleur de l'interne constitution, Montaigne, I, 318. La durée n'est aulcune accession à la sagesse [ne la rend pas plus grande], Montaigne, II, 271.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ACCESSION, s. f. terme de Pratique, est l’action d’aller dans un lieu. Ainsi l’on dit en ce sens ; le Juge a ordonné une accession en tel endroit, pour y dresser un procès-verbal de l’état des choses.

Accession, en Droit, est l’union, l’adjection d’une chose à une autre, au moyen de laquelle celle qui a été ajoûtée, commence dès-lors à appartenir au propriétaire de la premiere. Voyez Accessoire & Accroissement.

Accession est encore synonyme à accès, terme usité à la Cour de Rome. Voyez ci-dessus Accès. (H).

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « accession »

Du latin accessio (« approche »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin accessio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin accessio. → voir accede et -tion
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Accessio, de accedere, accéder.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « accession »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
accession aksɛsjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « accession »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « accession »

  • Toute accession à une haute fonction emprunte un escalier tortueux. De Francis Bacon / Essais
  • Réussite : accession au dernier poste, c’est-à-dire au niveau d’incompétence. De André Malraux
  • Un décret du 24 juin convoque les électeurs inscrits sur la liste électorale spéciale à la deuxième consultation sur l’accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté. La Gazette des Communes, Consultation sur l'accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté
  • Vendée Habitat lance pour la troisième édition son catalogue de maisons en accession (PSLA catalogue). Ce dispositif du catalogue de maisons personnalisables vise à faciliter les projets d’accession à la propriété sur le département et notamment aux Herbiers. , Maison en accession : découvrez l'offre de Vendée Habitat
  • Vous souhaitez devenir propriétaire mais vos revenus ne vous permettent pas d’acheter dans le secteur privé. Du moins pas dans la zone que vous visez, car la pression y est trop forte… Et s’il vous était possible d’acheter un bien immobilier neuf avec une décote de 30%, 40%, voire 50% ? Oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, c’est bien possible ! En 2017 est apparu un tout nouvel outil d’accession sociale à la propriété : le bail réel solidaire (BRS). Introduit par la loi Alur de 2014 et complété par différents textes réglementaires, ce dispositif novateur propose une alternative à la propriété immobilière classique, afin de réguler l’inflation des prix de l’immobilier en zones tendues : la dissociation du foncier et du bâti. Capital.fr, Ces villes où acheter des logements neufs à moitié prix grâce à un nouveau dispositif - Capital.fr
  • A Lyon, un joaillier de luxe inquiet de l'accession des Verts à la tête de la Ville et de la Métropole, compare les écologistes aux nazis dans un reportage diffusé sur le site d'Arte-Radio. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, A Lyon, le dérapage d'un joaillier qui compare les Verts aux nazis
  • Dans un communiqué de presse publié dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 mai, le premier ministre, Edouard Philippe, annonce avoir transmis au président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, Thierry Santa (droite loyaliste), et au président du Congrès, Rock Wamytan (indépendantiste), un courrier proposant de reporter la date du deuxième référendum sur l’accession à la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie, initialement fixée au 6 septembre, au dimanche 4 octobre. Ceci, indique-t-il, afin de « garantir le caractère irréprochable de l’organisation du référendum ». Le Monde.fr, Coronavirus : le référendum sur l’accession à la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie reporté au 4 octobre
  • P.M. : « À court ou long terme, c’est l’accession à la Fédérale 1 avec une équipe de moins de 23 ans à construire. » , Fédérale 2. Le CA Orsay recrute pour une "accession à la Fédérale 1, à court ou long terme" | Actu Rugby

Images d'illustration du mot « accession »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « accession »

Langue Traduction
Anglais accession
Espagnol adhesión
Italien adesione
Allemand beitritt
Portugais adesão
Source : Google Translate API

Synonymes de « accession »

Source : synonymes de accession sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « accession »

Partager