La langue française

Décati

Sommaire

  • Définitions du mot décati
  • Étymologie de « décati »
  • Phonétique de « décati »
  • Évolution historique de l’usage du mot « décati »
  • Citations contenant le mot « décati »
  • Traductions du mot « décati »
  • Synonymes de « décati »
  • Antonymes de « décati »

Définitions du mot « décati »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCATI, IE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de décatir*.
II.− Adjectif
A.− [Correspond à décatir A; en parlant d'une étoffe] TEXT. Dont on a enlevé le cati*. Du drap décati (Ac. 1835-1878). ... pantalon, dont le drap non décati reluisait plus brillamment que le cuir des fortes bottes (Flaub., MmeBovary,t. 1, 1857, p. 161).
P. ext. [En parlant d'un vêt.] Terni par l'usage. Habit décati.
B.− Au fig., fam.
1. [En parlant d'une pers.] Qui a perdu la fraîcheur, la vigueur de la jeunesse; qui accuse son âge, qui est usé par l'âge. « Il est bien changé, bien décati, lui qui était si joli! » (Goncourt, Journal,1892, p. 288).Les filles habillées court, très décaties, ou toutes jeunes (Vialar, Hte-mort,1951, p. 249):
1. − Il venait me demander un remontant, pour faire l'amour... − Pas possible. Il n'a pourtant pas l'air décati... L. Daudet, Médée,1935, p. 205.
En emploi subst. Ces barbons, (...) ces décatis, ces croulants, quelles bizarres confitures (Arnoux, Solde,1958, p. 118).
[En parlant d'une partie du corps] Des seins décatis.
Rare. [P. allus. au brillant de l'or; en parlant d'une pers.] Sans fortune :
2. Et puis eux, du moins, ce ne sont pas des gens chic décatis. Il y a du répondant. On évalue généralement que MmeVerdurin est riche à trente-cinq millions. Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 880.
2. [En parlant d'une chose concr. ou abstr.; p. réf. aux notions de fraîcheur et de jeunesse perdues] Ce coin de parc est le cloaque où l'on jette (...) les décatis bouquets des galas éphémères (Laforgue, Moralités légend.,1887, p. 13).Attendrissant écho de nos années mortes (...) hivers décatis! horreurs! (Céline, Mort à crédit,1936, p. 546).
Prononc. et Orth. : [dekati]. Ds Ac. 1835, 1878. Fréq. abs. littér. : 16. Bbg. Vaillant (R.). Le Parler de Garancières. B. folklorique d'Île-de-France. 1953, t. 15, no1, p. 466.

Wiktionnaire

Adjectif

décati \de.ka.ti\

  1. (Figuré) Qui a perdu sa fraîcheur.
    • – « Maintenant, c’est vous qui avez une drôle de tête », dit Angelo en souriant. Les yeux ironiques eurent l’air de comprendre très exactement le sourire. « Ah ! ça, j’avoue que je suis un peu décati », dit le jeune homme. Il s’adossa au tronc du mûrier. « Voudriez-vous me passer la drogue, s’il vous plaît ? » — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 58)
    • Toute la clôture était décatie. Du temps où Shed était garçonnet, c’était un parc, un séjour digne pour ceux qui étaient partis. Maintenant elle avait l’aspect pitoyable caractéristique du reste de génépi. — (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
    • Le picador alcoolique et grisonnant avait devant lui un verre d’eau-de-vie de cazalas et se délectait à contempler une table où avaient pris place le matador dont le courage avait fui, et un autre matador qui avait renoncé à l’épée pour redevenir banderillero, et deux prostituées apparemment très décaties. — (Ernest Hemingway, La Capitale du monde, 1936. Traduit de l’anglais américain par Marcel Duhamel, 1946. Traduction revue par Marc Sapora, 2001. page 32)
    • Du drap décati.
  2. (En particulier) Qui est devenu vieux, avec toutes les marques de la vieillesse.
    • Me rencognant dans un vieux fauteuil Club au cuir décati, je comptai, comme quand j’étais enfant, le nombre de secondes qui séparaient l’éclair foudroyant du tonitruant coup de tonnerre. — (Jean-Pierre Alaux, Une dernière nuit avec Jimmy, Calmann-Lévy, 2010, page 14)
    • « J’ai grandi dans une famille de bourgeois décatis, qui avait été appauvrie par les fameux emprunts russes au lendemain de la première guerre mondiale. » — (René Girard, « Mort de René Girard, anthropologue et théoricien du « désir mimétique » », paru sur le site www.lemonde.fr le 5 novembre 2015)

Forme de verbe

décati \de.ka.ti\

  1. Participe passé masculin singulier de décatir.

Adjectif

décati \Prononciation ?\ masculin

  1. Dit d’un homme, changé en mauvaise part, vieilli, usé, délabré.
    • Il est bien décati
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCATIR. v. tr.
T. d'Arts. Débarrasser du cati, de l'apprêt que le fabricant a donné à une étoffe de laine. Décatir du drap. Fig. et fam., Un vieillard décati se dit d'un Vieillard très éprouvé par l'âge.

Littré (1872-1877)

DÉCATI (dé-ka-ti, tie) part. passé.
  • Du drap décati.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décati »

De décatir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « décati »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décati dekati

Évolution historique de l’usage du mot « décati »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décati »

  • Il faut aussi trois éléments. Déjà, que les contemporains se rendent comptent qu’il se passe quelque chose : c’est une année particulière. Ensuite, il faut que les historiens et les historiennes identifient cette année comme étant remarquable. Enfin, un troisième élément est essentiel pour le fonctionnement de cette année charnière : le fantasme, la fascination et parfois l’imagination. C’est le cas pour l’année 476, la vedette des années de changement, la chute de Rome, mais est-elle une année particulière ou le reflet de la longue décadence d’un Empire décati ? France Culture, 476, la chute de Rome : décadence d’un empire décati ? - Ép. 1/4 - Années charnières, l’histoire au tournant
  • La piscine, entre l'hôtel et la rue, n'est plus qu'un souvenir décati. De part et d'autre, des murs recouverts de tags. Y compris derrière, où le parking, envahi d'herbes folles, est désespérément vide. Et pour cause. midilibre.fr, Sète : les Tritons, l'hôtel fantôme de la corniche - midilibre.fr
  • Danièle Dutremblay tenait la pharmacie, rue Rouget-de-Lisle à Drancy (Seine-Saint-Denis), depuis 1968. Ce mardi soir, elle a tiré pour la dernière fois le rideau de son modeste commerce un rien décati avec ses murs écaillés, ses affiches jaunies, son carrelage craquelé et ses étagères en bois patinées par le temps. leparisien.fr, «Pharmacienne à Drancy, c’était ma vocation» : à 80 ans, Danièle baisse le rideau - Le Parisien
  • 1 Reportez les motifs agrandis au feutre sur le papier hydrosoluble. Découpez à 1 cm du tracé. Otez la feuille de protection et collez le motif en place sur le torchon préalablement décati. Tendez le tissu sur le tambour. Marie Claire, Broderie : 3 motifs à télécharger pour personnaliser du linge de table - Marie Claire
  • Simon Edelstein, qui avait déjà consacré il y a une dizaine d'années un livre aux salles suisses, vient de sortir «Le crépuscule des cinéma» chez Jonglez. Il s’agit d’un pavé faisant accomplir à son lecteur (je devrais plutôt dire son spectateur) le tour du monde, de la France à l’Inde, et de l’Italie aux Etats-Unis. Cet album d’images nous montre des architectures décaties au bord de l’effondrement. C’est «Sunset Boulevard», un film que Simon Edelstein apprécie par ailleurs beaucoup, en version 3D. Il ne restera bientôt plus rien de ces lieux par essence réservés au rêve. Ce sera pour les cinéphiles le dur réveil dans des multisalles ou, pire encore, en «streaming», un mot si affreux que l’on n’a pas encore osé traduire en français. Bilan, Le réalisateur Simon Edelstein sort son gros livre sur "Le crépuscule des cinémas" - Bilan
  • Grand National se déroule aujourd’hui. Carlo Weiss se trouve à un moment difficile de sa vie. Comme souvent, le départ de sa fille adulte a entraîné celui de sa femme. Il ne voulait pas cette séparation; mélancolique, il erre dans un appartement où résonne le vide. Son métier de jardinier le rattache à la réalité d’une nature qu’il domestique selon les exigences des riches propriétaires. Mais une vilaine blessure l’en écarte pour un temps. Dans ce moment de latence, voilà que sa mère disparaît de sa maison de retraite. Il la retrouve pensionnaire du Grand National, un de ces palaces décatis où l’on reçoit à long terme des personnes âgées. Elle entend bien y rester, revendiquant son autonomie au terme de sa vie. C’est là que vont se dénouer les fils d’un secret de famille, tendre et romantique. Carlo va découvrir une autre femme que la mère qu’il avait connue. Le Temps, La douceur d’un palace décati pour y finir ses jours - Le Temps
  • Soignée, la reconstitution d’époque déploie un univers crédible où la crasse et la saleté font partie du paysage, ce, tout en ménageant un espace quasi merveilleux relevant davantage du conte. Décor évocateur s’il en est, le manoir décati où demeurent Judy et Punch illustre bien cette dimension. Le Devoir, «Judy and Punch»: ainsi font, font, font... | Le Devoir

Traductions du mot « décati »

Langue Traduction
Anglais decayed
Espagnol decaido
Italien cariato
Allemand verfallen
Chinois 腐烂的
Arabe فاسد
Portugais decadente
Russe разложившегося
Japonais 腐った
Basque andeatuak
Corse decadutu
Source : Google Translate API

Synonymes de « décati »

Source : synonymes de décati sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « décati »

Partager