La langue française

Traînant

Sommaire

  • Définitions du mot traînant
  • Étymologie de « traînant »
  • Phonétique de « traînant »
  • Citations contenant le mot « traînant »
  • Images d'illustration du mot « traînant »
  • Traductions du mot « traînant »
  • Synonymes de « traînant »

Définitions du mot « traînant »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRAÎNANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de traîner*.
II. − Adjectif
A. − [Corresp. à traîner II A 1]
1. Qui pend à terre, frotte sur le sol, sur une surface. Rideaux traînants; main traînante. Il revit Hélène tournant lentement sous la lumière des lustres, avec ses lèvres rieuses et sa longue jupe traînante (Theuriet, Mariage Gérard, 1875, p. 127).Les pas traînants de l'aubergiste résonnèrent (Arland, Ordre, 1929, p. 316).
PÊCHE. Filet traînant. Sont réputés traînants tous filets coulés à fond au moyen de poids et promenés sous l'action d'une force quelconque (Code pêche fluv., 1875, p. 57).
2. Littér. Qui s'étire. Je regardais dans le petit matin grandir la côte des Syrtes. Ses grèves jaunes encore balayées de brumes traînantes (Gracq, Syrtes, 1951, p. 238).
B. − [Corresp. à traîner II B] Qui dure, se prolonge. Ces matinées paresseuses et traînantes des malades (Goncourt, MmeGervaisais, 1869, p. 302).
[En parlant de la voix, d'un son] Synon. lent.Inflexion, élocution, voix traînante; mélodie traînante. La finale traînante de la prononciation normande exprime un retour énergique d'égoïsme (Michelet, Journal, 1831, p. 84).Au loin, un son traînant, une sorte de mugissement auquel il ne prêta qu'une attention nébuleuse, troubla soudain le calme du soir (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 903).
C. − Au fig. Qui manque de vivacité; qui manifeste une certaine langueur non dépourvue de charme. Synon. alangui, languissant, monotone; anton. enlevé, vif.Jeanne Tancrède (...) d'une grâce un peu traînante dans ses rôles d'amoureuse (A. France, Lys, 1894, p. 88).
[En parlant d'œuvres artist., littér.] Qui comporte des longueurs. Style traînant. Les rimes féminines [Booz endormi]. Lourdes et longues; traînantes, traînées (Péguy, V.-M., Comte Hugo, 1910, p. 761).[La Prétendante historiette assez traînante], surtout au dernier acte (L. Schneider, Maîtres opérette fr., 1924, p. 220).
Empl. subst. masc. Dans le cas particulier de Manzoni où ce n'est pas l'oratoire, mais le traînant et le complaisant qui dominent (Du Bos, Journal, 1927, p. 198).
Prononc. et Orth.: [tʀ εnɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ac. 1694, 1718: traisnant, -ante; dep. 1740: traînant, -ante. Fréq. abs. littér.: 1 191. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 250, b) 2 635; xxes.: a) 2 042, b) 1 357.

Wiktionnaire

Adjectif

traînant

  1. Qui traîne à terre.
    • Robe traînante.
    • Queue traînante.
  2. (Figuré) Qui est lent, languissant, monotone.
    • Elle revient du cabinet de toilette, un peu traînante et lasse des mille riens qu’elle a entrepris déjà. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)

Forme de verbe

traînant \tʁe.nɑ̃\

  1. Participe présent de traîner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRAÎNANT (trê-nan, nan-t') adj.
  • 1Qui traîne à terre. Robe traînante. La bique, allant remplir sa traînante mamelle, Et paître l'herbe nouvelle, Ferma la porte au loquet, La Fontaine, Fabl. IV, 15.

    Fig. Ainsi nous allons toujours tirant après nous cette longue chaîne traînante de notre espérance, Bossuet, Sermons, Impénit. 2.

    Drapeaux traînants, drapeaux qu'on portait renversés au convoi d'un général d'armée. Les drapeaux qu'on leur avait enlevés paraissaient renversés et traînants sur la poussière, Raynal, Hist. phil. I, 25.

    Piques traînantes, les piques qu'on y portait renversées, le fer traînant à terre.

    Terme de charpenterie. Semelle traînante, pièce de bois portant sur un plancher et affleurant le carreau, qui reçoit les jambes de force.

  • 2Fig. En termes de littérature, qui a un caractère de longueur et de langueur. Le cinquième acte est moins traînant que celui des précédentes, Corneille, Galer. du Palais, Exam. À le bien examiner, s'il y a quelques caractères vigoureux et animés, comme ceux de Placide et Marcelle, il y en a de traînants qui ne peuvent avoir grand charme, ni grand feu sur le théâtre, Corneille, Théod. Exam.

    Discours, style traînant, discours, style languissant, qui renferme peu de choses en beaucoup de paroles. À dire franchement ce que je pense, cette relation [faite par le ministre protestant Claude d'une conférence avec Bossuet] ne fait honneur ni à lui ni à moi ; nous y tenons tour à tour de longs discours assez languissants, assez traînants, assez peu suivis, Bossuet, Confér. avec Claude, avertiss. S'ils [les poëtes écrivant en prose] s'abandonnent à la négligence de leur plume, leur style est traînant et sans âme, D'Alembert, Œuv. t. I, p. 170.

  • 3Qui dure longtemps, trop longtemps, qui traîne. Que ne peut ma haine avec un plein loisir Animer les bourreaux qu'elle saurait choisir, Repaître mes douleurs d'une mort dure et lente, Vous la rendre à la fois et cruelle et traînante ! Corneille, Théod. v, 6. Ma traînante langueur, Corneille, Imit. III, 23. Trois jours de combat et de victoire, un effort soudain et immense parurent nous avoir arrachés, comme par enchantement, à cette sombre et traînante série de malheurs qui se déroulait devant nous, Carrel, le National, 25 nov. 1830.

    Débile et languissant. Que faible est leur charité ! Que leur dévotion est traînante et débile ! Corneille, Imit. IV, 10. Vous avez feint d'aimer et permis l'espérance ; Mais cet amour traînant n'avait que l'apparence, Corneille, Soph. III, 2.

  • 4Qui a quelque chose de monotone et de lent, en parlant de la voix. Si quelqu'un était capable de donner en notre langue faible et traînante la précision et l'énergie de Tacite, Voltaire, Lett. Laharpe, 2 juin 1768. Quoiqu'il ait un accent traînant très sensible, Rousseau, Hél. VI, 5. Elle avait pris le ton lent et traînant des religieuses, et sur ce ton traînant elle disait des choses très saillantes qui ne semblaient pas aller avec son maintien, Rousseau, Confess. v. Cette teinte de pathétique se faisait sentir encore davantage quand Fléchier prononçait ses oraisons funèbres ; son action un peu triste, et sa voix un peu faible et traînante, mettaient l'auditeur dans la disposition convenable pour s'affliger avec lui, D'Alembert, Élog. Fléchier. Les sons ouverts et soutenus sont propres à l'admiration… les syllabes traînantes et peu sonores, à l'irrésolution, Condillac, Harm. du style, 3. Voyez, pour gagner temps, quelles lenteurs savantes Prolongent de ses mots les syllabes traînantes, Delille, l'Homme des champs, I.

HISTORIQUE

XVIe s. Il ne porta point… la robbe trainnante en terre, Amyot, Alex. 78.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « traînant »

Participe présent adjectivé de traîner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « traînant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
traînant trainɑ̃

Citations contenant le mot « traînant »

  • Le conducteur de la Golf, âgé de 21 ans, excédé, aurait alors décidé de reprendre son véhicule pour partir avec ses deux passagers à bord, puis renversé la jeune femme, la traînant sous sa voiture sur plusieurs centaines de mètres. Celle-ci se serait mise devant le véhicule afin d'empêcher le conducteur de repartir, ce qu'il aurait refusé, en continuant d'accélérer, percutant de fait Axelle Dorier, rapporte Actu.fr. Marie Claire, Lyon : le conducteur ayant tué l'aide-soignante Axelle Dorier en la traînant sous sa voiture, a été écroué - Marie Claire
  • La Ferrari est peut-être loin de là où elle aimerait être, mais Leclerc a fait un excellent travail en traînant la voiture sur deux podiums en quatre courses. Marseille News .net, Notes des pilotes du Grand Prix de Grande-Bretagne - Marseille News .net
  • Carla Kéké, la dernière fille de Tina Glamour et de  l'artiste Kéké Kassiry lutte contre la mort. Depuis quelques temps, des personnes l'ont retrouvée dans un état lamentable, traînant une grosse plaie. Dans un émouvant  message adressé à sa mère et qui fait le tour de la toile, elle fait ses adieux à sa famille. , A quelques jours de l'an 1 du décès de Arafat DJ: Le message d'adieu de Carla à Tina Glamour | Pressecotedivoire

Images d'illustration du mot « traînant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « traînant »

Langue Traduction
Anglais dragging
Espagnol arrastrando
Italien trascinamento
Allemand schleppen
Chinois 拖曳
Arabe سحب
Portugais arrastando
Russe перетаскивание
Japonais 引きずる
Basque arrastatu
Corse trascinendu
Source : Google Translate API

Synonymes de « traînant »

Source : synonymes de traînant sur lebonsynonyme.fr
Partager