La langue française

Visser

Définitions du mot « visser »

Trésor de la Langue Française informatisé

VISSER, verbe trans.

A. −
1. Fixer une chose sur une autre ou assembler plusieurs éléments à l'aide d'une ou de plusieurs vis. Anton. dévisser.Visser une charnière, une plaque de cuivre, une serrure. Quand on installe un compteur, le visser solidement sur une planchette qu'on scelle au plâtre ou au ciment (Quéret, Industr. gaz, 1923, p. 228).
2. Serrer en faisant tourner sur un pas de vis. Anton. dévisser.Visser un bouchon, une capsule, un couvercle, un robinet; visser un boulon; visser à fond. Le savant passa une partie de la nuit à dévisser, essuyer, visser et revisser les verres de sa longue-vue (Verne, Enf. cap. Grant, t. 2, 1868, p. 90).On fait sur les tuyaux un filetage extérieur (...) et (...) on les raccorde en les vissant à bloc (Quéret, Industr. gaz, 1923, p. 239).V. écrou1ex. 1.
Empl. pronom. à sens passif. Le couvercle du boîtier porte à l'extérieur un filetage sur lequel vient se visser un pavillon en matière isolante. Ce pavillon a pour but simplement d'éviter à l'oreille la sensation désagréable de froid que l'on a en touchant des pièces métalliques (A. Leclerc, Télégr. et téléph., 1924, p. 175).
3. P. ext. Attacher solidement. [En cont. métaph.] Susceptible, souvent amer et caustique, il verrouille sa solitude. Son affectivité est « vissée au moi », toute intérieure, peu démonstrative (Mounier, Traité caract., 1946, p. 331).
En partic., fam. Fixer. Synon. river.Il conduisait. L'œil fixe, la cigarette vissée dans la bouche (Camus, Requiem, 1956, 2epart., 4etabl., p. 870).Empl. pronom. réfl. indir. Dan Yack se vissa le monocle à l'œil et (...) descendit, sur les talons, le grand escalier du club (Cendrars, Dan Yack, Plan de l'Aiguille, 1929, p. 11).
Au part. passé, fam. (Être) vissé (à/sur un siège). S'y tenir droit, raide, immobile. Sir William (...), pâli par la réclusion, vissé à son fauteuil (Blanche, Modèles, 1928, p. 224).Léon, il bougeait toujours pas de sa banquette. Il était vissé (Céline, Voyage, 1932, p. 606).
P. métaph., fam., au part. passé. Être mal vissé. ,,Être de mauvaise humeur`` (Esn. 1966).
B. − Au fig., pop., fam. Soumettre quelqu'un à une discipline stricte, à une surveillance sévère. Synon. serrer la vis*.Si j'étais chef ou brigadier, j'les visserais, ceuss-là (Barbusse, Feu, 1916, p. 129).
Prononc. et Orth.: [vise], (il) visse [vis]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1762 « attacher, fixer avec des vis » (Ac.); 2. a) 1832 se visser pronom. « attacher solidement sur soi » (Hugo, N.-D. Paris, p. 457); b) 1833 vissé « fixé solidement sur » (Balzac, Méd. camp., p. 3); c) 1924 être mal vissé « être de mauvaise humeur » (d'apr. Esn.); d) 1916 visser « traiter (quelqu'un) sévèrement » (Barbusse, loc. cit.). Dér. de vis*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 77. Bbg. Quem. DDL t. 36.

Wiktionnaire

Verbe

visser \vi.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Attacher, fixer avec des vis.
    • Il ne faut pas clouer cette ferrure, vous feriez éclater le bois ; il vaut mieux la visser.
  2. (Par extension) Fixer à quelque chose, fermer, clore, par un ustensile qui est terminé en vis, ou est creusé en manière d’écrou et qu’on tourne comme une vis.
    • Visser le couvercle d’un étui, le bouchon d’un flacon.
  3. (Figuré) (Ironique) Fixer de manière qui la fait sembler inamovible une personne dans un lieu.
    • Le notaire, l’imperturbable notaire, […], était, depuis le dîner, comme vissé sur sa chaise. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Puis, d'autorité, il apporte une piste de 421. Vissés au zinc, les deux vieux compères poursuivent leur conversation. — (Franck Maubert, Ville close, Éditions Ecriture, 2013)
    • Dites, vous m'écoutez quand je parle ! Je me retins de justesse de jurer, car non content de me tenir des propos sibyllins, il était vissé devant l'écran de son ordinateur, attitude que je trouvais particulièrement mufle. — (Hélène Calvez, Un rêve en noir et blanc: Un roman de crimes et d'énigmes, chez l'auteur, 2016)
  4. (Figuré) Traiter avec rigueur.
    • Ce gamin fait n’importe quoi, il a besoin d’être vissé
  5. (Argot) (Verlan) (\vi.sɛʁ\, verlan de servir) Vendre de la drogue.
    • On kiffe le ient-cli qui appelle. Je m’endors, bigo qui sonne, j’allais visser à n’importe quelle heure. — (PNL, Simba, sur l’EP Que la famille, 2015)

Nom commun

visser \Prononciation ?\

  1. Pêcheur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VISSER. v. tr.
Attacher, fixer avec des vis. Il ne faut pas clouer cette ferrure, vous feriez éclater le bois; il vaut mieux la visser. Il se dit aussi en parlant de Ce qui est terminé en vis, ou creusé en manière d'écrou et qu'on tourne comme une vis pour le fixer à quelque chose. Visser le couvercle d'un étui, le bouchon d'un flacon.

Littré (1872-1877)

VISSER (vi-sé) v. a.
  • 1Attacher, fixer avec des vis. Visser une ferrure.
  • 2Il se dit aussi de ce qui est terminé en vis ou creusé en manière d'écrou, et qu'on fixe à quelque chose en le tournant. Visser un tire-bourre à l'extrémité d'une baguette de fusil.
  • 3Se visser, v. réfl. Être fixé au moyen d'une vis. Le tire bourre se visse au bout de la baguette du fusil.

HISTORIQUE

XIIIe s. Mais le riche aver [le riche avare], ki si visse Tous frais, k'il ne despent ne doune, Baudouin de Condé, t. I, p. 189 (Visser, figurément au sens de serrer).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « visser »

Vis ; wallon, vislé. On trouve au XIVe siècle visle, pour foret : une visle à percier vin, Du Cange, vigilia.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De vis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « visser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
visser vise

Citations contenant le mot « visser »

  • En 2020, peut-être qu’il aurait pu avoir un clip au sommet du Machu Picchu. En 2020, peut-être que les deux protagonistes auraient été vêtus d’une collaboration inédite avec Off-White. En 2020, certainement qu’Ademo aurait tenté des effets de voix insolites sur son couplet. Mais en 2020, “Je vis, je visser” aurait été tout aussi pertinent, avant-gardiste et sincère. Interlude, Comment "Je vis, je visser" a construit PNL

Images d'illustration du mot « visser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « visser »

Langue Traduction
Anglais to screw
Espagnol atornillar
Italien avvitare
Allemand schrauben
Chinois
Arabe المسمار
Portugais parafusar
Russe закрутить
Japonais ねじ込む
Basque torlojatu
Corse rimisciare
Source : Google Translate API

Synonymes de « visser »

Source : synonymes de visser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « visser »

Visser

Retour au sommaire ➦

Partager