La langue française

Dévisser

Définitions du mot « dévisser »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉVISSER, verbe.

I.− Emploi trans.
A.− Défaire (ce qui est vissé). Dévisser un bouchon, un couvercle, un écrou. Anton. visser, revisser.Elle dévissa (...) avec un couteau les vis de la porte (Goncourt, Journal,1864, p. 57).Il dévissa le capuchon de son stylo (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 262).
1. [P. méton. de l'obj.]
a) Détacher ou desserrer (un objet fixé par une ou plusieurs vis). Dévisser un verrou. Il passe beaucoup de temps à dévisser, à revisser les commutateurs électriques (Duhamel, Journ. Salav.,1927, p. 30).
b) Ouvrir un objet fermé par une pièce mobile vissée. Dévisser un bocal, un tube. Moyses dévissa son stylographe (Fargue, Piéton Paris,1939, p. 49).
Emploi pronom. à sens passif. Être défait par le desserrage de vis ou d'un pas de vis. Cela se visse et se dévisse à volonté : c'est une boîte (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 959).Un encrier et poudrier se dévissant en trois parties (Grandjean, Orfèvr. XIXes.,1962, p. 59).
2. P. anal. [L'objet désigne une partie du corps]
a) Tordre, forcer (comme si on allait séparer, sortir d'une articulation). Dévisser le bras, le cou de qqn. Ah toi, si tu parles, je te dévisse la tête (Audiberti, Femmes bœuf,1948, p. 123).
Rem. On rencontre ds la docum. dévissé, ée, adj. dans ce sens. Synon. distendu. Remi dont la taille, par un caractère de race, semblait dévissée (France, Chat maigre, 1879, p. 190).
Arg. Dévisser le coco, la poire, le pompon, la tronche à qqn. L'étrangler, lui tordre le cou. Aucun idiome n'est plus métaphorique que l'argot. − « Dévisser le coco », tordre le cou; − « tortiller », manger (Hugo, Misér.,t. 2, 1862, p. 198).Dévisser son billard. Mourir. Le vieux polichinelle nommé Changarnier a dévissé son billard, hier au soir (Flaub., Corresp.,1877, p. 317).
Emploi pronom. réfl. indir. Se dévisser la tête, le cou. Prendre des positions anormales, forcées (pour essayer de voir, etc.) :
1. ... le dimanche, je suivais des familles dans la rue, des familles qui traînent des enfants par la main, des enfants qui se dévissent le cou pour regarder en arrière. Cocteau, Théâtre de poche,1949, p. 148.
Arg. Se dévisser le tempérament, le trou de balle. Faire des efforts démesurés. Synon. se décarcasser.On a beau se dévisser le trou de balle pour lui faire plaisir, il n'est jamais content (Bruant1901).
b) Dévisser son regard, ses yeux de. Les détacher d'un objet ou d'une personne sur lesquels ils sont fixés. Ernest regardait le cercueil, rien que le cercueil, sans pouvoir en dévisser ses yeux (Jouve, Scène capit.,1935, p. 60).
B.− Au fig.
1. [L'obj. désigne une pers.]
a) Séparer quelqu'un de ce à quoi il était fortement attaché, retenu :
2. Le conseiller Dollinger vient de mourir. Ce que l'honneur n'avait pas pu faire, la mort s'en est chargée. Elle a dévissé de son rond de cuir le magistrat inamovible. A. Daudet, Contes du lundi,1873, p. 23.
En partic. Perturber l'équilibre de quelqu'un. Synon. fam. déboussoler.Son changement de résidence l'avait complètement dévissé (Flaub., Corresp.,1867, p. 344).
b) P. ext. Renvoyer, destituer. Celui-là ne se laissera pas dévisser (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 373).
2. [L'obj. désigne un inanimé abstr.] Analyser en séparant les éléments. Synon. démonter.Il (...) dévissait le style le plus abstrus avec l'adresse d'un expert (Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 37).
II.− Emplois subjectifs intrans.
A.− ALPINISME. Lâcher prise et tomber. (Quasi-) synon. décrocher.P. ext. La métaphore « dévisser », usitée par les alpinistes, est parfois appliquée à une chute à grande vitesse [du skieur] en haut d'une « bosse » (Comment parlent les sportifsds Vie Lang.,1953, p. 140).
B.− Arg. et pop.
1. S'en aller, partir (au sens concr. ou métaph.). Est-ce que t'es marié, toi? Non... Oh! ben, comme ça, t'es peinard, tu peux dévisser en douce (Aymé, Brûlebois,1926, p. 188).
Emploi pronom. réfl., spéc. Changer de place, bouger. Les piocheurs travaillent trois heures de suite sans se dévisser (Lévy-Pinet1894, p. 308).
2. Mourir. Y a des choses qu'on ne refuse pas sur l'oreiller, ou au moment de dévisser (Arnoux, Rêv. policier amat.,1945, p. 132).
3. Déraisonner (cf. Esn. 1966).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Dévissage, subst. masc. Action de dévisser, fait de se dévisser; p. méton., état de ce qui est dévissé. Dévissage d'un raccord, d'une lampe. Jean entreprend toute une série de manœuvres : ouverture du capot, dévissage des bougies, injection d'essence, etc. (Romains, Knock, 1923, I, p. 2).b) Dévissoir, subst. masc. Système permettant de dévisser. Des fusils à deux balles, des baïonnettes à dévissoirs (Malraux, Cond. hum., 1933, p. 298). Ce mot n'est pas attesté ds les dict. gén. des xixeet xxesiècles.
Prononc. et Orth. : [devise], (je) dévisse [devis]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. 1768 (Encyclop. t. 27, Métallurgie, Le charbon minéral ou de terre, p. 1a); 2. arg. 1846 dévisser le coco (Féval d'apr. Esn. 1966); 1862 dévisser son billard (Colombey, Esprit des voleurs, p. 291 ds Larch. 1872, p. 118). Dér. de visser*; préf. dé-* (lat. dis-). Fréq. abs. littér. : 56 (dévissé : 18). Bbg. Pauli 1921, pp. 45-46.

Wiktionnaire

Verbe

dévisser \de.vi.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dégager une chose des vis qui servaient à la retenir, à la fixer.
    • Dévisser une serrure.
    • Cet outil sert à dévisser.
  2. (Par extension) Enlever ce qui vissait.
    • Dévisser un écrou.
    • Dévisser le bouchon d’argent d’un flacon de cristal.
  3. (Alpinisme) (figuré) Chuter d'une paroi rocheuse ou glaciaire, sans être retenu par une corde.
    • Les six alpinistes retrouvés morts auraient dévissé — Le Figaro, 26/06/2011 [1]
  4. (Figuré) Diminuer brutalement, connaître une forte et soudaine chute.
    • Malgré l’optimisme affiché du gouvernement, les cours de la bourse ont de nouveau dévissé aujourd’hui.
    • L’ex-entreprise vedette de la technologie à la française fabrique les cartes SIM équipant des dizaines de millions de Smartphone ; depuis janvier, hélas, ses caisses se sont dangereusement vidées, son cours de Bourse a dévissé de 25 % et sa filiale Netsize, à Meudon, prépare une charrette de 41 salariés sur les 90 du site. — (Jérôme Canard, Un petit SIMinaire au lac Léman…, Le Canard Enchaîné, 11 octobre 2017, page 4)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉVISSER. v. tr.
Dégager une chose des vis qui servaient à la retenir, à la fixer. Dévisser la platine d'un fusil. Dévisser une serrure. Cet outil sert à dévisser. Il signifie, par extension, Enlever ce qui vissait. Dévisser un écrou. Dévisser le bouchon d'argent d'un flacon de cristal.

Littré (1872-1877)

DÉVISSER (dé-vi-sé) v. a.
  • 1Ôter la vis ou les vis qui fixent une chose.
  • 2Séparer une chose adaptée à une autre avec des vis. Dévisser la serrure.

    Se dévisser, v. réfl. Cesser d'être vissé. Cela se dévisse sans peine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dévisser »

 Dérivé de visser avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dé… préfixe, et vis.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dévisser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dévisser devise

Évolution historique de l’usage du mot « dévisser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dévisser »

  • Alerte rouge aux États-Unis. La pandémie est « hors de contrôle », d’après d’éminents scientifiques qui ont tiré la sonnette d’alarme devant les sénateurs. Ces spécialistes craignent une exposition du nombre de contaminations, déjà très élevées dans le pays. Et que fait donc Donald Trump, le pompier en chef, pour tenter d’éteindre l’incendie sanitaire ? Pas grand-chose en vérité. Enfermé dans son déni, le président américain s’entête à ne pas porter de masque et à minimiser l’ampleur du fléau. Une fois n'est pas coutume, l'expert en coups de gueule, habitué à faire feu de tout bois, semble accuser le coup et manquer de répondant. Il est vrai que les nuages s’amoncellent au-dessus de la Maison blanche. Après avoir dû affronter des rumeurs sur son état de santé mi-juin, Trump a essuyé un feu nourri de critiques sur sa gestion des manifestations antiracistes et sur celle du Covid-19. Particulièrement vulnérables face au virus, les personnes âgées, l’un des socles de son électorat, lui reprochent son inaction. La pandémie plombe l’économie américaine, privant le candidat à la réélection en novembre de son principal argument de campagne, l’insolente croissante américaine, grippée par la crise. Sa cote de popularité s’est effondrée et il n’en finit pas de dévisser dans les sondages. Des enquêtes le donnent désormais perdant face à Joe Biden dans trois états clé qui lui avaient permis de détrôner Obama en 2016. Même s’il continue d’afficher en public une foi inébranlable, celui qui s’est récemment surnommé sur Twitter « le guerrier solitaire » donne l’impression d’être en perte de vitesse. Méfiance quand même. Il reste quatre mois avant l’élection présidentielle. L’animal est coriace et a le cuir épais. Il ne laissera pas facilement renvoyer à l’écurie. Même si leur poulain semble avoir le vent en poupe, les démocrates seraient bien avisés de ne pas crier victoire trop tôt. , Edito | Le guerrier solitaire
  • Jadis fleuron de l’industrie minière de la Tunisie dont elle alimentait les caisses  en flux tendu, la Compagnie de phosphate de Gafsa a commencé à dévisser il y a un lustre pour entamer, au lendemain de la révolution,  une chute vertigineuse dont elle peine à se relever à ce jour. Les grèves y sont monnaie courante et elles  sont décrétées au quart de tour aussi bien par ses salariés que par ceux qui cherchent à le devenir. Le plus funeste dans ce dossier est qu’aucun gouvernement n’a osé le prendre à bras-le-corps, laissant la situation pourrir au fil des années et au gré de ceux qui en tirent les ficelles. African Manager, La CPG loge le diable dans sa bourse !
  • La livre libanaise continue de dévisser: le dollar a dépassé les 9000 livres, soit quatre fois le prix auquel il s’est échangé pendant vingt-cinq ans. Les prix flambent sans que rien ne semble les arrêter dans un pays où tout ou presque est importé. Et les économistes s’attendent à ce que la tendance se poursuive de façon exponentielle. La contraction de l’économie se traduit par des licenciements massifs, avec un cinquième des entreprises qui ont mis la clé sous la porte en un an et un chômage qui frappe déjà 30% de la population active, selon une estimation du cabinet privé Infopro. Le Figaro.fr, Le Liban plongé dans un marasme sans fin
  • C’est lui que les gens veulent voir frapper. C’est lui que les gens veulent voir carrément dévisser une balle et l’envoyer de l’autre côté de la clôture. C’est lui que les gens viennent voir jouer défensi- non, pas ça par contre. Passion MLB, Les attentes envers Vladimir Guerrero Jr. sont plus qu'élevées - Passion MLB
  • Si ces secteurs pourvoyeurs d’emplois directs et indirects dans la région venaient à licencier en nombre, les prix immobiliers pourraient dévisser. , Magazine Immobilier | Prix immobiliers : baisseront-ils ou pas ?
  • Que ce soit pour accrocher un cadre, poser une étagère ou monter un meuble, la perceuse-visseuse est l'outil que tout bricoleur, novice ou expert, doit posséder pour entreprendre des travaux. Elle permet de réaliser des trous dans une multitude de matériaux (le bois, le métal, le plastique et la maçonnerie) et de visser-dévisser là encore dans de nombreux supports. La gamme de prix des perceuses est très large, avec des premiers prix à partir de 50 € et des tarifs qui peuvent grimper jusqu’à 700 €. Cela se justifie par les caractéristiques techniques (puissance, capacité de serrage, poids, type de batterie pour les modèles sans fil...). , Perceuse-visseuse : comment choisir le modèle qui vous convient ? Avec ou sans batterie, système à percussion... - Les Numériques
  • Les propos de M. Navarro, qui a par la suite affirmé que ses commentaires avaient été sortis de leur contexte, ont fait brièvement dévisser les contrats à terme sur les indices new-yorkais dans la nuit de lundi à mardi. , Wall Street en hausse à l'ouverture, rassurée sur l'accord sino-américain

Images d'illustration du mot « dévisser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dévisser »

Langue Traduction
Anglais unscrew
Espagnol destornillar
Italien svitare
Allemand abschrauben
Chinois 拧开
Arabe انفك
Portugais desparafusar
Russe отвинтить
Japonais 緩める
Basque unscrew
Corse unscrew
Source : Google Translate API

Synonymes de « dévisser »

Source : synonymes de dévisser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dévisser »

Dévisser

Retour au sommaire ➦

Partager