Viser : définition de viser


Viser : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

viser \vi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mirer, diriger attentivement son regard ou une arme vers un but pour y lancer quelque chose.
    • Un capitaine réglait le feu : « A vous, Judin! » Le petit lignard visait soigneusement, lâchait la détente. — (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.168, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
  2. (Populaire) Regarder.
    • La fourgue? T'as parlé de la fourgue? Eh bien, vise. Le gros qui rentre, c'est Ferdinand […]. Il t'achète tout et le bazarde. C'est un as dans son genre. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  3. Chercher à atteindre, à toucher.
    • La mort fauche. Elle fauche à tort et à travers. Peu lui importe. Ceux qu'elle a visés, elle va les chercher là où ils semblent le plus en sécurité. — (Jacques Mortane, La guerre des airs : Traqués par l'ennemi, p.69, Baudinière, 1929)

viser intransitif

  1. Avoir en vue une certaine fin, un certain résultat.
    • Peut-être qu’avant le mariage il pinçait déjà en cachette la Julie. Alors tout ce manège, toute cette comédie, ne visait qu’à lui faire endosser, à lui le patron bonne poire, la paternité du moutard. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il discernait qu'il avait affaire à un personnage exceptionnellement distrait, mais il n'était pas responsable d'une pareille balourdise chez cet hurluberlu qui visait à l'élégance. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Très vite incriminés, les naturalistes ont procédé à une enquête visant à reconstituer la progression des loups depuis les Abruzzes jusqu'au Mercantour. — (Isabelle Mauz, Gens, cornes et crocs, page 221, Éditions Quae, 2005)
    • Deux risques majeurs sont visés par cette disposition : le risque de rupture de flexibles hydrauliques passant à proximité du poste de travail et le risque de rupture des éléments tournant à grande vitesse. — (Pierre Clavel & Urbain Arconte, Mise en conformité des machines mobiles agricoles et forestières, Cemagref éditions & Ministère de l'Agriculture et de la Pêche (France), 2000, Editions Quae, 2007, page 39)

Verbe 2

viser \vi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Voir, examiner un acte et le revêtir d’une formule — parfois appelée visa — qui le rend valable.
    • Il a fait viser son passeport.
    • Viser et parapher des livres de commerce.
    • Viser un article du code, s’y référer.
    • Pour les décrets non prioritaires ou non urgents, une fois recueilli le contreseing du ministre porteur du texte, un délai qui ne saurait excéder quinze jours paraît suffisant pour que les services concernés des autres ministres contresignataires soient informés de ce texte, que leur cabinet le vise et que le contreseing du ministre puisse être apposé. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Viser : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VISER. v. tr.
Mirer, diriger attentivement son regard vers un but pour y lancer quelque chose. Viser un homme au cœur. Viser un animal à la tête.

VISER s'emploie au figuré comme verbe intransitif et signifie Avoir en vue une certaine fin, un certain résultat. Il ne vise pas à cet emploi. Il vise plus haut. Je ne sais à quoi il vise. Cet acteur vise trop à l'effet.

Viser : définition du Littré (1872-1877)

VISER (vi-zé) v. a.
  • 1Regarder un but pour y adresser un coup, un projectile. Viser un animal à la tête. Il lève son pistolet et vise son adversaire.
  • 2Prendre connaissance d'un acte, d'une pièce, etc. et y mettre son visa, son vu. Viser une ordonnance. Viser et parapher des livres de commerce.

    Viser pour timbre, voy. VISA.

  • 3Viser un article du Code, le citer par référence.
  • 4 V. n. Regarder pour adresser un coup, un projectile. Viser à un but. Il me semble que je vois un de ces petits amours, qui sont si bien dépeints dans le Prologue de l'Aminte… je crois pour son honneur que celui-là visait à Marie ; mais le plus juste s'abuse, il a tiré sur la jardinière, et le mal est incurable, Sévigné, 144. Frappe [Jupin] ; mais sur notre hémisphère Vise donc plus bas ou plus haut, Béranger, Bluets.

    Fig. Nous avons lu avec douleur ce que vous avez écrit au roi ; en voulant le toucher vous nous avez pénétrés ; ce n'était pas à moi que vous visiez, Sévigné, à Bussy, 17 juin 1687.

  • 5Avoir en vue certaine fin. Le compagnon ne visait à l'argent, La Fontaine, Mazet. Ah ! très humble servante au bel esprit ; vous savez que ce n'est pas là que je vise, Molière, Critique, 1. On ne peut assez admirer les moyens dont elle [la nature] se sert pour unir les mères avec leurs enfants ; car c'est le but auquel elle vise, Bossuet, Sermons, Compassion, 1. L'Égypte visait au grand, et voulait frapper les yeux de loin, Bossuet, Hist. III, 3. Il vise également à se faire des patrons et des créatures, La Bruyère, VIII. Grimm, qui dès lors visait au solide, Rousseau, Confess. VIII. Il visait souvent à être fin, et tournait si bien ce qu'il voulait dire, qu'il ne savait plus ce qu'il disait, Marmontel, Cont. mor. Heureus. Vous visez à lui souffler sa place, Picard, Alcade de Mol. I, 1.
  • 6Tendre à. En cas qu'il arrive quelque chose qui vise un peu droit à quelque accélération, Bossuet, Lett. quiét. 307. Il ne pouvait pas deviner à quoi diable tout cela visait, Hamilton, Gram. 8.
  • 7Approcher de, avoir un air de. L'écriture de Pauline visait, sans vous, aux pieds de mouche, Sévigné, 18 mai 1689. Le repos y est si grand [à la campagne] qu'il vise à la léthargie, Sévigné, 12 juil. 1690. Je vise à l'hydropisie ; je n'en avais pas l'air ; mais vous savez qu'il n'y a rien de plus sec qu'un hydropique, Voltaire, Lett. d'Argental, 19 août 1753. Dans ses tableaux de paysages, il y a quelquefois des figures qui visent un peu à l'épouvantail, Diderot, Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 509, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XIIe s. Ses forestiers a fait viser, Où il porroit grant cerf trouver, Du Cange, visores.

XIIIe s. Car donc quel part la pointe [de l'aiguille aimantée] vise, La tresmontaigne [le nord] est là sans doute, Lais inédits, p. IV. Et li rois s'esveilla, s'a le coutel visé [vu], Berte, X. Quant ele ot lut les lettres et ele ot ens visé [vu dedans], ib. LXVII.

XIVe s. Ne vous doit souvenir fors de Dieu aourer, Ni à biens de che siecle ne devez point viser, Baud. de Seb. VIII, 651.

XVe s. Le duc d'Anjou visoit et soutilloit nuit et jour comment il pourroit porter contraire et dommage aux Anglois, Froissart, II, II, 1. … Pour ce qu'ilz ne veulent aerdre [attacher] Leurs cuers à aprendre science… Mais j'en voi trop pou qui i visent, Deschamps, Miroir de mariage, p. 114.

XVIe s. Regarder est très bon langage : Viser est plus agu du tiers ; De dire qu'il n'est en usage, J'en croy tous les arbalestriers ; Je demanderoie volontiers, Comme on diroit plus proprement : Un de ces deux haquebutiers Pour mal viser faut lourdement… Viser vient du latin tout droit ; Visée en est une lisiere : Et par ailleurs viser faudroit, Pour bien m'atteindre à la visiere, Marot, III, 59. (on avait critiqué ce vers de Marot : Ou mes juges ont mal visé). La raison ne doibt viser qu'à nostre contentement, Montaigne, I, 69. L'archer doibt premierement sçavoir où il vise, Montaigne, II, 9. C'est le but et le poinct où vise l'université des choses, Montaigne, II, 274. Qui vise loing, jamais ne rend son coup heureux, Cotgrave Tousjours ne frappe l'on pas à ce quoy l'on vise, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Viser : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

VISER, v. act. (Gramm.) c’est diriger sa vûe, ou quelqu’arme à un but qu’on veut atteindre. A quoi visez-vous ? Je vise au sommet de ce clocher. Visez à quelque chose d’important.

Viser, Voyez l’article Visé.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Viser : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « viser » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « viser »

Étymologie de viser - Wiktionnaire

Du latin visere (« voir attentivement ») dont sont issus « vision, visible », etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de viser - Littré

Wallon, vîré ; picard, viser, examiner ; de visum, supin de videre, voir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « viser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
viser vize play_arrow

Conjugaison du verbe « viser »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe viser

Citations contenant le mot « viser »

  • Le monde et la science ont leurs données propres, qui se touchent et ne se pénètrent pas. L'une nous montre à quel but nous devons viser, l'autre, le but étant donné, nous donne les moyens de l'attendre. De Henri Poincaré
  • L'humour est une manière de parler à côté du sujet, de viser exactement, non la cible, mais sa banlieue, de plaider le faux pour dire le vrai. De Jacques Audiberti
  • Il faut, bien sûr, lutter contre les terroristes avec une grande fermeté, mais il faut absolument viser la main qui les a nourris. De Yasmina Khadra / Extrait de l'interview du Figaro du 16 novembre 2015
  • On peut viser ton blé, ta femme et son vison, Mais qui peut se vanter d'avoir touché l'horizon ?
  • Pour viser à la perfection, un être humain devrait toujours garder un esprit calme et serein. De Mary Shelley / Frankenstein ou le Prométhée moderne
  • Ce qui est criminel ce n'est pas d'échouer, mais de viser trop bas. De James Russell Lowell
  • Pour bien conduire bourré, il suffit de viser entre les immeubles. De Frédéric Beigbeder / L’Amour dure trois ans
  • Le succès n'est pas un but mais un moyen de viser plus haut. De Pierre de Coubertin
  • Parler sans penser, c'est tirer sans viser. De Miguel de Cervantès
  • Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l'imperfection et l'atteindre. De Bertrand Russell

Images d'illustration du mot « viser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « viser »

Langue Traduction
Corse scopu
Basque helburua
Japonais 目指して
Russe стремиться
Portugais mirar
Arabe يهدف الى
Chinois 目标是
Allemand zielen
Italien mirare
Espagnol para apuntar
Anglais to aim
Source : Google Translate API

Synonymes de « viser »

Source : synonymes de viser sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires