La langue française

Vieilli

Sommaire

  • Définitions du mot vieilli
  • Étymologie de « vieilli »
  • Phonétique de « vieilli »
  • Citations contenant le mot « vieilli »
  • Images d'illustration du mot « vieilli »
  • Traductions du mot « vieilli »
  • Synonymes de « vieilli »
  • Antonymes de « vieilli »

Définitions du mot « vieilli »

Trésor de la Langue Française informatisé

VIEILLI, -IE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de vieillir*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'une pers.]
1. Qui est devenu vieux, qui a pris de l'âge. Comme les grands acteurs vieillis ont parfois la fantaisie de reparaître sur les planches, ainsi notre confrère Saint-Genest, qui avait pris sa retraite, vient de faire une apparition soudaine dans les colonnes du Figaro, théâtre de ses anciens exploits (Clemenceau, Iniquité, 1899, p. 84).La critique musicale (...) attribue à la surdité de Beethoven vieilli un prétendu manque d'égards pour la beauté d'effet harmonique (Rolland, Beethoven, t. 1, 1937, p. 292).
2. Qui présente les marques physiques ou psychiques de l'âge. Un homme, vieilli plutôt que vieux, dégradé plutôt que courbé, d'aspect misérable et d'allure orgueilleuse, traversait la cour (Hugo, Rhin, 1842, p. 94).On le revit alors comme autrefois à travers la campagne, seul, poussant devant lui ses chiens, vieilli à peine et cependant méconnaissable (Bernanos, M. Ouine, 1943, p. 1358).
[En parlant d'une partie du corps] Qui a perdu de sa fraîcheur, de sa jeunesse. Synon. fané, flétri.Bouche, figure, physionomie vieillie; avoir un air vieilli. Ce diplomate représentait magnifiquement son pays, moins par sa laide figure et son corps vieilli que par ses belles manières (Hamp, Champagne, 1909, p. 194).
3. Qui est marqué prématurément par l'âge ou qui semble avoir vieilli en peu de temps de plusieurs années. Homme de quarante-cinq ans, petit, vieilli avant l'âge, le crâne tristement déplumé (Rolland, J.-Chr., Buisson ard., 1911, p. 1277).
[En parlant d'une partie du corps] De lourdes larmes coulaient maintenant sur ses joues, bien que son visage, soudain vieilli, n'exprimât plus le chagrin (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 795).
Vieilli de + nombres d'années.Sans doute que si l'affreuse situation où se trouvait Léon Rolland se fût prolongée de quelques heures encore, il fût revenu à lui les cheveux blancs et vieilli de dix années (Ponson du Terr., Rocambole, t. 3, 1859, p. 184).
Empl. subst. Il faut (...) se garder de croire qu'il soit sans danger de confier aux vieillis et aux fatigués (...) les grands commandements civiques (Péguy, Argent, 1913, p. 1277).
4. [Gén. sous la forme vieilli dans] Qui a passé de nombreuses années de sa vie dans un emploi, une situation, a acquis une longue expérience dans un domaine précis. Vieilli dans le métier, dans le sérail. Un beau matin, à l'auberge de la rue Dauphine, se présenta une sorte d'intendant ou majordome, d'aspect vénérable comme l'ont ces serviteurs vieillis dans la domesticité des grandes maisons (Gautier, Fracasse, 1863, p. 356).
Loc., vieilli. Vieilli sous le harnois (var. blanchi sous le harnais*). C'était la chanteuse célèbre et vieillie sous le harnois (Rolland, J.-Chr., Révolte, 1907, p. 407).
5. Empl. attributifs
a) Être, paraître, sembler vieilli. Avoir (ou sembler) avoir subi physiquement et physiologiquement les effets du vieillissement. Il est fort vieilli depuis trois ou quatre ans. La partie inférieure de son visage se boursoufle comme cela est arrivé à Louis XVI et à Louis XVIII. Il a quelque chose de bienveillant dans la physionomie (Delécluze, Journal, 1825, p. 107).J'ai passé l'âge où on peut recommencer sa vie. Je suis vieillie, vous savez (Sartre, Nausée, 1938, p. 143).
b) Trouver qqn vieilli, se trouver, se sentir vieilli. Le, se trouver, se sentir marqué par les atteintes de l'âge et du temps. Je trouve tout le monde attristé et vieilli autour de moi (Péladan, Vice supr., 1884, p. 291).Je me sentais vieilli, diminué, déchu, taraudé d'une tristesse qui ressemblait à la peur (Duhamel, Confess. min., 1920, p. 147).
6. DÉMOGR. [Corresp. à vieillissement 3 a] Population vieillie. Une population démographiquement « vieillie » consomme largement et montre une propension comparativement faible à la création et à l'effort (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 534).
B. − [En parlant d'un inanimé]
1.
a) Qui a subi les atteintes du temps. Synon. défraîchi, délabré, flétri, ravagé, usé.Les yeux du baron, accoutumés au spectacle des choses vieillies, poussiéreuses, passées de ton et délabrées, n'étaient pas capables de discerner de pareilles vétilles (Gautier, Fracasse, 1863, p. 38).Des rideaux vieillis, mangés d'anciens soleils, pendaient du plafond (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 279).
b) Passé de mode. Synon. démodé, désuet, suranné.S'il portait par économie un habit de forme vieillie, il lui était désagréable qu'on s'avisât de le remarquer (Estaunié, Ascension M. Baslèvre, 1919, p. 138).
c) Qui n'a plus cours, qui est technologiquement dépassé. Synon. désuet, obsolète.Lorsque Grandidier (...) l'avait prise [l'usine], elle périclitait (...), s'attardant à la fabrication des petits moteurs, à l'aide d'un outillage vieilli (Zola, Paris, t. 1, 1897, p. 181).
Empl. subst. Les progrès économiques impliquent nécessairement les changements, les destructions du « vieilli » par le « nouveau » (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 434).
2. [En parlant d'un végét.] Qui est entré dans sa phase ultime de vieillissement avant la mort. Sur les fortes racines des chênes étaient couchés des chênes vieillis et tombés morts sur les fougères (Vigny, Mém. inéd., 1863, p. 36).Un bois vieilli est donc un bois dans lequel, par l'action du temps, les cellules vivantes ou les tissus de réserve ont été peu à peu vidés de leurs contenus protoplasmiques (Campredon, Bois, 1948, p. 65).
3. Spéc. Qui a naturellement ou artificiellement vieilli avant d'être propre à l'emploi ou à la consommation.
a) SYLVIC. Bois, taillis vieilli. On l'installe [le sapin pectiné] généralement dans les taillis vieillis et éclaircis par une coupe préalable, c'est ce que l'on appelle la coupe d'abri (Cochet, Bois, 1963, p. 38).
b) ŒNOL. Vin vieilli, eau(-de-vie) vieillie. Dans les opérations de Cognac nature, on se garde bien d'employer des aromates étrangers, rien ne peut remplacer les petites eaux vieillies (Ren.Vin1962).
4. LITT., LING., BEAUX-ARTS
a) Qui est passé de mode, ne correspond plus aux goûts et aux aspirations d'un public (ou d'un lecteur) moderne. Brillant et suranné à la fois, vieilli et non pas antique, ce style ne ressemble pas mal à ces étoffes que portaient les petits-maîtres du temps passé (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr., 1828, p. 91).Marguerite était poète; elle rimait des mystères et des farces, dans le goût, un peu vieilli (...) d'Alain Chartier (A. France, Génie lat., 1909, p. 21).
b) Qui est tombé en désuétude, est sorti de l'usage. Synon. archaïque, vieux.Locution vieillie. Je n'ai pas traduit les mots vieillis ou désuets (...) [dans le Microcosme de Scève] (Larbaud, Vice impuni, 1941, p. 104).
Absol. [Dans un ouvrage lexicogr.] Indicateur stylistique signifiant qu'un mot, une locution ne s'emploie plus guère dans la langue usuelle. Au niveau de la microstructure, si la mention vieilli fait défaut, la description est alors peu nuancée, et gênante pour le thème (ex. (...), faire la bamboula (...) est vieilli) (J. Rey-Debove, Ét. ling. et sémiot. des dict. fr. contemp., 1971, p. 100).
5. [En parlant d'un usage, d'un courant d'idées, etc.] Qui a perdu avec le temps son caractère d'actualité, son intérêt, sa crédibilité. Synon. décadent, désuet, suranné.Coutume vieillie. Ces principes vieillis; elles considèrent la propriété comme appartenant, non plus à la gens, mais à l'individu (Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p. 403).Robespierre était un homme d'exécution, et quelquefois, dans les crises finales des sociétés vieillies, exécution signifie extermination (Hugo, Quatre-vingt-treize, 1874, p. 179).
Prononc. et Orth.: [vjeji], [vjε-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér.: 1 023. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 141, b) 1 428; xxes.: a) 1 809, b) 1 523.

glucomètre (ou, vieilli, glycomètre). « Aréomètre pour moût de raisin » (Duval 1959). Synon. pèse-moût

Wiktionnaire

Adjectif

vieilli \vje.ji\ ou \vjɛ.ji\ masculin

  1. Qui a pris un coup de vieux.
    • Je le trouve bien vieilli.
  2. (Figuré) Qui est devenu suranné, qui date d’une autre époque.
    • Un mot vieilli.

Forme de verbe

vieilli \vje.ji\ ou \vjɛ.ji\

  1. Participe passé masculin singulier de vieillir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VIEILLIR. v. intr.
Devenir vieux. Cet homme commence à vieillir. Cette femme est désespérée de vieillir. Vieillir sous le harnois, Vieillir dans le métier des armes ou, par extension, dans un métier quelconque. Vieillir dans un emploi, dans un poste, Y demeurer très longtemps. Il a vieilli dans le service, dans les affaires.

VIEILLIR signifie aussi Paraître vieux. Il a bien vieilli depuis deux ans. Il est frais et gaillard, il ne vieillit pas. Il se dit aussi de Certaines choses qui avec le temps perdent de leur force, de leur vigueur. L'esprit vieillit comme le corps. Son talent commence à vieillir. Laisser vieillir du vin, Le garder afin qu'avec le temps il perde de sa verdeur et acquière certaines qualités. Ce vin a besoin de vieillir.

VIEILLIR se dit encore de Ce qui commence à n'être plus d'usage, à passer, à perdre de sa vogue, de son importance, de son utilité. Ce mot, ce terme a beaucoup vieilli. Cette locution, cette expression vieillit. Le style de cet ouvrage a vieilli. Cette mode vieillit. Ce traité de physique a bien vieilli.

VIEILLIR est aussi verbe transitif et signifie Rendre vieux, faire paraître plus âgé que l'on n'est. Les chagrins l'ont bien vieilli. Six mois de captivité l'ont vieilli de dix ans. Cette coiffure vous vieillit. Se mettre une perruque et des lunettes pour se vieillir. Le participe passé

VIEILLI s'emploie adjectivement. Je le trouve bien vieilli. Un mot vieilli.

Littré (1872-1877)

VIEILLI (vié-lli, llie, ll mouillées) part. passé de vieillir
  • 1Qui est entré dans la vieillesse. Je le sais… vous êtes vieilli ; mais voudriez-vous que je crusse que vous êtes baissé, que vous n'êtes point poëte ni bel esprit ? La Bruyère, v. Il nous a paru en assez mauvaise santé et un peu vieilli, Voltaire, Lett. Damilaville, 13 avr. 1766.
  • 2Qui a une longue expérience de. Un ministre vieilli dans l'art des courtisans, Voltaire, Brutus, II, 4.
  • 3 Fig. Qui est devenu suranné. Un mot vieilli.
  • 4 Fig. Qui a perdu par le temps sa force. On ne voyait plus dans le paganisme vieilli que les fables de son enfance, l'ineptie ou la méchanceté de ses dieux, l'avarice de ses prêtres, Raynal, Hist. phil. XIX, 1.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vieilli »

Dérivé du participe passé du verbe vieillir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vieilli »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vieilli vjeji

Citations contenant le mot « vieilli »

  • Le seul événement marquant de ma vie : avoir vieilli. De Michel Polac / Hors de soi
  • Il n'y a de nouveau que ce qui a vieilli. De Geoffrey Chaucer
  • Un beau soir l'avenir s'appelle le passé C'est alors qu'on se tourne et qu'on voit sa jeunesse. Louis Aragon, Le Nouveau Crève-Cœur, Gallimard
  • Ne vieillis que dans la plus faible mesure. Il s'agit de mourir jeune. Alexandre Arnoux, Études et Caprices, Albin Michel
  • La jeunesse attend toujours d'un nouveau dieu, d'un nouveau chef ce qu'elle n'obtiendra qu'à force de vieillir. Robert Brasillach, La Reine de Césarée, Plon
  • Hélas ! la grande tristesse actuelle est que les choses n'ont pas le temps de vieillir. François Carcopino-Tusoli, dit Francis Carco, Rendez-vous avec moi-même, Albin Michel
  • En vieillissant, on apprend à troquer ses terreurs contre ses ricanements. Émile Michel Cioran, Syllogismes de l'amertume, Gallimard
  • Quand je n'aurais appris qu'à m'étonner, je me trouverais bien payée de vieillir. Sidonie Gabrielle Colette, Prisons et paradis, Ferenczi
  • Vieillir c'est organiser Sa jeunesse au cours des ans. Eugène Grindel, dit Paul Eluard, Poésie ininterrompue, Ailleurs, ici, partout , Gallimard
  • En vieillissant on devient plus fou et plus sage. François, duc de La Rochefoucauld, Maximes
  • On ne voit vieillir que les autres. André Malraux, Les Chênes qu'on abat, Gallimard
  • Nos morts continuent à vieillir avec nous. Pablo Ruiz Picasso, Cité par Pierre de Champris dans Ombre et soleil, Gallimard
  • Le vieillissement est d'autant plus actif que l'être est plus jeune. Ce qui vieillit le moins vite, c'est le vieillard. Jean Rostand, Pensées d'un biologiste, Stock
  • Le talent de la plupart des hommes se termine par un défaut qui se prononce et marque de plus en plus en vieillissant. Charles Augustin Sainte-Beuve, Causeries du lundi
  • Il y a des femmes qui plus elles vieillissent et plus elles deviennent tendres. Il y a aussi les faisans. Paul-Jean Toulet, Les Trois Impostures, Émile-Paul
  • Ceux qui soupirent vieillissent en un jour. Théocrite, Idylles, XII, 2 (traduction Legrand)
  • Il y a quelque chose de plus triste que de vieillir : c'est de rester enfant. Cesare Pavese, Le Métier de vivre Il Mestiere di vivere, 25 décembre 1937
  • Faust vieilli cohabite en chacun de nous. De Serge Losique / De Z à A
  • Les mythes sont des commérages qui ont vieilli. De Stanislaw Jerzy Lec /
  • Je me suis rarement perdu de vue ; je me suis détesté, je me suis adoré ; puis, nous avons vieilli ensemble. De Paul Valéry / Monsieur Teste
  • Chaque fois qu'un ami vous complimente sur votre jeunesse, vous pouvez être certain qu'il trouve que vous avez vieilli. De John Irving
  • Les meilleurs, à vingt ans, ont le goût de tout transformer. S'ils gardaient cette ferveur quand ils ont vieilli, tout serait sauf. De Monique Corriveau / Compagnon du soleil
  • Je me vante d'avoir grandi, mûri, vieilli dans la familiarité du vin ; à le tutoyer dès l'enfance, on perd l'esprit d'intempérance et de gloutonnerie ; on acquiert, on forme son goût personnel. De Colette
  • Ce qui vieillit en nous, c'est le logement. Le locataire ne vieillit pas. De Charles Gounod
  • On aimerait vivre sans vieillir et, en fait, on vieillit sans vivre. De E. Mitscherlich
  • Ceux-là vieillissent plus vite, qui ne veulent pas vieillir. De Jean Filiatrault / Terres stériles
  • L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. De Oscar Wilde
  • Quand un vieil homme épouse une jeune femme, l'homme rajeunit et la femme vieillit. De Proverbe yiddish
  • Vieillir seul et pour soi est moins tragique que de vieillir pour un autre. De Françoise Tessier-Dumoulin / Le salon vert
  • Si le coeur vieillit, le rêve vieillit aussi et devient décombres. De Sahar Khalifa / L'Impasse de Bab Essaha
  • Yohann Lepage nous emmène ensuite dans le blockhaus jouxtant son atelier. Ici, dans une dizaine de fûts, le rhum vieilli et s’affine, selon un procédé complexe. , Guérande : du rhum vieilli et affiné dans un blockhaus | L'Écho de la Presqu'île
  • Construit en 1895, le Old Ottawa East Town Hall a bien vieilli et son apparence extérieure est quasi similaire à celle d’il y a 125 ans. On peut notamment observer que des rampes ont été installées sur les marches de la porte principale entre sa construction et aujourd’hui. Le Droit, L’ancienne mairie d’Old Ottawa East a bien vieilli | D'hier à aujourd'hui | Actualités | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • « L’intérêt de ces images est surtout affectif. Avec le recul de 35-40 ans, beaucoup de visages ont disparu, d’autres ont vieilli. Cette collection d’images présentée sous forme d’un petit album est un moyen de se souvenir et de garder trace de ces moments conviviaux ». Yvon Kervinio a fait une carrière d’enseignant dans le Morbihan. La photographie a occupé tous ses loisirs depuis plus de 50 ans. Il s’est attaché à photographier des scènes de vie dans le Morbihan, mais aussi, pendant 30 années, sur le Cirque. Le Telegramme, Yvon Kervinio a publié un recueil de photos - Languidic - Le Télégramme
  • Succédant aux « Plus belles années de notre vie » dans la filmographie du futur auteur de « Ben-Hur », ce drame très théâtral a valu à la toujours vivante Olivia de Havilland (104 ans depuis le 1er juillet) son premier Golden Globe et son deuxième Oscar, trois ans après celui remporté pour « À chacun son destin ». Et si le film a vieilli, la prestation de la native de Tokyo reste, elle, tout à fait fascinante. Soirmag, À la télé ce soir: «Les grands esprits» ou «Je suis une légende» (vidéos) - Soirmag
  • Le stade Yves Allainmat, à Lorient, a (mal) vieilli. Depuis 2017 même, la tribune d'honneur est fermée pour des raisons de sécurité (sa casquette s'effritait), et le FC Lorient est contraint de jouer dans un Moustoir de poche. L'Équipe, Lorient : un futur Moustoir à l'étude - Foot - L1 - Lorient - L'Équipe
  • Chez Pascal Blanchard, on ne jette rien. On observe, on façonne et on associe. Il redonne vie aux objets les plus ordinaires, comme des chaises recouvertes de velours vieilli, ses petites tables, chevets, manteaux de cheminées et autres colonnes auxquels il redonne vie. Le Telegramme, Mobilier : Pascal Blanchard fait du neuf avec du vieux - Saint-Quay-Portrieux - Le Télégramme
  • Le mec vieilli bien, je parle de sa carrière. Action man de la vieillesse, ça déménage EcranLarge.com, The Good Criminal : Liam Neeson se paie le FBI dans une bande-annonce qui explose tout - Actualité Film - EcranLarge.com

Images d'illustration du mot « vieilli »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vieilli »

Langue Traduction
Anglais aged
Espagnol envejecido
Italien anziano
Allemand alt
Chinois 老化的
Arabe مسن
Portugais envelhecido
Russe престарелый
Japonais 老人
Basque onduak
Corse anziana
Source : Google Translate API

Synonymes de « vieilli »

Source : synonymes de vieilli sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « vieilli »

Partager