La langue française

Aberrant

Sommaire

  • Définitions du mot aberrant
  • Étymologie de « aberrant »
  • Phonétique de « aberrant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aberrant »
  • Citations contenant le mot « aberrant »
  • Traductions du mot « aberrant »
  • Synonymes de « aberrant »
  • Antonymes de « aberrant »

Définitions du mot aberrant

Trésor de la Langue Française informatisé

ABERRANT, ANTE, adj.

A.− PHILOS. Qui s'écarte de la norme attendue, qui va contre la logique ou la vérité :
1. ... j'imagine des objets ou des personnes dont la présence ici n'est pas incompatible avec le contexte, et pourtant ils ne se mêlent pas au monde, ils sont en avant du monde, sur le théâtre de l'imaginaire. Si la réalité de ma perception n'était fondée que sur la cohérance intrinsèque des « représentations », elle devrait être toujours hésitante, et, livré à mes conjectures probables, je devrais à chaque moment défaire des synthèses illusoires et réintégrer au réel des phénomènes aberrants que j'en aurais d'abord exclus. Il n'en est rien. Le réel est un tissu solide, il n'attend pas nos jugements pour s'annexer les phénomènes les plus surprenants ni pour rejeter nos imaginations les plus vraisemblables. M. Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception,1945, p. V.
2. ... nous disposons de ces raisons de l'âme par où s'exprime l'accord profond d'un homme avec des vérités qui le dépassent. Elles se heurtaient chez beaucoup à ce faux réalisme court de vues, plus aberrant que toute chimère, qui prétend ne se fonder que sur les données de l'instant. F. Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 121.
3. Or en remontant aux premières attitudes émotionnelles on est conduit à contester que l'émotion soit une conscience qui se comprenne par elle-même et qui réalise un brouillage du monde de l'action dans un sens magique, c'est-à-dire finalement aberrant. P. Ricœur, Philosophie de la volonté,1949, p. 251.
Rem. Dans la lang. parlée, on rencontre la tournure exclam. : Mais c'est aberrant! C'est de la folie!
B.− Emplois sc. et techn.
1. BIOL. [En parlant d'individus envisagés par rapport à l'espèce] Qui présente des caractères non conformes à la norme biol. attendue :
4. D'après M. et MmeMagrou, des œufs d'oursin, après avoir été exposés au rayonnement de certaines cultures bactériennes (bacterium tumefaciens), se développent d'une façon irrégulière et donnent naissance à des larves aberrantes, opaques et globuleuses, très différentes des larves normales, transparentes et élancées. J. Rostand, La Vie et ses problèmes,1939, p. 82.
5. Il est possible (encore que peu probable) que ces particules énormes ne forment plus aujourd'hui dans la nature qu'un groupe exceptionnel et relativement restreint. Mais, si rares qu'on les suppose, si modifiées même qu'on les imagine par association secondaire avec les tissus vivants qu'elles parasitent, il n'y a aucune raison pour en faire des êtres monstrueux ou aberrants. Tout porte au contraire à les regarder comme représentant, fût-ce à l'état de survivance et de résidu, un étage particulier dans les constructions de la matière terrestre. P. Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 85.
6. Regardés d'abord comme des êtres singuliers et aberrants, étroitement confinés en Afrique du Sud, ils [les théromorphes] sont maintenant définitivement identifiés comme représentant, à eux seuls, un stade complet et particulier de la vie vertébrée continentale. P. Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955p. 138.
P. ext. [Dans le domaine psychique, en parlant d'écarts par rapport à la norme] :
7. Toute l'histoire humaine, en tant qu'elle manifeste la pensée, n'aura peut-être été que l'effet d'une sorte de crise, d'une poussée aberrante, comparable à quelqu'une de ces brusques variations qui s'observent dans la nature et qui disparaissent aussi bizarrement qu'elles sont venues. Il y eut des espèces instables, et des monstruosités de dimensions, de puissance, de complication, qui n'ont pas duré. Qui sait si toute notre culture n'est pas une hypertrophie, un écart, ... P. Valéry, Variété 3,1936, p. 263.
2. LING. ,,Une forme aberrante est celle qui par quelque particularité se distingue des formes avec lesquelles elle se groupe d'ordinaire; ...`` (Mar. Lex. 1951, p. 11).
Prononc. : [abε ʀ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Cf. aberration (prononc. et orth.) au suj. du timbre du ε et de la gémination du r. Enq. : /aberɑ ̃, -t/.
Étymol. − 1842, Ac. Compl. : Aberrant, -ante, adj. (néol.). Qui s'écarte, qui erre. Part. prés. adjectivé de aberrer*. HIST. − Néol. apparu en 1842, cf. étymol. et aussi : Ce mot est d'une invention assez heureuse; il dit plus que le mot errant. Celui-ci signifie : qui marche çà et là, à l'aventure, tandis que aberrant indique en outre, le point de départ, ab- de. Besch. 1845. Attesté aussi, et toujours sans ex., ds Lar. 19e. 1erex. d'auteur ds Littré Suppl. qui le donne comme didactique (c.-à.-d. scientifique) : Les cas pathologiques ou aberrants ne font pas même exception; et on ne vit jamais sans un chef, au moins temporaire, ni une horde de brigands, ni une bande d'émeutiers, pas plus qu'un orchestre ou une troupe d'opéra. Guarin de Vitry, La Philos. posit., t. XVI, p. 400. Plus précisément le mot appartiendra au vocab. de la biologie (section tératologie) et à la ling. (1reattest. dans la docum. disponible, respectivement 1936 et 1961). Au début du xxes. le mot est passé dans la lang. commune (domaine intellectuel ou moral, 1reattest. 1901 ds Claudel, La ville, p. 489) où il est très usité. Pour tous ces emplois, cf. sém. A et B.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 55.
BBG. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Littré-Robin 1865. − Mar. Lex. 1961. − Séguy 1967. − Springh. 1962.

Wiktionnaire

Adjectif

aberrant \a.bɛ.ʁɑ̃\ ou \a.be.ʁɑ̃\ masculin

  1. Qui diffère de la normale.
    • Mais c’est aberrant ! C’est de la folie !
    • Le peintre y reprenait un thème qu’il avait plusieurs fois abordé dans sa série de gravures dites « didactiques » où il entendait démontrer comment une perspective légèrement faussée peut suffire à entraîner des illusions aberrantes. — (Georges Perec, Un cabinet d’amateur, 1979, Le Livre de Poche, pages 46-47)
    • Était-il aberrant d’ignorer qui était monsieur Johnson, ou alors ma question était-elle indiscrète? — (Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, Éditions Albin Michel S.A., 1999, p. 10)
    • Pourquoi ces chirurgies esthétiques, ces absorptions d’anabolisants, ces exercices parfois violents, souvent extrêmes, par lesquels les corps se distendent, par lesquels ils s’éloignent de leur humanité (des implants mammaires immenses, des performances sportives aberrantes, des corps dont la masse musculaire est insensée, des piercings buccaux, génitaux, sous-cutanés, des ablations de membres sains, etc.), si ce n’est pour répondre à un environnement inhumain, où la légitimité de l’organique est constamment remise en question ? — (Ollivier Dyens, La Condition inhumaine. Essai sur l’effroi technologique, Flammarion, 2008, page 24)

Forme de verbe

aberrant \a.bɛ.ʁɑ̃\

  1. Participe présent de aberrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ABERRANT (ab-èr-ran, ran-t') adj.
  • Terme didactique. Qui s'écarte d'un type. Les cas pathologiques ou aberrants ne font pas même exception ; et on ne vit jamais sans un chef, au moins temporaire, ni une horde de brigands, ni une bande d'émeutiers, pas plus qu'un orchestre ou une troupe d'opéra, Guarin de Vitry, la Philos. posit. t. XVI, p. 400.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aberrant »

Lat. aberrare, s'écarter, de ab, marquant séparation, et errare (voy. ERRER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin aberrans.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aberrant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aberrant abɛrɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « aberrant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aberrant »

  • On devient parfois bizarre, en vieillissant, et l’on se raccroche aux lubies les plus aberrantes. De Patrick Süskind / Le Parfum
  • Le futur n'est que l'aspect aberrant que prend le passé aux yeux de l'homme. De Jean-Paul Sartre
  • Platonique. L'amour platonique est une dénomination totalement aberrante de la relation affective entre un glaçon et un défaillant. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Les hommes créent souvent des modes aberrantes pour se venger des femmes. De Roland Barthes / Le Nouvel Observateur - 28 Mars 1966
  • Les médias sont des instruments dont se sert le péché pour imposer à l'opinion publique des modèles de comportements aberrants. De Jean-Paul II / Sermon à Rome - 19 Septembre 1990
  • S’exprimant, ce mardi 16 juin à l’ouverture de la séance plénière consacrée à l’examen du projet de loi portant sur l’économie sociale et solidaire, le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple Rached Ghannouchi a déclaré que « le parlement et les députés sont la cible d’une campagne aberrant » menée par les contre-révolutionnaires et les anti-démocraties en Tunisie ». Webdo, Ghannouchi : "Les contre-révolutionnaires mènent une campagne aberrante contre le parlement"
  • Pour ce qu’ils appellent les "métiers du lien" (assistantes maternelles, auxiliaires de vie sociale, animatrices périscolaire, accompagnants de personnes en situation de handicap…), certains députés ont dépassé les clivages politiques pour faire avancer le pays. C'est le cas de François Ruffin (La France insoumise) et Bruno Bonnell (La République en marche) pour qui c’est "complètement aberrant" que ces métiers ne soient pas reconnus comme des professions. RMC, Pourquoi François Ruffin (LFI) et Bruno Bonnell (LREM) sont main dans la main pour une cause commune
  • « C’est aberrant! Tout le monde veut qu’il se passe quelque chose au centre-ville! On veut défendre nos membres, alors, il faut qu’on les représente sur ce dossier. On attend des réponses de la Ville. Impossible de patienter encore un an et demi avant d’avoir du nouveau, si on veut se développer adéquatement », a-t-il confié comme première réaction à un représentant du journal. Journal le soir, Le dossier du centre-ville remis aux prochains élus : la Chambre de commerce réagit | journal le soir
  • En début d’année dernière, un parti animaliste et antispéciste, DierAnimal, avait fortement critiqué la création de la Terre du Froid, le qualifiant de « projet aberrant ». Sa carte blanche dans « Le Vif » pointait notamment le manque d’espace pour une espèce qui parcourt en temps normal de très grandes distances, ce qui pourrait provoquer selon lui des troubles chez les ours polaires. Le parti jugeait alors que le Pairi Daiza avait pour seul but de gagner de l’argent avec l’afflux de visiteurs venus voir ces forces de la nature. Soirmag, Pairi Daiza obtient le titre d’«Ambassadeur de l’Arctique» - Soirmag

Traductions du mot « aberrant »

Langue Traduction
Anglais aberrant
Espagnol aberrante
Italien aberrante
Allemand absurd
Portugais aberrante
Source : Google Translate API

Synonymes de « aberrant »

Source : synonymes de aberrant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aberrant »

Partager